NEWS :
23 Mai

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

90 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisodeÉpisode précédent

Le Monstre de Pondichery

Chapitre-4

Hassan était heureux de se réveiller en ayant dans ses bras le petit mec. C'était vraiment son premier indien, pourtant à Paris il y en avait pas mal, mais rarement dans les endroits qu'il fréquentait, et ce Jai était un beau phénomène.
Il fallait se presser pour ne pas louper l'avion, et surtout retrouver Mohan s'il était venu.
Mais il était là, dans de beaux habits, propre comme un sou neuf, souriant et il leur a confié qu'il était content de pouvoir rentrer à Pondichéry, qu'il resterait sûrement là-bas , car si la vie à New Delhi semblait magnifique, c'était en fait un vrai traquenard pour des jeunes comme lui.

Dans l'avion Hassan était au milieu des deux, et chacun leur tour, ils ont raconté leur courte vie. Presque 3 heures de vol, ils ont eu le temps de discuter.
Ils étaient français tous les deux par leurs arrières grands-pères, français de souche qui avaient épousés des femmes indiennes, leurs grands-pères français également, comme leurs pères et maintenant eux!
Jai avait su saisir sa chance quand au Consulat de Pondichéry, (petite ville d'un peu plus d'1 million d'habitants… la vieille ville en compte un peu plus de 100 000, appelée le village!) ils avaient embauché de jeunes français sans emploi et il s'était retrouvé à travailler à Delhi à l'ambassade, et avec le temps de loisirs qu'il avait, bien payé également il avait su s'organiser et vivre décemment dans cette grande métropole (plus de 18 millions d'habitants), rencontrer des gens importants et pouvoir vivre sa sexualité comme il l'entendait!

Quant à Mohan, lui n'avait pas cherché de travail, trop content de vivre au soleil en rencontrant les nombreux touristes. Il s'était vu proposer de l'argent pour coucher avec eux et trouvait que c'était de l'argent facile, jusqu'à ce qu'il tombe sur un hindou gay qui l'emmène à Delhi et lui trouve des clients. Il avait réussi à s'en débarrasser, mais l'argent qu'il pouvait récolter ne lui permettait pas de rentrer à Pondichéry où se trouvait sa famille. Il avait choisi l'opportunité donnée pour les aider et ainsi rentrer chez lui.
Hassan a été assailli de questions également, raconter sa vie, son métier et il avait deux petits mecs les yeux brillants qui le regardaient, une jambe collée à la sienne.
Mohan avait bien vu que Jay prenait des familiarités avec le commandant, allant même lui faire un bisou devant Mohan comme pour lui dire, il est à moi!

A l'arrivée à Madras (Chennai) une voiture venue de Pondichéry avec un chauffeur les attendait. Un homme d'une quarantaine d'années, portant le turban, la chemisette longue et le pantalon marron clair, souriant, mais curieux de voir cet homme Hassan, recommandé par l'ambassade, venir avec deux jeunes mecs hindous, qui semblaient bien familiers avec lui.
Il y avait autant de temps de trajet jusqu'à Pondichéry pour faire 170 km qu'en avion pour venir de Delhi!
-j'ai comme instructions dit le chauffeur prénommé Amar, de vous conduire au Consulat où Monsieur le Consul vous attend et nous vous avons réservé un appartement. Mais vos accompagnateurs vont où ?
-eh bien Amar, ils sont avec moi, se sont mes guides personnels et j'espère, comme Monsieur l'ambassadeur l'a demandé, qu'ils ont également leur couchage!
-vous verrez cela avec monsieur le Consul dit Amar.
Et le voyage a commencé tout le long du Golfe du Bengale, les paysages sont vraiment magnifiques, d'un côté l'océan et de l'autre les paysages typiques en Inde, soit désertique, soit comme la savane, soir de la forêt qui semble impénétrable.
Ils ont mis plus de 3 heures pour faire le chemin, faut dire que la route n'est pas terrible avec tous les nids de poules et autres inconvénients sur la route.

Il était 17 heures passées quand ils sont arrivés rue de la Marine, devant le consulat Français, grand immeuble blanc et ocre, sur deux étages, un jardin rempli de fleurs, et plus de pollution comme à Delhi.
Ils sont reçus par le Consul Antoine de Marcher, petite quarantaine, bel homme portant bien, sourire, yeux clairs les cheveux châtains clairs.
Ils discutent de l'affaire qui amène Hassan, étant surpris de la présence de Jai et Mohan.
-nous n'avons qu'un grand appartement pour les visiteurs ici, et comme vous semblez bien vous entendre, il y a deux chambres, les jeunes pourront partager un lit dans une chambre et vous laisser l'autre commandant.
-ne vous en faites pas, on va bien s'arranger tous les trois!
Le consul avait des yeux gourmands quand il regardait Mohan et cet andouille lui faisait les yeux doux!
-nous avons un self si vous voulez dîner dit le consul, sinon ce n'est pas les restaurants qui manquent dans la vieille ville, et vous avez pas mal de restaurants français!
-ne vous en faites pas non plus là-dessus, mes deux guides sont de Pondichéry, alors je pense qu'ils vont être à même de trouver ce qu'il nous faut!
-sinon je peux venir avec vous, si vous avez besoin dit monsieur le Consul en regardant surtout Mohan, qui baisse la tête.
-j'en prends note, mais je pense que pour ce soir cela va aller, par contre demain, il nous faudrait un véhicule, sans chauffeur, Jai est chauffeur, donc cela ira!
-pas de problèmes, vous aurez tout ce que vous désirez commandant, je vous accompagne jusqu'à votre logement.

C'est un grand appartement au 1er étage, donnant sur les jardins, les odeurs des fleurs, des arbres en fleurs arrivent jusqu'au balcon. Jai n'est pas étonné du luxe, il connait le consulat, mais Mohan est émerveillé de tant de splendeurs!
Monsieur le Consul finit par les laisser, mais ses yeux disent qu'il aurait aimé venir avec eux ce soir et connaître de plus près Mohan.
-dis donc Mohan, tu t'es trouvé un beau mec ce soir! Dommage que le commandant ne voulait pas qu'il reste avec nous!
-pourquoi tu dis ça ? demande Mohan en faisant le mec innocent.
-t'entends ça commandant, il veut me faire croire qu'il n'a pas remarqué le manège du Consul! dit Jai en riant.
Hassan les rejoint dans "leur" chambre en rigolant, les prend dans ses bras tous les deux, les serre contre lui :
-t'as raison Jai, j'ai bien vu les yeux d'amoureux de ton ami Mohan quand il regardait le Consul, tu m'étonnes qu'il a du succès avec des regards pareils!
-pourquoi ils te font de l'effet aussi commandant ses regards ? demande Jai comme s'il faisait son jaloux.
-mais il ne m'a jamais regardé comme il a regardé le Consul!

Mohan relève la tête, fixe Hassan, petit sourire aux lèvres, ses yeux pétillent de mille étoiles et dans son regard on peut lire "je suis à toi"!
-c'est bien un voyou ton copain Jay, t'as vu ce regard de braise qu'il fait! Il ferait bander un eunuque!
Ils rigolent tous les trois.
-mais pourquoi t'as pas voulu qu'il vienne avec nous le Consul ?
-parce que j'avais envie de vous avoir tous les deux à moi tout seul, de vous voir me sourire, de vous voir me faire des regards coquins, que vous trouviez un bon restaurant pour qu'on mange au moins une fois décemment aujourd'hui!
-ça c'est facile dit Mohan, mais tu veux manger indien ou français ou autres!
-je veux bien manger avec vous deux dans un endroit sympa!
-et après ? disent ils presque en même temps, et rigolent .
-ben après on digère et on va au lit tiens!
-tu vas dormir tout seul alors ? demande Jai.
-j'ai dit ça ? j'm'en souviens pas.
-alors on est obligé de dormir à trois dit Jay, un ne va pas rester tout seul quand même!
-je n'osais pas vous le proposer dit Hassan, et éclate de rire devant leurs mines stupéfaites.

Ils l'ont emmené dans la vieille ville, oh pas très loin, dans un petit restaurant tenu par un français hindou dans une petite cour intérieure où ils ont dîné comme des rois!
Puis pour digérer, les jeunes l'ont emmené jusqu'au bord de l'océan, le tenant chacun par une main, ils ont fait une longue balade le long de la jetée avant de regagner le Consulat, qui se trouvait pas loin.
Dans l'appartement, c'était le silence, les jeunes le regardait comme s'ils attendaient les ordres.
Hassan est allé dans sa chambre, commencer à se déshabiller, laissant la porte ouverte, il les voit aller dans l'autre chambre et fermer la porte! Surpris Hassan s'allonge en boxer sur le lit, espérant leur retour!
Il les entend parler, rire, se chamailler, la porte s'ouvre, Hassan ferme les yeux comme s'il dormait et entend les pas arriver, les corps de Jai et de Mohan se couchent chacun d'un côté de lui, une jambe chacun l'enjambe, Hassan ouvre les yeux, ses mains partent à l'aventure pour constater qu'ils sont nus complètement tous les deux, deux beaux petits mecs qui le regardent avec leur sourire coquin qui ont envie de faire un mauvais coup!
-j'ai failli m'endormir les mecs! dit Hassan.
-on va te réveiller commandant dit Mohan.

Leur première nuit coquine commence.
Hassan se laisse faire, il sent leurs lèvres parcourir son corps, chacun un côté, chacun s'attaque à un téton, le suce, le mord tendrement et c'est Mohan qui vient l'embrasser en premier, sa main caresse sa joue, ses yeux sont tendres, doux d'un mec qui a envie d'un mec!
Mohan vient lui lécher les lèvres, s'amusant à rentrer sa langue juste un peu et quand celle d'Hassan arrive, il la retire et rigole. Puis il revient à la charge, mais se sont des effleurements et ses lèvres sont vraiment douces et chaudes.
Il sent les lèvres de Jai descendre sur son corps, un souffle arrive sur son zob renfermé, il lui enlève le boxer et sans le retirer complètement avale tout ce qu'il peut de ce zob qui a déjà visité son petit cul!
Quand son zob entre dans la bouche de Jai, la langue de Mohan entre dans sa bouche et vient jouer avec la sienne, sa main n'arrête pas de le caresser.

La pipe de Jai commence à l'exciter sérieusement, mais d'un seul coup, ils changent de place et c'est Mohan qui découvre le gros zob d'Hassan.
Jai vient lui dire à l'oreille qu'il est beau mais que c'est vraiment un vrai coquin et embrasse férocement Hassan qui le serre contre lui, sentant sa belle queue collée sur son flanc.
Mohan le suce comme un métronome, s'enfonçant son gros zob entièrement dans sa bouche, ah il a dû en sucer pour faire ça! pense Hassan. Mais de sentir sa main envelopper ses couilles, les caresser, les malaxer, il sent que le plaisir arrive et, entre deux baisers de Jai, lui dit qu'il va jouir!
Aussitôt ils se partagent le zob d'Hassan qui rugit quand ses giclées montent dans les airs et retombent sur les garçons indiens, qui rigolent comme des petits fous car ils se mettent à se lécher mutuellement, puis lécher le torse d'Hassan et viennent lui offrir leurs langues!
Puis ils l'embrassent tous les deux en même temps, lui offrant leurs langues pleines de salive!
Il sent les deux queues se frotter à son corps, ses mains viennent caresser les petits culs, il reconnait celui de Jai, mais découvre celui de Mohan, qui lève une jambe pour que le doigt vienne sur son petit trou humide et déjà ouvert!

Hassan est couvert de bisous, ils le regardent avec leurs beaux sourires et sentent tous les deux le doigt du commandant enfoncé en eux!
-qui m'offre son petit cul ? demande doucement Hassan.
-goûte à celui de Mohan répond Jai, il vaut le détour.
-oh toi tu le connais déjà!
-il y a un moment que je l'ai pas visité, mais Mohan aime ça sentir une queue dans son petit cul!
-alors on lui prépare tous les deux ? demande Hassan en regardant Jai.
Mohan se met sur le dos et soulève ses jambes les coinçant sur son torse, ses petites fesses marrons claires, imberbes sont déjà bien ouvertes et l'on voit l'anus rosâtre au milieu, déjà prêt à l'emploi.

C'est Jai qui se jette dessus et Hassan assiste au léchage, sa langue qui entre dans le petit trou, et Mohan qui a fermé les yeux gémit. Hassan bouscule Jai pour prendre sa place, il rigole en se chamaillant pour ce petit trou chaud.
-il est beau hein ? demande Jai.
Hassan se redresse, Jai prend son zob, se penche dessus, prend le gros gland entre ses lèvres, le lèche et dépose plein de salive pour le poser sur l'ouverture de son pote.
-baise le maintenant, fais le crier, tu vas voir comme il aime ça!
Jai bande comme un fou, sa queue pas encore complètement décalottée laisse passer un filet de mouille, il vient derrière Mohan, entoure sa tête de ses jambes et lui donne sa queue à sucer!
Oh il n'est pas avare Mohan et ouvre la bouche comme son cul s'ouvre sous la poussée d'Hassan!

Hassan sent son zob être comme aspiré par ce cul vorace, il s'enfonce dans le conduit chaud et humide, Mohan commence à râler, ouvre la bouche pour crier, mais Jai lui enfonce sa queue au plus profond!
Hassan peut le niquer, comme il a niqué Jai la veille! Ils se regardent tous les deux, et Jai semble heureux de faire ça à son pote avec Hassan. Mohan s'offre des deux côtés et Hassan voit bien que Jai ne va pas tarder à jouir, comme lui d'ailleurs car il sent la jouissance arriver, monter dans son zob et il rugit encore une fois en se vidant dans l'antre chaude de Mohan, pendant qu'il reçoit les giclées de Jai au fond de la bouche.
Hassan le voit lécher la belle queue de Jai, la laissant propre.
Hassan se retire lentement de ce petit cul accueillant et voit l'anus se refermer, laissant juste échapper quelques gouttes de son bon jus.

Mais ses yeux se portent sur la queue de Mohan, une belle queue bien raide, plus grosse que celle de Jai, au milieu d'une touffe poils noirs corbeau. Mohan les regarde en souriant, Hassan prend Jai par le cou et l'attire avec lui sur la queue de son pote qu'ils se partagent, faisant pousser de petits cris à Mohan, qui se tortille sur le lit, les petits cris commencent à prendre de l'ampleur. Jai laisse la queue à Hassan et va embrasser son pote pour éviter ses cris qui deviennent intempestifs!
Heureusement, car quand Mohan joui, son grand cri est étouffé par la bouche de Jai, qui revient aider Hassan à goûter (une nouvelle fois) le bon jus de son pote!

Hassan se retrouve avec un minet indien dans chaque bras, qui sourient, qui lui font des bisous, des caresses.
-j'ai l'impression d'être au paradis avec deux beaux petits mecs!
-alors si on est au paradis dit Mohan toi tu dois sûrement être un dieu de la bite non ?
Ils rigolent et Hassan dit qu'il faut dormir.
-on a du travail qui commence dès demain matin les mecs! finit la rigolade…
Ils lui font chacun un gros bisou, se calent dans ses bras, et s'endorment comme des bébés!

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9 | S10

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Mai | 70 pages

Les nouvelles | 17 Pages

Militaire Meetmemz
Mes aventures Devilinme
Mon Inconnu du lycée Guiome
Location estivale Plume-Gay
Service militaire Meetmemz
Chez le docteur Fesses-Rougies
Soumission, domination. Jackx
Soumission au sauna Sylou69
Initiation Yannick
Bois de Vincennes SalopeAJus
Pris en flag Meetmemz
Plage naturiste Colinot
Camping Paradis DelosFairy
Le club des 4 en colo DelosFairy
Chaleur nocturne DelosFairy
Artisan électricien Meetmemz
Pipe à l'aire de repos Halex27

Les séries : 53 pages

Cousins rebeu | 14 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314
En exterieur | 3 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3
Job à Dubaï | 2 | +2 Dvdstaudt
1 | 2
Abdoul | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Hugo & Ethan | 10 | +4 Hugo_ethan
1 | 2 | 3 | 4 | 5
678910
Sur une île déserte | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Femelle | 3 | +2 RyanSoumis
1 | 2 | 3
Baise dans sa cave | 2 | +1 Djack
1 | 2
Rencontre Twitter | 2 | +1 Shernabog
1 | 2
Chez moi | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Hésitation première | 2 | +1 MoietMoietMoi
1 | 2
Le petit pêcheur | 4 | +3 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 90 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Avril 2024 : 3 388 758 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : vendredi 29 mars 2024 à 07:57 .

Retourner en haut