NEWS :

17 Fév.

51 Histoires

24 Fév.

134 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Mon cousin

Chapitre 1

En visite à Châlons-en-Champagne dans la Marne, chez mon cousin Raoul, j’y ai vécu une expérience inédite, j’avais 25 ans.

Il vient me chercher à la gare routière, et me conduit, je le suppose, dans son beau 3 pièces d’un immeuble cossu du centre-ville.
La dernière fois qu’on s’était vus, il avait 15 ans comme moi. Quand je l’ai aperçu, j’ai été soufflé par sa prestance, presque que 2m, svelte, assez musclé, un blond vénitien, ses muscles tendent son teeshirt, son pantacourt est malheureusement trop long…

- Salut comment tu vas cousin ? ça fait un bail non ? Dis donc comme tu as changé !
Me dit-il, je lui retourne le compliment.
Ce mec est beau à me couper le souffle, je suis visiblement troublé et il le sent.
- Ma copine est partie chez sa sœur cette semaine, on sera tranquilles, j’ai plein de choses à te faire découvrir.

En fait on ne va pas chez lui, mais chez ses parents (partis à l’étranger), dans une magnifique maison avec piscine, salle de sport musculation, terrain de tennis. Bref j’en ai plein la vue. On est en plein mois d’aout, une chaleur caniculaire…
- Si tu veux Bastien, on se prend une bonne douche, et on déjeune, le déjeuner est prêt »


Il me montre ma chambre à l’étage, on descend ensemble en boxer dans la grande salle de bain, une douche italienne à trois pommeaux. Sans complexe, Raoul se désape entièrement et entre sous la douche, on s’est déjà vus nus, alors je fais pareil et je le rejoins. Je choisis la douche la plus éloignée de la sienne, je choisis de la prendre très fraiche.

Je mate discrètement ce cousin devenu homme : il est très sexy, un torse en V, un bassin étroit, de belles cuisses qui vont avec, très velues, des bras puissants, et au milieu de son corps… (un obus de 75), un sexe surdimensionné, une vraie manivelle à faire voir les étoiles, courbé par une paire de couilles très velues, imposantes, bien remplies. Je ne peux réprimer une érection phénoménale, mon popaul est tendu à l’horizontale.

- Dis donc Bastien tu es en pleine forme !
- Oui à chaque douche ça me fait ça… toi aussi dis donc tu es très équipé, tu dois en faire couiner des gonzesses !
Dis-je le rouge aux joues.
Il termine sa douche, et alors que j’ai les yeux fermés, il pose un bisou sur ma joue.
- Ça fait tellement longtemps qu’on ne s’est vus…
La surprise me fait sursauter, Raoul est un pur hétéro pur mâle, ou alors…

Je le retrouve dans la cuisine, le parfum du poulet dans le four me fait saliver tout comme son speedo très moulant, trop moulant. Il en a un pour moi, tout aussi moulant… ma queue est à l’étroit.
- Viens on va piquer une tête et après on mange, cet après-midi un super pote à moi, Giacomo, passera, tu verras il est cool.
Raoul est gaulé comme un dieu grec, de profil son ventre très plat fait ressortir une bosse énorme, ses cuisses puissantes velues me rendent dingue. Je ne vais jamais pouvoir tenir une semaine, ce mec est une bombasse !

Il m’a mis la misère en natation, la piscine de 25 m a eu raison de mon crawl… de ma brasse… je suis sorti de l’eau, je l’ai regardé nager 20 min, d’un bond il est sorti de l’eau, son maillot moulait ses formes, il a aéré le maillot, puis le retire complètement.

- On va manger à poil, ça fait trois semaines que je fais comme ça c’est trop bien, viens fous-toi à oilpe !

Je m’exécute, je m’installe sur la terrasse, il découpe le poulet, me sert de la salade verte délicieuse et des pommes de terre rôties à se faire péter le bide. La table en fer forgé ne cache rien de son anatomie ni de la mienne d’ailleurs. Mon repas calme mes ardeurs, nos deux queues pendent lamentablement de la chaise, la sienne bien plus basse que ma teube. Il est charmant, très attentionné, le vin rosé qu’il me sert me fait tourner la tête, les mets sont délicieux. Il met de côté une cuisse, de la salade verte, des pommes de terre « c’est pour Giacomo mon pote qui ne va pas tarder »

Celui-ci apparait soudainement sur la terrasse. Un magnifique italien, très brun, poilu de partout, très baraqué, abdos, biceps veinés… Giacomo respecte le dress code et s’assoie tout nu à table. J’évite de regarder son engin pour ne pas être trahi, mais lui aussi est du même calibre que mon cousin…

- Giacomo restera quelques jours avec nous ! » «
- Super Raoul ! Mes vieux sont au Japon, et j’ai du mal à cuisiner, à par des pâtes à la sauce tomate en boite que je bouffe depuis 8 jours… merci vieux ce poulet est délicieux, ta sauce de salade à l’ail succulente !
Je le regarde manger avec appétit, il est très viril, il transpire le sexe ce mec…

Le repas terminé, le café avalé, on décide de siester 1 h. J’ai le voyage dans les pattes et ce repos est le bienvenu. Je regagne ma chambre, tombe sur le lit et m’endors aussi sec. Je sursaute regarde ma montre, oups cela fait 2 h 30 que je pionce. Je décide d’aller les rejoindre, en passant devant la chambre de Raoul, je vois Giacomo, à 4 pattes, entre les jambes de Raoul, le cul poilu en l’air qui fait une pipe au cousin en gémissant. Le cousin a les bras en croix et à ses gémissements apprécie le traitement du bel italien. Ces visions me perturbent, mon boxer va exploser… tout à coup, l’italien chevauche mon cousin face à lui, il s’est empalé sur le chibre énorme du cousin luisant de gel chauffant. Il souffle comme un bœuf, mais semble prendre son pied. Les deux n’ont pas remarqué ma présence, je décide de les laisser tranquilles, et vais m’allonger sur les bains de soleil à la piscine. Je bande taureau, je n’en peux plus, je décide de me taper une queue… le souvenir de la vision des cuisses et du cul poilu bien ouvert de l’italien me fait cracher de gros jets de sperme bien laiteux. À ce moment précis débarque Giacomo, qui voyant le sperme, s’agenouille près de moi et lèche mon jus en se régalant. Le ton était donné, ça allait être chaud…

- Tu nous as vus hein Bastien, ne dis pas non on a senti ton regard… » «
- Oui les mecs, c’est vrai en même temps regarde ta queue Raoul elle n’a presque pas débandée ! Quant à toi Giacomo ça coule blanc à l’arrière de tes cuisses… c’est chaud les copains…
Pris en flag, tous les deux vont prendre une douche à l’extérieur. Ils sont encore plus beaux sous ce chaud soleil d’été.

- Bastien, je ne savais pas comment te le dire, Giacomo est mon petit copain, je m’entends super bien avec lui, on est versa tous les deux et on est heureux comme ça, si nos parents le savaient ça serait un drame, s’il te plait reste dans la confidence, s’il te plait, tout à l’heure on espérait que tu nous rejoignes pour un plan à trois !
P ur toute réponse, je me lève et leur roule un patin à chacun, un patin bien baveux, qui les refont bander aussi sec.

Ils me prennent par la main, et me conduisent dans la chambre de Giacomo, Raoul descend mon boxer, il entreprend de me lécher les boules, en les gobant l’une après l’autre, Giacomo suce mon Paupol au maximum de sa forme…
Je mets mes mains sous ma tête, les yeux fermés, et me laisse dévorer la queue. Giacomo va de gorge profonde en gorge profonde me faisant gémir sans cesse.

Raoul m’équipe d’une kpot XXL et s’assoit sur ma queue en grimaçant jusqu’aux couilles.
Giacomo prend possession de ma bouche avec sa queue, il s’en sert comme d’une chatte brulante.
Raoul est très serré et masse littéralement ma bite, il la serre en permanence, à ce rythme là je vais venir dans son beau cul de mâle. Pendant ce traitement, les deux se roulent des pelles bien chaudes, la grosse queue de Raoul tape mes abdos de plus en plus fort, je m’assois dans le lit, je le saisis par les épaules et fais des pénétrations très profondes qui rejettent sa tête en arrière… i
Il kiffe sa race comme on dit. Giacomo me demande de m’allonger, couche Raoul sur moi, et passe derrière… une double pénétration se prépare...

Je ralentis la cadence, Raoul ouvre grande sa bouche, il veut hurler, mais ne peut pas, Giacomo vient de rejoindre ma grosse queue dans le cul de son copain.
Je la sens palpiter contre la mienne, à chaque palpitation de nos chibres, Raoul pousse un gémissement… pas de poppers, que du naturel dit Giacomo. Raoul ne peut pas parler, il est comme en transe, son anus dilaté à l’extrême par deux énormes queues bien dures.

Je tape dans la main de Giacomo, signal de pilonnage dans le cul de Raoul.
On y va chacun a son rythme d’enfer, Raoul feint de tomber dans les pommes, mais on s’en fout, on le démonte, Giacomo ajoute du gel régulièrement, ce qui accélère le pistonnage.
Raoul éjacule en hurlant sur mon ventre, il se vide complètement.
En serrant nos queues, il déclenche nos jouissances.
Je jouis de sentir la grosse teube de l’italien décharger, et réciproquement.

Je n’ai jamais joui autant, nos queues glissent à l’extérieur, et on reste comme ça allongés ensemble.
Giacomo tombe à ma droite, et Raoul à ma gauche en hurlant un « putain comme c’est chaud les copains »
Giacomo tout son pelage brun collé, lèche le sperme de son chéri sur mon ventre, sa langue provoque des chatouilles post-jouissance délicieuse.
Moi je mets un doigt dans le cul de Raoul, bien ouvert, en signe de possession, celui-ci pose sa tête sur mon épaule, ses cheveux blonds sur moi et s’endort.
Giacomo fait de même de l’autre côté.
J’ai l’impression d’être adopté, non ?

Cette semaine promet d’être caliente !

Protégez-vous, le vie est trop belle !

Votre avis, vos conseils vos envies : histoiresle7@yahoo.com

LE7

histoiresle7@yahoo.com

Suite de l'histoire

Toutes les histoires de LE7 ici

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

News | 17 Fév.
51 histoires
28 Nouvelles | 23 suites

Les nouvelles | 28

Jogger LE7
Le bel homme LE7
Foot au soleil LE7
Pompier LE7
Mon cousin LE7
Mon cousin | 2 LE7
Les jumeaux LE7
Des Mâles, des mâles… LE7
La soupe à l’oignon Romain TOP AUTEUR 2020 ROMAIN
Fantasmes avec un collègue | 1 Jay
Fantasmes avec un collègue | 2 Jay
Courant | 1 Stéphane
Courant | 2 Stéphane
Courant | 3 Stéphane
Courant | 4 Stéphane
Le jus de Norbert Yanno
Mika y a prit gout Yanno
Stephane, David, Romuald, Mika, et moi Yanno
Mon livreur de surgelé Yanno
Plan Hardos Yanno
Le fantasme de Marc Yanno
Damien aime aussi la bite Yanno
La terrible grand-mère Yanno
La vidéo Yanno
José et son prof Yanno
Ça nique Yanno
Le gars du colissimo Yanno
Dominic F Yanno

Les suites | 23

Livreur rebeu | 4 LE7
Volleyeur et Rugbyman | 3 Dolto
Volleyeur et Rugbyman | 4 Dolto
Cul jouissif | 3 Le Cul jouissif
Cul jouissif | 4 Le Cul jouissif
Fratrie | 2 Calinchaud
Fratrie | 3 Calinchaud
Fratrie| 4 Calinchaud
La maison | 3 MJnavyman
Éveilleur | 11 Alex
Éveilleur | 12 Alex
Ascenseur | 5 YvesChalons51
Ascenseur | 6 YvesChalons51
Le mec de mon enemi | 2 Kyyrx
Un amour inaccessible | 9 MiangeMidemon
L’Algérie | 2 Calin chaud
L’Algérie | 3 Calin chaud
L’Algérie | 4 Calin chaud
Flash | 5 Zack
Flash | 6 Zack
Soumission & Domination -547 Jardinier
Soumission & Domination -548 Jardinier
Caïd de la classe | 2 Hugo

Février 2020

Nouvelles

Ma première rencontre avec les Beyhives 237biwriter
L’installation de la fibre Nicolas92c
La vie au Rainbow Houne66
Concert de M LE7
Triominos chaud LE7
BDSM Lope75
Coco LE7
Beur du bar Salopeabeur
Les bûcherons LE7
Nu chez les gitans An80

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : mercredi 29 janvier 2020 à 03:43 |
©2000 Cyrillo.biz.
Retourner en haut