NEWS :
16 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

195 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Gueule d’Ange

Teddy a 20 ans et il est quelqu’un de solitaire. Il vit avec sa mère qui est malade et qu’il soigne à côté de ses études d’histoire de l’art. il vient d’une famille très catholique, très conservatrice.

Teddy est assez grand (1,85m), il a des cheveux courts et il porte un petit bouc à peine visible. Il a un visage parfait, avec des traits juvéniles et gracieux, délicats. Ses lèvres sont minces et roses. Sa peau est blanche. Il est très réservé. Il a peu d’amis, il n’a jamais eu de copines. Depuis la mort de son père, il y a 10 ans, il s’occupe de sa mère. Il réalise ses rêves à elle : être enfant de cœur, réussir son bac, faire des études. Le seul souhait que sa mère ne cesse de répéter depuis maintenant deux ans est qu’il se marie et qu’il fonde une famille. Quand un jour sa mère, Hélène, appelle l’ambulance et est traitée pour une crise cardiaque, elle lui fait promettre qu’il se trouve une bonne épouse. Il le lui promet bien qu’il n’en ait pas envie et comme par miracle, elle se sent très vite mieux.

Ne prenant pas sa promesse à la légère, il cherche sa future compagne. Une jeune de 18 ans, fille d’amis de sa mère, lui tourne autour depuis longtemps. Son nom est Elsa. Elle est belle, petite, timide, blonde et elle a un cœur pur. Teddy décide de passer un week-end avec elle et il l’invite à la mer.

Il passe une superbe journée à la mer et le soir, ils dorment dans le même lit. Le lendemain matin, ils vont tôt sur la plage. Ils arrivent presque les premiers mais ils tombent sur un couple gay qui s’embrasse. Un jeune de 22 ans avec un vieillard de bien 65 ans. Elsa rigole et assure Teddy que le jeune mec en veut à l’argent du vieillard qui doit être plein aux as. C’est la seule explication logique, selon elle. Teddy ne dit rien.

Elsa va se baigner tandis que Teddy observe le couple. Ils se roulent une pelle et la main du vieillard touche l’entre-jambe du mec. Mais très vite, il assiste à une scène de dispute. Teddy comprend que le jeune ne désire pas vraiment le vieil homme. Quand Elsa revient, le jeune hurle :

- Sale porc ! Tu croyais vraiment que j’allais coucher avec toi ! Va-te faire foutre !

Il prend alors ses affaires et il s’enfuit. Le vieillard commence à fondre en sanglots. Elsa, qui possède une bonne âme et malgré son dégout de voir deux mecs s’embrasser, fruit de son éducation religieuse, propose à Teddy d’aller le consoler. Ils y vont et s’assoient à côté du vieillard. Elsa lui demande ce qui ne va pas et le vieux dit :

- Tous les mecs sont des cons ! Ils s’intéressent à mon argent. Je le vois bien, je suis laid. Et dès que je veux passer aux choses sérieuses, ils montrent leur vrai visage. Mais qu’est-ce qu’ils croient ?! Bien sûr que je les teste.

- Mais dites-moi... vous êtes quelqu’un de connu ?

- Je m’appelle Jean-Louis Martin.

Et là, ça fait tilt ! Teddy se rappelle l’avoir vu dans de vieux films que sa mère aime regarder. De plus, il l’a vu dernièrement dans une série Netflix. L’acteur ajoute en séchant ses larmes :

- J-Lo, pour les intimes.

Il fait un clin d’œil aux jeunes et il se met à rigoler. Elsa dit :

- Vous êtes génial ! Même dans une telle situation, vous arrivez à rigoler.

- Ce n’est pas la première fois... Merci à vous en tout cas d’être venus me réconforter. Ça fait du bien de parler. Puis-je vous inviter à un petit-déjeuner.

Les deux jeunes acceptent avec plaisir et ils se dirigent vers leur hôtel. Les deux jeunes gens parlent de leur vie, de leur amitié nouvelle. L’acteur parle de son travail, de ses années de gloire. A la fin du petit-déjeuner, Elsa lui demande s’il veut les accompagner à une excursion dans l’après-midi. J-Lo répond qu’il ne sait pas, qu’il verra selon sa fatigue :

- Mais venez frapper à ma porte, et on verra. C’est la suite 613.

Ils se quittent sur ces bons mots et J-Lo rejoint sa chambre. Il se pose sur son lit. Quelle n’est pas sa surprise quand il entend frapper à sa porte deux minutes plus tard. Teddy demande s’ils peuvent parler. J-Lo le fait entrer et ils s’assoient à une table. Teddy se tait et J-Lo attend qu’il se lance. Au bout de 5 minutes, il se décide à parler :

- Je ne sais pas par où commencer... J’ai bien compris qu’Elsa veut que je fasse l’amour avec elle. Elle s’est posée sur le lit. Elle a mis une tenue sexy. C’est une jeune fille extraordinaire. Ma mère aimerait que je l’épouse... ce que je vais sûrement faire ! Je lui ai fait une promesse que je ne peux rompre.

Après un temps de pause, J-Lo dit :

- Mais... ?

- Je n’éprouve rien pour elle. Enfin... aucune attirance physique. Elsa est extraordinaire. Elle a tout pour plaire à un homme : elle est belle, drôle, plutôt intelligente. Nous avons passé la nuit dernière ensemble dans le même lit pour la première fois. Je m’attendais à ce qu’elle se jette sur moi. Mais il n’en était rien. J’ai fait alors semblant de m’endormir, alors que mon cœur battait à tout rompre. Je ne pouvais pas la toucher. Je ne pouvais pas faire ce qu’on attendait de moi. Je ressentais tout simplement du... hum, comment dire... ?

- Du dégoût ?

Teddy regarde le vieil homme et soupire, avouant pour la première fois à quelqu’un d’autre ce sentiment qu’il garde en lui depuis des années :

- Oui. Je déteste les femmes. Attention, j’adore leur compagnie ! Mais je déteste la proximité avec elles. Je ne peux pas les toucher. Rien que l’idée de coucher avec elles me révulsent.

- Mais... ?

- Mais j’aimerais découvrir le plaisir dans les bras d’un homme. Je suis attiré par les hommes depuis mon plus jeune âge. Mon ami d’enfance, Marco, a toujours exercer une séduction particulière sur moi. On a toujours dormi nu l’un à côté de l’autre. Je le regardais toute la nuit sans fermer l’œil. Aujourd’hui, dans la rue, tout en restant bien sûr discret, je mate les beaux hommes qui me plaisent du coin de l’œil.

- Il faut alors vivre votre passion, sinon vous serez malheureux toute votre vie. Je sais de quoi je parle (il continue quand il remarque que Teddy l’observe d’un œil interrogateur). J’ai eu 3 femmes. 3 échecs. 2 m’ont pourri la vie. Pour la dernière, c’est moi qui me suis vengé de la haine des deux premières. Et j’ai remarqué que je ne faisais pas ça par méchanceté mais parce que je détestais les femmes ! Je n’ai jamais eu de maitresses, au contraire de mes épouses qui ne se sont pas privées de me tromper dès que j’étais sur un film. Avec les divorces, elles m’ont pris une bonne partie de ma fortune. J’ai pourtant toujours cherché à trouver mon bonheur dans les bras des femmes, je leur faisais l’amour souvent. Mais je n’étais jamais satisfait. Jusqu’au jour où je suis tombé sur un petit mec du nom de David qui m’a envoûté par son charme. Aidé par l’alcool, je suis tombé dans ses bras et nous avons fait l’amour. J’ai alors compris d’où venait cette haine pour le corps féminin : je désirais en fait les hommes...

- Comme moi alors... Mais je n’ai jamais franchi le pas. Je ne pourrais jamais...

- Pourquoi ?

Teddy commence à raconter l’histoire de sa vie avec sa mère, son éducation strictement religieuse, sa promesse... Quand il a fini, J-Lo réfléchit et lui dit :

- Vous m’êtes sympathique, Teddy. Je vais vous donner un conseil. Je vais vous dire ce que moi j’aurais dû faire dès le début de ma carrière pour avoir une vie meilleure. Dans les années 60 ou 70, une vie telle que je la mène maintenant n’aurait pas été possible. J’y ai souvent réfléchi. Voici mon conseil : Mariez-vous et faites des enfants. Et dans le plus grand secret, rencontrez d’autres hommes, allez trouver le plaisir dans les bras de ceux qui vont attirent.

- Mais ce serait une vie de tromperie.

- Et alors ? Ce serait vivre votre propre bonheur. Mais avant tout, vous devez surveiller vos arrières. J’ai bien réfléchi à tout ça, croyez-moi. Vous êtes un très bel homme. Soyez un Don Juan avec une ou deux femmes. Très vite, les ragots iront bons trains et on pensera que vous avez des maitresses. Gardez-les bien près de vous. Et savourez votre liberté.

- Ce serait une vie horrible pour Elsa.

- Et alors ? Cette femme est bête comme ses pieds. Vous la voyez autrement, je sais. Si jamais elle se doute de quelque chose, elle se taira. La peur des rumeurs, de la honte la fera taire.

- C’est cruel.

- La vie est cruelle ! N’attendez pas mon âge pour vous en rendre compte et pour avoir des regrets. Et bien sûr, il vous faudra des finances... Si vous voulez payer des hôtels, des voyages avec vos amants, etc. Si vous me suivez et que vous vous mariez avec Elsa, je vous ouvrirai un compte et je vous mettrai des finances considérables à votre disposition.

- Je ne sais pas...

- Teddy, réfléchissez ! Donnez-moi votre réponse avant mon départ demain matin.

Teddy sort alors de la chambre, complétement sonné. Il se rend dans la sienne et il trouve Elsa en petite tenue, dormant sur le lit. Il se pose doucement à côté d’elle ce qui la réveille. Elle essaie de le charmer mais Teddy fait comme s’il ne comprenait pas. Ce corps le dégoûte. Il aurait besoin de pilules bleues si jamais il devait faire l’amour, la mettre enceinte. Il fait semblant de s’endormir mais il réfléchit à la proposition du vieillard. Et une part d’ombre se réveille alors en lui, lui murmurant d’accepter la proposition, de vivre sa vie comme il l’entend. Un petit sourire nait alors sur son visage, un sourire vrai, non joué, ce qui n’était pas arrivé depuis des années.

Le soir même, il dit à J-Lo qu’il est d’accord.

La semaine d’après, Teddy reçoit un courrier avec un compte ouvert à son nom et la modique somme de 50 000€ s’y trouve. Le lendemain, il annonce à sa mère son intention d’épouser Elsa. Deux mois plus tard, leur mariage est fêté en grande pompe. Teddy fait d’ailleurs grand effet quand les invités apprennent que le grand Jean-Louis Martin est aussi invité. Seul le père d’Elsa est en colère. Teddy apprendra plus tard que Daniel, le père d’Elsa, est le frère de la deuxième femme J-Lo dont le mariage s’est terminé en catastrophe après que J-Lo l’a presque battu à mort quand il l’a prise en flag en train de baiser son amant dans le lit conjugal. Il trouve étrange qu’Elsa ne l’ait pas mentionné. Il se rend alors compte que J-Lo avait raison... Elle est vraiment idiote. Et suivant les conseils de son mentor, Teddy drague ouvertement la fille d’une amie de sa mère, du nom de Fanny. Elsa ne dit rien, elle sourit bêtement. Par contre, les autres invités trouvent étrange qu’il danse plus avec Fanny qu’avec sa femme. Ils lui prêtent déjà des tendances volages. J-Lo entend ces propos qu’il rapportera plus tard à Teddy, tous les deux contents de leur stratagème.

Grâce aux petites pilules bleues, Teddy consomme le mariage avec sa femme. Mais le lendemain soir, il ne rentre pas chez lui. Après ses cours à l’université, il monte dans un bus et il réfléchit. Il ne fait pas où il va, il pense tout simplement à cette impression de dégoût qu’il l’a envahi depuis qu’il a ensemencé Elsa. Au bout de 30 minutes, le chauffeur le tire de ses réflexions en disant :

- Terminus, il faut descendre.

Teddy descend et il ne sait pas où il se trouve. Il s’assoit sur un banc et il retourne à ses réflexions. Mais quelque chose de bizarre attire son attention : deux hommes se prennent par la main et ils se dirigent dans le bois qui borde la route. Piqué par la curiosité, il se décide à les suivre. Au bout d’une centaine de mètres, il tombe sur les deux mecs... dont un est à genoux devant l’autre... et il a sa queue enfoncée dans sa gorge ! Teddy est horrifié. Il part vers un autre endroit. A un moment, il entend des bruits. Il se cache derrière un buisson et il regarde. Deux mecs sont en train de baiser ensemble. Il sent alors quelque chose se passer au niveau du bas-ventre. Sa queue le démange. Il regarde comment l’actif enfonce sa grosse queue dans le cul du passif. Il le défonce à fond, ses grosses couilles frappant le cul du passif. C’est la première fois qu’il voit ce genre de scène. Et il aimerait participer à cet acte sexuel. Tout d’un coup, il sent que quelqu’un caresse son cul. Il voit alors un vieillard qui lui sourit. Teddy, apeuré, quitte sa cachette et marche d’un bon pas dans le bois. Deux autres vieillards le voient et ils se mettent à le suivre. Teddy s’enfonce encore plus dans la forêt. Après 5 minutes de marche, les trois vieillards sont toujours derrière lui. Il commence à faire sombre. Teddy prend un peu peur. Tout d’un coup, il se cogne à un autre mec qui le regarde droit dans les yeux et qui lui sourit :

- Tu es un très beau mec ! Très mignon ! Je t’ai jamais vu par ici !

Teddy sourit, charmé par cet inconnu qui lui fait de l’effet. Le mec se met alors à lui caresser le cul. Puis, il baisse son pantalon :

- Tiens, je veux te baiser, tourne-toi.

Teddy prend alors peur et il fuit. Il ne veut pas faire l’amour dans cet endroit. Pas la première fois. Pas comme ça ! Il éprouve alors du dégoût alors pour les hommes. Se pourrait-il qu’il se soit trompé sur ses penchants. Il se cogne alors de nouveau contre quelqu’un. Il veut fuir mais le mec parle en le retenant :

- Teddy, c’est toi ?

Teddy lève les yeux et il reconnait alors Simon, un ancien ami du lycée.

- Simon ? Mais que fais-tu là ?

- Je drague comme tout le monde ici...

- Tu es homo ?

- Je dirais plutôt... bi. Je suis marié avec une femme mais j’ai des envies de mecs parfois... donc je viens ici...

- Allons boire un verre ailleurs.

- D’accord. On prend ma voiture.

Ils montent dans sa voiture et quand Simon voit un hôtel-restaurant, ils s’arrêtent et vont au bar. Teddy raconte aussi qu’il est marié mais qu’il n’a encore jamais franchi le pas avec un mec. Simon parle à son tour de sa vie : il a monté une start-up qui marche bien, il est marié, sa femme est enceinte. Il vit ses envies homosexuelles en secret mais grâce à son boulot, ce n’est pas trop difficile, il a toujours des prétextes. Teddy boit ses paroles et l’observe. Il le trouve encore plus beau qu’au lycée. Il le trouve carrément mignon. Simon a des origines italiennes donc il a une peau mate. Il est mince sans être musclé. Il a des cheveux bruns et mi-longs et un visage fin.

Au bout d’une heure, Teddy lui demande :

- On se prend une chambre ?

Simon sourit et il l’entraine par la main. Teddy sort sa carte de crédit de son compte secret et il paie avec. Ils entrent dans une petite chambre douillette et Simon prend Teddy dans ses bras. Teddy l’embrasse immédiatement. S’ensuit alors un roulage de pelle endiablé. Les démons de Teddy se libèrent enfin. Enfin, il peut vivre ses envies. Au bout de 5 minutes, il se recule et regarde Simon.

Simon passe ses mains fines sous le t-shirt de Teddy et il le caresse. Puis, il l’enlève et il continue de caresser ce corps musclé. Teddy fait de même et découvre le corps de Simon. Il est mince et complètement imberbe. Simon admire le corps de Teddy : Il a un corps mince, musclé sec. Il n’est pas sportif mais son corps est quand même magnifiquement bien taillé avec de beaux abdos. Il a quelques poils sur le torse et autour de ses tétons qui sont marrons et larges. Une ligne de poils descend de son torse vers son nombril et vers son pubis qui est bien taillé. Il présente des poils courts et noirs, tout comme ses couilles. Ses jambes et ses avant-bras sont aussi un peu poilus.

Simon avait longtemps fantasmé sur Teddy mais il n’aurait jamais cru que ce moment aurait pu arriver. Il lui lèche les tétons et promène sa langue sur son corps. Il sent collé contre son corps la barre de Teddy encore prisonnière de son pantalon. Obéissant à son désir, la langue de Simon descend le long du cou de son amant puis de son corps qu’il embrasse, lèche, suce. Il tète et mordille les tétons de Teddy. Il s’amuse avec les poils de son torse. Et puis il descend petit à petit vers son ventre, laissant trainer sa langue. Il arrive à son pubis et il marque une pause. Il enlève alors le pantalon de Teddy et il reste interdit devant le paquet qui se trouve dans son caleçon. Il enveloppe et moule sa queue de telle façon qu’on en voit les moindres détails. La bite est proéminente, avec de grosses couilles. La queue semble longue et épaisse, en effet, même le gland est visible, large et bombé. Quelle massue !

Simon enlève le caleçon et découvre la grosse queue : Teddy a une queue de 22 cm et de grosses couilles bien pendantes. Elle est épaisse avec un gros gland. Elle est plutôt marron alors que ses couilles sont presque noires. Son pubis est bien taillé : il présente des poils courts et noirs, tout comme ses couilles.

Simon s’approche doucement des poils de son pubis. Il les hume… ils sentent bon le mâle. Sa langue descend le long du pubis puis arrive à ses couilles qu’il se met à lécher. Teddy pousse un soupir de satisfaction. Il bande à fond.

Simon remonte et s’empare de sa bite. Il la caresse tout en la regardant bien. Puis il l’engouffre dans sa bouche et il commence à la sucer. Teddy gémit de plaisir, très fort : Simon fait ça vraiment bien ! Puis il s’arrête, il se relève et il fait coucher Teddy sur le lit. Simon se place entre ses jambes et il reprend sa suce. Il lui fait même des gorges profondes. Teddy gueule de plaisir. C’est tellement bon, il n’a jamais connu une telle sensation. Il apprécie comme sa teub s'enfonce toujours plus loin dans la gorge de son amant, pour ressortir et retourner dans sa bouche.

Tout d’un coup, il est pris d’une envie bestiale. Il se lève, il déchire presque le caleçon de Simon et il le retrouve nu. Sa bite de 17 cm bande. Mais elle ne l’intéresse pas. Il a envie de son cul. Comme guidé par une force invisible, il se penche vers son cul et il enfonce sa langue dans sa raie, qu’il lèche. Puis, il titille son trou et Simon se met à gémir. Encouragé, Teddy s’enfonce dans l’anus de Simon dont les gémissements redoublent. Cette opération doit bien durer 10 minutes. Il se relève, il lui demande de se mettre sur le dos et il se penche sur son corps pour l’embrasser. D’une main, il pose son gland sur le trou et il s’y enfonce, sans capote. Ses 22 cm ont du mal à rentrer. Mais il donne de petits coups de reins et ils entrent petit à petit. Simon feule. Il ne voulait pas se faire prendre en mode bareback... mais le charme de Teddy lui fait oublier tout le reste. Il se laisse faire et il savoure la queue qui l’ouvre bien en grand. Arrivé au fond, Teddy marque une pause.

Teddy se relève et il se met doucement à aller et venir dans le trou. Il donne des petits coups de reins, presque tendrement. Puis il accélère la cadence, il baise Simon de plus en plus fort. Oubliant son amant, Teddy n’écoute que ses envies qui le prennent au plus profond de ses tripes. Il pose ses mains sur le torse de Simon et maintenant, il le baise brutalement. Il fait ressortir presque entièrement sa bite du cul de son amant, avant de le pénétrer d'un coup violent de toute la longueur de sa grosse teub. Les grosses couilles de Teddy claquent contre le cul. Ses coups de queue sont de plus en plus puissants, de plus en plus profonds. Simon gémit fort. Il sent l’épaisseur de sa queue lui ouvrir la chatte. Le gros gland défonce bien le fond de son cul. Les couilles fouettent maintenant ses fesses. Les coups de butoirs deviennent de plus en plus puissants et de plus en plus rapides. C’est comme si une bête en rut pilonnait le pauvre Simon, qui a l’impression que la queue augmente sans cesse de volume. Le souffle de Teddy s’accélère. Il enfonce sa queue bien au fond de l’anus de son amant et dans un hurlement, il explose dans ses entrailles. Simon sent des litres de jus chaud lui remplir le trou, de nombreux jets puissants le submergent. Teddy ressent un orgasme intense, spectaculaire, tout l’opposé de ce qu’il avait ressenti avec Elsa. Il a l’impression qu’il ne peut plus s’arrêter de juter. Mais il continue de défoncer son amant... il sent son sperme sur sa bite... qui coule ensuite le long de ses couilles. Il veut continuer de ressentir cet orgasme intense qui lentement s’apaise.

Teddy s’écroule sur Simon qui son torse transpirant contre le sien. Teddy garde sa queue en Simon qui sent le jus déjà couler le long de mes fesses. Sa bite débande et glisse hors du cul du passif. Quand elle en sort, une grosse quantité de liquide s'écoule sur le lit. Teddy roule sur le matelas et il se couche. Simon prend sa bite et se branle. Il jute une bonne quantité de sperme sur son ventre.

Au bout de 5 minutes, Teddy se lève et s’habille. Il dit :

- Il faut que je rentre, il se fait tard. Tu peux me poser au centre-ville.

Simon acquiesce. Ils vont se doucher vite fait et ils sortent de l’hôtel. Ils montent dans la voiture et Teddy n’écoute que d’une oreille ce que Simon raconte. Il se dit qu’il a enfin découvert le plaisir et le bonheur dans les bras d’un homme. Simon lui demande son numéro de portable. Teddy refuse. Déçu, Simon tente une autre approche :

- On se retrouve demain soir devant le cinéma et je t’amène dans un bar où on peut être tranquille.

Teddy acquiesce. Ils arrivent en ville et Teddy descend. Il monte directement dans un bus et il rentre chez lui.

Elsa lui demande où il était :

- J’ai rencontré un ancien pote de lycée et on est allés boire un verre.

Elle avale ce mensonge et elle lui sert le repas qu’elle a préparé. Pendant ce temps, Teddy envoie un message à J-Lo pour lui dire qu’il veut lui parler, qu’il a des choses à lui raconter. Il sourit intérieurement et se dit qu’il se pourrait bien qu’il accepte de vivre cette double vie.

A suivre...

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire.

Des commentaires ? Des retours ? Envoyez-moi un mail (précisez le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 5 Avril | 51 pages

Les nouvelles | 10 Pages

Ça avance Alexgreen
Crier de plaisir P'tit Biscuit
À mon taff Passif17
1 garçon de 20 ans Grossebite
Le gendarme et mon cul Lepassif
Une belle première fois Dave069
Gros cul pour rebeus Meetmemz
L’ensemenceur Meetmemz
Week-end surprise Franck
Mon meilleur souvenir Wqt

Les séries : 41 pages

Les soirées de Mr le Comte | 9 | +2 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
Bande de potes | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Entre frères rebeus | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Les jumeaux et leur père | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15

Cours de soutien | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 195 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : samedi 26 novembre 2022 à 14:37 .

Retourner en haut