NEWS :
23 Mai

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

90 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Belle rencontre à la piscine

Salut à tous,

Aujourd’hui, je me rends à la piscine. Moi, c’est Nico, 30 ans, blond, yeux bleus, monté 17 cm, à la corpulence normale. Je viens à cette piscine au moins une fois par semaine pour faire des longueurs afin de rester en forme. J’évite d’y aller les après-midis car il y a trop de monde. C’est une piscine normale où il ne se passe jamais rien. J’adore mater les beaux pères de famille dans leur moule-bite serré... mais je n’ai jamais été dragué par un d’eux... et étant très timide, je n’en ai jamais abordé un.

J’arrive vers 17h30, comme à mon habitude. Je vais dans les vestiaires et je tombe sur un groupe de rebeus qui se rhabillent. Ils discutent entre eux sans prêter attention à moi. Ils me tournent le dos et j’ai une belle vue sur leur cul. Finalement, ils mettent leur boxer et je suis déçu de ne pas pouvoir voir leur matos... qui semble prometteur car, quand ils se retournent après avoir enfilé leur jogging, je distingue de gros paquets entre les jambes.

Je me déshabille et je me rends sous les douches avant de plonger dans le grand bassin. Je commence mes longueurs. Je me cogne soudain à un mec. Il plonge sous l’eau et quand il remonte, je veux m’excuser mais il me devance. Quand je le vois, j’arrive à peine à aligner deux mois. J’en ai presque le souffle coupé. Le mec est vraiment bogoss... j’arrive à m’excuser à mon tour et le mec reprend ses longueurs. Je fais de même, mais je le mate du coin de l’œil. Nos regards se croisent de temps en temps mais mon bogoss détourne très vite le regard. Je comprends bien que je ne l’intéresse pas. Je décide de continuer de nager sans jeter trop de regards vers le mec.

Cependant, au fil des longueurs, je prends en flag son regard qui me fixe. Il se détourne dès que nos yeux se croisent.

Après une demi-heure, je sors de l’eau, faisant une pause. Je me mets sur l’herbe, voulant profiter des derniers rayons chauds de l’été. Quand je me retourne, je vois le bogoss au bord de la piscine, en train de me fixer du regard. Il finit par sortir aussi du bassin. Il vient se placer non loin de moi, sur un transat. Je ne peux m'empêcher de poser mes yeux sur son entre-jambe et je distingue un beau paquet dans son maillot qui semble assez étroit. Son maillot est bleu et il moule sa bite qui forme une bosse : elle semble plaquer sur de grosses couilles dont elle en épouse les contours. Il me semble même que j’arrive à en deviner le gland. En tout cas, le tout forme une grosse bosse bien volumineuse.

Puis, je le mate lui. Le mec doit avoir 30-35 ans. Il est de ma taille (1,80m) et il a une peau bronzée. Il est châtain et il a un visage ferme ainsi que des yeux verts. Il a des épaules et des bras hyper musclés, bien larges. Son corps est aussi musclé : il a de gros pecs ainsi que de belles tablettes de chocolat. Ses cuisses sont aussi très musclées. De fins poils châtain clairs recouvrent son torse et son corps.

Il me fixe vraiment, d’un regard étrange... d’un regard lubrique, si je ne me trompe. Je fais genre de fermer les yeux pour profiter du soleil et quand je les réouvre, je remarque bien que le mec me dévore du regard. De temps en temps, je vois le mec se tripoter l’entre-jambe tout en m’observant toujours avec insistance. Puis, il sort sa crème solaire et il se met à s’en recouvrir le corps. J’admire ses mains passer sur son corps parfait. Je détourne vite le regard car je sens ma queue vibrer. Je ne veux pas avoir d’érection dans mon slip de bain ! Ce serait difficile à cacher. Mais quelques instants plus tard, je suis sorti de mes réflexions :

- Vous pouvez m’aider ?

Je lève les yeux et je vois mon inconnu qui est devant moi.

- Oui ? Comment ?
- Vous pouvez me badigeonner le dos de crème solaire ?
- Ok.

Le mec sourit et il s’assoit à côté de moi sur ma serviette. Il me tend le tube et je commence à passer ma main dans son dos. J’étale lentement la crème sur sa peau qui est très douce. Je sens ses muscles roulés sous mes doigts. Petit à petit, je descends dans le bas du dos. Puis, il me fait signe de faire ses épaules. Je me charge alors de ses épaules. J’étale consciencieusement la crème solaire... quand il me saisit une main. Il se met à la caresser. Surpris, j’arrête de l’enduire de crème solaire et je me laisse faire. Il finit par se retourner et par me dire :

- J’ai envie de toi...

Estomaqué, je ne sais pas quoi répondre.

- Tiens, je te le prouve...

Il prend alors ma main et il la fait descendre vers son maillot sur lequel il me fait faire des allers-retours. En effet, il bande... Soudain, il place ses mains sur mon corps qu’il se met à caresser. Puis, elles descendent et elles baissent mon maillot. Moi aussi, j’ai une demi-molle. Paniqué, je regarde autour de moi. Personne ne semble nous voir.

Mes yeux tombent sur son entre-jambe : il a une bonne trique et dans son petit maillot, il n’a pas moyen de la cacher ! Le mec se place contre mon corps et il me dit :

- On va baiser ?
- Oui...

On attend que nos érections se calment... ce qui me semble être une éternité. Puis, on se lève et on va dans les vestiaires. Il m’entraine dans les toilettes. On se met l’un à côté de l’autre. On se met à pisser. Je mate la bite du mec qui lui, mate la mienne. Moi, je finis assez vite mais lui continue de pisser. Il en avait vraiment envie ! Par contre, je ne me prive pas de mater sa queue molle et marron. Un prépuce recouvre son gland.

Une fois fini, il étire sa grosse queue, la secoue, plusieurs fois. Puis, il me regarde enfin. Il se colle alors à moi et il m’embrasse. Nos maillots sont encore baissés. Nos bites s’affrontent en duel et elles se frottent l’une à l’autre.

Le mec commence à me rouler une grosse pelle, en faisant bien tournoyer sa langue dans ma bouche. On bande maintenant dur ! Pris d’une envie soudaine, je glisse le long de son corps et je me retrouve à genoux devant sa queue. Elle fait 19 cm, elle est épaisse et marron. Il a des couilles rondes et bien remplies, elles aussi marron.

Quelle belle queue ! Je plonge dessus et elle s’enfonce au fond de ma bouche puis dans ma gorge. Je me mets à le sucer avec passion et lui, il gémit doucement. Soudain, je me relève. J’ai entendu des voix dans les vestiaires. On remet vite nos maillots. On rigole et on regarde par la porte. Trois mecs sont en train de discuter pour finalement se diriger vers les douches.

- On peut pas continuer ici, dis-je.
- Oui. Tu reçois ?
- Non, mon mec est à la maison.
- Pareil pour moi. On prend un hôtel ?
- D’acc !
- Cool ! Moi, c’est Anthony.
- Nico.

Une fois nos queues calmées, on entre dans les vestiaires et on voit les trois mecs qui sortent des douches. On va prendre une serviette de bains ainsi qu’un gel douche. Sans pudeur, Anthony enlève son maillot et il passe devant moi, nu, en direction des douches. Ce petit coquin me chauffe ! Je le suis tout en matant son morceau qui pend mollement entre ses jambes. Sa bite ballotte au rythme de ses pas.

On entre dans les douches, le sourire aux lèvres. On se met à côté l’un de l’autre et on allume l’eau. Il me regarde du coin de l’œil en ricanant, faisant promener souvent sa main sur son engin ce qui le fait un peu gonfler. Quand on entend la porte des vestiaires se fermer et les bruits de conversation cesser, Antho me saisit la queue et moi, je fais de même. Il se met à me branler franchement. Sous les caresses de ce beau mec, ma bite durcit tes vite. J’admire sa magnifique pilosité ainsi que son bel engin. Après avoir regardé autour de moi, je me baisse et je reprends ma suce. Sa queue est vraiment trop bonne. Elle libère pas mal de precum. Je finis par me relever et Antho se baisse devant moi pour me sucer à son tour. Putain, il fait ça bien ! Sa langue passe sur mon gland tandis que ses lèvres lèchent ma bite comme si c’était une sucette.

Nous entendons du nouveau du bruit. On se relève et on se tourne vers le mur pour que personne ne nous voit bander. Une fois lavés et nos érections calmées, on repart, nus, vers nos affaires. Je vois Antho saisir sa serviette et la passer sensuellement sur son torse musclé. Je me retiens de ne pas sauter sur lui pour le lécher partout. Mes yeux se dirigent aussi sur sa bite qu’il essuie souvent et qui se met à rebander. Je regarde les autres occupants : ils ne nous captent pas et ils vont se doucher. Mes yeux replongent sur sa teub et je vois qu’elle a moitié dressée, formant un arc de cercle dressé au-dessus de ses couilles. On s’habille et je mate le cul d’Antho puis, quand il se retourne, de nouveau sa queue dont le gland est encore bien gonflé. Je le mate en train de se changer. Parfois, nos regards pleins d’envie se croisent et on se sourit.

Une fois habillés, il me prend alors la main et on sort des vestiaires. Il me dit qu’il est en voiture, moi, je lui réponds que je suis en bus. On monte dans sa voiture. On fait quelques kilomètres puis on s’arrête devant un hôtel d’une chaîne à bas prix. Arrivés dans la chambre, Antho se précipite sur moi et il me roule une grosse pelle. Puis, il se recule, il se déshabille et il me regarde fièrement, nu. Sa queue bande à fond. Je l’imite et il passe derrière moi. Il me prend dans ses bras et il m’embrasse dans le cou. Lentement, ses mains descendent, caressent mon corps et finissent pas attraper ma queue qu’il se met à branler doucement. Je saisis sa queue et je la masturbe aussi.

On reste ainsi pendant 5 minutes. Puis, n’y tenant plus, je m’agenouille et je prends sa queue en bouche. Je la suce et je la branle en même temps. Antho gémit doucement tout en me caressant les cheveux. Je le suce d’abord lentement, puis j’accélère la cadence, enfonçant sa bite entièrement dans ma bouche en gorge profonde. J’adore sentir mon nez atterrir dans les poils de son pubis. Au bout d’un moment, il se penche au-dessus de moi et il me caresse le dos... puis ses mains descendent plus bas et elles se mettent à me malaxer les fesses avant de remonter pour reprendre leurs caresses. Je m’occupe de sa bite pendant une dizaine de minutes.

Ensuite, il me relève et il me fait mettre à quatre pattes sur le lit. Il crache sur mon trou qu’il commence à travailler avec ses doigts. Et très vite, il tape son gland contre ma rosette en me regardant droit dans les yeux. Je sais ce que ce regard signifie. Je lui fais oui de la tête : oui, il peut rentrer en moi sans capote !

Il écarte mes fesses de ses mains et il enfonce lentement son gland dans mon trou. Il crache sur sa queue et il l’y enfonce doucement. Parfois, il ressort, il malaxe mon cul, puis il retente une pénétration. Il arrive finalement au fond de mon trou quand je sens ses couilles coincées contre mes fesses. Il entame alors des va-et-vient rapides. Antho me donne de bons coups de reins qui me font gueuler et ses couilles claquent contre ma peau.

Il me fait ensuite mettre sur le dos. Il plaque mes jambes contre son torse musclé et il se renfonce en moi. Il reprend sa baise en me regardant droit dans les yeux. Moi, je ne peux m’empêcher d’admirer son magnifique corps musclé et poilu.

Après quelques minutes, il se retire et il s’assoit sur le lit, le dos contre le mur. Il m’entraine vers lui et il me roule une grosse pelle. Je suis assis sur son ventre et je sens sa queue dans mon dos. Ses bras m’enlacent et le moment devient très sensuel. J’adore ses lèvres pulpeuses qui m’embrassent merveilleusement. Il me soulève un peu le cul et il me fait assoir sur sa bite. Sans qu’on arrête de s’embrasser, je me retrouve à chevaucher sa queue. Je monte et descends pendant qu’on se roule toujours des pelles, que nos corps se frottent l’un à l’autre et que ses bras me serrent fort contre lui. Je le serre aussi dans mes bras et on entre en une vraie symbiose.

Après de nombreuses minutes magiques, il me pousse sur le lit, il m’embrasse, puis il descend pour sucer ma bite. Sa bouche chaude fait des merveilles, je gémis fort. Parfois, il descend vers mes couilles qu’il lèche et gobe avant de reprendre ma teub en gorge profonde. Puis, il se lève et il enfonce sa bite dans ma bouche. Je suis couché sur le lit, il a mis ses jambes de part et d’autre de ma tête et il se met à baiser ma bouche. J’adore. Il y va lentement. Je jubile quand j’ai le nez dans ses poils de pubis et ses couilles qui me frappent le menton. Il m’embrasse, puis il se met à bien me pilonner la bouche. Il ressort et il me donne ses couilles à gober. Et lentement, il fait glisser son périnée sur ma langue qui se retrouve au niveau de son anus. Je sens les poils de son cul me la chatouiller. Elle se met alors à jouer avec ses poils puis à titiller la rosette. Finalement, elle entre dans le trou où elle tournoie à fond. Antho gueule de plaisir.

Pris d’une envie subite, je le fais mettre en levrette sur le lit, j’attrape son corps musclé dans mes mains et je laisse glisser lentement ma queue dans son anus. Étant donné que j’ai bien humidifié son trou, elle s’y enfonce comme dans du beurre. Je le prends dans mes bras, je l’embrasse tout en entamant de légers va-et-vient. Je me relève et j’observe avec plaisir ma queue s’enfoncer sans capote dans son trou poilu dont les poils mouillés collent à ma teub. Je deviens fou de ce mec. J’agrippe ses hanches et je me mets à bien le défoncer.

Quand je ressors de son cul, Antho se précipite sur moi et il me fait enjamber sa queue. Il place mes fesses dans les airs et il se met à me pilonner le cul de toute ses forces. Tel un marteau-piqueur, sa queue me baise à une vitesse, une cadence et une force folle. Je me branle tout en gueulant fort. Au bout d’un moment, il m’attire vers lui, on s’embrasse tandis qu’il continue de me défoncer. Ses bras m’enlacent... et très vite, d’un mouvement habile de hanches, je me retrouve sur le dos et lui, il a toujours sa queue enfoncée en moi. Il reprend une baise torride et puissante. Ses coups de queue sont brutaux et profonds. Il se défoule en moi. Il se penche sur mon corps, il m’enlace dans ses bras et il me serre fort. On ne forme plus qu’un tout. Je me laisse défoncer et embrasser tout en gémissant.

Au bout de 5 minutes, il me murmure à l’oreille :

- Je peux te faire des enfants ?
- Oui, vas-y, ensemence-moi !

Il me serre contre lui tout en me roulant des pelles et en me pilonnant. Sa respiration s’accélère et dans un ultime coup de reins, il se bloque au fond de mes entrailles et il éjacule bien sept jets puissants qui me fouettent le fond de mon cul. Il reste en moi jusqu’à ce que sa queue se ramollisse. Puis, il me saisit dans ses bras, il enjambe mon corps et il enfonce ma bite dans son anus. Il entame une chevauchée endiablée et après quelques minutes, je jouis au fond de son anus. Je lui envoie 4 jets puissants qui lui mitraillent les entrailles. Il m’embrasse tandis que ma queue reste au fond de lui. Puis, il se retire et il se place à côté de moi. Il me prend dans ses bras et nous restons une heure ainsi. Finalement, il me dit :

- Il va falloir que j’y aille...
- Moi aussi...
- C’était génial !
- Oui !
- Même heure, même hôtel, la semaine prochaine ?
- Ça marche.
- On aura qu’à dire à nos hommes qu’on va à la piscine.
- C’est clair.

On s’embrasse tendrement. Nos lèvres se décollent difficilement et on doit finir par se quitter. Il me conduit jusqu’à chez moi. Je descends et je le regarde s’éloigner en voiture. Je soupire de plaisir et je finis par rentrer dans mon immeuble, sentant mon cul dégouliner de sperme...

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Mai | 70 pages

Les nouvelles | 17 Pages

Militaire Meetmemz
Mes aventures Devilinme
Mon Inconnu du lycée Guiome
Location estivale Plume-Gay
Service militaire Meetmemz
Chez le docteur Fesses-Rougies
Soumission, domination. Jackx
Soumission au sauna Sylou69
Initiation Yannick
Bois de Vincennes SalopeAJus
Pris en flag Meetmemz
Plage naturiste Colinot
Camping Paradis DelosFairy
Le club des 4 en colo DelosFairy
Chaleur nocturne DelosFairy
Artisan électricien Meetmemz
Pipe à l'aire de repos Halex27

Les séries : 53 pages

Cousins rebeu | 14 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314
En exterieur | 3 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3
Job à Dubaï | 2 | +2 Dvdstaudt
1 | 2
Abdoul | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Hugo & Ethan | 10 | +4 Hugo_ethan
1 | 2 | 3 | 4 | 5
678910
Sur une île déserte | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Femelle | 3 | +2 RyanSoumis
1 | 2 | 3
Baise dans sa cave | 2 | +1 Djack
1 | 2
Rencontre Twitter | 2 | +1 Shernabog
1 | 2
Chez moi | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Hésitation première | 2 | +1 MoietMoietMoi
1 | 2
Le petit pêcheur | 4 | +3 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 90 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Avril 2024 : 3 388 758 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mercredi 14 février 2024 à 10:57 .

Retourner en haut