NEWS :
10+11 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

173 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Mon voisin, cet enfoiré

Salut à tous,

Aujourd’hui, c’est l’été. Moi, c’est Nico, 40 ans, blond, les yeux bleus, un peu enrobé et un peu poilu. Je suis monté 17 cm.

C’est le week-end et j’en ai profité pour dormir tard. Quand je me réveille, je me lève et je me fais un café. Je vais ensuite le boire sur mon balcon. Le soleil brille, le thermomètre affiche déjà 15 degrés. Je m’assois sur une chaise quand je remarque que j’ai oublié mon portable. Je me lève et je vais le chercher dans la cuisine. Je ne l’y trouve pas. Il n’est pas non plus sur le canapé. Je le trouve finalement par terre dans ma chambre. J’ai dû le faire tomber en dormant.

Je reviens sur le balcon. Je prends ma tasse et je la porte à mes lèvres. Je déguste la première gorgée. Mais bizarrement, le café n’a pas son goût habituel. Je n’arrive pas à dire pourquoi. Je bois de nouveau une gorgée que j’essaie d’analyser. Toujours rien. Mais cependant, le goût m’est familié... Je bois une troisième gorgée... et soudain, je reconnais cet arrière-goût... J’ai l’impression de boire du sperme ! Je regarde ma tasse et je peux effectivement constater qu’il y a du sperme sur les rebords ... et dans ma tasse. Il flotte au-dessus. Est-ce qu’un des voisins du haut s’est branlé et à juter dans ma tasse ? Ça ne peut en tout cas pas être le jus d’un de mes plans. Le sperme est frais ! Je me mets alors à gueuler :

- Putain ! C’est quoi, ce délire ! Quel connard a fait ça ?

Je regarde au-dessus de moi, autour de moi. Personne. Et personne ne réagit... Mais je dois avouer que je suis super excité. Je rentre dans mon appart... et je bois la tasse lentement, avalant ce sperme que je déguste. Je remarque que je bande à fond. Je vais sur mon lit, je me branle et quand je finis la dernière gorgée de café, je jute sur mon ventre.

Le lendemain matin, je bois de nouveau mon café. Mais par contre, je fais bien attention à ce que ma tasse soit propre. Et rien ne se passe. Le samedi suivant, pareil. Le dimanche, je me pose sur mon transat sur le balcon et je bois mon café d’une bonne gorgée... quand tout d’un coup,

Quelques jours plus tard, je bois avec précaution, je reçois des gouttes sur moi. Bizarre ! Il fait un grand soleil. Une odeur arrive alors à mes narines : c’est du sperme ! Je lève les yeux et des gouttes tombent comme une pluie sur ma tête, sur mon torse, sur mon visage, ... et même dans ma bouche ! Je tourne ma tête et je vois qu’une bite dépasse de l’appart du dessus. Un jet puissant en sort et atterrit directement sur mon menton et sur ma bouche ébahie. Le mec continue de se branler mais plus aucun jet n’en sort. Seules quelques gouttes tombent sur mon bras. Puis le mec secoue sa queue de haut en bas et d’autres gouttes de sperme tombent sur mon front.

Je me précipite dehors et je vais immédiatement chez mon voisin du dessus. Je suis super en colère. Je frappe fort à sa porte qu’il ouvre immédiatement. Il se présente complètement nu, la bite en demi-molle, dégoulinant encore de sperme. Je m’écrie :

- Putain ! C’est quoi ce délire ? C’est quoi votre problème ?

- Ta gueule, dit-il tranquillement, sur un ton ferme. Entre et suce-moi !

Je le regarde, sidéré. Et il n’a pas l’air de plaisanter. Je ne sais pas comment réagir. Je l’observe.

Il doit avoir dans les 30 ans. Il est de taille moyenne. Il a une couleur de peau mate, des cheveux courts et bruns ainsi qu’une barbe épaisse. Il a un corps robuste avec de larges épaules et un petit ventre assez rebondi. Son torse et son ventre sont poilus. Il a des cuisses puissantes. Son pubis est très velu, recouvert de poils noirs, bouclés.

Je ne sais pas comment réagir. A ce moment, des gouttes de sperme coulent le long de ma joue et entrent dans ma bouche. Je n’ai même pas pris le temps de me laver. Je suis toujours recouvert de sperme ! Je lèche le jus et je l’avale. Et soudainement, je suis pris par une envie incontrôlable. J’entre dans son appart, sans réfléchir.

Sans un mot, le mec ferme la porte et il va s’assoir sur son canapé. Il prend sa bite en main et il commence à la masser. Moi, je m’approche, je m’assois à côté de lui et je prends délicatement sa queue en main. Elle est lourde et molle. Je la branle un peu. Le mec me pose sa main dans le dos... et il me pousse un peu vers lui. Je descends vers sa queue et j’enfonce son gland dans ma bouche. Il a encore goût de sperme. Je le lèche délicatement. Puis je prends la moitié de sa queue en bouche et je me mets à la sucer. Immédiatement, son morceau se met à se raidir. Elle se dresse fièrement. Je la sors et je la mate avec envie : sa queue est énorme, majestueuse, d’une couleur sombre, elle est circoncise, magnifique. Elle doit faire 22 ou 24 cm. Ses couilles sont énormes, lourdes et poilues. Son gland est gros, bien formé et rose.

Je la reprends et je l’enfonce bien jusqu’à ma glotte. Je la suce avec application. Parfois, je m’occupe seulement de son gland. Et je regarde le mec dans les yeux. Il m’observe sans un sourire. D’un petit mouvement de tête, il me fait comprendre de me remettre au travail. Je le pompe à une vitesse assez rapide. Je réussis à avaler une bonne moitié, puis quelques minutes après les deux tiers ... et finalement toute sa bite. Je lui fais parfois des gorges profondes. Son gland me touche le fond de mon gosier. Je le regarde alors de nouveau dans les yeux dans lesquels je lis le plaisir de voir sa bite complétement enfoncée dans une gorge, chose que ne doit pas arriver souvent. Il se met alors à me caresser la tête. Puis, il appuie un peu. Je le suce alors au rythme de ses mouvements. Il me fait complètement sortir la queue de sa bouche, il tapote son gland contre ma langue puis il la renfonce dans ma bouche jusqu’à ce que mon nez se retrouve dans ses poils de pubis et qu’elle soit complètement au fond de ma gorge. Moi, je bande à fond. Il maintient sa main sur ma tête pendant quelques secondes puis il me fait remonter avant que je ne m’étouffe. Je me mets à saliver. Ses boules sont contre ma joue. Mon pharynx serre bien sa queue et je sens son gland augmenter de volume.

Au bout de 15 minutes, il retire sa bite de ma gorge, il me plaque la tête sur le canapé et il se met à se branler devant ma bouche que j’ouvre automatiquement. Au bout d’une minute, des jets puissants de sperme sortent de sa queue. Le premier atterrit à moitié sur ma langue et à moitié sur mes lèvres. J’approche alors ma bouche et les deux suivants vont se loger sur ma langue. Les neufs suivants sont hyper puissants et ils atterrissent directement au fond de ma gorge. Il continue de branler son morceau d’où continue de sortir un filet de sperme. Quand il a fini, je lui présente tout le sperme que j’ai en bouche. Elle en est pleine. Et j’avale tout.

Il me présente sa queue à nettoyer... ce que je fais avec plaisir. Il se relève et se dirige vers la salle de bains pour se nettoyer. Quand il revient, il ouvre la porte d’entrée, signe pour moi de partir. Je ferme mon pantalon et je me dirige vers la sortie. Avant que je sorte, il me dit :

- Reviens ce soir et je te baise.

Je rentre chez moi et je vais immédiatement me branler en repensant à ce qui vient d’arriver. Je gicle une bonne quantité de sperme. Quand je suis remis de mes émotions, je me dis que ce voisin est un enfoiré. Pour qui se prend-il ? D’abord me juter dessus, après me demander de le sucer pour ensuite presque me jeter dehors dès qu’il a joui ? Quel con ! Je décide de ne pas aller chez lui ce soir.

Vers 23h, alors que je regarde une série, je sursaute quand j’entends tambouriner contre ma porte. Je vais voir ce que c’est. Je regarde à travers le judas : c’est mon voisin ! Je décide de ne pas ouvrir. Il dit :

- Je sais que tu es là, j’ai vu ton ombre ! Ouvre !

Je ne dis rien, je ne réagis pas. Il hausse alors le ton :

- Ouvre, petite salope !

Sa voix résonne dans le couloir. Et finalement, il hurle presque :

- Allez, salope ! Ouvre et suce-moi !

Je finis par ouvrir, de peur qu’il alerte les voisins. Le mec entre et il referme la porte. Il me saisit et il me colle contre lui. Il me roule immédiatement une pelle tout en me pelotant le cul. Il se redresse et il dit :

- J’ai envie de toi !

Il continue de m’embrasser tout en me caressant le corps, le cul, la queue. Puis à l’aide de ses mains, il m’appuie sur les épaules. Je me retrouve au niveau de son pantalon de jogging. Une grosse bosse le déforme déjà bien. Je prends le matos en main et je le tâte à travers le tissu. Il fait alors descendre le pantalon le long de ses jambes et je me retrouve avec son anaconda devant les yeux. Je m’empare de ses couilles, que je masse, puis je prends sa bite en main. Elle a du mal à en faire le tour. Je me mets à la lécher du gland à la base de ses couilles. Puis je prends sa queue en bouche. Elle est tendue, dure. J’en avale la moitié, je branle l’autre moitié tout en regardant le mec dans les yeux. Il me regarde cette fois avec envie tout en se mordant les lèvres. Il pose ensuite sa main sur ma tête et il me fait accélérer les mouvements de succions.

Ensuite, il me fait mettre sur le dos sur le canapé et il me fait relever mes jambes. J’attrape mes pieds pour maintenir mes jambes en l’air tandis qu’il se baisse... et enfonce sa langue directement dans mon trou. Il prend mes fesses en main, il les malaxe... et il se met à bouffer de façon incroyable mon cul. Je ne peux m’empêcher de gémir fort. Sa langue va profondément en moi, elle tournoie... elle me fait voir des milliers d’étoiles.

Puis il se relève pour enfoncer directement et lentement sans bite dans mon trou bien lubrifié. La queue glisse dans mes entrailles, sans capote. Je tressaille un peu. Il s’arrête au fond de moi, il me regarde droit dans les yeux et il commence des mouvements de reins rapides et profonds. Il se défoule bien dans mon cul. Parfois, il ralentit le rythme... puis il reprend sa baise.

Ensuite, il me fait mettre à quatre pattes. Il plaque ses mains contre mes fesses et il entame des mouvements plus lents, plus réguliers. Il cherche par contre à s’enfoncer le plus profondément possible dans mes entrailles. Ses coups de queue sont très appuyés, je dois bien m’accrocher pour ne pas m’affaler sur le canapé. Parfois, il se redresse, sa bite sortant complètement, puis il re-rentre et reprend sa baise. Ensuite, il me fait coucher de tout son poids sur le canapé et il se met vraiment à me défoncer. Sa bite sort presque entièrement de mes entrailles avant de s’y renfoncer à fond. Sa teub m’ouvre bien, elle m’écarte bien les chairs. Ses grosses couilles rebondissent lourdement contre mon périnée.

Sans crier garde, il jute tout à coup en moi. Je sens sa queue pomper son sperme dans mes entrailles, cette fois avec moins de violence que ce matin. Mais je sens mon cul bien se faire inonder. Il tasse le sperme qui déborde de partout. Quand il se retire, je sens un flot de liquide épais sortir de mon trou et couler le long de mon périnée et de mes couilles avant de tomber lourdement sur le sol.

Il se relève, la queue en demi-molle avec un gland gonflé par la jouissance. Il me dit qu’il va prendre une douche et il se dirige sans attendre ma réponse vers la salle de bains. Il me dit en ressortant :

- Tu m’offres une bière ?

Je lui apporte une bière. Il monte alors le son de la télé que j’avais baissé. Il reste là à siroter sa bière. Au bout de 30 minutes, quand sa bière est finie, il se dirige de nouveau vers les WC. Il y reste bien 5 ou 10minutes. Quand il ressort, il me roule un gros patin et il se casse. Je reste interdit... devant ce comportement de macho... il a tout simplement pris et utilisé ce qu’il voulait puis il est reparti, sans même me révéler son nom.

Fatigué, je vais au lit. Je pose mes lunettes. Mais avant je me rends compte qu’il faut que je me brosse les dents. Je me dirige dans la salle de bains. Je prends ma brosse à dent qui est posée sur le lavabo, avec du dentifrice dessus. Je me dis que je ne me rappelle pas avoir déjà préparé ma brosse à dent. Je suis vraiment fatigué ! Je commence à me brosser les dents. Je sens alors un truc bizarre. Le dentifrice a un drôle de goût. Je goûte... Je comprends immédiatement que c’est du sperme : Le mec s’est branlé après sa bière et a joui sur ma brosse à dent ! Quel connard ! Je remarque alors que je bande... je l’imagine en train de s’astiquer alors que je regarde la télé... se branlant devant le miroir, s’admirant avec sa grosse teub en main. Au moment de jouir, il met sa queue au-dessus de ma brosse à dent et le premier jet sort lourdement de sa bite. Le reste de son sperme tombe sur le rebord du lavabo... et en effet, j’en retrouve les traces tout autour. Quel salaud !

Tout d’un coup, j’entends un bruit qui vient de l’appart de dessus. Le mec vient de tirer la chasse d’eau. Comme poussé par une envie irrésistible, je prends mes clés et je vais toquer chez lui. Il m’ouvre, il me sourit et il ferme la porte derrière moi.

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 5 Avril | 51 pages

Les nouvelles | 10 Pages

Ça avance Alexgreen
Crier de plaisir P'tit Biscuit
À mon taff Passif17
1 garçon de 20 ans Grossebite
Le gendarme et mon cul Lepassif
Une belle première fois Dave069
Gros cul pour rebeus Meetmemz
L’ensemenceur Meetmemz
Week-end surprise Franck
Mon meilleur souvenir Wqt

Les séries : 41 pages

Les soirées de Mr le Comte | 9 | +2 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
Bande de potes | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Entre frères rebeus | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Les jumeaux et leur père | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15

Cours de soutien | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 173 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : dimanche 5 février 2023 à 09:20 .

Retourner en haut