NEWS :
15 et 16 Juillet

"Sodomie"
"Handgag"
"bbk"

187 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

OFFRE 50%

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Chez l’opticien

Salut,

L’autre jour, alors que je suis allé récupérer mes lunettes chez mon opticien, il m’est arrivé quelque chose d’assez inhabituel.

Mon ophtalmo m’a prescrit de nouvelles lunettes et je suis allé les faire faire la semaine dernière chez mon opticien de confiance. Aujourd’hui, je vais les chercher.

Un employé me les fait essayer, fait des ajustages, me fait marcher avec pour voir si tout va bien. Et en effet, c’est parfait mais elles me glissent un peu sur le nez. Il part alors pour resserrer les branches. Je remets mes anciennes lunettes en attendant et je vois alors un mec rentré.

Il doit avoir 30 ans, il a des cheveux courts et bruns, un visage lisse et un corps qui a l’air assez mince. Il porte un pantalon de jogging gris et un t-shirt bleu.

Mes yeux sont attirés par un truc. Je ne sais pas ce que c’est, donc je laisse dévier mon regard instinctivement... qui se pose directement sur l’entre-jambe du mec ... Ça me laisse sans voix ! Son paquet a l’air vraiment bien gonflé. Son pantalon de jogging laisse entrevoir le moulage de sa bite qui a l’air d’être un sacré engin avec un gros gland, bien dessiné. On devine bien la courbe de son pénis qui semble être long et épais et qui est plaqué sur ses couilles toutes aussi grosses. L’ensemble forme un paquet volumineux qui prend beaucoup de place et surtout qui lui fait une boule énorme.

L’opticien revient, me fait essayer les lunettes. Il me fait faire un contrôle de la vue, et j’en profite pour mater le gros paquet. La queue me fait vraiment envie. Je tourne la tête, je lui dis que le réglage est bon et l’opticien m’emmène à la caisse. Il voit alors le mec au gros paquet et il le salue. Ils se font la bise et il parle dans une langue que je ne comprends pas. Ça semble être du croate ou une langue slave. J’attends patiemment à la caisse et j’en profite pour mater. Le mec tourne une ou deux fois la tête vers moi, comme s’il me prenait en flag en train de l’observer mais je ne peux pas quitter les yeux de son jogging. Finalement, l’opticien vient vers moi, s’excuse de l’attente puis encaisse. Je prends le sac plastique qu’il me tend et je sors. Je marche lentement, pour apprécier encore quelques secondes le paquet. Puis finalement, je suis dehors. Je pousse un soupir, frustré de ne pas avoir vu en voir plus. Tout d’un coup, une main se pose sur mon cul. Je me retourne et je vois le bel étalon qui me sourit. Voyant que je me laisse caresser le cul, il me dit de venir avec lui. Il m’entraine dans une petite ruelle située sur le côté du magasin. Je marche à côté de lui et je jette un coup d’œil sur son paquet. De mon point de vue, je vois bien le tissu mouler la forme de sa bite qui trône de façon proéminente sur les couilles dont on en devine la forme. Je remarque immédiatement qu’il ne porte pas de caleçon. Son paquet est tellement bien visible ! Ça doit plaire au mec de se promener comme ça et de montrer son gros engin à tout le monde.

Il ouvre une porte qui donne sur un petit jardin. Je l’y suis et il ouvre alors son pantalon. Il est en sort une belle queue bien sombre.

Elle est encore molle mais elle doit bien faire 12 cm. Elle est épaisse et parcourue de grosses veines. Son gland est sous son prépuce et pourtant il est bien visible. Il a des couilles respectables sous sa bite. Le tout pend lourdement entre ses jambes. Son pubis est en fait une forêt de poils noirs et frisés.

Il prend son morceau en main et il le secoue de haut en bas tout en me regardant avec un petit sourire malicieux. Il s’arrête et je vois que sa queue a pris du volume. Je sens ma propre bite se durcir. Il doit le voir car il pose sa main sur mon paquet. Il pose son autre main sur mon épaule et il m’appuie dessus. Je me retrouve à genoux devant lui.

Il recommence à secouer sa queue :

- C’est ça qui t’excite ?

Je hoche la tête. Et sous ses secousses, sa queue bande immédiatement. Sa queue est devant mes yeux et elle me fait envie. Une belle queue marron de 22 cm, longue, épaisse, avec des veines bien saillantes. Elle est dressée droite devant son corps et elle est si longue que la pointe est entre son nombril et son torse. C’est vraiment une queue massive avec un gros gland bien rose. La base de sa bite est recouverte de poils.

- Tu as envie de ma grosse bite ?

Comme seule réponse, ma langue sort de ma bouche et se met à lui lécher son gland. Il a un goût fort, de pisse et de mâle. Mais ça ne me dérange pas. Il m’appuie sur la tête et j’enfourne alors sa bite. Il enlève son t-shirt et son pantalon de jogging, libérant des cuisses musclées et très poilues. Il a un corps bien sculpté, musclé sec avec des poils qui descendent comme une grosse ligne entre le nombril et le pubis.

Après quelques minutes de suce intense où j’arrive à lui faire de bonnes gorges profondes, il me prend la tête dans ses mains et il m’impose son rythme. Ses grosses couilles rebondissent contre mon menton et lui pousse des râles de plaisir. Puis il me fait me relever, il me pousse vers un mur, il descend mon pantalon et mon caleçon et il se met à me caresser le cul. Il fouille son sac et en sort un petit tube de gel. Il m’en badigeonne mon trou et il place son gland devant. Il entame sa descente dans mon conduit. Je serre les dents et les poings, je me concentre bien pour prendre son morceau. Il me pénètre lentement mais sans une seule pause. Ça me semble interminable. Puis je ressens son pubis collé contre mes fesses. Je me détends alors et lui commence de petits va-et-vient.

Mais je dois bien mouiller du cul car très vite il me baise sauvagement et sa queue glisse bien en moi. Ses mains sont posées contre le mur, de chaque part de ma tête, et il me fourre sauvagement. Il me ravage l’anus. Ses coups de reins sont de plus en plus violents, ses couilles rebondissent contre mes fesses. Quel beau spectacle il doit avoir devant les yeux : sa grosse queue bien épaisse rentrant et sortant de mes entrailles, de mon cul bien serré.

Il me fait enlever mon t-shirt puis il m’agrippe aux hanches et il continue de me dévaster l’anus. Ensuite, il me fait me relever, m’embrasse sur la bouche. Ce brin de tendresse me surprend. Mais j’apprécie. Il me pousse en avant, prend mes épaules entre ses mains et il reprend sa baise. Puis, il passe ses bras autour de ma taille, il me relève et m’embrasse dans le cou. Ses coups de bite sont moins intenses mais je sens bien sa queue ouvrir mon trou en grand. Et il reprend sa baise.

Au bout de 5 minutes, je sens son souffle s’accélérer dans mon cou. Il sort alors de mon trou et il se branle. Très vite, il replace son gland dans mon trou, juste le gland et sa queue crache son sperme. Je le sens couler à l’entrée de mon cul, le long de sa queue. Il la renfonce jusqu’au fond de mes entrailles et il reprend sa baise. Je sens alors son sperme chaud et gluant m’envahir le colon. Il se vide en moi et ressort. Sa queue entraine une bonne quantité de sperme sur le sol. Je me précipite sur sa bite que je suce. Je recueille tout le sperme qui s’y est amassé et je me branle. J’éjacule de gros jets qui retombent avec de gros « flocs » sur le sol.

Le mec m’embrasse, se rhabille et se casse. Je remonte mon pantalon et je me dépêche de rentrer chez moi car je sens mon caleçon se remplir de la semence de mon étalon qui apparemment a laissé mon trou bien béant.

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire. N’hésitez à me contacter/m’envoyer des commentaires. (N’oubliez pas de préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 1er Juil. | 54 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Mon Cantal doux Coolsexe
Soirée entière Shura
Un mâle hors du commun Rafael
Anecdotes Fabrice
Running Alexandre
Le squat Fabrice
Beauf de coeur Louuis3535
Plan avec Karim 0liv

Les séries : 46 pages

Agriculteur | 14 Amical72
Saison 21 : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
67 | 8 | 910
11 | 12 | 1314
Le gendarme et mon cul | 2 | +1 Lepassif
1 | 2
Vengeance sur Hétéro | 19 | +1 Miangemidemon
1 2 3 4 5
6 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19
Confinement en famille | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Abandon total | 4 | +1 Balthazar
1 | 2 | 3 | 4
Cruising | 4 | +4 Zebulxxx
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 187 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Juin 2024 : Visiteurs : 144K

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : vendredi 18 mars 2022 à 11:31 .

Retourner en haut