NEWS :
23 Mai

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

90 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Mon demi-frère me surprend

Ma mère a divorcé de mon père il y a cinq ans. Elle s’est remariée avec Dominique, un mec sympa et qui lui correspond. Lui et son fils Cédric ont emménagé chez nous il y a deux ans. Enfin, je dis chez nous... ce n’est plus trop chez moi. Je fais mes études dans une autre ville et je leur rends visite de temps en temps. Par contre, mon demi-frère qui a à peu près mon âge, 23 ans, n’est pas un mec très vaillant. Il ne bosse pas, passe ses journées à trainer avec ses potes ou à fréquenter les salles de sport, selon les dires de ma mère.

Je le trouve bogoss, mais sans plus. Il joue un peu trop le macho à mon goût. Mais la Covid est arrivée... et les cours sont maintenant en ligne. Avoir une chambre d’étudiant ne rime plus à rien... Je suis revenu vivre chez ma mère. La cohabitation n’est pas facile tous les jours. Surtout pendant le confinement. Je n’ai pas de mecs à me mettre sous la dent, donc, pour faire descendre la pression, je me branle souvent.

Un jour, ayant cours à 8h, je me lève un peu plus tôt et me pensant le seul lever, je commence à me branler vite fait sous la douche. Quand je vois la porte s’ouvrir, je remarque, catastrophé, que j’ai oublié de la verrouiller. Je me détourne vite mais trop tard, j’entends la voix de Cédric dire :

- Ah ben ça va, je vois qu’on s’ennuie pas ici !

Il s’approche de moi, me met la main au cul, il rigole et il ricane. Il pisse comme s’il était tout seul, il repasse devant moi, prend ma queue en main, la tâte et il ressort, toujours en ricanant.

L’envie de me branler m’est passée, je suis mort de honte. Je finis vite fait de prendre ma douche, je bois mon café et je me mets devant mon ordinateur.

Au déjeuner, Cédric n’arrête pas de faire des allusions coquines. Moi, je ne reste silencieux... Ma mère me demande :

- Qu’est-ce qui se passe Nico ?

- Il ne se remet pas de ses émotions de ce matin ?

- Comment ça?, demande ma mère

- Je lui ai bien fait peur ce matin en me levant. Bon, je vais aller chez Jérémie, cet après-midi. J’adore me baigner dans l’eau, dit Cédric en me lançant un clin d’œil. Peut-être que on se fera un barbecue. Avec des merguez, des saucisses bien grosses.

Tout en faisant ses allusions, il me regarde avec un petit sourire en coin... Puis, il se lève en me disant de bien rester sage jusqu’à son retour.

Quelques jours après, alors que nous finissons de diner et que j’aide ma mère à débarrasser, Cédric se casse, comme à son habitude. Une fois fini, je laisse les « adultes » devant la télé et je vais dans ma chambre ... une envie soudaine de branlette me prend.

J’entre dans ma chambre, et là, je reste sans voix ! Cédric est assis sur mon lit, complétement nu, la queue dans la main. Quel spectacle !

Cédric est mince, musclé sec. Il a des épaules assez larges avec des biceps bien développés. Il a un corps en V, avec un torse musclé : ses pectoraux sont bien apparents... et des tablettes de chocolat. Il a une coupe de cheveux à l’iroquoise : ses cheveux, châtains, sont rasés sur les côtés et sur le dessus, une touffe. Il a des tatouages sur le torse, les avant-bras, le ventre, les mollets. Sa queue et ses couilles sont assez foncées. Ces-dernières sont grosses, elles ont l’air bien remplies. Sa queue de 18 cm se dresse fièrement au-dessus. Les poils de son pubis et de ses couilles sont bien entretenus : ses couilles sont rasées et son pubis a un léger duvet, tout comme son ventre. Il a des cuisses bien musclées et des mollets et des pieds imposants. Des poils drus et épais recouvrent toutes ses jambes.

Il me sort de ma contemplation quand il dit :

- Viens me sucer s’il te plait.

Je suis choqué... mais sa queue me fait bien envie. Mais vu que personne ne sait que je suis gay, je veux sauver les apparences :

- Qu’est-ce qu’il te prend ? Je suis pas homo !

- Bien sûr que si ! Je t’ai déjà vu fermer des applications quand j’apparaissais derrière toi... et les queues ne baisaient pas des chattes !

- N’importe quoi !

- Nico, j’ai créé un profil sur ton tchat, je t’ai écrit et regarde les photos que tu m’as envoyées !

Et en effet, je reconnais le profil et surtout mes photos que j’ai envoyées. Je rougis, mort de honte.

- Allez, fais-moi plaisir. Avec ce confinement, on a rien à se mettre sous la dent ! On est des mecs, on a le droit de se faire plaisir !

- Mais... Tu es mon demi-frère !

- Et alors ? C’est pas grave ! On a aucun lien de sang !

- Tu es le fils du mec de ma mère !

- Tu m’aurais bien laissé te troncher sur le tchat, je l’ai bien vu !

Je regarde alors sa queue, je me remémore notre tchat. Je le regarde. Il m’observe avec un regard insistant. Mon regard retombe sur sa queue... et mes défenses cèdent d’un coup. Je m’agenouille devant lui, je prends sa queue en main. Elle est bien raide. Je la branle lentement puis ma langue passe le long de son membre. Ensuite, ma bouche remonte vers son gland que je prends en bouche tout en le branlant. Il s’étend sur le lit et savoure mon traitement. Puis je m’arrête, ma langue redescend le long de son chibre puis elle se met à lécher ses couilles. Puis je remonte et reprends sa queue en bouche. Elle est bonne, bien dure.

Au bout de cinq minutes, il m’appuie sur la tête et je redescends vers ses couilles que je léchouille, puis je les gobe. Il laisse sa grosse main sur ma tête, il la tient bien et il me fait remonter vers sa queue. Il me la plonge dans la bouche et essaie de me l’enfoncer à fond. Je résiste puis je recule sous le coup du réflexe vomitif. Il renouvelle plusieurs fois l’opération jusqu’à ce que je prenne sa queue en gorge profonde.

Il me dirige ainsi pendant dix minutes. Puis il me met sur le lit, grimpe sur mon torse. Il se branle et je comprends qu’il va me donner son jus à boire. J’ouvre docilement la bouche et je tire la langue. Sa respiration s’accélère, il pose son gland son la pointe de ma langue et sa queue se raidit. Un premier jet jaillit sur mon nez. Un deuxième jet, puissant, est expulsé et va se loger dans mes cheveux. Les trois autres jets sont moins puissants et ils tombent sur ma langue. J’avale le jus tout en me branlant et une bonne quantité de sperme est expulsée sur mon ventre. Je récupère le jus sur mon visage et je l’avale.

- Putain, t’es un gros bâtard ! T’aimes le sexe, toi !

Il se lève, il se retourne pour prendre ses vêtements et je peux admirer son cul rempli de poils. Il s’habille et quitte la pièce.

La soirée se passe, je descends regarder la télé avec le reste de la « famille ». Cédric et moi faisons comme si de rien n’était. Je n’arrive pas à me concentrer sur le film. Je repense à cette scène assez improbable. Je regarde sans arrêt mon demi-frère. Il est vraiment un beau mec. Mais il fallait oser me draguer comme ça ! Ma queue commence à gonfler. J’essaie de me calmer, je remarque que je suis bien en manque !

Une fois le film terminé, chacun regagne sa chambre. Je vais sur mon ordi. Je suis toujours en manque ! Je mets en route un porno et je commence à me branler. Mais je hurle quand quelque chose touche mon épaule ! Je me retourne et je vois Cédric. Il s’est faufilé sans un bruit dans ma chambre.

- Putain, t’es trop con, tu m’as fait une de ces peurs !

J’entends ma mère qui demande ce qui se passe. Cédric répond que tout va bien, qu’il venait juste de me faire une petite farce. Il se retourne vers moi et me lance :

- Tu vois, je savais que tu aimais la queue. Il faut dire que tu es doué. Tu veux pas t’en occuper ? dit-il en prenant son paquet entre les mains.

Ma libido étant au maximum, je me précipite sur son engin et je le mets en bouche. Il commence à gonfler. Je prends la queue dans ma main et je le branle tout en le suçant. Ses 18 cm se déploient et je m’applique bien à le sucer. Cédric se laisse faire, il me regarde m’occuper de sa teub.

Puis il se lève et il me retourne, le me fait pencher en avant et il se met à masser mon cul en sifflant. Je tressaute... C’est une chose de sucer son demi-frère... c’en est une autre de se faire sodomiser !

- Je crois pas qu’on devrait...

- Chuuuut ! Laisse-moi faire.

Il fait descendre mon calebut sur mes chevilles, il malaxe mon trou. Puis il lâche un mollard qui atterrit sur ma rosette. De son pouce, il pousse sa bave dans mon trou et il se met à me doigter. Puis il approche sa queue, je sens son gland poser à l’entrée de mon trou. Il crache un autre mollard sur sa bite et il s’enfonce en moi. Je me crispe. Il ressort, crache de nouveau, me doigte. Puis il remet son gland dans mon trou. Je me rends alors compte qu’il le fait sans capote !

- Cédric, arrête ! Mets au moins une capote !

- Non... j’ai envie de te mettre enceinte !

- Non, arrête tes conneries !

- Ok, je te baise sans capote et je me retire juste avant de jouir. Tu vas voir, ça va te plaire ! Deal ?

- D’accord.

Tout en disant ça, il s’enfonce en moi. Mon cul brûle. Je n’ai pas l’habitude de me faire prendre sans gel. Puis il arrive au fond de mon cul, les couilles calées contre mes fesses. Il pose ses mains sur mes hanches et il se met à me baiser. Tout d’abord lentement puis avec plus de puissance. La douleur fait place au plaisir.

- Vas-y, pose-toi sur le lit.

Je me couche sur le lit, faisant face à mon demi-frère. Je relève bien les jambes et il place sa queue à l’entrée de mon trou.

- Tu crois que tu kiffes ! Tu jouis du cul, il me semble. Ma queue est pleine de ton jus intérieur.

Disant ceci, il me pénétré sur toute la longueur de son membre. Et en effet, il rentre comme dans du beurre. Il prend appui sur mes cuisses et il se met à me bourriner le cul. Sa queue raide et épaisse me baise bien. Il la ressort, crache quelques mollards sur mon trou et il les tasse avec un bon coup de reins. Il se met à donner de grands coups de butoir . Je gémis fort. Il bourrine comme un malade. Il fait rentrer et sortir sa bite complétement. Il me donne de grands coups de teub, faisant claquer ses boules contre mes fesses.

- Je vais t’engrosser !

Je ne dis rien car en fait j'ai envie au plus profond de moi de sentir son sperme. Il donne un grand coup de queue et je sens les pulsations de sa bite et les jets de sperme atterrir au fond de mes entrailles. Il ressort de mon cul et un torrent de sperme dégouline de mon trou. Il prend sa queue en main, il se branle, il gueule, un jet de sperme sort de nouveau de sa bite et il s’enfonce en moi. Je me branle et je jouis une bonne quantité de jus sur mon ventre. Sa bite se ramollit et se retire de mon antre, accompagnée de sa semence qui coule toujours.

Il me donne une petite tape sur les fesses et il va dans la salle de bains. Puis il va se coucher. Je fais aussi une toilette rapide puis je vais me coucher, complétement sonné par ce qui vient de se produire.

Le lendemain, je me lève le premier car il faut que je sois tôt devant l’ordinateur. J’allume la machine à café puis je vais prendre ma douche. Chez nous, personne ne ferme la porte de la salle de bains à clé, personne ne rentre quand un autre se douche. Mais ce matin-là, Cédric me surprend quand il rentre en caleçon. Il ne se gêne pas, je le regarde, étonné. Il se met au-dessus du lavabo, il sort sa queue et il la nettoie. Puis il me regarde, avec un regard lubrique. Il s’avance vers moi, pose une main sur ma hanche et il me caresse.

- Arrête, les parents vont pas tarder à se lever !

- T’inquiète, relax !

En disant ça, il prend du gel douche, en met sur son doigt et il me l’enfonce dans ton cul. Il me regarde, surpris :

- Mon petit salaud, tu as gardé tout mon sperme en toi ! Ça t’a plu, avoue !

- Cédric, arrête !

- Ne dis pas que tu n’en as pas envie... regarde, ta bite se met à bander.

J’essaie de résister mais il me doigte et me masse la prostate, ce qui n’aide pas ! Il prend ma bite en main et la branle un peu. Puis il ressort son doigt. Pensant qu’il a recouvert la raison, je me retire. Mais il prend plus de gel douche et il commence à me masser le dos. Il s’approche de mon cou et m’embrasse. Une envie de me retourner et de l’embrasser me prend... mais je me ressaisis... C’est mon demi-frère tout de même !

Je sens sa queue raide dans mon bassin. D’un coup habile, il en fait glisser la pointe sur ma rosette, je me cambre un peu et d’un coup de reins habile, il s’enfonce en moi sans utiliser ses mains. Il entre entièrement dans mon trou et il commence à me baiser. Tout d’un coup, j’entends des bruits de pas dans le couloir. Je fais couler la douche à fond pour que personne ne rentre. Cédric ne se soucie pas du fait que nos parents se soient levés. Il pose ses mains sur mes épaules et il se déchaine dans mon cul. Au bout de 5 minutes, il jouit en moi. Il ressort sa queue encore gonflée par l’orgasme, le jus coule sur le sol de la douche. Il m’embrasse sur la bouche. Je ne lui rends pas son baiser. Il me regarde, surpris, puis il ressort. Je me branle, l’orgasme arrive vite et je finis ma douche en un éclair. Je m’habille et je vais devant mon ordi sans prendre mon petit-déjeuner, voyant l’heure avancée. Une idée m’obsède : la situation avec Cédric est devenue très bizarre. Sa queue ne veut pas sortir de mes pensées. Il m’a baisé comme un dieu ! Mais j’ai peur de l’évolution de cette histoire...

A suivre...

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire. N’hésitez à me contacter/m’envoyer des commentaires. (N’oubliez pas de préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

Épisode précédent

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Mai | 70 pages

Les nouvelles | 17 Pages

Militaire Meetmemz
Mes aventures Devilinme
Mon Inconnu du lycée Guiome
Location estivale Plume-Gay
Service militaire Meetmemz
Chez le docteur Fesses-Rougies
Soumission, domination. Jackx
Soumission au sauna Sylou69
Initiation Yannick
Bois de Vincennes SalopeAJus
Pris en flag Meetmemz
Plage naturiste Colinot
Camping Paradis DelosFairy
Le club des 4 en colo DelosFairy
Chaleur nocturne DelosFairy
Artisan électricien Meetmemz
Pipe à l'aire de repos Halex27

Les séries : 53 pages

Cousins rebeu | 14 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314
En exterieur | 3 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3
Job à Dubaï | 2 | +2 Dvdstaudt
1 | 2
Abdoul | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Hugo & Ethan | 10 | +4 Hugo_ethan
1 | 2 | 3 | 4 | 5
678910
Sur une île déserte | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Femelle | 3 | +2 RyanSoumis
1 | 2 | 3
Baise dans sa cave | 2 | +1 Djack
1 | 2
Rencontre Twitter | 2 | +1 Shernabog
1 | 2
Chez moi | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Hésitation première | 2 | +1 MoietMoietMoi
1 | 2
Le petit pêcheur | 4 | +3 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 90 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Avril 2024 : 3 388 758 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : jeudi 31 mars 2022 à 20:58 .

Retourner en haut