NEWS :
16 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

195 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Sur la plage

Salut à tous,

Je suis en ce moment en vacances en Sicile et je vais tous les jours à la plage, tôt le matin. Mais hier j’ai fait la fête avec des copains et je me suis couché tard. Je me réveille vers 13h et vu que le soleil cogne bien, je décide d’aller me baigner en fin d’après-midi.

J’arrive finalement vers 18h sur la plage et je me pose dans un coin tranquille. Je vais me baigner immédiatement. Quand je reviens, une serviette est posée non loin de la mienne. Je soupire, un peu énervé : je me suis mis à l’écart pour ne pas être collé aux autres. Je me fais quand même une raison, je prends un livre et je le lis. Au bout d’une demi-heure, mon « voisin » sort de l’eau et vient se coucher sur sa serviette. Il profite des derniers rayons du soleil pour bronzer, tout comme moi. Je le mate discrètement car je le trouve magnifique : il doit avoir 30 ans, il est assez grand (1,85m). Il est brun, avec des cheveux et une barbe courte. Il a un cou imposant, un vrai cou de taureau. Il est baraqué, il a des épaules carrées, des bras puissants recouverts de tatouages. Il a de gros pectoraux, un mélange de muscles et de graisse, ainsi qu’un gros ventre, imposant et bien dur. Il a des jambes massives ainsi que de grosses mains, poilues et caleuses. Il a une grosse touffe de poils au milieu du torse, une ligne large qui descend le long de son bide et qui va plonger dans son maillot de bain. Il a aussi les jambes et les avant-bras poilus.

En plus, son maillot de bain a l’air d’être vraiment bien rempli : il est imposant et il forme une belle bosse. On devine sa queue posée sur son aine droite, assez longue et épaisse. Elle fait tout le tour de l’aine. Il doit avoir un sacré morceau ! Quand le mec me surprend en train de regarder son entre-jambe, je détourne le regard et je me replonge dans mon livre.

Au bout de quelques minutes, je remarque du coin de l’œil que le mec se lève. Il se place face à la mer. Puis, comme je me sens observé, je lève mon regard de mon livre et je me rends compte que le mec me regarde. Il se mord les lèvres quand nos regards se croisent. Je détourne immédiatement le regard, mon visage virant au rouge. Je ne le regarde plus mais je sens qu’il m’observe toujours. Puis, il va se rassoir sur sa serviette.

Du coin de l’œil, je remarque qu’il se frotte son paquet. N’en pouvant plus, je cède à la tentation et je regarde de nouveau le mec. Quand il voit que je le mate, il dirige son regard vers son maillot, tout comme moi et il ouvre alors son maillot ! Il libère alors une belle queue, longue et bien épaisse, avec un long prépuce. Elle est presque noire. Il la prend en main et il la secoue un peu. J’ai aussi une vue plongeante sur de petites couilles rasées et un pubis peu poilu. Il referme son maillot et il se met à regarder son portable tout en caressant sa bite.

Ce spectacle ne me laisse pas insensible, je sens ma queue frétiller. Je remarque alors que sa bite commence à prendre du volume dans son maillot. Son morceau gonfle, gonfle, il distend le tissu, il s’étend le long de l’aine qui ne suffit et le gland continue sa progression, élargissant bien le maillot. Le mec repositionne sa queue sur son ventre et une petite partie sort du bout de tissu : je distingue alors le frein et le gland, plus petit que le corps de la teub qui est bien épais. La queue prend de plus en plus de volume, le gland montant le long de son ventre, passant son nombril, et grimpant toujours plus haut. Le mec lâche le morceau qui dépasse, ses mains pendent le long de son corps et il me regarde avec envie. Un couple passe sur la plage ce qui ne le dérange pas, il laisse son morceau bien apparent. Puis il le sort complètement de son maillot et il commence à se branler. Je bande moi aussi maintenant.

Mais à ma plus grande surprise, il relâche très vite son morceau et il se lève, me tournant le dos. Il enlève alors son maillot, me faisant découvrir un gros cul poilu. Il se dirige vers la mer et il pique une tête.

Quand il sort de l’eau, je mate à fond le spectacle qu’il m’offre ! Sa grosse queue est de nouveau au repos, elle pend sous ses petites couilles et elle se balance au rythme de ses pas, de gauche à droite, partant parfois vers l’avant. Le morceau semble lourd... et bien appétissant ... et surtout bien long ! Je dirais qu’il 18 cm au repos. Le mec semble avoir une troisième jambe qui pend massivement entre ses cuisses. Une vraie queue de cheval ! Elle me donne l’eau à la bouche ! Le mec revient à sa serviette et il se sèche.

Il se couche sur sa serviette et je me mets à l’admirer ostensiblement, sans gêne. Sa bite est vraiment belle, même au repos. Elle repose sur son aine, épaisse, fripée, le gland, prisonnier de son prépuce, tourné vers moi, ayant l’air de me supplier de m’en occuper. Le mec ferme ses yeux et il semble s’endormir. Mes propres yeux n’arrivent pas à quitter son corps et son morceau. Mais je ne trouve pas le courage d’aller m’en occuper.

Après bien un quart d’heure, il se relève et il s’étire. Il passe devant ma serviette et il commence à faire un jogging. Il s’éloigne sans faire attention à moi. Il disparait sans me lancer un regard. Je suis un peu décontenancé. J’essaie de calmer mes hormones et je reprends ma lecture. Mais ce morceau n’arrive pas à quitter mon esprit.

Il revient au bout d’une heure. Je le vois de face, sa queue de cheval se balançant sous ses foulées d’avant en arrière. Moi, je suis à point ! Je ne pourrais plus résister si le mec me draguait de nouveau.

Il se pose sur sa serviette. Je le regarde ouvertement ! Il doit le remarquer car il se met à toucher sa queue, elle augmente de volume et il se branle ouvertement. Il commence à me regarder et je n’en peux plus. Mon maillot est prêt à exploser. Et le mec le remarque ! je libère alors ma bite de mon bout de tissu. Le mec sourit alors... et il se lève. Il se dirige derrière moi. Je reste là, désabusé. Il me jette un regard et il me fait signe de le suivre. Je me lève et nous nous dirigeons vers une dune.

Arrivés derrière la dune, il se tourne vers moi, la bite dressée, les mains sur les hanches. Je l’admire alors dans toute sa splendeur. Comme je l’ai déjà dit, il est brun, avec des cheveux et une barbe courte. Il a la peau mate et de beaux yeux bleus ainsi qu’un sourire charmeur, presque hypnotisant. Il a un vrai cou de taureau, des épaules carrées, et des membres tout comme un corps puissant, un mélange de muscles et de graisse, Sa queue est grosse et presque noire, bien épaisse et longue de bien 24 cm, avec un petit gland rose. Une grosse veine la traverse de part et d’autre. Il a de petites couilles rasées.

Je m’approche de lui et je commence à activer son morceau. Il est dur et chaud. Le mec se couche alors sur la dune de sable et je reprends ma branle. Mon regard va de ses yeux à son membre. Il remarque mon envie, il sourit. Il dirige mon autre main vers ses couilles que je me mets à caresser. Il ferme les yeux et apprécie le traitement. Ne pouvant plus résister, je prends son gland en bouche qui est bien dur et qui libère déjà une grosse quantité de precum. Il ouvre les yeux au bout de quelques minutes, je le regarde droit dedans et il sourit, ce qui m’encourage d’enfoncer sa bite loin dans ma gorge. Je n'arrive pas à prendre tout en bouche mais je m’applique à lui donner du plaisir. Il se penche sur moi et il me triture les tétons. Puis, il me fait passer à ses couilles que je lèche et que je gobe tandis qu’il se branle. Puis, il plaque sa main contre ma nuque et il me replonge sa queue dans ma bouche. Il m’aide à le sucer le plus profondément possible.

Puis il pose sa queue son mon visage : elle s’étale du menton à mes cheveux ! Quel monstre ! Il se lève, il prend ma tête dans ses mains et il commence à me baiser la bouche. Sa queue bien épaisse m’ouvre la bouche à fond, j’en ai mal à la mâchoire ! J’arrive même à lui faire quelques gorges profondes : mon nez se retrouve dans son pubis ! Quel régal.

Quand il me lâche, je sors la queue de sa bouche et je le regarde. Ma langue passe alors le long de son ventre puis va fouiller les longs poils au milieu de son torse. Puis je vais vers ses tétons que je me mets à dévorer. Il me relève, me regarde droit dans les yeux en me caressant le visage et il me roule une grosse pelle. Mes mains s’affairent sur son corps. Elles en découvrent les moindres recoins, les moindres poils, les moindres formes. Quand j’arrive à ses bras, il les tend et je peux tâter ses gros biceps que je me mets ensuite à embrasser. Puis je rejoins ses lèvres, s’en suivent alors des baisers torrides et enragés.

Au bout de 5 minutes, il me fait me retourner, il se penche et il m’écarte les fesses. Automatiquement, je me cambre et il fourre sa langue directement dans mon anus. Il me dévore le cul ce qui me fait gémir très fort. Il se redresse et me doigte longuement... Il enfonce un doigt, puis deux et ensuite trois. Puis il se relève et place sa queue devant ma bouche. Je l’y engouffre et je la suce avec plaisir. Il finit par mettre sa main contre ma nuque et il me rebaise la bouche, cette fois avec force. Il va vraiment bien au fond de ma gorge, j’arrive à avaler son énorme morceau sur toute sa longueur. Puis, il m’embrasse et il me met en levrette. Il place son gland contre ma rosette et il s’enfonce doucement tout en me caressant le dos. Mon anus s’ouvre bien sur le passage de sa grosse queue et très vite, je sens ses couilles contre mon cul. Je me rends alors compte qu’il me pénètre sans capote... trop bon ! Il reste quelques secondes ainsi et je savoure cette grosse bite qui m’ouvre bien le trou.

Et il commence à donner des coups de reins rapides et réguliers. Il a une main posée sur mon cul et l’autre me caresse le dos. Puis ses coups deviennent plus rapides et très sauvages. Il fait bien sortir sa queue pour la faire rentrer sèchement jusqu’au fond de mon cul. Je gémis à chaque fois qu’il me défonce ainsi. Il se déchaine en moi, il prend son pied. Il plaque son corps contre le mien et je sens avec bonheur son gros ventre me caresser au rythme de la baise. Puis, il fait sortir complètement sa queue de mon cul et il joue avec ma rosette à l’aide de son gland. Ensuite, il se renfonce lentement et il reprend sa défonce.

D’un coup de rein, il me plaque sur le sable. Il pose ses deux mains puissantes sur mes épaules et il continue de me dévaster le trou. Ses couilles me frappent le cul. Je resserre mes jambes et je sens encore mieux son gros morceau m’ouvrir le trou. Ses coups de bite deviennent de plus en plus violents et profonds. Une main de ses mains m’attrape une hanche, l’autre se plaque sur ma nuque et la puissance de ses coups de bite redouble. Il se déchaine en moi. Je me retrouve avec la tête dans le sable mais je supporte avec bonheur ses assauts.

Au moment de jouir, il se retire et je sens une première salve inonder ma raie. D’un mouvement rapide, je m’empare de sa queue et je la remets dans mon trou béant. Elle continue de pulser son sperme hors du gland et il me remplit. Voyant que j’aime le sperme, il enfonce alors sa bite complètement en moi et il savoure son orgasme. Je sens 10 jets puissants jaillir contre le fond de mon cul. Puis, il reprend ses va-et-vient, tassant bien son jus. Je sens comme des vagues sortir de mon trou sous la pression de sa bite pour dégouliner le long de mon périnée et tomber dans le sable. Puis, il se relève et je sens un torrent de sperme dévaler mes couilles pour aller finir dans le sable. Il me donne une bonne fessée. Je me retourne, je me branle et lui me donne sa bite à nettoyer. Je jouis au bout de quelques minutes une bonne dose qui va se perdre au loin dans le sable.

Je me relève, ankylosé et je remets mon maillot. Nous marchons en nous tenant par la main jusqu’à nos serviettes. Je sens mon cul béant laisser tomber des gouttes de sperme dans le fond de mon maillot.

Nous échangeons nos numéros et nous nous reverrons souvent pendant mon séjour.

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire.

Des commentaires ? Des retours ? Envoyez-moi un mail (précisez le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 5 Avril | 51 pages

Les nouvelles | 10 Pages

Ça avance Alexgreen
Crier de plaisir P'tit Biscuit
À mon taff Passif17
1 garçon de 20 ans Grossebite
Le gendarme et mon cul Lepassif
Une belle première fois Dave069
Gros cul pour rebeus Meetmemz
L’ensemenceur Meetmemz
Week-end surprise Franck
Mon meilleur souvenir Wqt

Les séries : 41 pages

Les soirées de Mr le Comte | 9 | +2 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
Bande de potes | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Entre frères rebeus | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Les jumeaux et leur père | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15

Cours de soutien | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 195 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : lundi 8 août 2022 à 10:23 .

Retourner en haut