NEWS :
18 19 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

57 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Branlette entre lycéens

Salut à tous,

Moi, c’est Nico. Je vais vous raconter ce qui m’est arrivé alors que j’étais encore au lycée, en Terminale. A l’époque, j’étais mince, assez musclé, peu poilu. J’étais blond avec les yeux bleus. Ma queue de 17 cm était assez épaisse.

J’avais redoublé ma 6ème donc j’avais un an de plus que les autres. J’avais 19 ans et les autres mecs de ma classe avaient 18 ans.

Je n’étais pas ouvertement gay mais je m’intéressais aux mecs, ça, c’était clair. J’avais déjà eu une aventure avec un mec rencontré sur un site mais le plan s’était plutôt mal passé. Le mec m’avait brutalement baisé et ça ne m’avait pas vraiment plu... ce qui avait pour un moment calmé mes envies de sexe.

Cependant, j’adorais mater les mecs dans les vestiaires, nus, en train de parler, librement, la queue pendante entre les jambes. Je me rinçais bien l’œil. Les bites dansaient devant mes yeux. Il y en avait pour tous les goûts : des petites, des grosses, des longues, des moyennes, des poilues, des blanches, des noires, des caramels... J’observais les mecs de ma classe dans les vestiaires après les cours de sport avec beaucoup d’intérêt. Je rêvais de m’en taper certains. Et j’adorais aussi pendant les récréations aller aux toilettes, me poser à côtés des mecs aux pissoires et mater discrètement leur bite.

Mais un jour, Adrien, un mec de ma classe, m’a pris en flag en train de regarder sa queue. Il fallait dire qu’il en avait une bonne : une bite épaisse et bien marron, toute poilue. Il m’a dit :

- Ça va ? Je te dérange pas ? Ça te plait de mater ma queue ?

- Mais... je ... non... je...

J’ai seulement bafouillé, sans me dépêtrer de cette situation. Il a alors demandé :

- T’es PD ?

- Mais non ! C’est pas ce que tu crois, me suis-je défendu.

- Mouais...

Il n’a rien dit de plus, il a remballé son matos et il s’est cassé. Les autres mecs dans les toilettes me regardaient bizarrement. Je pensais que l’affaire se serait arrêtée là. Mais quelques jours plus tard, dans les vestiaires, Nicolas, le bogoss de la classe, m’a lancé :

- Alors, elle te plait ma teub ?

- Hein ? Quoi ?

- Ben ouais, il parait que tu aimes bien mater les bites !

- Ah oui, très drôle !

J’ai alors regardé Adrien et je lui ai lancé un regard noir ! Lui m’observait et rigolait !

L’affaire s’est tassée et au bout de quelques semaines, personne ne m’embêtait plus avec ça. Mais aux toilettes et dans les vestiaires, je gardais le regard baissé et je me faisais tout petit.

Un jour, alors je suis allé aux toilettes pendant le cours d’espagnol, j’ai pissé aux pissoirs. J’étais seul. Mais soudain, j’ai entendu un bruit. Je me suis approché de la source de ce bruit. J’ai alors entendu dans une des cabines des mouvements rapides. J’ai vite compris que quelqu’un était en train de se branler. Je me suis approché et j’ai collé mon oreille à la paroi. Très vite, j’ai entendu un gémissement et quelque chose tombait comme de la pluie sur le carrelage des toilettes. Quelques gouttes ont jailli alors sur une de mes chaussures. J’ai regardé la trace : c’était bien du sperme ! Le mec à l’intérieur a dû voir le bout de ma chaussure car il est sorti en trombe : c’était Thomas, un mec de ma classe. Il m’a regardé et il m’a souri :

- Ça te fait bander quand tu entends un mec se branler ?

J’ai alors regardé mon entre-jambe et j’ai remarqué que mes 17 cm étaient bien durs et bien visibles, même à travers le tissu de mon pantalon. J’ai voulu immédiatement protester mais il ne m’en a pas laissé le temps :

- Moi, j’ai toujours la gaule ! Dès que je pense à un truc chaud, je me mets à bander. Alors, je vais aux toilettes ou quand je suis dans la rue, je me cherche un coin tranquille et je me branle. En ce moment, je me branle 8 à 10 fois par jour !

- Ah oui, pas mal. Moi, j’ai jamais osé.

- Mais tu aimes mater les bites des mecs, c’est ça ? Ça te fait bander aussi ?

Devant mon silence, Thomas s’est mis à sourire. Il a continué :

- Si tu veux, j’ai un truc qui pourrait t’intéresser. J’organise de temps en temps des soirées branlette avec des potes. On mate un DVD et on se branle devant. Tu aimerais venir la prochaine fois ?

- Mais je ne suis pas PD !

- Moi non plus... mais ça m'excite de me faire mâter, même par un mec. J’ai 6 potes de notre classe qui aiment se branler ensemble, devant les autres.

-

Là, j’ai eu l’impression de défaillir ! Un de mes fantasmes serait-il sur le point de se réaliser ? Comme en chaleur, la bite toujours dressée, je lui ai répondu :

- Oui, je veux bien.

- Je te dis quand je suis seul à la maison et que j’organise un truc.

Tout excité, je quitte les toilettes.

Cependant, pendant 3 semaines, je n’aurais pas de nouvelles. Je commençais à croire qu’il avait raconté des histoires. Mais un jour, il s’approche de moi et il me dit :

- Samedi soir. 18h. Chez moi. Voici l’adresse.

Il m’a tendu un petit papier et il est parti. Dessus, son adresse.

Le Jour J, je me suis rendu chez lui. Je m’étais bien douché auparavant. J’ai sonné et Thomas m’a ouvert. D’autres voix se faisaient entendre. On est rentré dans le salon et j’ai reconnu plusieurs de mes camarades de classe. Ils se sont retournés pendant que Thomas m’annoncé. Il y avait Adrien et Nicolas (« tiens, tiens ! », me suis-je dit) ainsi que Jared, un black de ma classe ainsi qu’un autre black (j’apprendrai plus tard que c’est Farel, son frère). Stefano et Guillaume étaient là aussi. Avec Thomas et moi, on était 8. Les mecs parlaient et buvaient. Mais Thomas les a interrompus et il a dit :

- On va commencer ! Messieurs, mettez-vous en ligne.

Comme s’ils avaient l’habitude, les mecs se sont mis les uns à côté des autres, comme à l’armée. Je me suis placé à côté de Guillaume. Thomas nous regardait. Puis il a continué :

- Messieurs, mettez-vous à poil !

Sans discuter, tous les mecs se sont exécutés. Les fringues ont volé dans la pièce et ils se sont retrouvés nus, seulement en caleçon. Je les ai imités. Puis Thomas a ordonné :

- Enlevez vos caleçons !

Les caleçons ont glissé le long des jambes. Tout le monde s’est écrié :

- Et toi ?

Thomas s’est retrouvé immédiatement nu comme un verre. Il m’a alors appelé :

- Nico, tu es nouveau. Tu as le droit de venir inspecter tes camarades.

Timide, je suis sorti du rang et j’ai observé les mecs. Je les ai observés de la tête aux pieds. Je voulais m’imprégner des moindres détails. J’ai commencé par mater Guillaume.

C’était un grand mec châtain avec les cheveux courts. Il portait des lunettes. Il avait le visage lisse. Il était large d’épaules et un peu enrobé : il avait un petit ventre et de petits seins. Son corps était imberbe. Seules ses jambes étaient poilues. Il avait une bite de taille moyenne et de petites couilles marron.

Sur sa gauche, il y avait Adrien. Il était brun, avec les cheveux courts. Il était poilu : surtout son ventre et couilles étaient très velues, tout comme ses jambes et ses bras. Il avait des couilles rondes et marron et une queue épaisse.

A côté de lui se trouvait Nicolas : il était brun lui aussi. Il était sportif, il avait des cheveux rasés sur le côté et courts sur le dessus. Il portait une barbe d’une semaine. Il était très mignon. Il avait un corps mince et très poilu. Son torse était rempli de poils longs et dru. Ils descendaient le long de son ventre et ils se perdaient dans son pubis extrêmement velu. Il avait de grosses couilles et sa bite semblait plutôt petite.

Ensuite venait Jared : le black était mince et poilu sur les jambes et sur le ventre. Il avait un pubis très velu et une bite noire foncé, très imposante et des couilles très pendantes.

Son frère Farel était un peu plus jeune que lui. Il était de corpulence normale, il avait peu de poils sur le corps mais il avait un pubis touffu. Il avait une queue épaisse et de grosses couilles pas pendantes.

Au bout de la rangée, il y avait Stefano : c’était un Italien aux cheveux bruns. Il était petit et assez enrobé, avec un ventre assez prononcé et de petits seins. Il avait des poils au milieu de son torse, un ventre rempli de poils courts et noirs. Il avait un bon morceau qui pendait entre les jambes. Son pubis et ses boules étaient très poilues.

Et enfin, mon regard est passé à Thomas : il était blond avec une barbe rousse. Il avait un corps normal, complètement imberbe. Ses boules rasées avaient l’air bien remplies et sa queue était longue et fine.

Je me suis ensuite remis dans le rang. Tous regardaient droit devant eux. Puis Thomas est parti s’assoir sur le canapé et tous l’ont suivi. Il a alors allumé son téléviseur et un porno (hétéro) a démarré.

Concentrés, ils regardaient tous le film X. Et très vite, ils se sont mis à toucher leur paquet. Tous écartaient les jambes et la queue de Jared a été la première à se tendre. Impressionnant son morceau ! Sa bite noire foncé faisait 22 cm et elle était recourbée vers l’avant. Les autres avaient encore une demi-molle ou ne bandaient pas encore.

Je voulais que le jeu reste hétéro donc je n’essayais pas de mater les mecs et je faisais comme eux, je regardais le porno. Mais du coin de l’œil j’ai vu que Thomas commençait à s’astiquer. Sa bite faisait 18 cm et elle était fine. Elle se tenait droite devant son ventre et il la branlait lentement. Est venu ensuite le tour d’Adrien. Ses 19 cm se déployaient et il en branlait juste la base. Sa queue était très épaisse. Il me regardait en souriant. Il a vu que je le matais... encore. Mais cette fois, ça n’avait pas l’air de le déranger.

Devant tous ces mecs qui s’astiquaient et qui bandaient, ma bite a commencé aussi à gonfler. Elle s’est retrouvée droite et je me suis mis à me branler. Le porno hétéro n’était pas à mon goût... Seule la grosse bite de l’acteur me faisait de l’effet. Farel a commencé à avoir une érection en même temps que moi. Sa queue noire était plus petite que celle de son frère. Elle faisait 17 cm et elle était épaisse. Les autres ne bandaient pas encore. Au bout de quelques minutes, Stefano et Guillaume se sont mis aussi à bander. La queue de Stefano faisait 20 cm, elle était aussi épaisse qu’une canette de soda. Quant à Guillaume, il était aussi bien monté : une bite de 19 cm, assez épaisse avec un gros gland.

Et 5 minutes plus tard, c’était enfin la queue de Nicolas qui se tendait : une bite de 16 cm, recourbée vers le sol avec de grosses couilles. J’ai alors regardé notre « assemblée » : 8 mecs, en me comptant, qui se branlaient sur le canapé. On était assez serrés et les genoux ou les mains se frôlaient. Je faisais exprès d’effleurer la jambe poilue de Guillaume, mon voisin de gauche, ou de Jared, mon voisin de droite, dont la queue me donnait des envies de suce. Tout le monde regardait le porno en silence, tout en s’astiquant. Mais je voyais certains poser des regards sur la bite des autres. Je n’étais pas le seul.

Après quelques minutes ainsi, Thomas a commencé à vraiment se branler, à astiquer son membre de haut en bas tout le serrant bien. Les autres se sont mis à l’imiter. Quel beau spectacle ! 7 bites tendues ! 7 beaux corps ! J’aurais tellement aimé m’approcher d’eux et les sucer. Mais je devais rester hétéro... au grand dam de ma bouche !

Certains se massaient leurs grosses boules en même temps. J’ai même surpris Farel faire glisser ses doigts le long de son périnée et effleurer son trou. Les mecs branlaient leur queue avec vigueur et force. Plus le temps avancé, plus les jambes des mecs s’écartaient et touchaient celles de leurs voisins.

Puis, Thomas s’est mis debout au-dessus de la table basse et tout le monde l’a imité. On formait un cercle et les bites tendues étaient magnifiques.

Et très vite, j’ai vu avec surprise que Stefano prenait la queue d’Adrien en main et ... qu’il commençait à le branler ! Adrien a fait alors pareil, il s’est emparé de la bite de Stefano qu’il a commencée à actionner.

Farel s’est placé en face de Guillaume et il a pris sa grosse queue en main et il l’a collée à la sienne. Ainsi, il s’est mis à branler les deux bites. J’ai alors remarqué qu’il faisait glisser sa main libre le long de ses fesses et qu’il se titillait le trou. Stefano les a imités et il s’est collé contre Nicolas. Il a saisi leurs deux bites qui étaient tendues l’une contre l’autre, contre leur ventre et il s’est mis à les branler.

Je regardais avec envie la queue de Jared à côté de moi ... mais il s’est retourné vers son frère avant que je puisse faire quoique ce soit... et les deux frères ont joué avec leur queue. Ils se sont amusés à faire un combat d’épée avec leurs bites tendues. Je voyais la grosse queue de Jared se frotter contre celle de son frère... puis sa grosse queue qui taquinait la sienne. Elle se frottait dessus d’avant en arrière, les glands se frôlaient. Je me paluchais et j’aurais presque giclé à la vue de ce spectacle.

Puis Jared s’est replacé à côté de moi, rigolant de cette complicité avec son frère. Thomas a pris en main la bite de Farel et il a commencé à le branler. Farel a souri et il s’est emparé de la queue de Thomas.

Timidement, j’ai avancé ma main vers la queue de Jared et je l’ai saisie... Sa bite était vraiment magnifique. Noire, dure, recourbée vers l’avant. Jared m’a regardé en souriant et il a pris la mienne. J’ai commencé à actionner ses 22 cm et lui mes 17. C'était bizarre de sentir la main de quelqu'un d'autre sur ma queue. La main était chaude. Les doigts du black allaient et venaient sur ma teub et je dois dire que j’aimais ça... mais c’était surtout sa bite qui me faisait de l’effet ! Son sexe dur et épais vibrait entre mes doigts. Les veines de sa queue étaient bien visibles. Sa bite devenait encore plus dure au contact de ma main. Ce sexe de 22 cm, lourd, complètement noir, m’impressionnait et me fascinait. J’ai d’abord décalotté son gland puis je suis descendu sur son membre pour le serrer et commencer à le branler. Jared a alors craché sur son gland et j’ai pu faire de grands allers-retours sur son morceau : je le serrais fermement et je faisais aller et venir ma main de la pointe de son gland jusqu’à la base des poils pubiens. Lui me branlait de façon soutenue en s’occupant bien de mon gland.

Je branlais sa queue à une main tandis que l’autre caressait ses couilles bien remplies. Le black a dit :

- Putain, j'aime tellement ça, quand on joue avec mes couilles !

Ça m’a encouragé à continuer. Jared semblait aimer jouer avec mon gland. Il le massait bien. Je sentais mon sexe gonfler et devenir encore plus durs sous les caresses de Jared.

J’observais le reste de la scène du coin de l’œil... Quel beau spectacle ! Et je n’étais plus le seul à mater tout ça : maintenant, on se regardait tous, il n’y avait plus de gêne à mater les autres qui brandissaient leur braquement fièrement. La complicité était totale !

Jared a alors lâché ma queue et a pris sa bite en main, malheureusement pour moi. J’ai repris ma branle mais Jared a entouré mon cou de son bras. J’ai fait alors pareil à mon voisin de gauche, qui était maintenant Stefano. Tous ont suivi le mouvement. Seuls Thomas et Farel se branlaient encore mutuellement. On était tous complices, les teubs se touchaient presque, tellement on était collés les uns aux autres. Les mains se touchaient, les glands se frôlaient et les pointes des glands « s’embrassaient ».

Thomas a alors poussé un petit cri. J’ai compris qu’il allait être le premier à éjaculer : Farel tenait sa bite et Thomas a dit :

- Je vais jouir.

Le premier jet est tombé lourdement sur la table basse. Le deuxième a giclé très loin... et a touché Guillaume. Les autres sont tombés sur la table bruyamment et violemment. Je me suis dit que le fait de se faire toucher par le sperme de son pote a eu de l’effet sur Guillaume, car il a presque joui sur le champ : 5 jets de sperme lourds se sont écrasés sur la table basse.

Ça n’a pas échappé à Nicolas que Guillaume avait éjaculé lorsque le sperme de Thomas l’a touché. Il a dit :

- Ah oui, ça te plait de te faire jouir dessus !

- T’es con ! Ça m’a surpris... et le jus de Thomas est tellement chaud que j’ai pas pu me contrôler.

Nicolas a rigolé et il a dit :

- Allez, à mon tour !

Et soudain son premier jet a jailli de sa queue. Un long trait blanc a atterri sur la table. Quatre autres jets ont suivi et ont peinturluré la table basse. Nicolas a continué de se branler et les dernières gouttes sont tombées sur la table. Puis un dernier jet, celui-là moins puissant, est sorti.

Une minute plus tard, Adrien a poussé un cri involontaire. Notre regard s’est croisé et il m’a souri pour la première fois. Il s’est alors tourné vers moi et sa queue a pulsé des jets de sperme qui sont atterris sur moi. De longs jets blancs et crémeux ont fusé hors de sa bite, ont jailli dans les airs et dans un arc de cercle, sont retombés sur mon ventre et sur ma queue. 8 jets puissants m’ont atteint. Les deux derniers ont manqué leur cible. Mais son sperme chaud m’a tellement fait de l’effet que j’ai soudain senti ma jouissance arrivée. Je me suis alors tourné vers Adrien et je l’ai alors bombardé de mon jus : 4 jets liquides et blancs se sont écrasés sur son torse et sur sa queue et deux autres sont tombés sur le sol.

Stefano était le suivant : il s’est approché de la table et il a éjaculé 10 jets puissants qui ont giclé partout en entrant en contact de la table. J’ai aussi reçu quelques éclaboussures.

Il restait les deux frères blacks. Ils ont pris leur bite et Farel les a branlées. Leurs queues droites et dures m’excitaient ! Et Farel a été le premier à jouir. Un sperme épais a giclé, sans trop de puissance mais en un long filet. La plus grande partie a coulé au milieu des deux bites. Jared a alors pris sa queue en main et il m’a dit :

- Nico, accroupis-toi !

Sans savoir ce qu’il voulait me faire, je me suis accroupi. Il s’est alors approché tout en s’astiquant toujours et soudain, sans que je puisse réagir, une énorme quantité de jus est sorti de ses coups. Il a giclé comme si sa queue était une arme automatique, en grosses rasades. C’était bruyant, son sperme blanc et liquide m’a éclaboussé la tête et le torse. Un jet a atterri dans ma bouche ahurie. Et ce n’était pas fini ! Un vrai geyser ! Sa semence ne semblait pas s’arrêter, je me suis fait asperger partout. Le sperme tombait comme de la pluie et arrosait mon corps ainsi que le sol. J’ai bien compté une vingtaine de jets puissants.

Jared s’est mis à rigoler en voyant mon air ahuri. J’étais comme sonné ! Les autres se marraient aussi en regardant le spectacle. Mon corps était complétement inondé. Du sperme coulait le long de mon visage et atterrissait dans mes yeux et dans ma bouche. Discrètement, je l’ai avalé puis j’ai fait genre d’être dégoûté et de tout recracher. J’étais surpris... puis j’ai rigolé avec les autres en lançant à Jared un « connard » tout en riant... ce qui a fini de me faire accepter dans la bande.

Petit à petit, on a tous repris nos esprits. On s’est tous regardé et Thomas m’a demandé si ça m’avait plu.

- Oui, c’était cool.

J’essayais de cacher mon excitation. C’était tellement dément de se branler ainsi. J’ai pu réaliser un de mes fantasmes.

- Super, il faudra remettre ça alors.

- Pas de problème !

On s’est tous douchés puis on a bu une bière sur le canapé, nu. C’était une ambiance très fraternelle. Plus tard, on s’est rhabillés et on est rentrés chez nous.

Voilà comment je suis rentré dans le cercle très « privé » de mes amis. Nous avons fait ces séances branlette pendant un long moment, même quand les uns ou les autres étaient maqués.

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire.

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 18 Avril | 155 pages

Les nouvelles | 23 Pages

Salle de muscu Meetmemz
Le tunnel Ludo06
Lundi de repos Stephdub
Cartel mexicain Meetmemz
Mon frère, mon cousin et moi Justin
Première avec un mec Sympa
Bleu topaze Coolsexe
Teddy, le rugbyman Le French Chazer
Aventure Panne de voiture Boydu69
Je suis redevenu une pute Loyxxx
Randonnée gourmande (Réédition) Giovanni
Le surveillant de baignade Kawaikat
Découverte du cruising TragoLefa
Un après midi au sauna Bimaispastrop
Il me transforme en femelle RyanSoumis
Préparation d'une pute à rebeus Man4lope
Six hétéros Meetmemz
Plan à 3 EricDeFrance
Trio magique ! Weell59
Torse nu dans la backroom Gill
1ère fois sans capote Mister
Perdu Gill
1ère rencontre RomainJm

Les séries : 132 pages

Agriculteur S20 | 15 | +1 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 l 9 | 10
1112 | 1314 | 15
Excitantes retrouvailles | 7 | +1 Max
1 | 2 | 3 | 4 5 | 6 | 7
Un Cul jouissif | 22 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22
Mon biscuit rose de Reims | 3 | +3 Coolsexe
1 | 2 | 3
Avec un homme bi | 2 | +1 Mattiheu
1 | 2
Ville Spatiale | 18 | +1 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18
Destins croisés | 16 | +1 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 Fin
Le Monstre de Pondichery | 14 | +1 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 1213 | 14
Confinement en famille | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Pacha rebeu | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre potes | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
Mon beau-frère | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 57 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : lundi 7 novembre 2022 à 16:04 .

Retourner en haut