NEWS :
18 19 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

57 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Baisé par l’équipe adverse

Salut à tous et merci pour les retours que j’ai eus, ça fait plaisir de voir que mes histoires vous plaisent.

Comme je vous l’ai déjà raconté, je joue dans un club de rugby amateur et j’ai baisé avec plusieurs de mes coéquipiers. Moi, c’est Nico, 25 ans, blond aux yeux bleus, de stature normale, avec une teub de 17 cm bien épaisse.

Il y a quelques semaines de cela, mon équipe et moi avons gagné le championnat régional. Depuis, l’euphorie se fait ressentir à chaque instant de l’entrainement. Je pense qu’on est même un peu trop présomptueux...

A la fin de l’entrainement en vue de la qualification pour le championnat interrégional, Jo m’aborde et il me dit tout bas :

- On a un match contre Limoges samedi. Un de mes potes y joue. A chaque rencontre, depuis déjà des années, on fait un pari. Celui qui perd baise l’autre... mais je ne suis pas passif donc si on perd, je te livrerai à mon pote. Ok ?

- Ok !

Je suis enthousiaste, bien sûr ! Jo sait que j’adore me faire prendre par sa grosse bite et par d’autres mecs de notre équipe. Ma vie sexuelle est explosive, il le sait bien. Tous les jours j’ai un amant différent dans mon lit : le lundi, c’est Claudio (mon black monté 22 cm), le mardi c’est lui, le jeudi, c’est Abdel, le samedi et le dimanche, Yannick et je vois deux fois par semaine mon daddy Éric.

- Tu verras, c’est un beau mec comme tu les aimes. Et bien monté en plus !

Je me sens déjà toute chose. Mais bon, bien sûr, je n’ai pas le droit d’espérer qu’on perde.

Le samedi, à Limoges, on livre une prestation pitoyable. On perd 20-80. Je suis vraiment navré. Mais à la fin du match, après notre douche, je colle Jo comme un petit chien. Je sais que je vais être livrer en pâture à son pote. Et je mouille déjà. En effet, j’ai vu pas mal de beaux spécimens dans l’autre équipe. Certains ont même de très beaux paquets.

Mes coéquipiers quittent petit à petit les vestiaires et veulent aller se démonter la tête au bar du coin pour oublier ce match pitoyable. Je reste aux côtés de Jo. Il reçoit un message et on se dirige alors vers les vestiaires de l’équipe adverse. Il ouvre la porte et quelle n’est pas ma surprise quand je vois pas mal de mecs en train de parler et rigoler. Ils sont torse nu et ils portent encore leur short de rugby. Un mec vient vers nous, tout sourire :

- Salut, Jo ! Ça fait plaisir de te revoir !

- Oui c’est clair ! Nico, voilà Samuel, le pote dont je t’ai parlé.

- Salut Nico. Alors Jo, prêt pour notre petite fête privée ?

- Oui mais j’ai amené mon joker, tu sais comme toi la première fois quand tu t’es défilé. Nico sera votre pute.

- Ok. Tu sais que ta bite va nous manquer. Mais on va bien s’amuser avec ton pote, il a l’air de bien aimer les queues !

- Oui, c’est une belle salope !

Samuel retourne voir ses copains et leur parle tandis que Jo m’explique :

- Nous avons toujours gagné notre match contre Limoges. Je connais Samuel depuis très longtemps et on a fait ce pari quand on était encore ado. (Un coup d’œil derrière Jo me montre les mecs en train d’enlever leur short). Mais on s’est fait surprendre un jour et depuis la liste des mecs qui participent à notre pari a augmenté au fil des années. La dernière fois, j’ai baisé 8 beaux culs.

Je me rends alors compte que je vais me faire enculer par de nombreux mecs. Quand je tourne mon regard vers l’équipe adverse, ils ont disparu :

- Déshabille-toi et on va sous la douche.

Jo se déshabille aussi. J’admire son corps svelte et musclé ainsi que sa longue bite qui pendouille entre ses jambes. On se dirige vers les douches et je découvre les mecs en rang, les uns à côté des autres.

Ils me tournent le dos et j’ai une belle vue sur leur cul. Puis ils se mettent au garde-à-vous au signal de Samuel et ils se retournent en faisant demi-tour sur eux-mêmes, toujours au garde-à-vous. Samuel me prend doucement par le bras et m’amène devant ses coéquipiers. Il frôle leur bite et moi, je me rince l’œil.

Le premier mec s’appelle David, il a environ 30 ans, est brun, avec des cheveux touffus sur le dessus de la tête et presque rasés sur les côtés. Il porte une barbe en collier et une boucle d’oreille en forme de croix. Il a un corps musclé et des tatouages sur les deux bras. Il a des pecs impressionnants et des abdos bien dessinés. Il est imberbe, même son pubis et ses couilles sont rasés. Il a 19 cm entre les jambes et une queue bien épaisse. Son regard de macho dominant me transperce.

A côté de lui se trouve Denis, un black de 35 ans, avec une teub de 17 cm très épaisse (ma main arrivera à peine à en faire le tour), bien noire avec un gland rose. Sa queue est traversée d’une grosse veine bien proéminente. Il est très mignon. Il a la peau couleur caramel, des cheveux courts, noirs, bouclés et pas de barbe. Son corps est mince. Il est musclé sec avec seulement des poils sur le pubis et sous les aisselles. Il a un cul ferme et bien formé.

Puis c’est le tour de Rafik, un beau spécimen de rugbyman. C’est un Indien, il a les cheveux noirs et une barbe fournie, il est baraqué, il a un ventre assez gros, il est poilu sur tout le corps. Il a de beaux seins bien formés. Son pubis et ses couilles sont très velues, tout comme son cul. Sa queue de 18 cm est fine et marron. Ses cuisses puissantes sont aussi très poilues.

A côté de lui se trouve Benjamin, un autre black de 40 ans. C’est un pur canon. Il a des cheveux très courts et le corps complétement rasé. Il a des muscles de malade : deux gros pectoraux bien développés, tout comme ses épaules, et des tétons énormes. Ses biceps sont gonflés à bloc, de vraies boules. Le mec est taillé en V, ses abdos sont proéminents. Sa bite est massive, très épaisse, circoncise et elle doit bien atteindre 22 centimètres quand elle bande. Elle est parcourue d’une grosse veine, elle est un peu recourbée vers l’avant, toute noire, tout comme le gland, long et effilé.

On passe ensuite à Rémi, un mec de 25 ans. Il est châtain, il a les cheveux coupés en brosse. C’est aussi un beau rugbyman. Il a les épaules larges, les bras musclés, un petit ventre et des pectoraux bien développés. Je pense que le tout est un mélange de muscles et de graisse. Ses cuisses sont puissantes, tout comme son dos. Il a un fessier de malade, assez large, bombé. Il a 15 cm entre les jambes, une queue fine, le tout dépourvu de poils.

Le suivant est Mickael, un black de 20 ans, maigre, musclé sec, avec des poils sur le pubis, les jambes et les couilles. Il a le visage imberbe et le crâne rasé. Il a de grosses couilles surmontées d’une énorme bite de 26 cm, longue, complétement noire, large, avec un gland marron et plus petit que sa queue.

Et enfin je me tourne vers Samuel pour le contempler : il a 30 ans, il est de taille moyenne, métis, un mix de français et de vénézuélien, ce qui lui donne une beauté toute particulière. Il a le crâne rasé, une barbe mal entretenue, des boucles aux deux oreilles, un corps mat, enrobé et poilu sur le torse ainsi que sur le ventre qui montre un petit embonpoint. Il a des tatouages sur les pectoraux et les biceps. Son pubis et ses couilles sont poilues, tout comme ses jambes. Il a de grosses couilles marron foncé et une bite très épaisse de 18 cm.

Samuel prend la parole :

- Alors, à toi de jouer, maintenant. Suce ces queues ! Elles t’appartiennent !

Comme un affamé, je me précipite sur celle de Mickael. Sa queue est encore molle. Je la prends en main, je la secoue et je lèche le gland. Puis j’enfonce sa queue dans ma bouche. Elle ouvre ma mâchoire en grand, elle est si épaisse. Je n’arrive qu’à en avaler la moitié. Le mec appuie sur ma tête et essaie d’enfoncer sa queue au fond de ma gorge mais elle ne rentre pas. Il commence alors à faire des allers-retours dans ma bouche : il me baise la gueule. Ses couilles se balancent d’avant en arrière et viennent frapper ma gorge.

Je passe ensuite à Rémi qui bande déjà. Je n’ai pas de mal à lui faire des gorges profondes. Il se laisse faire et moi, je le suce lentement, délicatement. Je jette un coup d’œil aux autres mecs et ils sont déjà bien chauds. Tous bandent et ils se branlent, attendant leur tour.

Je passe à Benjamin dont la queue est plus conséquente. J’admire ses beaux muscles tandis que j’enfonce sa bite dans ma bouche. Mes mains se promènent sur les montagnes de son corps. Sa queue s’enfonce bien en moi et j’arrive aussi à lui faire des gorges profondes.

Ensuite vient le tour de Rafik. Il se laisse sucer en donnant des coups de reins. Ma tête se cogne contre son ventre mou. Puis c’est au tour de Denis. Lui bloque ma tête entre ses mains et il me démonte la gueule. Sa queue frotte contre le fond de ma gorge.

Et c’est à David. Le mâle dominant me prend par les cheveux, me bifle le visage et me fout une baffe. Il enfonce sa queue dans ma bouche, j’essaie de calmer mon réflexe vomitif, mais c’est dur, il est tellement brutal. Il me tient par les cheveux et ainsi il me donne son rythme de baise. Finalement, il me passe à Samuel qui me pousse sa sucette entre les lèvres. Je m’applique à lui faire plaisir. Il me regarde avec envie et apprécie ma suce lente et appliquée.

Je me relève et je vois que chacun des mecs tient la queue de son voisin dans la main et est en train de le branler. Magnifique !

Ils finissent par se mettre les uns derrière les autres. Jo me fait assoir sur un banc et chacun me présente sa queue que je suce avidement. Les queues défilent dans ma bouche.

Puis Denis me fait lever, me fait pencher en avant et il écarte mes fesses. Il enfonce sa langue directement dans mon trou pendant que je continue de sucer les autres mecs. Denis va bien au fond, il me fait gémir fort.

Quand il a fini, il se relève et laisse sa place à Samuel. Il enfonce directement ses 18 cm au fond de mes entrailles, sans capote. Il se met à donner de petits coups de bite, ses mains posées sur mes fesses. Il me baise bien, sa queue m’ouvre mon trou en grand. Mickael se place devant ma bouche et me la défonce.

Samuel sort au bout de 5 minutes et Mickael quitte ma bouche pour entrer dans mon cul. Heureusement que Samuel a déjà bien assoupli mon anus car les 26 cm de Mickael, bien épais, poussent mes entrailles et m’écartent bien le trou. Il me pénètre jusqu’à la garde, ses couilles frottant contre mon cul. Je ressens chaque centimètre écarter mon anus. Je sens sa bite vraiment bien passer. Il reste quelques secondes sans bouger. Je respire fort, essayant de m’habituer à cet anaconda. Puis il commence des montées et descentes. Et finalement, il me défonce, me baisant violemment, s’enfonçant jusqu’au tréfond de mes entrailles. Il a une cadence soutenue et il est très endurant.

Les mecs m’entourent et se branlent devant moi. David prend la place de Mickael et il s’empale directement dans mon cul. Il place ses mains sur mes hanches et il me baise, avec de grands coups de bite. Il accélère la cadence et il me défonce, ponctuant ses coups de queue par des fessées bien senties. A un moment, il passe ses bras autour de mon torse, il se penche sur moi, ses bras me serrent fort et il me mordille le dos. Il me défonce comme un malade. Puis c’est Rafik qui me baise. Ses mains posées sur mon pubis, il me défonce lui aussi avec force et sauvagerie. Ses couilles pleines frappent mon cul. Il a l’air très endurant. Il se défoule dans mon anus, son corps plaqué contre le mien, ses poils du ventre me chatouillant le dos. Il accélère toujours plus la cadence et il me secoue comme un cocotier.

Denis prend ensuite sa place et il me baise aussi. Il m’écarte les chairs, sa queue est vraiment bien large. Il me baise lentement et sensuellement. Par contre, il jouit très vite. Au bout de 2 minutes, son souffle se met à s’accélérer et un grand jet de foutre explose dans mon fion. Trois autres suivent et viennent me remplir. Il se retire, sa queue est toute blanche de son jus et il me la donne à nettoyer.

Benjamin se place derrière et siffle d’étonnement quand il constate que le sperme de Denis sort comme un torrent hors de mon anus. Il place sa queue à l’entrée de mon cul, sa bite reçoit le jus de son pote et son gland passe ma rosette qui se referme dessus, empêchant le sperme de s’écouler. Il pousse sa queue au plus profond de mes entrailles. Je sens chaque centimètre me pénétrer. Mon cul avale ce pieu de chaire. Il entame alors le pilonnage de mon trou. Un vrai marteau piqueur ! Il a le corps collé contre le mien et il me défonce. Je ressens son corps musclé et puissant contre mon dos. Mon anus dégouline de jus sous la pression de sa bite. Le sperme fait des bruits de « succion » à chaque pénétration. Je relève la tête et je vois que les autres mecs se branlent toujours. Samuel s’avance et me donne sa queue à sucer.

Puis ce-dernier se place derrière moi quand Denis a fini de s’occuper de mon cul. Il me lèche le trou et il mouille sa queue avec sa bave. Il s'enfonce au fond de moi. Il fait rentrer toute sa queue d’un coup. Il commence à me limer et à me baiser fort. Il me défonce carrément. Il me maintient mon cul pour que je le cambre bien. Il me donne des coups de reins puissants et profonds. Il me secoue comme un prunier sous ses coups de bite.

Ensuite, Rémi met une serviette sur le sol, il me fait mettre sur le dos, il s’allonge sur moi et m’embrasse pendant que sa queue se frotte contre mon anus. Son gland trouve le chemin de mon trou sans qu’il ait besoin de s’aider de ses mains et il s’y enfonce sans problème. Sa queue rentre en moi et il commence à donner des coups de bassin. On entend les cuisses de Rémi claquer contre mon cul et son gros ventre tape contre mes couilles. Il me baise avec endurance et il donne de gros coups de queue. Je lui caresse ses fesses bombées en même temps qu'il me saute.

Tous les mecs me baisent comme des malades. Pendant plus d’une heure, ils vont se défouler dans mon cul qui n’en peut plus... mais qui accueille ces bites avec plaisir ! Ils me baisent sur le ventre, sur le dos, sur le côté, ...

Et c’est Benjamin qui sonne la fin des hostilités. Il me baise sauvagement quand tout à coup, il pousse un grognement dans mes oreilles et il se plante au fond de mon cul. Sa queue se raidit, son gland gonfle. Il se vide au fond de mes entrailles avec de grands jets puissants et il reste dans mon anus pendant encore quelques secondes... avant de recommencer des mouvements de va-et-vient, pour bien tasser sa semence en moi. Puis il sort de mon cul et se place devant ma bouche. Comprenant que je dois nettoyer sa queue, je prends son gros morceau, lourd mais mou. Il dégouline de sperme. Je le nettoie comme il faut tandis que Rafik se place en moi et me défonce lentement. Le jus de Benjamin coule sous ses coups de bite. Il accélère la cadence. Il est vraiment endurant, il me baise 15 minutes non-stop, avec une puissance inégalable, tassant le sperme de Benjamin et Denis. Puis peu avant de jouir, il se met à me baiser comme un bourrin. Il finit par me saisir par les hanches et il s’enfonce au fond de mon cul. Je le sens se vider en plusieurs soubresauts. Ses grosses couilles lâchent une énorme quantité de jus dans mes entrailles. Il sort de mon anus et il me donne lui aussi sa queue à nettoyer. Je me délecte du sperme mélangé des 3 mecs ! Je pourrais en jouir rien qu’en imaginant ça !

Puis Mickael enfonce sa grosse teub en moi et me baise lentement. On entend le clapotis de sa grosse queue qui baigne dans le sperme des autres mecs. Finalement, il sort sa queue, devenue toute blanche grâce au sperme des autres, il se branle et il jouit autour de mon trou avant de s’y enfoncer pour se finir dedans. Il ressort. Il a joui un sperme épais qui colle à sa queue et autour de mon trou. Il récupère avec ses doigts son jus qui reste collé sur ma raie et il me le donne à bouffer. Je lèche ses doigts enduits de sperme qui a bon goût. Puis il me donne sa teub à nettoyer : elle est devenue toute blanche ! Je m’occupe de son pieu ainsi que de ses couilles qui sont aussi blanches : elles ont reçu le sperme des autres sous la pression de l’énorme queue !

Denis se place derrière moi. Certes, il bande de nouveau, mais il ne me baise pas. Il admire mon cul dégoulinant de ce liquide blanc... et il plante sa langue dans mon anus, se délectant du sperme que sa langue attrape au passage. Il se met à lécher délicatement ma rosette puis il enfonce deux doigts dans mon cul, récupérant du jus qu’il amène à sa bouche. Il se relève et je me mets à le sucer. Rémi se met derrière moi. Il récupère le jus qui s’échappe toujours de mon trou et il en enduit sa queue. Il se branle un peu avec puis il s’enfonce en moi. Il colle son corps puissant contre le mien, son ventre dur me caressant le dos. Il se cale dans mes entrailles au bout de 5 minutes et je sens sa queue se contracter en moi, pour me remplir de jus. Il récupère le sperme qui coule de mon cul avec les doigts, et il me le donne à boire.

David prend la place et il me baise avec force. Il me casse cul tout en me maintenant par les hanches. Dans ses mains, je suis comme un jouet qui doit le satisfaire. Il finit par grogner et son jus va rejoindre celui des autres au fond de mes entrailles. Quand il se retire, une geyser de foutre tombe avec. Il me donne sa bite pleine de jute que je suce.

Samuel est le dernier. Il se place au-dessus de moi et me démonte. Il s'agrippe à mes hanches et il accélère toujours plus ses mouvements, il pousse sa queue toujours plus fort pour entrer en moi le plus loin possible. Je sens ses couilles sur mon cul, tandis que son ventre cogne mon dos. Il se met tout d’un coup à gémir et je sens qu’il me déverse son sperme en moi. Il lâche 3 ou 4 gros jets chauds dont je sens la force dans mes entrailles. Il s’effondre sur moi, sa queue molle sort hors de mon antre, accompagnée d’un torrent de sperme pendant que Denis se place devant ma bouche, que j’ouvre automatiquement, et il se branle avec force. Il m’inonde la bouche avec sa deuxième semence. Il explose littéralement dans ma bouche et sur ma tête dans un premier jet. Le reste, moins puissant mais toujours abondant, gicle dans ma bouche qu’il me remplit. Il éjacule tellement que le sperme jaillit hors de ma bouche et coule le long de mon menton pour atterrir sur le sol. Je compte bien une douzaine de jets. J’avale le contenu de ma bouche. Je reprends sa queue en main et la branle, trois grosses coulées sortent encore de son gland et je les lèche goulument.

Jo demande s’il a le droit de me baiser aussi. Je l’avais presque oublié. Il a assisté au spectacle pendant tout ce temps, assis sur un banc, se branlant. Samuel lui offre mon cul. Il se positionne devant mon trou qui dégouline de foutre. Il enfonce immédiatement ses 19 cm jusqu’au fond de mon anus. Je sens les poils de son pubis me chatouiller le cul. Il commence alors à donner des grands coups de butoirs jusqu’à ce que je sente sa grosse queue se contracter et me balancer sa purée chaude dans mon trou. Il se retire et son liquide tombe avec un gros bruit flasque sur le carrelage. Il me met sa queue dans la bouche afin que je la rende propre… ce que je fais avec plaisir. J’avale le divin nectar qui sort encore un peu de sa teub.

Je m’assois sur un banc, épuisé, dégoulinant de jus. Je me suis fait inonder par 8 queues ! Denis se place à genoux entre mes jambes et il me pompe. Je ne tarde pas à jouir. C’est une éruption de jus qui jaillit pour atterrir sur mon ventre et sur mon torse. Quelques jets vont même se loger sur mon visage et dans mes cheveux... et même sur Denis ... qui prend sa main pour étaler le sperme sur mon ventre. Je soupire de plaisir, je me laisse tomber en arrière. Je suis complétement vidé... et comblé.

Nous allons ensemble nous doucher. Les queues sont molles, j’admire ces 8 mecs remplis de testostérones, ces 8 mâles qui m’ont rempli de leur semence virile. J’admire tous ces corps nus, tous différents les uns des autres. Je suis impressionné par les bites de Mickael et de Benjamin qui, malgré leur jouissance, ont toujours un morceau énorme qui pend entre leurs cuisses. Les mecs enfilent leur caleçon, cachant leur bel appareil, puis mettent leurs vêtements. Des bruits de ceinture, de vêtements qui glissent sur les corps se font entendre. On sort des vestiaires, se promettant de remettre ça au match retour. Je suis fatigué, courbaturé, fourbu mais comblé.

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire réelle. N’hésitez à me contacter/m’envoyer des commentaires. (N’oubliez pas de préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 18 Avril | 155 pages

Les nouvelles | 23 Pages

Salle de muscu Meetmemz
Le tunnel Ludo06
Lundi de repos Stephdub
Cartel mexicain Meetmemz
Mon frère, mon cousin et moi Justin
Première avec un mec Sympa
Bleu topaze Coolsexe
Teddy, le rugbyman Le French Chazer
Aventure Panne de voiture Boydu69
Je suis redevenu une pute Loyxxx
Randonnée gourmande (Réédition) Giovanni
Le surveillant de baignade Kawaikat
Découverte du cruising TragoLefa
Un après midi au sauna Bimaispastrop
Il me transforme en femelle RyanSoumis
Préparation d'une pute à rebeus Man4lope
Six hétéros Meetmemz
Plan à 3 EricDeFrance
Trio magique ! Weell59
Torse nu dans la backroom Gill
1ère fois sans capote Mister
Perdu Gill
1ère rencontre RomainJm

Les séries : 132 pages

Agriculteur S20 | 15 | +1 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 l 9 | 10
1112 | 1314 | 15
Excitantes retrouvailles | 7 | +1 Max
1 | 2 | 3 | 4 5 | 6 | 7
Un Cul jouissif | 22 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22
Mon biscuit rose de Reims | 3 | +3 Coolsexe
1 | 2 | 3
Avec un homme bi | 2 | +1 Mattiheu
1 | 2
Ville Spatiale | 18 | +1 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18
Destins croisés | 16 | +1 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 Fin
Le Monstre de Pondichery | 14 | +1 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 1213 | 14
Confinement en famille | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Pacha rebeu | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre potes | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
Mon beau-frère | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 57 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : lundi 9 mai 2022 à 18:39 .

Retourner en haut