NEWS :
23 Mai

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

90 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Gros cul pour rebeus

Salut, moi, je m’appelle Nico. Vous avez pu me découvrir dans l’histoire « Confinement en famille » qui a eu lieu il y a bientôt 4 ans. J’ai 24 ans, je suis étudiant en littérature à Bordeaux. Je fais une thèse. J’habite dans une petite ville dans la proche banlieue de la capitale girondine. Je vis encore chez mes parents. Je suis homo, j’ai fait mon coming-out alors que j’avais 18 ans. Mais je ne le crie pas non plus sur tous les toits. Seule ma famille est au courant, ainsi que mes amis proches. Cependant, je ne m’en cache pas. Si on me demande si je suis gay, je réponds que oui. Je suis mince, je fais 1,80m. J’ai un corps plutôt imberbe. Je suis blond, les yeux bleus, les cheveux courts et je porte des lunettes.

Depuis la fin du confinement durant lequel les événements familiaux m’ont bien dévergondé, j’ai pu faire des expériences au niveau sexuel assez intéressantes. Cependant, je me sens très complexé : je suis mince et j’ai un énorme cul. J’en ai toujours eu un en fait. Mais pendant la période du bac, j’ai mangé beaucoup de cochonneries comme des sucreries ou des chips à cause du stress... et j’ai pris du poids, presque 5 kg, mais seulement au niveau du cul. Et je remarque que depuis bien 5 ans, on me regarde dans la rue car j’ai des hanches et un cul de meuf... Et avec le confinement, tout ceci ne s’est pas arrangé ! Mon cul a pris du volume.

J’ai repris le sport depuis la fin des confinements. Je me suis remis à aller à la salle de muscu et depuis quelques mois, je fais aussi du foot. J’avais rencontré à la salle Icham, qui est depuis devenu un pote et qui m’avait demandé si je ne souhaitais pas intégrer leur équipe car il leur manquait un joueur. J’ai très vite accepté. Malgré son style « wesh », je fréquente Icham et on s’entend très bien. Il est hyper sympa et je dois dire qu’il est aussi très beau gosse. Il a 22 ans, il est étudiant en droit. Il a un teint basané, des yeux et un sourire charmeur ainsi que des cheveux noirs et bouclés.

Je fais du foot deux fois par semaine et notre entraineur, Claudio, un grand black svelte, nous motive bien. Aujourd’hui, c’est le printemps et je suis de bonne humeur. Notre équipe est composée de mecs de toutes origines : des rebeus, des blacks, des blancs. Ils sont tous sympas et je leur serai toujours redevable de m’avoir accueilli aussi amicalement dès le premier entrainement. Je leur serai aussi reconnaissant de ne jamais avoir souligné que j’avais un gros cul. Ils m’acceptent tel que je suis.

Je dois avouer qu’après l’entrainement, j’aime bien prendre mon temps. Je me déshabille et je vais dans les douches, nu. Au début, j’étais assez pudique. Je portais tout le temps une serviette autour des hanches, complexé par mon cul et par les réflexions que j’aurais pu me prendre. Mais finalement, personne n’a fait d’allusions et je me suis mis au pas car tous se promenaient sans pudeur dans les vestiaires, nus. Et au bout d’un certain temps, je me suis laissé aller.

Aujourd’hui, je me déshabille. Je parle avec Icham. Je risque de temps en temps un regard sur son matos... car il est bien monté. Il doit avoir 13 cm au repos... une bite presque noire, circoncise. Il est maintenant nu, on se dirige vers les douches. Je me savonne lentement car comme d’habitude, je m’attarde sous les douches. Je mate discrètement les bites de mes potes de foot. La bite d’Akim attire comme d’habitude mon regard. Il est vraiment bien monté aussi ! Une bite de 15 cm au repos, je dirais. Et bien sûr, je ne peux m’empêcher de mater Karim... C’est métis, son père est un rebeu, sa mère est céfran... et ça a donné un super beau gosse... avec une teub magnifique, large, longue et d’énormes couilles.

Une fois sortis de la douche, on se sèche et on revient vers nos casiers, nus. Certains s’assoient sur le banc, bavardent avec leurs camarades, tous nus. C’est très agréable. Et soudain, alors que je me penche en avant pour me mettre mes chaussettes, Karim passe derrière moi et il cogne par inadvertance mon cul. Je sens sa main s’y enfoncer puis se retirer quand il remarque la situation. Mes fesses se mettent alors à onduler telles des vagues.

- Putain ! Ton cul est mou !

Je me retourne, les yeux emplis de colère. Karim le remarque et il s’excuse :

- Désolé, Nico, je l’ai pas fait exprès... Je voulais pas te manquer te respect non plus. Désolé.
- Moué...

Je m’habille vite fait et je sors. J’entends Icham dire à Karim :

- Putain, t’es trop con !

A l’entrainement suivant, je vais aux toilettes et j’attends que les autres joueurs partent pour aller de doucher. La réflexion de Karim m’a un peu vexé et mes complexes sont remontés à la surface. Quand j’entends que les vestiaires sont silencieux, je m’y rends. A ma grande surprise, je vois que Karim est encore là. Je lui fais un signe de la tête et je me déshabille. Je mets une serviette autour des hanches et je me dirige vers la douche. Karim se lève alors et il se met devant moi.

- Je suis vraiment désolé pour la dernière fois.
- Ok, dis-je simplement.
- Tu me pardonnes ?
- Oui.
- Je peux te poser une question ?
- Vas-y...
- Ton cul te complexe, non ?
- Oui...
- Je vois pas pourquoi...
- J’ai un cul de meuf, Karim. En forme de poire, rebondi.
- Oui. Un cul bien moelleux, je dois avouer...

Je me tais et je le fusille du regard. Il ne dit plus rien. Je laisse couler l’eau et on se douche en silence. Perdu dans mes pensées, je me rends vite compte que je dois fixer la queue du rebeu trop longtemps. Il a une queue large, plutôt longue qui doit bien faire 15 cm au repos. Il finit par reprendre la parole :

- C’est ma bite que tu mates ?
- Euh... non...
- Elle te plait ?
- T’es con... Mais bon, je dois dire que t’as un beau morceau ! T’as tout pour toi !
- Merci, mec... Comment ça, j’ai tout pour moi ?
- Une belle gueule, une grosse bite...
- Merci pour les compliments, Nico !

Au bout de quelques secondes de silence, Karim reprend :

- T’es homo ?
- Comment ça ?

C’est la première fois qu’on me demande ça au club de foot. Personne n’est au courant, je remarque.

- Oui.
- Cool...

Le silence s’installe alors. Un silence gêné. Je décide d’abréger la douche et je sors. Je m’essuie et je mets mon slip ainsi que mon leggin. Karim sort alors des douches et il s’approche de moi. Je jette un coup d’œil : il porte une serviette autour des hanches. Il se tient à côté de moi et il me toise de sa hauteur.

Soudain, tout en me souriant, il passe sa main sur mon cul de telle façon à ce que mon leggin se baisse et découvre ainsi la moitié de mes fesses. Je le repousse alors... et par inadvertance, ma main frôle son entre-jambe. Je sens sa bite bien large. Je ferme les yeux et je dis :

- Arrête !

Mais ça sonne vraiment faux, je l’entends moi-même. Karim sourit toujours, il fait descendre mon leggin complètement et il prend une de mes fesses dans ses mains. Il l’agrippe et il la secoue bien... ce qui provoque des vagues qui font vibrer et onduler mon cul. Je veux le repousser et je pose cette fois ma main sur son torse.

- Arrête, Karim !

Il prend ma main et il la pose sur son paquet, toujours enfermé dans sa serviette. Je remarque alors que sa bite se met à durcir. Je me laisse faire... Putain ! J’ai envie de cette queue depuis tellement longtemps ! Il me remonte alors mon leggin et il s’excuse en me regardant droit dans les yeux. Mais c’est que j’ai toujours ma main posée sur son paquet... et je me vois aller et venir le long de sa teub... sans que sa main ne m’aide... Il comprend alors que je l’autorise à continuer... Il fait descendre mon leggin complètement et il se met à malaxer mes fesses rebondies.

D’un geste rapide, il me plaque contre le mur... et il m’embrasse. Sa serviette tombe par terre et j’ai une belle vue sur son gros morceau qui est bien dressé. Karim est un beau gosse. Il a des cheveux crépus et épais sur le dessus de la tête et ils sont rasés sur les côtés. Il a un sourire de charmeur et des yeux verts. Il a une peau basanée. Son corps est mince et musclé sec avec de beaux abdos bien dessinés. Son corps est décemment velu (son torse tout comme son ventre). Par contre, ses jambes et son cul sont très poilus, son pubis est extrêmement velu aussi, tout comme ses couilles. Il est recouvert de poils telle forêt vierge. Il a une queue large, avec d’énormes couilles poilues et bien pleines. Elle doit faire 24 cm et elle est épaisse, marron foncée. Elle est veinée, circoncise avec un gros gland rose. Elle est un peu recourbée vers l’avant.

Ses mains passent dans mon dos et il commence à me malaxer le cul comme s’il pétrissait du levain. Je sens sa queue dressée, coincée entre son ventre et le mien. Ses mains agrippent mes fesses par le bas, les fond remonter. Je sens un courant d’air s’engouffrer dans mon trou. Il me fait alors bouger le cul de gauche à droite. Puis, il les relâche, provoquant une série de vagues qui secouent mon fessier. Puis, il se remet à les malaxer. Pendant ce temps, il m’embrasse dans le cou. Parfois, il s’arrête et il me dit : « Tu as un trop beau cul », « T’as vraiment un cul de meuf, toi ».

Il me fait alors me retourner et il me prend dans ses bras. Il m’embrasse tendrement sur la bouche et je sens sa grosse queue entre ma raie. Il la fait monter et descendre.

- J’adore ton cul !
- Au bout de quelques minutes, il saisit sa queue et il se branle.
- Fais bouger ton cul !

Je remue alors mes fesses de gauche à droite, ce qui les fait bien vibrer. Karim se branle, la queue frôlant mon fessier. Au bout de deux minutes, il gémit et je sens alors son sperme chaud gicler sur ma fesse. 5 jets puissants se mettent à recouvrir mon cul. Son jus est assez épais et blanc. Karim secoue sa bite et quelques gouttes sautent sur mes grosses fesses. Je le vois alors se rhabiller en quatrième vitesse et il se casse en disant simplement :

- A mardi !

Je suis assez perplexe. Je ne m’attendais pas à ce que tout ceci se termine aussi vite. Je regarde ma queue. Elle est dressée. Je prends alors le jus qui est sur ma fesse et je me branle avec. De l’autre main, je récupère du jus que j’enfonce dans mon trou. Je me doigte et je gicle 4 grosses giclées sur mon ventre. Je vais me doucher et je rentre chez moi.

Le mardi suivant, à l’entrainement, j’entre dans les vestiaires et je vois Karim. Il ne fuit pas mon regard, il me sourit même. Pendant l’entrainement, il me parle et il fait comme si de rien n’était. J’entre dans son jeu, même si je suis un peu gêné. Mais à un moment, il me prend à part et il me dit :

- Désolé d’être parti comme un voleur l’autre jour.
- Pas grave, dis-je en mentant.
- Si, c’est pas cool. Tu sais, j’aimerais qu’on approfondisse ce qu’on a commencé...
- Je sais pas trop...
- Tu sais, Icham a été surpris quand je lui ai dit que tu étais gay et...
- Tu as parlé de tout ça à Icham ?
- Oui et à Akim.
- Quoi ?
- Nico... On se dit tout... On n’a pas de secret les uns pour les autres !
- Putain...

Je ne voulais pas qu’Icham sache... Depuis le temps que je le connais, il est devenu un bon copain.

- Tu sais, ils fantasment tous aussi sur ton cul ?
- Quoi ?
- Oui... ils étaient jaloux quand je leur ai raconté ça !
- Jaloux ?
- Oui ! Ils kiffent ton cul... et ils aimeraient le partager avec moi...
- Comment ça ?
- Je vais te confier un secret : on baise de temps en temps ensemble.
- Ah oui ?
- Et on aimerait bien s’occuper de toi...
- Ok...
- T’es d’accord, c’est vrai ?
- Oui.
- Viens alors samedi chez Icham. Tu sais où il habite.
- Oui.
- 20h ?
- Ok !

Karim me dépose un baiser furtif dans le cou et il rejoint le reste de l’équipe. Moi, je suis tout chamboulé... Les trois rebeus sur lesquels je fantasme ont envie de moi ! Moi qui ai tellement rêvé de leur queue !

Le reste de la semaine me parait hyper long. Finalement, le samedi soir est enfin arrivé. Je sonne à la porte de l’appart d’Icham... et les trois mecs m’ouvrent, souriant. Ils ont commandé des pizzas. On mange, on boit des bières. L’ambiance est très sympa. Après ceci, Icham se lève et il met un porno en route. Un porno hétéro... Ce qui me fait bander, c’est de voir les trois rebeus sortir leur bite de leur pantalon et de commencer à se branler. Je trouve ça vraiment excitant de voir ces mâles rebeus se palucher devant moi.

Les yeux fixés sur le porno, Icham est assis sur le canapé, la bouche ouverte, et il fait de lents va-et-vient sur sa bite qui prend du volume. Quant à Karim, il me regarde en souriant, il se branle rapidement et je vois ses grosses couilles qui ballottent de haut en bas. Akim a lubrifié sa bite avec de la salive et il se masturbe lentement. Je remarque alors que la meuf du porno a un énorme cul. Karim me dit alors :

- Nico, lève-toi, montre-nous ton cul !

Je me lève docilement et je me retourne. Je fais alors un genre de strip-tease et mon leggin ainsi que mon slip se retrouvent par terre. Les rebeus sifflent d’admiration :

- Putain ! Un vrai cul de meuf !

Les mecs se lèvent et ils jouent avec mes fesses. Ils les admirent, ils les malaxent, ils les caressent. Des doigts passent dans ma raie et entrent dans mon anus pour ressortir et reprendre ses caresses. Karim se penche dessus et il le mordille. Il semble vraiment le vénérer. Ça me fait trop d’effet ! Je bande... Les mecs se déshabillent alors :

Icham a 22 ans. Il a un teint basané, des yeux et un sourire charmeur ainsi que des cheveux noirs et bouclés. Son corps est mince, sans être pour autant très musclé. Il est plutôt imberbe. Seule une ligne de poils frisés part du nombril pour s’enfoncer vers son pubis. Son pubis est poilu, mais décemment tailler. Il a des poils partout sur les jambes. Sa bite est circoncise, avec un gros gland. Elle fait 22 cm. Ses couilles sont de tailles respectables, presque noire et velues aussi.

Quant à Akim, il a 25 ans. Il a une peau très claire, il a le crâne rasé et une barbe de 3 jours, il a un corps plutôt massif, avec des épaules larges et des bras musclés. Il a de petits seins et un petit ventre. Ses cuisses sont très imposantes. Il a quelques tatouages sur les bras et sur le torse. Une fine toison recouvre son torse et son ventre mais entre ses pecs, une épaisse toison noire et frisée en part pour descendre sur son ventre et atterrir dans son pubis qui est extrêmement velu. Il a de petites boules marron et poilues. Sa bite fait 25 cm, elle est fine et marron.

Icham et Akim se placent sur le canapé et je m’agenouille devant eux. Je regarde Icham dans les yeux... Le beau Icham... Ce beau gosse sur lequel je fantasme depuis si longtemps ! Je saisis sa belle teub et je l’enfonce dans ma bouche. Il se penche en arrière et il se laisse sucer. Il gémit fort. J’enfonce d’abord la moitié de sa bite que je suce. Puis, petit à petit, j’arrive à en prendre plus et finalement, je me retrouve avec mon nez dans ses poils de pubis.

Pendant ce temps, Karim passe derrière moi, il me malaxe et me frappe le cul. Il donne de petites tapes, le faisant ainsi bien onduler. Il le malaxe, ses doigts s’enfonçant dans mes fesses comme dans un ballon mou.

- Je fantasme dessus depuis si longtemps.

Il crache sur mon trou et il se met à me doigter. En même temps, il donne des fessés et je sens mon postérieur devenir rouge. Il ne cesse de répéter :

- Quel énorme cul ! Trop bon !

Il se penche au-dessus de mes fesses et il les mordille. Puis, il enfonce sa tête dans ma raie et il se met à me bouffer le cul : il y glisse la pointe de de sa langue et il l’y enfonce lentement avant de l’insérer au plus profond. Pendant ce temps, ses mains pétrissent mes fesses comme si c’était de la pâte à pizza. Il me fait un anulingus de malade qui me fait gueuler de bonheur. Je me mets à mouiller du cul. Je ressens sa langue tournoyer dans mes entrailles. Puis, il se met à la faire rentrer et sortir, comme si elle me baisait …

Entre temps. Icham a posé ses mains sur ma tête et il se met à m’imposer le rythme de suce. Il me fait d’abord descendre sur la moitié de sa queue. Puis, il devient plus gourmand et il m’oblige à prendre entièrement sa bite dans mon gosier. Parfois, il relâche la pression et il me caresse la tête avant de reprendre la baise de ma bouche.

Je passe ensuite à Akim. Il me caresse la tête pendant que je passe directement en gorge profonde à sa bite. Je le suce rapidement. Il se penche sur moi et il se met à me caresser le cul. Il le tapote, créant des vagues qui font vaciller mes fesses. Puis, il les prend en main pour les malaxer franchement.

Karim finit par se relever et à placer sa queue contre ma raie. Il me pénètre directement, sans capote. Sa queue s’enfonce lentement en moi mais il m’a si bien préparé que je ne ressens aucune douleur. Je soupire de plaisir quand je sens son pubis velu coincé contre mes fesses et ses grosses couilles contre mon périnée. Il entame une baise régulière et profonde. Son gros gland m’ouvre en grand. Je sens ses couilles rebondir contre mes fesses à chaque pénétration. Ses mains, pendant ce temps, ne cessent de caresser et de malaxer mon gros cul.

Karim ressort de mes entrailles au bout de quelques minutes. Alors, Icham se lève et il se met derrière moi. Il commence à admirer mon fessier. Il prend mes miches en mains et il les malaxe, il les caresse avec un plaisir évident. Finalement, il m’attire vers lui et il me fait mettre couché par terre, sur le côté. Il enfonce sa queue dans mon trou, lentement. Son gros gland m’écarte bien l’intérieur de mon trou. Il lève la jambe, il la plaque contre la mienne et il enlace mon corps qui se retrouve collé au sien. Il entame alors de lents allers-retours. Ses coups de bite deviennent puissants et profonds, mais toujours lents. Ses couilles frappent mon cul et rebondissent contre.

Akim prend la suite au bout de 10 minutes. Il me place sur le dos et il s’enfonce lentement en moi. Il prend une cadence régulière et peu profonde. Il me regarde sans arrêt droit dans les yeux, remplis de désir pour moi. Puis, il me fait mettre à quatre pattes. Pendant ce temps, Karim s’assoit sur le canapé et j’ai sa grosse queue dressée devant mes yeux. Je soupèse ses énormes couilles et j’enfonce sa bite dans ma bouche. Elle est magnifique ! Je la suce avec passion. Je la ressors de ma bouche de temps en temps pour laisser un peu de répit à ma mâchoire qui se retrouve bien ouverte. Je branle sa teub avant de reprendre la suce. Akim accélère peu à peu la baise. Ses mains jouent avec mes fesses qu’il tapote ou frappe doucement, pour admirer mon cul vaciller. Pendant ce temps, je suce toujours Karim qui apprécie mon traitement. Il me caresse la tête, ce qui m’encourage à lui faire de bonnes gorges profondes. Il admire la queue de son pote entrer et sortir de mon énorme cul. Ça semble lui faire de l’effet car il bande encore plus dur.

Ensuite, Icham se renfonce en moi quand Akim ressort de mon cul. Il me met sur le dos, il saisit mes jambes et il entame une baise régulière et profonde. Il me pilonne bien. Ses mains caressent sans arrêt mes fesses. Je sens les poils de son pubis caresser mon cul. Trop bon ! Akim enjambe mon torse et il enfonce sa bite dans ma bouche ouverte. Il entame une baise de ma bouche. Ses couilles rebondissent contre mon menton et mon nez se retrouve dans son pubis velu. Il donne d’abord de petits coups, puis il augmente le rythme. Le fait d’avoir le cul velu de son pote devant les yeux semble enchanter Icham. Il prend une cadence violente et sauvage. Pendant ce temps, il malaxe le cul de son pote ou il lui masse les couilles. Les va-et-vient d’Icham deviennent hyper rapides et ses couilles rebondissent sur mes fesses moelleuses.

Icham s’arrête et il se pose sur le dos. Je comprends le message et je m’empale sur sa teub. Je commence à monter et descendre dessus. Il place sur mon cul ses mains qui s’enfoncent comme dans de la mousse et il le malaxe. A un moment, il se penche sur moi et il me murmure à l’oreille :

- Depuis le temps que j’attendais ça !
- Ah oui ?
- Ouais ! J’ai envie de ton cul depuis la première fois que je l’ai vu !
- Je m’en serais pas douter !
- Il est meilleur que dans mes fantasmes les plus fous ! Le meilleur que j’ai jamais eu !

Je rougis. Je suis content en fait que mon gros cul plaise à ces mâles. Soudain, je vois Karim s’approcher d’Icham... pour lui enfoncer sa bite dans sa bouche. Elle y entre directement sans problème. Je me rends alors compte que ce n’est pas la première fois que ces mecs s’amusent ensemble. Je chevauche Icham pendant qu’il supporte les coups lents mais profonds de bite de son pote.

Au bout de quelques minutes, Icham me fait mettre sur le côté et lui est accroupi devant mon cul. Il enfonce sa bite dans mon anus et il fait des va-et-vient sauvages et puissants en moi. Ses mains me malaxent les fesses. Et après bien 5 minutes, il s’enfonce en moi et il éjacule. Je sens sa bite se contracter et envoyer 8 giclées au fond de mes entrailles. Il donne encore quelques coups de bite, puis il sort de mes entrailles.

Quand il se retire, un flot de sperme liquide dévale de mon cul pour aller former une grosse flaque sur le sol. Akim prend la suite et il tasse le jus de son pote qui sort par vagues hors de mon trou sous les coups de bite du mec. Il me frappe les fesses qui ondulent fortement, faisant ainsi vibrer mon corps.

Après quelques minutes, Akim pousse un râle et je sens alors un premier jet mitrailler mes entrailles. Maladroit, Akim ressort sa bite trop hors de mon trou et le deuxième jet atterrit sur ma queue et sur mes couilles. Je m’empare rapidement de sa bite et je la renfonce dans mon trou pour me prendre les autres giclées au fond de mes entrailles. Akim gueule de plaisir. Il continue de me baiser pendant quelques secondes, puis sa queue ressort, laissant couler un torrent de sperme hors de mon anus. À l’aide de son gland, il joue avec sa semence et il la renfonce à l’intérieur de moi.

Il cède ensuite sa place à Karim qui enfonce dans un bruit mouillé sa queue dans mes entrailles. Il place ses mains sur mes jambes sur lesquelles il prend appui et il entame une baise puissante et profonde. Sa bite entre et sort rapidement. Ses couilles me fouettent le cul. Je vois ses yeux rivés sur sa bite qui entre et sort sans capote hors de mes grosses fesses. Ses mouvements de reins deviennent toujours plus rapides, toujours plus sauvages. Et sans un bruit, il bloque sa bite au fond de moi et je sens une vague de sperme chaud envahir mes entrailles. Il donne encore quelques coups de teub qui, quelques secondes plus tard, ressort, molle. Mon trou béant laisse échapper son sperme mélangé à celui des autres pour aller agrandir la flaque sous mon cul. Je me précipite sur sa queue devenue toute blanche et je la nettoie tout en me branlant. J’ajoute mes 6 giclées de sperme au jus qui se trouve par terre.

Akim me pousse la tête vers la mare de jus dont je m’abreuve sans hésiter. Je me redresse et je regarde les trois rebeus dont la queue est gonflée par l’orgasme. Ils me sourient. Je dis :

- C’était trop bon !
- Oui ! Ton cul est dément, s’exclame Karim
- C’est clair, renchérissent les deux autres.
- Le meilleur que j’ai jamais eu, répète Icham.

Je me pose alors à côté d’eux, épuisé. Je me rends alors compte que ce n’est pas si mal d’avoir un aussi gros cul. Ça a des avantages... comme celui de m’être fait baiser par ces dieux rebeus bien membrés !

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Mai | 70 pages

Les nouvelles | 17 Pages

Militaire Meetmemz
Mes aventures Devilinme
Mon Inconnu du lycée Guiome
Location estivale Plume-Gay
Service militaire Meetmemz
Chez le docteur Fesses-Rougies
Soumission, domination. Jackx
Soumission au sauna Sylou69
Initiation Yannick
Bois de Vincennes SalopeAJus
Pris en flag Meetmemz
Plage naturiste Colinot
Camping Paradis DelosFairy
Le club des 4 en colo DelosFairy
Chaleur nocturne DelosFairy
Artisan électricien Meetmemz
Pipe à l'aire de repos Halex27

Les séries : 53 pages

Cousins rebeu | 14 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314
En exterieur | 3 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3
Job à Dubaï | 2 | +2 Dvdstaudt
1 | 2
Abdoul | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Hugo & Ethan | 10 | +4 Hugo_ethan
1 | 2 | 3 | 4 | 5
678910
Sur une île déserte | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Femelle | 3 | +2 RyanSoumis
1 | 2 | 3
Baise dans sa cave | 2 | +1 Djack
1 | 2
Rencontre Twitter | 2 | +1 Shernabog
1 | 2
Chez moi | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Hésitation première | 2 | +1 MoietMoietMoi
1 | 2
Le petit pêcheur | 4 | +3 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 90 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Avril 2024 : 3 388 758 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : dimanche 10 mars 2024 à 14:32 .

Retourner en haut