NEWS :
15 et 16 Juillet

"Sodomie"
"Handgag"
"bbk"

187 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

OFFRE 50%

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Livreurs rebeus

Salut,

Moi, c’est Nico, 37 ans, blond, yeux bleus, un peu poilu, un peu enrobé, monté 17 cm.

Aujourd’hui, je reçois enfin ma nouvelle machine à laver. La vieille a rendu l’âme et j’ai acheté la nouvelle en magasin. J’ai choisi l’option livraison à domicile et installation. Je suis en télétravail donc j’ai choisi une livraison pour 13h.

La matinée a commencé assez tranquillement. Je me suis levé, je me suis fait un café et j’ai allumé directement mon ordi. Les réunions ont débuté.

Tout d’un coup, sur les coups de 10h, on sonne à la porte. Je réponds à l’interphone :

- Oui ?

- C’est pour la livraison de la machine à laver.

Surpris, j’ouvre la porte. Au bout de quelques minutes, deux rebeus baraqués sortent de l’ascenseur avec la machine. Je les fais entrer et je leur demande :

- Vous êtes sûrs qu’elle pour moi ? La mienne devait arriver à 14h.

- Vous êtes M. Nico R.... ?

- Oui.

- C’est bien la vôtre.

- Ah... vous arrivez un peu à l’improviste. J’aurais aimé qu’on me prévienne... Je n’ai même pas encore eu le temps de préparer l’ancienne pour que vous la repreniez.

- Je ne sais pas... Sur notre bon, il y a marqué 10h.

Le gars me montre son papier et en effet, il y a mon nom ainsi que 10h d’écrit à côté. Je murmure :

- Ok...

- C’est bon alors ?

- Oui.

- Vous nous montrez la salle de bains ?

- Par ici.

Les deux rebeus posent la nouvelle machine dans l’entrée et ils me suivent. Je leur montre le chemin. J’ouvre la porte de la salle de bain et soudain je vois que je n’ai pas rangé mes petits « gadgets » de la veille. J’ai organisé une petite soirée bien « sauvage » avec trois potes. Et mon gode, mon petit jock-strap, un bâillon avec une boule, etc. trainent un peu partout. Je ferme vite la porte et j’enlève les objets « compromettants ». Mais quand je me retourne, les deux rebeus ont ouverts la porte et ils sont en train de me regarder, les yeux grands ouverts. Ils sourient. Puis ils se mettent à débrancher l’ancienne machine. J’enlève les trucs encombrants qui sont dessus et ils l’emportent. Un des mecs, Ali, fait la conversation :

- C’est un bel appartement que vous avez.

- Merci.

- Vous vivez seul ici ?

- Oui.

Au moment où je dis ça, je les vois se regarder en souriant. Puis, ils mettent en place la nouvelle et ils la branchent. Ils font des essais, tout à l’air de fonctionner. Une fois fini, Ali s’approche de moi, il me fait signer un papier et alors que je me penche sur le papier, il me pose une main sur le cul :

- Dis, mon beau, tu n’aurais pas une bière pour nous ?

J’hésite puis je regarde ces deux beaux mâles. Je crois que tout est sur le point de déraper... mais je dois dire qu’ils me font de l’effet. Ces deux rebeus sont grands, baraqués, avec de larges épaules. Ils respirent la masculinité dans leur bleu de travail. Je réponds en souriant :

- Oui bien sûr.

Je vais chercher les bières. Les deux mecs s’assoient sur le canapé et ils boivent tranquillement leur bière tout en me dévisageant comme des rapaces prêts à fondre sur une proie. Quand ils ont vidé leur bouteille, il se lèvent et ils s’approchent de moi. Leur odeur de mâle pénètre mes narines et m’enivre. Je me sens à ma place... entre ces deux bêtes viriles. Ali se met à me caresser et me peloter les fesses.

- Tu as un beau cul, tu sais ?

- Tu as envie de nous ?, demande Ilya, le deuxième rebeu.

- Oui, murmuré-je.

Ils se mettent alors à me déshabiller. Je me retrouve nu devant eux. Je leur dis sur un ton de défi :

- Et vous ?

Ils sourient malicieusement et ils font glisser leur bleu de travail sur leurs chevilles. Ils se débarrassent de leur t-shirt et ils se collent à moi. Je sens deux belles saucisses se frotter contre mes cuisses. J’ai immédiatement une érection. Ils sentent bon le mâle. Je les observe... Ce sont deux beaux gros bébés qui me font de l’effet.

Ali est très grand (1,90m). Il doit avoir 40 ans. Il a des cheveux courts et une barbe épaisse. Sa peau basanée est plutôt claire. Il a de larges épaules, des pectoraux bien développés, des bras aussi gros que mes cuisses. Son ventre est gros, bien rebondi et très dur. Il est poilu sur tout le corps, de poils frisés et touffus, de couleur poivre et sel. Son pubis est très velu, tout comme ses couilles de taille moyenne. Il a une bite très épaisse de 20 cm avec un petit gland.

Ilya doit avoir 50 ans, il est plus petit qu’Ali mais aussi très baraqué, très robuste. Il a les cheveux rasés et une barbe de trois jours. Il a une peau foncée. Il a de très larges épaules, un énorme torse, des bras de bûcheron et un très gros ventre tout rond et tout dur. Ses cuisses sont énormes aussi. Il a quelques poils sur le ventre. Les poils de son pubis sont noirs et étendus sur toute l’aine. Il a de grosses couilles de taureau qui pendent sous son énorme bite. Elle doit faire 23 cm et elle est plutôt fine avec un gros gland. Sa bite et ses couilles sont presque noires.

Ali est devant moi et Ilya derrière. Ils me caressent, ils embrassent ma peau, ils triturent mon cul et ma bite. Puis, Ali me met une main sur l’épaule et je descends vers sa queue. Je prends sa bite dans sa bouche et je me mets à le sucer. Il pousse des gémissements et il me caresse la tête.

Je passe ensuite à la bite d’Ilya. Il met ses mains derrière la tête et il apprécie mon traitement. Sa grosse bite a du mal à rentrer entièrement dans ma bouche. Je lui lèche la bite et les couilles pour me reposer un peu puis j’avale sa queue et je finis par avoir mon nez dans les poils de son pubis. J’alterne ensuite les deux queues qui commencent à bien mouiller. Je leur fais des gorges profondes. Même les 23 cm d’Ilya rentrent. Il est impressionné et il adore prendre ma tête dans ses mains, me bloquant ainsi pour savourer le plus longtemps possible sa queue au fond de ma gorge.

Au bout de 5 minutes, ils se posent sur le canapé et je m’assois sur les genoux d’Ali. Sa queue fait des va-et-vient le long de ma raie. Je le regarde dans les yeux... et je l’embrasse. Il me prend ma tête dans ses mains et il répond à mes baisers. Je suis tellement chaud, sa queue me fait tellement envie que d’un mouvement de cul, je me retrouve avec son gland contre ma rosette. J’appuie un peu et il entre dans mon trou. Voyant qu’il ne dit rien, je continue de m’enfoncer sur sa queue, sans capote. Sa bite m’ouvre les sphincters en grand, elle écarte mes chairs. Je gémis sous l’effet de son morceau. Quand je sens son pubis collé contre mon cul., je commence à monter et descendre sur la bite. Il me prend dans ses bras, il me colle contre son gros ventre et il me roule une pelle. Il se laisse faire.

Puis je passe sur la bite d’Ilya. Je dois bien me concentrer pour prendre ce gros anaconda. Je le plonge dans mon cul et je souffle quand je sens ses grosses couilles plaquées contre mon cul. Il me prend alors mes fesses dans ses mains et il se met à me baiser lentement et profondément. Je passe mes bras autour de sa tête et il se penche sur moi pour me rouler une grosse pelle.

J’alterne ainsi leurs deux bites pendant 20 minutes. Ils me font ensuite mettre à quatre pattes. Ilya plonge sa queue dans mon cul, il met ses mains derrière le dos et il se met à donner de grands coups de reins qui me cassent le cul. Son ventre vacille un peu et cogne contre mon cul. Ses couilles se balancent et fouettent mes propres couilles.

Ali prend la suite. Il pose ses mains sur mes épaules et il me défonce comme un sauvage. Je crie de plaisir sous ses coups de butoir. Ilya se pose devant moi et je prends sa bite en bouche. J’ai les deux trous bien occupés. Les deux mecs changent ensuite de trous. Puis Ilya met des coussins sur le sol, il me fait y installer sur le ventre et il s’enfonce en moi. Ses coups de queue deviennent plus puissants, ses grosses couilles de taureau rebondissent contre mon cul. Puis, Ali prend la suite. Il caresse mon cul tout en donnant des coups violents. Je suce toujours Ilya. Il se met à me baiser la gueule et ma tête tape contre son gros ventre. Puis, il me baise de nouveau tout en me prenant dans ses bras. Je sens bien son gros ventre poilu frotter contre mon dos.

Ils me font ensuite retourner. Je me retrouve les jambes en l’air et Ali se met à donner de petits coups de queue rapides et peu amples. Il a ses mains posées sur mon ventre qu’il caresse. Ilya prend la suite et son gros ventre tape contre mes couilles et ma bite. Les deux alternent mon trou et ils se déchainent en moi. Je peux admirer leur beau corps large et viril qui s’agite au-dessus de moi. Ils sont vraiment très endurants. Leurs queues me font tellement de bien. La longueur et l’épaisseur de ces bites me font monter au septième ciel. Mes mains caressent leur magnifique corps, passent entre leurs poils et massent leur ventre ou leurs pecs.

Après 1h à me baiser, Ali est le premier à souffler comme un buffle. Je comprends alors qu’il va jouir. Je lui dis tout simplement :

- Vas-y, mets-moi enceinte !

Il donne alors un grand coup de queue et je sens un flot continu de sperme envahir mes entrailles. Il donne encore quelques coups de queue puis il se penche sur moi et il m’embrasse tandis que sa bite ramollie sort de mon trou, accompagnée d’un torrent de sperme. Ilya prend la suite et il me baise dans le jus de son collègue. Il prend un rythme rapide et puissant qui fait couler le jus hors de mon cul. Il se met à gémir et tout en continuant de me baiser, il lâche 5 jets puissants dans mon anus. Il me remplit bien lui aussi. Il ressort, reprenant sa respiration. Il me donne une tape sur le cul et il se relève. Ali se penche au-dessus de ma queue qu’il branle jusqu’à ce qu’elle explose sur mon ventre.

Ali se relève et les deux rebeus vont dans la salle de bain. Je suis sur le sol, éreinté. Ils se rhabillent et ils me regardent en souriant. Ali dit :

- On revient demain, on a une livraison dans le quartier.

C’est plutôt une affirmation qu’une question. Je réponds tout simplement :

- Avec plaisir ! A demain !

Ils me relèvent, ils me roulent une grosse pelle et ils quittent l’appartement.

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire.

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 1er Juil. | 54 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Mon Cantal doux Coolsexe
Soirée entière Shura
Un mâle hors du commun Rafael
Anecdotes Fabrice
Running Alexandre
Le squat Fabrice
Beauf de coeur Louuis3535
Plan avec Karim 0liv

Les séries : 46 pages

Agriculteur | 14 Amical72
Saison 21 : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
67 | 8 | 910
11 | 12 | 1314
Le gendarme et mon cul | 2 | +1 Lepassif
1 | 2
Vengeance sur Hétéro | 19 | +1 Miangemidemon
1 2 3 4 5
6 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19
Confinement en famille | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Abandon total | 4 | +1 Balthazar
1 | 2 | 3 | 4
Cruising | 4 | +4 Zebulxxx
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 187 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Juin 2024 : Visiteurs : 144K

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : samedi 26 novembre 2022 à 14:40 .

Retourner en haut