NEWS :
23 Mai

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

90 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

En vacances avec mes potes et mon mec

Salut à tous,

Comme je vous l’ai raconté dans « Rdv hot avec un rebeu lyonnais », après une soirée resto-ciné, j’ai couché avec Ibrahim, un de mes potes sur lequel j’ai flashé.

Moi, c’est Fabien. J’ai 28 ans, j’ai les yeux marron. Je fais 1,80m et j’ai quelques kilos en trop. Je suis fan de jeux PC, principalement des jeux de course et des SIMS 3. Je suis aussi passionné de lecture. Je fais mes études sur Lyon mais j’habite en périphérie à 45 minutes en train du centre.

Ça fait deux mois que je sors avec Ibrahim. A partir du moment où on s’est mis en couple, trois règles ont été convenues : pas d’infidélité, suppression mutuelle du compte Grindr et enfin pas de secret. C’est comme ça qu’il a su ce qu’il s’est passé avec Quentin à l’internat (voir « Dépuceler à l’internat ») et aussi ce qu’il s’est passé avec Quentin et Kévin, devenus mes deux meilleurs potes, et avec qui j’ai couché une fois (voire « Soirée d’anniversaire entre amis »). Ibrahim m’a avoué que de son côté, avant qu’on décide de se mettre en couple, il avait eu beaucoup de coups d’un soir.

Après deux mois, Quentin et Kévin m’ont demandé que je leur présente enfin Ibrahim puisque je leur parle sans filtre de lui, de nos ébats, de nos tripes.

Je dis à Ibrahim que Quentin et Kévin veulent le rencontrer et Ibrahim est d’accord, même s’il a une appréhension de ce qu’ils vont penser de lui, vu que je connais Quentin et Kévin depuis presque 10 ans et je lui dis :

- C’est normal qu’ils veuillent le rencontrer. Ils veulent juste savoir si t’es quelqu’un de bien, lui dis-je en faisant un clin d’œil.

On organise alors une soirée chez Quentin.

Juste avant de partir, Ibrahim me dit qu’il a besoin de baiser pour faire redescendre la pression. Je lui dis qu’on n’a pas le temps, car sinon on va être en retard. Voyant son air contrarié, j’ouvre alors mon pantalon. Il se met à genoux devant moi et il ouvre son pantalon. Sa teub est déjà en demi-molle. Il est en effet bien en manque. Il prend ma teub en bouche et elle gonfle immédiatement. Ma belle teub de 14 cm se dresse dans sa bouche. Il s’applique à bien me sucer et je feule de plaisir. Il me faut à peine deux minutes pour décharger dans sa bouche. 5 gros jets vont directement se loger dans sa gorge. Il me dira plus tard que mon sperme a un bon goût sucré. Il avale le tout avec plaisir. Puis, il prend sa bite, la branle et il éjacule de grosses rasades sur le sol de la salle de bains. Il se penche et lèche tout.

On reboutonne nos pantalons et on se met en route. On arrive chez Quentin avec 10 minutes de retard. Bien sûr, maintenant, ça stresse Ibrahim... Quand Quentin nous ouvre, il nous salue et bien sûr ne manque pas de nous fait remarquer le retard.

On prend d’abord l’apéro sur le canapé. On se met à parler... Kévin pose pas mal de questions à Ibrahim. Puis, on passe à table. Quentin a préparé un bon rôti d’agneau. Le repas commence et Ibrahim se lève pour aller aux toilettes. Une fois qu’il a disparu, Kévin me demande si Ibrahim va bien. Je leur explique, un peu gêné :

- Ibrahim a un grand appétit sexuel et là, il est stressé et un peu en manque.
- Ah oui, il le fait pas comme ça, mais en fait, c’est un chaud du cul, rigole Quentin.
- En tout cas, il est super mignon, me rassure Kévin.
- Et toi, tu arrives alors à gérer son gros appétit sexuel ? Tu dois te faire sauter sans arrêt !
- J’adore le sexe avec lui. J’adore le fait de pouvoir actif ou passif en fonction de mon envie. C’est un super amant. Mais il m’a demandé un truc... et je sais pas comment réagir...
- Quoi ?
- Il aimerait faire un plan à plusieurs...
- Putain ! Et t’as dit quoi ?
- Rien pour le moment, j’ai dit que j’allais réfléchir... mais moi je suis pas trop pour baiser avec d’autres mecs que je connais à peine...

Quentin et Kévin se jettent un regard complice et Quentin dit, contre toute attente :

- On peut t’aider avec ça si tu veux.

Ibrahim revient et on mange. Le repas animé se termine et Quentin propose de brancher la Switch pour « jouer à plusieurs ». Je lance un regard choqué à Quentin qui a bien appuyé « à plusieurs ». Il me sourit. On joue à Mario Kart. Je suis premier et je me prends la fameuse carapace bleue. Je sors à Kévin :

- Putain, tu viens de me défoncer !
- Ah si seulement c’était vrai, dit-il d’un air malicieux.

La soirée se poursuit, me deux potes font sans arrêt des allusions. Finalement, vers 2h du matin, Ibrahim et moi rentrons chez nous. Je lui demande :

- Alors ça t’a plu ?
- Oui, c’était cool.
- Mes potes semblent bien t’aimer...
- Oui... mais ils ont sans arrêt fait des allusions sexuelles, ou je me trompe ?
- Je sais pas... j’ai pas fait attention...
- Tu mens ! Tu rougissais à chaque fois !

Je ne réponds pas. Ibrahim demande alors :

- Tu leur as dit que je voulais faire un plan à plusieurs, avoue.
- Oui, dis-je sans oser mentir.
- Il faut dire qu’ils sont pas mal...

Le silence se fait pendant le chemin du retour.

Arrivés à l’appart, Ibrahim se jette sur moi et il me déshabille sur le champ. Il prend ma queue en bouche et il se met à faire de bonnes gorges profondes sur mes 14 cm. Je le regarde faire, trop fatigué pour vouloir lui baiser la gueule. Puis, il se déshabille aussi et il enjambe mon corps. Il met ma teub contre son anus et il s’enfonce dessus. Il se met à me chevaucher en faisant bien entrer et sortir ma bite de son cul.

Finalement, une envie sauvage m’envahit. Je nous fais pivoter, il se retrouve sur le dos et moi, je me mets à pilonner à fond son trou qui est bien lubrifier par ma mouille. Il s’écrie :

- Vas-y, bébé ! Défonce-moi !

Une rage intérieure m’envahit et je le défonce rapidement, faisant claquer mes couilles contre son cul. Ibrahim gueule comme une femelle. Au bout de 10 minutes, je jute une grosse quantité de sperme dans le fond de son cul.

On se couche à côté l’un de l’autre et on se câline. Après quelques minutes, Ibrahim me demande :

- Si ça te dit, on pourrait organiser un plan à 4 avec tes potes.
- Je sais pas, je vais réfléchir.

Ibrahim s’endort dans mes bras mais moi je repense à la soirée... et je me mets à rebander rien qu’à l’idée de baiser avec mon copain et mes potes...

Le lendemain, nous ne reparlons pas de sa proposition ... ni non plus les semaines qui vont suivre. Le plan à plusieurs semble avoir disparu de nos esprits.

Quelque temps plus tard, j’annonce à Ibrahim :

- Ça te dirait de passer des vacances ensemble avec Quentin et Kévin dans les Cévennes ? Ils organisent un séjour ensemble et ils m’ont demandé si je voulais venir. On aimerait louer un gîte. Tu veux nous accompagner ?
- D’accord.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Un mois, plus tard, nous arrivons dans notre lieu de repos. Quentin s’est occupé de tout (réservations, transport, etc.) et Ibrahim découvre avec ravissement le petit gîte. Nous sommes très loin de la civilisation, tranquille, au bord d’un petit cours d’eau.

Nous nous installons et Quentin et moi préparons le dîner. Une fois à table, on se met à bien parler et à déconner, passant en revue nos années lycée. Le soir, on va se coucher tôt car Ibrahim dit être fatigué. Les jours suivants, c’est le même manège. Ibrahim parle peu et il s’éclipse dès qu’il le peut. Un matin, je vais dans notre chambre avec lui et je lui demande :

- Ça va, Ibra ? Je te sens pas à l’aise...
- Oui, je t’avoue que je sais pas où me mettre... ça se voit qu’avec Quentin et Kévin, vous vous entendez très bien. J’ai un peu l’impression d’être de trop. Vous parlez entre vous, vous m’ignorez complètement... et ... j’ai envie de baiser ! C’est fou ! Je suis en chaleur ! J’aurais préféré passer les vacances avec toi, seul !
- Arrête, c’est pas le cas. Si t’étais de trop, je t’aurais pas proposé de venir en vacances avec nous. En plus, c’est Quentin qui a proposé de t’inviter. Et puis les murs sont fins ici, on peut pas faire « la chose », c’est gênant ...
- Tu me dis ça pour me rassurer ?
- A toi de voir comment tu le prends ... je te laisse « te reposer », je vais aller prendre une douche.

Je sors, je suis un peu vexé, un peu énervé. Je dois dire que la chaleur augmente mon appétit sexuel et que là, je suis en manque. J’étais bien chaud pour faire le plan à quatre... Mais les réactions de mon copain me coupent toute envie.

Quentin est dans le couloir, il sort de la salle de bain. Il voit à ma tête que quelque chose ne va pas et au moment où je veux fermer la porte, il revient et il me dit :

- Ça va ? Je t’ai entendu parler avec ton mec...
- Bof, pas trop... Ibrahim se rend compte qu’avec toi et Kévin, on s’entend très bien et il se sent de trop ici, il pense que je le traite différemment ici et euh…
- Et quoi ?
- Je t’ai déjà parlé d’Ibrahim et du fait qu’il avait un certain appétit sexuel !?
- Oui ... tu penses qu’il est en manque ?
- J’en suis quasiment sûr et certain ça fait 3 jours qu’on est ici et qu’on a rien fait ... mais les murs sont fins ici, donc toi comme Kévin, vous pourriez nous entendre !
- Je comprends qu’il puisse se sentir à l’écart et t’inquiètes que moi aussi sexuellement parlant, je suis en manque. Tu veux que j’ailles lui parler ?
- Oui, si tu penses pouvoir le rassurer, essaie. Je ne sais pas quoi lui dire pour qu’il me croie.
- Fais-moi confiance. Je sais m’y prendre avec ce genre de personne !
- Merci au passage, j’aurais jamais cru que toi aussi, tu sois en manque !

Quentin sort de la salle de bain et toque à la porte de la chambre d’Ibrahim et moi :

- Ibrahim je peux entrer ?
- Pour quoi faire ?
- Parler avec toi...
- Ok...
- Je t’ai entendu parler avec Fabien ... Tout se passe bien entre vous ?
- Entre nous, oui ! Je t’avoue que je suis seulement en manque mais concernant toi et Kévin, ça va pas trop...
- Pourquoi ?
- Je vous voie tellement complice vous deux avec Fabien que j’ai l’impression d’être la personne de trop, j’ai l’impression d’être à l’écart de votre trio !
- Alors je vais te dire un truc ! Je connais Fabien depuis 7 ans et je sais qu’il ferait jamais ce genre de choses !
- Fabien a toujours été un solitaire et un peu à l’écart des autres. Volontairement ou non je doute qu’il voudrait reproduire sur quelqu’un un comportement nuisible !
- T’as peut-être pas tort ... je l’ai jamais vu causer du tort à quelqu’un !
- Je peux te faire une confidence ?
- Oui ?
- On est d’accord que Fabien est quelqu’un de gentil
- Oui, aucun doute là-dessus !
- Je sais que Fabien a toujours su s’entourer des bonnes personnes et la première fois que je t’ai vu, j’ai eu aucun doute sur le fait que tu sois quelqu’un de bien !
- Merci je suis touché de savoir que je te fais une bonne impression. Et Kévin, tu penses que je lui ai fait bonne impression ?
- Je pense que oui mais si tu veux la confirmation, faudra le demander à Kévin
- Je le ferai ! C’est sûr que je veux m’assurer de plaire aux deux meilleurs potes de mon mec !
- Une dernière chose... si jamais t’as envie de baiser avec Fabien, tu m’envoies un message et je m’occupe de Kévin pour que vous puissiez faire ça tranquillement ! Voilà mon numéro !
- Putain ! Maintenant, j’ai plus de doute sur le fait que t’es un bon pote ! Merci mec ! Je vais aller voir Kévin. Tu sais où il est ?
- Dans la cuisine en train de préparer à manger.
- Ok, merci !

Ibrahim va à la cuisine et il s’approche de Kévin :

- Salut, ça va ?
- Oui tranquille ! Je prépare à manger. Et toi ?
- Oui... petit souci avec Fabien mais ça s’arrange ...
- Ah bon. Lequel ?
- Je dois t’avouer que je suis un peu jaloux de la complicité que vous avez tous les trois ... mais ça se comprend, vu que vous vous connaissez depuis 7 ans.
- Oui, c’est normal. Vous êtes en couple depuis seulement quelques mois mais je ne pense pas qu’il te mette de côté par rapport à Quentin et moi, c’est pas son genre.
- Oui, je viens de parler avec Quentin et il m’a aussi rassuré sur ce point.
- Je peux t’assurer d’une chose, c’est que Fabien essaie de toujours trouver un équilibre pour ne délaisser personne.
- C’est vrai. Dis, je peux te poser une question ? Juste un truc... Soit franc dans ta réponse...
- Oui, vas-y !
- Est-ce que tu trouves que je suis quelqu’un de bien pour Fabien ?
- Pour être franc, au début, j’ai été un peu méfiant parce que c’était la première fois que je le voyais en couple et que je suis bienveillant envers lui. Mais maintenant quand je vois à quel point il est heureux avec toi, je suis convaincu que t’es un mec bien.
- Merci pour ton honnêteté !
- Pas de soucis. A mon tour, je peux te poser une question ?
- Bien sûr !
- Avec Fabien, le problème, c’est seulement cette inquiétude ou y a aussi autre chose ?
- Je vais être franc vu que tu l’as été envers moi... je sais pas si Fabien te l’as déjà raconté mais moi niveau sexe, je suis très demandeur.
- Je m’en doutais... J’ai bien remarqué qu’il a perdu du poids, dit Kévin en lui lançant un clin d’œil. Après ... c’est peut-être moi qui me fais des idées !
- Non, c’est vrai... et depuis qu’on est arrivé ici, on a pas osé coucher ensemble ! il a peur que vous nous entendiez, toi et Quentin ... donc je suis un peu en manque !
- Tu sais, si t’as envie de baiser avec Fabien, fais-le ! Dans un couple, avoir envie de coucher, c’est normal ... sinon bonjour l’ennui et la frustration ! Si t’as besoin d’avoir le champ libre, envoie-moi un message et je m’occupe de ça avec Quentin ! Tiens, je te donne mon numéro !
- Merci c’est gentil de ta part ! C’est marrant, Quentin m’a dit la même chose ! Ça se voit que vous êtes des potes compréhensifs ! Je commence à comprendre pourquoi vous vous entendez bien tous les trois.
- Considère qu’on va bientôt être 4 à bien s’entendre !
- T’es gentil ! Je te laisse, je vais aller prendre ce qu’il me faut pour prendre une douche.
- Ok, mais te presse pas, le repas sera pas prêt avant une bonne heure, le temps de tout terminer.
- D’acc ! Au fait, ce soir, j’aimerais bien être seul avec Fab’ !
- Pas de soucis, répond Kévin en souriant.

Je sors de la douche, je rentre dans la chambre et Ibrahim apparait quelques secondes plus tard dans la chambre. Je trouve qu’il a meilleure mine et je le lui fais remarquer. Il répond :

- Oui j’ai pu avoir une discussion en privé avec tes Quentin et Kévin et je suis plus serein.
- Ah bon et à propos de quoi ?
- T’occupes ! En tous cas, je prépare mon petit cul, ce soir, on va baiser !
- Petit coquin ! Allez, va prendre ta douche !

Je sors de la chambre et je vais au salon. Quentin est en train de regarder la télé et Kévin est aux fourneaux. Quentin me voit arriver et il me demande :

- Ça va mieux avec Ibrahim ?
- Oui... apparemment vous avez tous les deux eu une discussion avec lui et il se sent mieux... et ce soir, il va passer à la casserole ! Ibrahim a envie de coucher avec moi ce soir.
- Oui, on sort ce soir, disent mes deux potes.

La journée se passe bien et le soir, mes deux potes sortent. Ibrahim et moi mangeons le repas pendant lequel Ibrahim est très tactile. Il me fait du pied sous la table, ce qui laisse présager son impatience de passer aux choses sérieuses. On finit de débarrasser et je lui murmure à l’oreille :

- Tu sais même pas à quel point je vais m’occuper de toi ! Viens me rejoindre dans le jacuzzi, apporte un peu de champagne !

Ibrahim sourit sans dire un mot. Je vais allumer le jacuzzi et je règle la température de l’eau à 25 degrés. Ibrahim arrive avec deux flûtes de champagne et il m’en tend une. Je la saisis, on trinque et on boit. On s’assoit dans le jacuzzi. Nos jambes sont collées l’une contre l’autre. Nous savourons la chaleur de l'eau, les bulles et les jets d'eau qui nous caressent les fesses, la bite et les boules. Je passe ma main dans le dos de mon copain et je le sens frissonner. Je lui fais du pied. Je vois sa queue tout de suite répondre à mes stimuli. Elle se dresse... tout comme la mienne. Je me penche alors sur lui et je l’embrasse à pleine bouche, passionnément. Il me murmure à l’oreille :
- Je t’aime, Fab !
- Moi aussi, mon cœur !

Nos langues s’entremêlent, nos mains caressent le corps de l’autre. Puis, Ibrahim se penche sur moi, il me branle. Je m’assois alors sur le rebord du jacuzzi et il enfonce ma queue dans sa bouche. Il me suce divinement bien. Ma main glisse le long de son dos et passe sa raie. Je m’amuse avec sa rosette puis j’enfonce un doigt dans son trou qui est bien dilaté. J’y enfonce 3 doigts sans problème.

Après quelques minutes, il se retourne et je me précipite sur son cul. J’y introduis ma langue et je le bouffe à fond. Ibrahim gémit de plaisir. Il apprécie ce traitement. Je me redresse et j’enfonce ma bite d’un coup dans son cul. Je commence à le défoncer.

- Tu aimes ?
- Oui, je kiffe !
- Ta chatte est trop bonne ! Il était temps, ma petite salope ! Ton cul m’avait manqué !
- Oui, baise-moi à fond, Fab !
- Oui ! J’adore ton petit cul de pute !

Je le défonce pendant bien 15 minutes. Je le baise bien profond ce qui le fait gémir fort. Mes mains caressent son corps et ses fesses dont je ne peux plus me passer depuis bien longtemps. Je me mets à écraser mon corps contre le sien. On est en symbiose totale. Je le pilonne vigoureusement.

- Putain ! Que j’adore ton petit cul accueillant !

Sur ces mots, je me vide en Ibrahim. Je ressors, son cul dégouline de foutre. Je le branle alors et je me place devant sa queue qui gicle très vite 15 bonnes rasades de sperme au fond de ma bouche. Il était vraiment en manque ! J’avale bien sûr tout et on se pose tranquillement dans le jacuzzi.

On s’embrasse. A un moment, Ibrahim me demande :

- Tu n’as jamais eu envie de recoucher avec tes deux potes.
- Tu sais, la soirée d’anniversaire remonte à 2 ans... et non. Ce sont des hétéros certes curieux... mais je ne sais pas s’ils aimeraient remettre ça. En tout cas, ils te respectent trop, ils n’oseront jamais me draguer dans ton dos. Pourquoi ?
- Comme ça...
- Ils sont pas du genre à draguer quelqu’un déjà en couple et donc ... t’as toujours l’envie de faire un plan à plusieurs ? Parce que je pense qu’il y a moyen de faire ça avec eux...
- On en a pas reparlé depuis longtemps ... mais oui, j’ai toujours envie de faire !
- Ok, je pense qu’il y a sûrement moyen de faire ça avec eux. Il faut juste être convaincant !
- T’es sûr de ça ?
- Je pense... Il suffit juste de les chauffer et au moins ça sera pas fait avec des inconnus rencontrés sur Grindr.
- Pourquoi pas ! Si tu leur fais confiance, je te fais confiance !
- D’accord et tu veux que ce soit soft ou tu veux que ça soit plus hot genre « t’es notre salope » ?
- Après les récits que tu m’as racontés, j’ai bien envie d’être votre salope, de voir la teub de tes potes et de m’occuper du cul de Kévin... j’ai déjà maté son fessier et il a l’air bien !
- Ok je leur en parle... ça doit sûrement faire un bout de temps qu’ils ont pas tiré un coup et puis, comme ça, toi aussi tu commenceras à être complice avec eux.
- J’ai trop hâte maintenant que tu m’as chauffé avec ça.

Ibrahim va se coucher et quelques minutes plus tard Quentin et Kévin rentrent. Quentin me demande :

- Vous vous êtes bien amusés avec Ibrahim ?
- Oui... dans le jacuzzi !
- Ah vous êtes crades j’espère que vous en avez pas foutu partout !
- On s’en fout. Il faut que je vous raconte un truc.
- Vas-y, on t’écoute attentivement !
- Vous savez ce qu’Ibrahim a en tête depuis plusieurs mois ... de faire un plan à plusieurs. Moi, je veux pas que ce soit fait avec des inconnus rencontrés sur une appli... donc j’ai pensé à vous, et si je me trompe depuis le début des vacances vous devez avoir les couilles bien pleine !

Quentin et Kévin se regardent et Quentin me dit en rigolant :

- C’est vrai qu’on a l’occasion de se branler ... mais une chatte ou un cul, ça sera pas de refus et on va pas faire les difficiles.
- Un trou, c’est un trou... , ricane Kévin. Il aimerait faire quoi ton mec ?
- Il aimerait bien être une salope passive... mais aussi être actif.

Je leur parle de ses préférences et je crois même déceler un mouvement au niveau de leur entre-jambe. Ils disent simplement en cœur :

- D’accord ! Si ça peut te faire ... et lui faire plaisir !
- Merci les gars ! Vous imaginez pas à quel point ça m’excite !

Je ne dis rien à Ibrahim, je veux lui faire la surprise. Deux jours plus tard, le soir, alors qu’on est tous en train de jouer à la PS, Quentin nous propose de faire une pause et de nous servir à boire. Il nous dit :

- Sans vouloir passer pour une chiffe molle, je pense que je vais vous servir de l’eau gazeuse sinon on risque tous d’avoir envie de vomir.

Kévin l’accompagne. Je décide de les accompagner pour les aider à servir. Je sors de ma poche 4 gélules bleues Quentin et Kévin me regardent tous les deux d’un air surpris. Quentin me demande :
- Mais qu’est-ce que tu fais ? J’ai pas besoin d’aide pour bander !
- Moi non plus, enchaine Kévin.
- Du calme, les gars vous savez bien qu’Ibrahim a un grand appétit sexuel non ? J’en prends une lorsqu’Ibrahim veut baiser toute la soirée.
- Oui et... ?, demande Kévin
- Je peux vous dire que si ce plan à 4 dure à peine 20 minutes, il va être frustré et nous faire à nouveau la gueule.
- Ok, si c’est pour la bonne cause, je suis d’accord, répond Quentin. Et toi Kévin ?
- D’accord, si ça permet d’éviter de plomber à nouveau l’ambiance !
- Merci les potos ! Vous ouvrez la gélule et vous versez le contenu dans le verre. Tout devrait bien se passer.

Je retourne m’asseoir sur le canapé à côté d’Ibrahim. Quentin et Kévin nous servent et Quentin décide de porter un toast à l’amitié. Il finit en disant qu’il est heureux pour moi que j’ai trouvé quelqu’un de bien et qu’il voudrait bien conclure la soirée en beauté. Ibrahim demande :

- Comment ?

Quentin ne répond pas. Il va s’assoir à côté d’Ibrahim. Kévin s’assoit à côté de moi. Je vois Quentin poser sa main sur la jambe d’Ibrahim et Kévin l’imite. Quentin se penche sur Ibrahim et il se met à l’embrasser dans le cou. Ibrahim se détend alors et il se laisse faire.

A ce moment-là, Quentin se lève, se déshabille sensuellement et place sa bite pleine de mouille la bouche d’Ibrahim. Mon rebeu se jette dessus. Pendant ce temps-là, Kévin et moi nous sommes aussi déshabillés, je me penche sur sa queue et je me mets à le sucer. Lui prend ma bite et la branle. Puis, Quentin passe sur le côté et je prends sa teub. Je la suce et Kévin tend sa bite à mon copain. Ibrahim se lève et il se met à quatre pattes. Nous nous mettons debout devant lui et il se met à me sucer tandis qu’il branle mes deux potes. Il change ensuite et il s’occupe pendant 10 minutes de nos bites, de nos couilles. Kévin, Quentin et moi nous roulons de grosses pelles. Ibrahim se relève à un moment et il joint ses lèvres et sa langue aux nôtres. Les mains se baladent dans tous les sens, caressent le corps, les bites dressées au max ou les fesses des autres.

Puis, telle une couvée de chiot qui s’amuse ensemble, on se suce tour à tour la queue, les couilles. Les langues passent sur les tétons, les torses, etc. Finalement, je passe derrière Ibrahim et je commence à lui lécher l’anus pendant qu’il suce les deux bites de mes potes. Il gémit malgré les bites dans sa bouche. A un moment, Quentin attrape Ibrahim par les cheveux et il lui plaque la tête contre le canapé, il se met à faire des va-et-vient rapides dans sa bouche. Excités, Kévin et moi allons imiter notre pote et utiliser la bouche d’Ibrahim comme un sex-toy.

Le terrain étant bien préparé, Quentin en profite pour enfiler une capote et il s’enfonce lentement dans le trou qu’Ibrahim lui offre. Je donne ma bite à sucer à Ibra tandis que je suce celle de Kévin. Quentin commence de petits va-et-vient. Puis, il saisit ses hanches et il le baise de plus en plus vite, avec des coups de reins bien appuyés.

Puis, c’est au tour de Kévin de s’enfoncer dans le cul d’Ibrahim. Il donne de petits coups de bite. Il ne faut pas longtemps pour le baiser avec bestialité. A un moment, je passe derrière Kévin et je lui enfonce deux doigts dans le cul. Je masse sa prostate, ce qui le fait gémir. Quelques secondes plus tard, je pénètre mon pote. Quentin se fait sucer par Ibrahim. Kévin arrête de baiser Ibrahim et il gémit fort. Kévin est pris en sandwich. Il se met à coulisser sur ma queue tandis qu’il baise mon copain. Il pousse de longs râles... il semble aimer ça.
Après quelques minutes, il sort du cul d’Ibrahim que se fait prendre par Quentin. Moi, je pose mes mains sur les épaules de Kévin et je me mets à le pilonner. J’entends alors Ibrahim dire à Quentin :
- Vas-y, baise-moi bien à fond, fais de moi ta salope !
Quentin se déchaine alors dans le cul offert. Je le vois se déhancher à fond dans mon copain. Ça me fait vraiment de l’effet. J’adore voir la bite de mon pote entrer et sortir de son cul. Quentin le baise sauvagement. Il le pilonne à fond. Il se met à insulter Ibrahim en disant : « t’es une bonne chienne rebeu, toi ! » Ça m'excite tellement que je baise encore plus sauvagement le cul de Kévin qui gémit de plaisir. Je sors ma bite du cul de Kévin et je viens la placer dans la bouche d’Ibrahim. Je lui baise la bouche à fond. Je lui sors :
- Oui, tu es une bonne pute rebeu à céfran en rut !
- Oui, je suis votre pute, faites de moi ce que vous voulez ! Ne me ménagez pas !
Kévin mate le spectacle en se branlant à fond. Il dit :
- Vas-y, Quentin, baise cette pute à fond.
Ceci encourage mon pote à le défoncer encore plus fort.
Tout d’un coup, mes deux potes sont pris en même temps d’une envie terrible pour mon copain. Ils se mettent à alterner son cul et sa bouche tandis que je les regarde, posé sur le canapé en train de me branler. Je ne les reconnais plus. Ils baisent mon copain à fond, en donnant de bons coups de bite profonds et violents... comme des bêtes de sexe. Ibrahim gémit encore plus fort. Kévin, qui se fait sucer par Ibrahim, se retire de la bouche et lui demande :
- Alors, ma salope de rebeu, tu kiffes ?
- J’adore ce traitement ! Continuez ! J’en veux encore !
- Ravi de l’entendre. Quentin, j’ai envie de m’occuper de son cul !
- Pas de problème ! Tu devrais pas avoir de mal à l’enculer !
Ça m’excite beaucoup de voir mon copain se faire utiliser de la sorte.
Après quelques minutes, Quentin sort du cul d’Ibrahim et ce-dernier vient vers moi. Sachant ce qu’il veut, Kévin se positionne en levrette et il fait signe à Ibrahim de venir. Il me regarde, cherchant mon approbation, puis il rejoint Kévin. Il frotte sa tige dure sur la raie de Kévin et il la plonge dans son trou que j’ai bien ouvert. Ibrahim entre alors sans ménagement et il se met à bien le défoncer. Il fait ressortir presque entièrement sa queue avant de la replonger dans le trou de mon pote. Il laboure bien le cul de Kévin qui se branle à fond pendant ce temps.
Quentin vient à ce moment vers moi et je me place à côté de Kévin, en levrette. Quentin rentre dans mon anus et il se fait plaisir à son tour. Sa pénétration se fait de plus en plus profonde, et sa queue se met à bien frapper ma prostate. Il me pilonne à fond. Ibrahim et lui prennent le même rythme de baise. Quel pied ! Je commence à gémir fortement.
Ibrahim dit alors qu’il va jouir et il remplit la capote dans le cul de Kévin qui se relève quand mon rebeu sort de l’anus offert. J’empoigne alors Ibrahim qui se met à genoux et nous nous branlons au-dessus de lui.
Kévin est le premier à jouir de grosses rasades sur les épaules, le torse, les joues, le nez, la bouche, les cheveux et le menton d’Ibrahim. Il nage dans le sperme. Il en a vraiment partout !
C’est le tour de Quentin de se branler énergiquement. Il jouit une bonne dose sur le menton de mon rebeu. Le sperme gicle aussi soit dans la bouche, soit atterri sur le torse. Ce sont bien 7 ou 8 rasades.
Je ne peux plus tenir, je me branle et j’éjacule ma semence dans des jets puissants. Je suis tellement excité, le pauvre Ibrahim en reçoit partout !
Ibrahim se relève, dégoulinant de sperme. Il est excité par tout ce jus et il bande toujours. Quentin et Kévin s’agenouillent, Ibrahim se relève et mes deux potes s’occupent énergiquement de sa queue. Kévin suce le gland et Quentin la verge. Ils échangent leur rôle puis au bout de 5 minutes, Kévin masturbe la bite de mon mec qui finit par juter 8 bons jets au sol.
On se pose tous les quatre sur le canapé, exténués mais soulagé de nous être vidés les couilles ensemble. Après une bonne douche, nous nous posons ensemble sur le canapé et matons un film comme si de rien n’était.
La suite du séjour se passera sans encombre, avec énormément de bons moments et une complicité qui s’est mise en place, incluant désormais un Ibrahim souriant et plaisantant souvent avec Quentin et Kévin. Je remercie mes potes de m’avoir aidé à sauver mon couple et d’avoir intégré Ibrahim dans notre trio ... devenu un quatuor.

Après deux semaines de vacances, l’heure de rentrer sonne. Quentin et Kévin partagent une voiture. Ibrahim et moi en avons une autre. Au moment d’entrer dans la voiture, Ibrahim nous demande :

- Les gars, je vous remercie tous pour ces vacances et ces bons moments. Je comprends pourquoi Fabien vous apprécie. Bonne route et à bientôt.

Quentin prend la parole et répond :

- Mais de rien. Merci à toi... et j’ai hâte de te revoir !
- La même ! Au final, je suis content que tu es passé ces vacances avec nous et j’ai aussi hâte de te revoir ! Allez, venez tous ! Câlin collectif !

Personne n’hésite et on partage ce dernier moment avant de se dire au revoir et bonne route

Quentin et Kévin prennent la route les premiers. Ibrahim et moi finissons de ranger les affaires dans la voiture et de vérifier qu’il ne manque rien. Ibrahim serait déçu d’avoir oublié son sex-toy préféré. On monte dans la voiture. Pendant que je saisis l’adresse de mon appartement pour rentrer chez nous, Ibrahim m’interrompt et me demande :
- Dis, c’est quand les prochaines vacances ?
- Pour les fêtes de fin d’année. Pourquoi ?
- J’aimerais bien les inviter à mon tour pour passer le réveillon du jour de l’an ensemble tous les quatre !
- Oui, c’est une bonne idée ! Je sais pas pourquoi mais je suis sûr et certain que t’as pas envie de seulement manger avec eux. Je me trompe ?
- Comment tu fais pour deviner ?
- Une intuition, dis-je en rigolant.
- C’est vrai... j’ai bien apprécié leur bite et le cul de Kévin... mais je t’avoue que j’aimerais bien m’occuper du cul de Quentin !
- Ça peut se faire, mais faudra bien organiser tout ça !
- Pas de problème ! Je m’en occupe dès qu’on rentre !
- Je m’occuperai d’abord de ton cul avant d’organiser les prochaines vacances !
- Allez, vite, on rentre, s’empresse de dire Ibrahim.

On arrive à l’appartement et une fois nos affaires déchargées je crée un groupe Messenger avec nous 4 et Ibrahim ne perd pas une seconde pour lancer l’invitation. Mes potes sont immédiatement d’accord. Rien que d’y penser, ma queue frémit de plaisir. Je murmure alors à l’oreille d’Ibrahim :

- Il est de passer aux choses sérieuses.

Ibrahim et moi-même verrouillons nos téléphones et les choses sérieuses peuvent enfin commencer...

Merci à Fabien pour ses idées.

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Mai | 70 pages

Les nouvelles | 17 Pages

Militaire Meetmemz
Mes aventures Devilinme
Mon Inconnu du lycée Guiome
Location estivale Plume-Gay
Service militaire Meetmemz
Chez le docteur Fesses-Rougies
Soumission, domination. Jackx
Soumission au sauna Sylou69
Initiation Yannick
Bois de Vincennes SalopeAJus
Pris en flag Meetmemz
Plage naturiste Colinot
Camping Paradis DelosFairy
Le club des 4 en colo DelosFairy
Chaleur nocturne DelosFairy
Artisan électricien Meetmemz
Pipe à l'aire de repos Halex27

Les séries : 53 pages

Cousins rebeu | 14 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314
En exterieur | 3 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3
Job à Dubaï | 2 | +2 Dvdstaudt
1 | 2
Abdoul | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Hugo & Ethan | 10 | +4 Hugo_ethan
1 | 2 | 3 | 4 | 5
678910
Sur une île déserte | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Femelle | 3 | +2 RyanSoumis
1 | 2 | 3
Baise dans sa cave | 2 | +1 Djack
1 | 2
Rencontre Twitter | 2 | +1 Shernabog
1 | 2
Chez moi | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Hésitation première | 2 | +1 MoietMoietMoi
1 | 2
Le petit pêcheur | 4 | +3 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 90 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Avril 2024 : 3 388 758 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : lundi 31 juillet 2023 à 11:30 .

Retourner en haut