NEWS :
18 19 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

57 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

3 camionneurs rebeus sur l’autoroute

Salut à tous,

Merci pour vos retours sur mes histoires, ça me fait super plaisir.

Aujourd’hui, et comme tous les autres jours, je rentre chez moi après une longue journée de travail. Je suis en voiture et je prends l’autoroute pour rentrer dans la petite ville où j’habite. Je mets une bonne demi-heure voire trois-quarts d’heure pour rentrer. Et aujourd’hui, dès que je me retrouve sur l’autoroute, je sens une envie pressante. Je me dis que je ne tiendrais pas jusqu’à chez moi. Je veux donc m’arrêter sur la prochaine aire. Je regarde l’heure. Je soupire, il est 20h. Le soleil commence à disparaitre à l’horizon et j’ai faim. J’aurais dû penser à tout ça avant de prendre le volant, me dis-je. Mais je suis parti précipitamment en voyant l’heure tardive.

5 kilomètres plus loin, je fais donc halte sur une aire de repos. Il n’y a pas grand monde. Je vois une ou deux voitures et quelques camions garés. Je m’arrête, je descends et je me dirige vite vers les toilettes après avoir fermé la voiture.

Je croise alors deux rebeus qui sortent des toilettes. Un des mecs ne me calcule pas mais l’autre me regarde droit dans les yeux. On se croise et nos regards se suivent. Puis je tourne la tête et je regarde devant moi. Je rentre dans les toilettes et je vais pisser. Je sens un coup de chaleur m’envahir. Le rebeu était vraiment trop beau ! Et quel regard de braise ! Je secoue la tête pour me sortir les fantasmes qui me viennent. Je me vide la vessie puis je ressors. Je vois les deux rebeus accroupis sur un tapis, devant un camion. Ils sont en train de prier. Il y a un autre mec très massif qui est avec eux. Je passe devant eux et je les mate. Ils sont tous les trois attractifs. Je vais à ma voiture, je sors un sandwich de mon sac et je prends une bouteille d’eau. Je vais m’assoir à une table de pique-nique. Je déballe mon sandwich et je me mets à le manger lentement tout en matant les mecs. Ils sont décidément vraiment beaux !

Celui qui m’a regardé droit dans les yeux est le plus proche de moi. J’apprendrai plus tard qu’il se prénomme Karim. Il doit avoir 20 ans. Il est baraqué. Il a un visage sublime, avec un sourire charmeur. Il a des cheveux noirs et crépus, une boucle d’oreille aux 2 oreilles. Il a une moustache et un bouc. Il a de larges épaules et d’énormes bras dont un semble recouvert d’un tatouage.

Celui qui l’accompagnait s’appelle Youness. Il a dans les 30 ans, il a des cheveux noirs et crépus qui forment une bonne touffe au-dessus de sa tête. Il a une barbe de 3 jours, un corps plutôt mince. Il a une peau bronzée. Il porte un t-shirt qui laisse entrevoir ses avant-bras poilus.

Le dernier, Salim, est grand (1,90m) et très imposant. Il a le crâne rasé et il porte des lunettes. Il a une barbe grisonnante. Il doit avoir dans les 50 ans. Il est large d’épaules. Il a de gros seins et un énorme ventre. Sa peau est mate.

Ils finissent leur prière puis ils se relèvent. Ils se dirigent vers leur camion et je les perds de vue. Dommage. Je termine de manger, je bois un coup et je décide de retourner aux toilettes avant de repartir. En entrant, je remarque que le gros rebeu est en train de pisser à un pissoir. Je vais immédiatement me mettre à côté de lui. Je sors mon matos et je laisse couler ma pisse. Je jette un regard vers le rebeu et je reste sans voix : sa bite est énorme ! Elle est marron foncée et épaisse, elle s’épaissit vers le milieu et rétrécit vers le gland rosâtre. Elle est au repos et elle doit bien faire 15 cm ! Ça lui fait une vraie trompe entre les jambes. Elle semble massive et lourde. Une de ses mains en fait le tour et la tient mais elle a l’air de vouloir s’en échapper. Elle est certes massive mais cependant toute molle. Un bouillon de pisse en jaillit.

Je suis tellement hypnotisé par son morceau que j’échappe mon pantalon. Je me retrouve cul nu, mon slip sous les fesses. A ce moment-là, je sens son regard braqué sur moi. Pas tranquille, mon regard se porte sur ma propre bite. Quand j’ai fini, je remonte mon slip et mon pantalon et je vais me laver les mains. Puis, je me dirige vers ma voiture. Je range mes affaires. Je prends ensuite mon téléphone pour regarder le trafic et je m’apprête à remonter dans ma voiture quand une voix m’interpelle :

- Ça va ?

Je me retourne et je vois le gros rebeu, suivi des deux autres plus jeunes. Je les regarde avec suspicion et je réponds simplement :

- Oui, merci.

Le gros se place en face de moi et se pose contre ma voiture. Le beau jeune est sur ma gauche et l’autre derrière moi. Je ne me sens pas rassuré. Le gros reprend :

- On a toute la journée été chauds !

En disant cela, il se met à prendre son paquet entre les mains et il le serre bien. Son pantalon laisse bien deviner son morceau. Il continue :

- J’ai vu ton cul tout à l’heure. Il est vraiment magnifique.

Je n’ose rien dire.

- Tu étais en string sur la plage cet été.

- Hm... non...

- Mens pas ! Tu avais les traces de ta ficelle !

Il s’approche alors de moi. Son gros ventre touche le mien et il déploie ses bras autours de moi. Il masse alors mes fesses.

- Ton cul me plait !

Les trois rebeus se mettent devant moi. Ils empoignent leur morceau à travers le tissu et ... ils ouvrent leur pantalon. Trois bonnes queues se retrouvent devant moi.

- Elles te font pas envie ?, demande le bogoss Karim

- De la bonne bite de rebeu, rien que pour toi, surenchérit Youness.

Je regarde ces bonnes teubs de rebeu. Elles sont en mode mi-molle. Karim reprend la parole :

- Tu es trop mignon. Tu dois avoir une bonne bouche de suceuse. On va dans mon camion, comme ça, on pourra discuter plus tranquillement.

Je ferme alors ma voiture et ils se mettent à sourire, comprenant qu’ils ont réussi à me charmer et à me convaincre.

On se dirige vers le camion de Karim qui commence à faire la conversation :

- On est du Maroc et on a livré des marchandises en Allemagne. On est sur le chemin du retour. Et on n’a pas baisé depuis plus d’une semaine. On est vraiment en manque. On va bien te remplir la chatte.

Les mecs semblent sympathiques. Et l’idée qu’ils me prennent sans capote et me remplissent me fait immédiatement bander ! Leurs couilles doivent être bien pleine s’ils n’ont vraiment pas juté depuis une semaine.

Karim ouvre la porte et il grimpe dans son camion. Il me tend la main et je monte avec lui. Les deux autres rebeus nous emboitent le pas. Je regarde par le pare-brise : on domine toute l’aire. Karim passe derrière le siège du conducteur qu’il fait glisser vers l’avant. Je découvre alors une assez grande couchette avec une couette et un oreiller.

Youness me demande :

- Tu t’appelles comment ?

- Nico.

- Enchanté, dit-il en me caressant le cul. Moi, c’est Youness. Voici Karim et Salim.

Karim s’assoit sur la couchette. Il me fait signe de me placer à côté de lui. Je m’installe et les deux autres rebeus prennent place à côté de moi. Youness me parle tandis que les deux autres me dévorent du regard :

- Tu as un copain ?

- Non... et toi ?

- Je suis marié avec une femme. Karim et Salim aussi. On les voit pas très souvent, on est toujours sur la route. Donc, des fois, pour se vider les couilles, on s’amuse avec des meufs...

- Et des mecs ?

- Oui... ça nous plait énormément. Et vu qu’au Maroc c’est plutôt compliqué... On se fait plaisir de temps en temps avec des mecs en Europe.

Salim me demande :

- Tu es bi ?

- Non...

- Ah donc tu aimes seulement la bite. Tu as vu la mienne tout à l’heure. Elle t’a plu ? (en disant ça, il se met à se toucher le paquet)

- Oui, énormément.

- Et tu aimes quoi ? Sucer ? Te faire prendre ?

- Oui, tout ça.

- Je me doutais que tu étais une petite salope. Et tu aimes les grosses bites de rebeu, c’est ça ?

- Oui, j’adore.

Salim ouvre alors la fermeture éclair de son pantalon et il en sort sa teub. Elle a l’air de plus près encore plus massive que tout à l’heure. Elle est vraiment belle et elle me donne envie.

- Elle te plait ?

- Oui, énormément.

- Vas-y, fais-toi plaisir, Nico.

Sans me faire prier, je m’agenouille devant cette belle bite et je la soupèse. Elle est lourde et massive, comme je me l’étais imaginé dans les toilettes. Ma langue se met à titiller le gland et à le lécher. La teub se met alors à gonfler. Elle devient vraiment impressionnante. Elle se déploie sur toute sa longueur. Salim se débarrasse de ses vêtements et je me mets à l’admirer.

Il est large d’épaules. Il a de gros seins et un énorme ventre. Ses deux bras sont recouverts de tatouages. Son corps est rempli de poils noirs et frisés. Il en a partout. C’est un vrai tapis de poils ! Le milieu de son torse est complètement noir, on ne voit pas du tout sa peau. Son pubis est aussi très velu. Il a une trompe d’éléphant entre les jambes ! Ma main arrive à peine à en faire le tour. Cette massue doit bien faire 27 cm de long. Le gland est proéminent et bien gonflé. Il a aussi d’énormes couilles qui pendent lourdement sous sa teub. Sa bite est de la même couleur que la peau de son corps. Par contre, ses boules sont noires.

- Alors, ma queue te plait ? Comment tu la trouves ?

- Elle est magnifique... mais elle est si grosse !

- Et oui, une bonne queue de rebeu ! Vas-y, suce-la.

Je ne me fais pas prier et j’enfonce son pieu le plus loin possible dans ma gorge. Bien sûr, tout ne loge pas. Ma mâchoire se retrouve déformée par la largeur de ce monstre. Salim me caresse la tête tandis que je fais des va-et-vient sur sa bite. Je regarde les autres mecs du coin de l’œil. Ils se touchent le paquet. Je peux voir une barre se former sous leur jean.

Youness se lève et se déshabille aussi. Son corps est plutôt mince. Son torse est recouvert de poils noirs et fins, tout comme son ventre. Il a une peau bronzée. Ses jambes sont musclées. Ses aisselles sont très poilues. Son pubis est velu et noir. Sa queue est presque noire. Elle fait dans les 20 cm. Elle n’est pas très épaisse. Son gland est rose. Il a de grosses couilles roses et poilues qui pendent. La raie de son cul est aussi très velue.

Il me présente sa queue devant ma bouche et je lâche la bite de Salim pour engouffrer celle de Youness qui se met à donner des coups de reins. Je ne bouge plus et je le laisse alors me baiser la bouche. Sa bite entre toujours plus loin et elle va titiller ma gorge. Salim s’est levé et il me caresse maintenant la tête, sa bite tendue. Youness ressort de ma bouche et il se met à me bifler. Je tire la langue. Youness et Salim la « frappent » avec leur massue. Ils se branlent et je reprends la queue de Salim. Ma main empoigne son morceau et je le branle tout en me délectant de son gland. Youness me tapote l’épaule avec sa queue et je tourne alors la tête pour la prendre en bouche. J’alterne ainsi les deux bites pendant 5 minutes. Youness ne cesse de répéter :

- Putain, il suce trop bien !

Puis Karim me fait signe et je me dirige vers lui. Son sourire charmeur me fait fondre. Il est nu sur sa couchette.

Il est baraqué : il a de larges épaules et d’énormes bras. Un tatouage part du milieu de son torse et va rejoindre son bras gauche et le traverse en entier. Il est enrobé. Il a de petits seins et un petit ventre mou. Son corps est imberbe. Seul son pubis est poilu : des poils frisés, noirs et denses. Il a une peau couleur caramel. Ses cuisses sont énormes. Sa bite est marron foncée et épaisse. Elle est longue, aussi. Elle doit bien faire 22 cm. Ses couilles sont petites, velues et noires.

Je me place au niveau de son aine et je me penche sur sa bite que je prends en bouche. Il me caresse la tête et moi, je le regarde dans les yeux. Ça semble l’exciter car ses 22 cm durcissent. Je me mets à tortiller du cul ce qui allume une flamme dans ses yeux. Il prend ma tête dans ses mains et il me fait aller et venir sur sa teub, allant toujours plus profondément dans ma gorge. Il me laisse de temps en temps reprendre mon souffle, ce qui me fait déglutiner un gros filet de bave. Ça ne m’empêche pas de continuer de tortiller du cul ce qui semble exciter aussi les deux autres rebeus. Ils se mettent à me caresser le fion et à m’effleurer le trou. Ils commentent aussi l’action, disant que je suis une bonne suceuse de rebeu.

Karim me relâche et il me dit :

- Viens t’assoir sur ma bite !

Je me déshabille. Les mecs voient que leur traitement me plait car je bande bien. Karim me tend un tube de gel. J’en enduis mon trou puis sa queue. Je pose son gland sur ma rosette, sans capote, et je l’enfonce en moi. Je sens mon cul s’ouvrir sous la pression de cet épieu. Quelle teub !

- Oui, vas-y, enfonce-toi sur ma teub.

J’ai les deux tiers dans le cul quand je la ressors. J’ai un peu mal. J’essaie de me décontracter et je reprends ma descente. J’arrive à faire rentrer ses 22 cm entièrement dans mon anus. Je souffle un peu, essayant de m’habituer à ce morceau qui me déforme le fion. Ensuite, je me mets à monter et descendre sur la queue. Quelle sensation incroyable !

Puis, je me relève et c’est Youness qui me fait mettre en levrette. Il me frôle le trou et il y enfonce trois doigts sans problème, signe que mon trou est bien ouvert. Il siffle d’admiration et il enfonce immédiatement sa bite den moi, d’un trait. Il prend un rythme de baise régulier et profond. Ses couilles roses se balancent et frappent mon périnée.

Salim prend la place de Youness au bout de quelques minutes et il me dit :

- T'as vu comme ma bite est bien grosse ? Elle n’est rien que pour toi.

Il me caresse le cul et il rapproche son gland de mon trou. Il plonge lentement ses 27 cm en moi. Il doit s’y reprendre à plusieurs fois pour laisser le temps à mon trou de s’habituer à son monstre. Quand j’ai les deux tiers dans mon anus, il se met à me baiser sauvagement. Ses coups de reins deviennent de plus en plus profonds et je me retrouve complètement empaler sur sa teub ! Quelle trompe ! Quel anaconda ! Je hurle de plaisir, surtout quand son gros gland tape le fond de mes entrailles.

- Alors, elle te plait ma bite ?

- Oooooh oui !

Il me secoue comme un pantin, mon corps vacille sous ses coups de reins et sous son gros ventre qui me frappe le cul. Ses couilles se balancent d’avant en arrière et elles me fouettent mes propres couilles. Je ne me peux m’empêcher de hurler :

- Vas-y, baise-moi à fond !

Il agrippe mes hanches et il se met à me défoncer à fond ! Il se défoule dans mon cul pendant bien 5 minutes jusqu’à ce qu’il se bloque dans mon cul et qu’il crie :

- Oh oui ! Putain ! Prends mon jus dans ton cul !

Je sens de longs jets de foutres épais et crémeux exploser dans mes entrailles. Il continue de donner des coups de reins tout en éjaculant toujours. Il jute des litres. Quand il ressort de mon anus, il me donne sa teub à nettoyer. Mon cul expulse par à-coups le jus de Salim qui tombe sur le sol pour former une grosse flaque. Tel une fontaine, mon trou relâche la semence du gros rebeu. J’ai le cul inondé de foutre...

Youness me fait me relever et il me roule alors une grosse pelle. Karim passe derrière moi et il me caresse le cul dégoulinant. Youness me fait passer à ses tétons que je lèche. Puis il me dirige vers ses aisselles. Elles sentent bons le mâle, elles ont un parfum musqué. Ma langue plonge dans cette forêt de poils et je me délecte de ce nectar.

Ensuite, Youness me place sur le dos et il relève mes jambes. Il se penche sur ma queue qu’il prend en bouche pour la sucer. Karim met ses jambes entre ma tête et il enfonce ses 22 cm au fond de ma gorge. Il commence alors à me baiser la bouche. Youness me met alors sa queue au fond de mon trou qui libère encore plus de jus sous la pression. Le rebeu se met à me baiser lentement tandis que Karim s’affaire toujours dans ma bouche. Puis, il ressort, il se penche sur moi et il m’embrasse. Youness l’imite et nos trois langues se mélangent. Ils se redressent et les deux rebeus s’embrassent tout en me baisant mes deux trous. Puis ils changent de rôle : Youness me baise la bouche tandis que Karim me défonce la chatte.

Au bout de 15 minutes. Karim me fait mettre sur le ventre et il enfonce sa grosse queue en moi. Il colle son corps contre mon dos, il m’entoure de ses bras et il m’embrasse dans le cou. Seul son cul bouge et sa bite va très profondément. Je la sens bien me ramoner. Il me fait serrer les cuisses et je sens sa queue toute dure qui a pris possession de mes entrailles. C’est dans cette position qu’il décharge en moi. Il jute tout en me baisant. Ses mouvements de teub tassent bien sa semence et dès qu’il s’enfonce en moi, un torrent de sperme se retrouve libéré hors de ma chatte. Puis, il ralentit le mouvement jusqu’à s’arrêter. Il continue de m’embrasser. Après une minute, sa queue ramollit et il se relève. Immédiatement, sa semence coule hors de mon trou et dégouline le long de mon périnée et de mes couilles. Il s’écrit :

- Je t’ai bien mise enceinte !

Youness se place devant ma bouche et j’engouffre sa queue. Karim me fesse un peu et admire son jus dégouliner. Youness se couche sur la couchette et je me mets à le chevaucher. Je m’enfonce sur sa bite et je monte et descends. Mais très vite, il prend mon cul dans ses mains, il le place un peu plus haut. Il prend appuie sur ses pieds et il se met à me défoncer. Sa bonne queue glisse en moi et elle va bien me frapper le fond du cul. Ses grosses couilles poilues me frappent le périnée. Soudain je sens sa queue plus humide. Elle devient toute blanche grâce au sperme des deux autres rebeus qui coule lentement le long de la teub puis des couilles. Elles baignent dans le jus et elles en envoient un peu partout dans la cabine.

Au bout de 2 minutes, il pousse un rugissement et il continue de me baiser tandis qu’il me féconde. Je sens 9 jets me fouetter le fond du cul. Quand il a juté, je reste sur sa teub et je me branle. Je fais quelques allers-retours dessus et je jute vite une grosse quantité de sperme sur son ventre. Il me fait descendre de sa teub. Je me pose sur la couchette et il ouvre bien mon trou d’où coule un jus blanc et liquide comme un petit ruisseau. A l’aide de son gland, il ramène le sperme vers mon trou et il l’y renfonce avec sa teub. Il replonge sa bite dans mon trou et il fait quelques allers-retours. Sa queue est encore bien dure.

Ensuite, il ressort et se pose à côté de moi. Samir est de nouveau en forme ! Sa queue est toute droite. Il se branle depuis plusieurs minutes et peu avant de jouir une deuxième fois, il se place au-dessus de mon cul, il ouvre mon trou. 5 jets jaillissent de sa teub et entrent dans mon trou béant. Il approche de ma bouche sa main qui est pleine de sperme et je rends sa main toute propre.

Karim a lui aussi retrouvé sa vigueur et il se branle au-dessus de mon visage. Assez vite, il jute. Il me repeinturlure le visage. J’ai un jus épais et blanc sur la langue, les lèvres, le menton, les joues et le nez. A l’aide de son gland, il pousse toute sa semence sur ma langue que j’avale avec délectation. Les mecs s’assoient à côté de moi et je les observe avec plaisir. Ils m’ont vraiment fait du bien.

Je mate leurs grosses queues qui sont posées sur la couchette entre leurs cuisses. Elles ont dégonflé mais elles sont toujours impressionnantes, surtout celle de Salim.

Quelques minutes plus tard, on descend du camion, ils m’accompagnent à ma voiture et ils m’embrassent sur la bouche. Je repars en jetant un dernier coup d’œil sur ses beaux camionneurs rebeus ! Quelle belle aventure ! Je leur ai laissé mon numéro de téléphone et ils me recontacteront quand ils repasseront dans la région. J’ai trop hâte.

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire.

Des commentaires ? Des retours ? Envoyez-moi un mail (précisez le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 18 Avril | 155 pages

Les nouvelles | 23 Pages

Salle de muscu Meetmemz
Le tunnel Ludo06
Lundi de repos Stephdub
Cartel mexicain Meetmemz
Mon frère, mon cousin et moi Justin
Première avec un mec Sympa
Bleu topaze Coolsexe
Teddy, le rugbyman Le French Chazer
Aventure Panne de voiture Boydu69
Je suis redevenu une pute Loyxxx
Randonnée gourmande (Réédition) Giovanni
Le surveillant de baignade Kawaikat
Découverte du cruising TragoLefa
Un après midi au sauna Bimaispastrop
Il me transforme en femelle RyanSoumis
Préparation d'une pute à rebeus Man4lope
Six hétéros Meetmemz
Plan à 3 EricDeFrance
Trio magique ! Weell59
Torse nu dans la backroom Gill
1ère fois sans capote Mister
Perdu Gill
1ère rencontre RomainJm

Les séries : 132 pages

Agriculteur S20 | 15 | +1 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 l 9 | 10
1112 | 1314 | 15
Excitantes retrouvailles | 7 | +1 Max
1 | 2 | 3 | 4 5 | 6 | 7
Un Cul jouissif | 22 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22
Mon biscuit rose de Reims | 3 | +3 Coolsexe
1 | 2 | 3
Avec un homme bi | 2 | +1 Mattiheu
1 | 2
Ville Spatiale | 18 | +1 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18
Destins croisés | 16 | +1 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 Fin
Le Monstre de Pondichery | 14 | +1 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 1213 | 14
Confinement en famille | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Pacha rebeu | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre potes | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
Mon beau-frère | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 57 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mercredi 5 octobre 2022 à 16:48 .

Retourner en haut