NEWS :
18 19 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

57 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Dortoirs

Voilà... confinement terminé ! Enfin je peux profiter de ma liberté retrouvée. Tout de suite, je réserve une chambre dans une auberge de jeunesse à Strasbourg, pour tout simplement sortir et changer d’air.

Moi, je m’appelle Nico, j’ai 28 ans, je mesure 1,78m, je suis blond, un peu enrobé, un peu poilu, assez bien monté : une queue de 17 cm, assez large.

Une fois arrivé à l’auberge de jeunesse, la réceptionniste me donne la clé du dortoir. Je la regarde, perplexe, et je remarque alors que j’ai réservé un lit dans une chambre avec 6 lits, avec les douches et les toilettes sur le palier. Je suis énervé, j’essaie de faire changer tout ça mais impossible, l’auberge est complète. Je rumine et je vais dans la chambre. J’y entre... ça sent un peu le fauve. Il y a 3 lits superposés, et bien sûr les couchettes du bas sont occupées. 4 mecs sont déjà là. Je les salue, ils se présentent : Ludo (mec de 40 ans, grand et mince), Carl (20 ans, petit, costaud), Claude (30 ans, black, musclé) et Stéphane (40 ans, grand, baraqué). Je mets mes affaires sur un des lits libres et je m’y couche, un peu fatigué. Je jette des regards à Stéphane. C’est vraiment un beau mec, costaud... mon style de mec quoi. Stéphane a dans les 40 ans. Il a un début de calvitie mais vu qu’il se rase les cheveux, ça se voit à peine. Il a une barbe de trois jours. Il est plutôt massif. Il porte un t-shirt assez serré qui laisse deviner un corps trapu et un bidon visible. Il sort de la chambre.

Quelques minutes plus tard, moi aussi. Je vais découvrir la vieille ville. Le soir, après un bon repas (flammküche), je rentre à l’auberge de jeunesse. Je dépose mes affaires sur mon lit, je me déshabille en gardant seulement mon caleçon et je me dirige vers les douches. Cinq mecs sont en train de se doucher... dont le beau Stéphane ! Je jette un regard furtif au niveau de son entrejambe et de ses fesses et j’aperçois une petite bite (avec un prépuce serré laissant deviner un gros gland) et deux grosses boules poilues, le tout surmonté d’un pubis noir bien touffu... Puis je mate le mec : il est trapu, viril, avec un petit bidon, de larges épaules et des pectoraux bien carrés. Ses bras sont musclés, ses cuisses puissantes. Il un cul bien rond. Il est poilu, surtout sur le torse. Son ventre a aussi des poils, mais moins denses.

Je me mets discrètement à mater les autres. J’adore être voyeur dans les douches. Je prends mon temps pour me doucher : un mec de 25 ans se douche à côté de Stéphane. Il doit avoir 6 cm (assez épais) qui lui pendent entre les jambes. Son pubis est très poilu. En face de lui se trouve un petit minet de 18 ans, mince, avec une bite d'au moins 10cm au repos. A côté de ce minet, un mec de 50 se lave, son appareil est impressionnant, il en a une de 10cm, pas poilue. A côté de lui se trouve un jeune bear très séduisant avec une pilosité assez importante partout sur le corps. Il est en train de savonner son torse velu. Sa queue est assez petite. Le minet prend sa serviette et s'essuie l'entre-jambe.

Le mec à la grosse bite se sèche, met un slip et sort, suivi de près par le minet. Je vois alors que le jeune bear le suit du regard. Quel coquin ! Lui aussi il est attiré par le morceau. Deux autres mecs rentrent à ce moment-là : un jeune de 20 ans, musclé sec, déjà nu, avec une bite bien incurvée au-dessus de ses grosses boules imberbes, et un mec de 40 ans avec un beau corps de sportif, pas un poil du tout sur le corps, bien bâti. Mes yeux se posent de nouveau sur Stéphane : il se douche et se savonne généreusement le corps. Il semble mater le jeune bear... mais je me dis que je me fais des idées... Je ne pense pas que la moitié des occupants de la pièce soient homos ! Je suis vraiment en manque.

Le sportif se tourne vers moi et je vois belle queue qui pend entre ses cuisses épaisses de sportif. Je remarque alors que tout le monde est en train de se laver la queue ou le cul avec le savon. Quel beau spectacle... avec pour compléter l’eau qui coule le long des torses, des ventres, entre les poils. Elle descend le long des pubis, puis des queues pour tomber comme un gros jet de pisse sur le sol de la douche.

Puis un black rentre. De mon côté, je me savonne toujours... lentement... Le black a un slip rouge qui moule bien un membre assez prometteur ! Même s’il ne bande pas, son slip a l’air déformé. Il se tourne vers le mur, en face de moi, et enlève son slip, laissant apparaitre des fesses, qui me semblent bien fermes et bien musclées. Je regarde Stéphane de nouveau qui se savonne ses couilles et sa queue, tout en les malaxant. J’admire son beau cul poilu bombé et ses grosses couilles qui ballottent sous ses caresses. Et là, je vois le jeune bear regarder directement Stéphane... ou plutôt ses attributs ! Stéphane semble le remarquer et il se met à jouer à masser sa queue. Le jeune bear se retourne alors et savonne son gros cul poilu, lentement, sensuellement ! Cette vision commence à m'exciter... et je décide de me rincer pour vite regagner la chambre. Le sportif est en train de se rincer lui aussi, insistant bien sur sa queue brune qui a l’air d’apprécier ces caresses... Je jette un coup d’œil au bear et je crois remarquer que sa queue a doublé de volume !

Le black se retourne pour se rincer le dos au moment où je m’apprête à partir et je peux mater une queue toute noire, bien épaisse et bien longue, qui ballote dans tous les sens au gré de ses frottements. Je bloque sur le morceau... puis je finis par sortir. Je croise un rebeu hyper musclé se promenant nu dans les couloirs en direction des douches. Il est monté comme un âne. Sa queue est énorme, circoncise avec de petites couilles.

Je n’en peux plus, ma queue commence à gonfler. Je rentre dans ma chambre et je surprends Carl, le jeune de notre chambre, nu, en train de se changer. Il a une petite queue. Il est grand, mince, un peu poilu sur le torse et les jambes. Je bande... ça y est. Je m’habille vite, sans vraiment être sec et je me dirige vers les toilettes, pour me branler un bon coup !

Les toilettes se trouvent à côté des douches... donc je dois y repasser. Je vois le beau rebeu en train de laver avec précaution son gros gland tandis qu’un jeune espagnol, assez potelé, un peu poilu avec une petite queue se met à se savonner. Je me précipite dans les toilettes. Je ferme les yeux et j’inspire pour essayer de me calmer. Je me dis que je suis maudit... puis tout d’un coup j’entends des chuchotements et des « chut » Je fais semblant de pisser à un urinoir, de me laver les mains puis j’ouvre la porte et je la laisse tomber. Après quelques secondes, les bruits reprennent. Je vais discrètement vers une cabine de toilettes... Je m’y faufile et je monte sur le rebord des toilettes. Et là je vois le jeune bear agenouillé devant Stéphane, en train de le sucer. Le bear s’applique tandis que Stéphane savoure l’instant et ferme les yeux. Puis il fait remonter le gros mec et il le retourne. Il prend de la salive, en tartine sur le trou du bear et enfonce sa queue lentement dans le trou, sans capote. Puis il se met à le baiser, sauvagement, sans retenue. Au bout de deux minutes, Stéphane accélère ses mouvements, puis il pousse un léger gémissement et il se vide dans le passif. Il reste planté la queue dans le trou puis il reprend vite ses esprits. Il sort de son cul, un peu de jus tombe par terre. L’actif se rhabille vite fait et sort de la cabine. Je descends doucement de mon perchoir pour ne pas me faire remarquer. J’entends alors le bear se branler et jouir de grosses giclées de foutre qui viennent s’écraser contre la paroi des WC. Puis il sort. Je vais dans la cabine. Il y a un du sperme un peu partout sur le sol... mais les parois en sont crépies. Je ramasse le précieux jus, je l’utilise comme gel, je me branle et je jouis très vite.

Quelle scène invraisemblable ! Mais qu’est-ce que j’ai adoré mater ! J’ai un petit côté voyeur, je l’avoue. La nuit arrive et tous les mecs dans ma chambre sont couchés, en train de dormir. Moi, je pense sans arrêt au beau Stéphane... J’ai trop envie de lui. A cause du confinement, je suis en manque ! Du haut de mon lit, je distingue sa silhouette dans le lit d’en face, en bas. Poussé par la testostérone, je descends du lit, faisant attention de ne pas faire de bruit et que personne ne soit réveillé. Voyant que Stéphane dort à point fermé, je fais glisser lentement le drap le long de ses jambes. J’ouvre son slip, je le fais descendre doucement, libérant sa toison pubienne... Des poils bien noirs et bien épais, assez longs, surmontent sa teub. Je commence à soupeser sa queue et à la caresser Il émet alors un son... Je remballe son paquet... mais je remarque qu’il se met à gonfler dans le slip. Il se déforme, laissant entrevoir les contours de la queue et du gland. J’attends quelques minutes, sa respiration reste régulière. Délicatement, je fais sortir sa queue de son slip et j’approche ma bouche de son engin qui est en mode demi-molle. Son gland mouille, et de la pointe de ma langue, je ramasse le precum qui s’y accumule. Puis je fais descendre lentement ma bouche le long de son engin. Je me mets à le sucer doucement. Je ne vois pas grand-chose mais j’ai en bouche une queue bien épaisse et circoncise. Il se met alors à pousser un gémissement. J’arrête... j’attends, sans bouger. Puis l’appréhension me prend. Je remets sa queue dans son slip et je remonte dans mon lit. Mais n’en pouvant plus d’excitation, je commence à me branler. Au bout de 2 minutes, Stéphane bouge, se lève puis ouvre la porte. Il doit aller aux toilettes. Dans la lumière du couloir, j’arrive à distinguer son slip qui est bien gonflé. Il se met dans l’embrasure de la porte... et tout d’’un coup, j’ai l’impression qu’il me lance un regard pervers et qu’il me fait un signe de tête. Je ne sais pas quoi faire... puis pousser par ma libido, je décide de le suivre.

Je me lève, je me dirige vers les toilettes. Je le vois, complètement nu, avec son slip sur ses chevilles. Il est en train de pisser à pissoire. Je prends mon courage à demain et je me place à côté de lui. Je regarde alors son membre qui est encore gonflé par ma suce. Stéphane tient une bite bien large et épaisse, circoncise, assez foncée, avec un gros gland entre ses mains. Un gros jet d’urine en sort et éclabousse l’urinoir. Je ne peux en détacher le regard. Je lève les yeux et je remarque qu’il me regarde comme un animal qui va fondre sur sa proie. Je reporte mes yeux sur son engin et je vois qu’il l’actionne lentement. Sa queue se met à gonfler.

- Elle te plait, non ?

- C’est en effet un bel engin, dis-je en balbutiant.

- J’ai envie de te baiser.

J’obverse sa queue qui maintenant bande à fond. Elle est droite, plaquée contre sa superbe grosse touffe bien fournie. Il doit bien avoir 16 ou 17 cm. Sa queue est sublime, bien large, totalement proportionnée à sa carrure... avec un gros gland bien rose. Sans en demander plus, je m’approche de lui, je me baisse et j’enfonce sa queue dans ma bouche. Je me mets à le sucer, faisant directement des gorges profondes. Il me relève et m’embrasse goulument.

Puis il se met à me lécher dans le cou…ce qui me met hors de contrôle. Je l’embrasse sauvagement et je caresse son beau corps. Ensuite, je me précipite sur ses tétons que je suce comme un chiot qui meurt de faim. Puis je le lèche partout, je découvre son corps à l’aide de ma langue qui parcourt tout son torse. Ensuite, je passe aux aisselles, puis au nombril puis je descends le long de son ventre poilu. Il me retourne, caressant mon cul tout en m’embrassant dans le cou. Et il me retourne de nouveau et je me baisse. Il me replace sa bite en bouche qui se trouve bien remplie. Il me caresse la tête pendant que je le suce. Il gémit de plaisir, ce qui m’incite à enfoncer entièrement sa teub tout au fond de ma bouche. Il met ses bras puissants derrière sa nuque et savoure mon traitement.

Au bout de cinq minutes, il m’entraine dans les douches, il se couche par terre et je comprends que je dois le chevaucher. Je mets de la bave sur mes doigts, j’humidifie mon trou et je me place au-dessus de son gland. Je le regarde droit dans les yeux tandis que j’enfonce le bout de sa queue dans mon trou, sans capote. Il ne bronche pas, donc je continue et je me retrouve complètement assis sur lui. Sa large queue m’ouvre bien. Je le chevauche, il caresse mes fesses. Puis il me dit :

- J’ai mal au dos... relève-toi, on va dans la piaule.

Je me lève, le regardant bizarrement mais je le suis sans discuter. On entre discrètement dans la chambre, il se pose sur le lit. Je le suce et lui commence à me donner des petits coups de bite dans la bouche. Le lit grince un peu mais il s’en moque. Il continue à me baiser la bouche. Puis il se relève et il dirige vers le lit. Je suis sur le dos, je relève mes jambes et il s’enfonce dans ma chatte. Il s’enfonce directement au fond de mon trou et donne de petits coups de queue. Ses couilles rebondissent contre mon cul. Mais le lit faisant trop de bruit, il me fait mettre à genoux, le ventre sur le lit et il me baise en étant accroupi. Il s’en donne à cœur joie. Il me défonce, se tenant au lit ou à mes hanches. Son ventre cogne contre mon dos, ses couilles contre mes fesses. Au bout de cinq minutes, il se cale en moi et éjacule au fond de mes entrailles, tout ça en silence. Il se couche sur mon dos, essoufflé et sa queue sort de mon trou. Je sens quelques gouttes tomber sur mes chevilles.

Tout d’un coup, nous entendons un bruit... On a réveillé un mec ? Stéphane se couche sur son lit, je retourne vite dans le mien. Fausse alerte. Je sens mon trou suinté... je le touche, mes doigts sont pleins de sperme. Je l’utilise alors comme lubrifiant, je me branle et j’éjacule très vite de grandes quantités de sperme sur mon ventre et sur mon torse.

Je me rendors ainsi, plein de sperme... en pleine extase.

J’espère que cette histoire vous a bien plus. N’hésitez à me contacter/m’envoyer des commentaires. (N’oubliez pas de préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 18 Avril | 155 pages

Les nouvelles | 23 Pages

Salle de muscu Meetmemz
Le tunnel Ludo06
Lundi de repos Stephdub
Cartel mexicain Meetmemz
Mon frère, mon cousin et moi Justin
Première avec un mec Sympa
Bleu topaze Coolsexe
Teddy, le rugbyman Le French Chazer
Aventure Panne de voiture Boydu69
Je suis redevenu une pute Loyxxx
Randonnée gourmande (Réédition) Giovanni
Le surveillant de baignade Kawaikat
Découverte du cruising TragoLefa
Un après midi au sauna Bimaispastrop
Il me transforme en femelle RyanSoumis
Préparation d'une pute à rebeus Man4lope
Six hétéros Meetmemz
Plan à 3 EricDeFrance
Trio magique ! Weell59
Torse nu dans la backroom Gill
1ère fois sans capote Mister
Perdu Gill
1ère rencontre RomainJm

Les séries : 132 pages

Agriculteur S20 | 15 | +1 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 l 9 | 10
1112 | 1314 | 15
Excitantes retrouvailles | 7 | +1 Max
1 | 2 | 3 | 4 5 | 6 | 7
Un Cul jouissif | 22 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22
Mon biscuit rose de Reims | 3 | +3 Coolsexe
1 | 2 | 3
Avec un homme bi | 2 | +1 Mattiheu
1 | 2
Ville Spatiale | 18 | +1 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18
Destins croisés | 16 | +1 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 Fin
Le Monstre de Pondichery | 14 | +1 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 1213 | 14
Confinement en famille | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Pacha rebeu | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre potes | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
Mon beau-frère | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 57 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : jeudi 27 janvier 2022 à 12:12 .

Retourner en haut