NEWS :
23 Mai

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

90 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Geek sur un site de rencontres

Salut à tous,

Je m’appelle Léo, je suis étudiant, j’ai 20 ans et je suis ce qu’on peut appeler un geek. Je suis certes mince sans être sportif, je porte des lunettes, je suis blond aux yeux bleus... et je n’ai jamais couché avec de meuf... ni de mecs. J’ai certes déjà demandé à des filles, quand j’étais au lycée, de sortir avec moi. Elles m’ont ri au nez. Pas étonnant. A l’époque, je me faisais encore habiller par ma mère, j’avais des boutons d’acné... Mais depuis, tout a changé, j’ai compris, j’ai adapté mes tenues vestimentaires, je prends plus soin de moi.

Je suis cependant ce qu’on pourrait appeler un geek. Je ne sors pas beaucoup, je suis passionné de séries et j’adore jouer aux jeux vidéo, surtout des jeux en réseau. J’étudie la physique et j’adore en parler. Je passe souvent mon temps dans ma chambre... devant l’ordi, à jouer... ou à me branler. Car j’ai une forte libido. Je me branle au minimum 3 fois par jour et mon plus grand malheur est d’être toujours puceau.

Dès mon plus jeune âge, j’ai été attiré par les beaux mecs sur la plage. J’ai même bandé une ou deux fois en matant les corps musclés. Mais je ne me posais pas de question sur ma sexualité à l’époque. Même plus tard au lycée, je matais discrètement les bites de mes camarades aux toilettes ou dans les vestiaires. Et là pareil, je ne me posais pas de questions.

Je suis tout même sorti avec une meuf pendant 2 semaines. Mais quand on s’est embrassé alors qu’on était dans le bus, j’en ai eu la nausée. Elle embrassait mal et elle m’a même mordu la lèvre. J’ai rompu quand elle a voulu passer plus de temps avec moi. J’ai prétexté ne pas avoir de temps à cause de mes examens mais en fait, je ne voulais pas sortir avec elle et la voir tous les jours.

Je me suis alors posé des questions sur moi et mes envies. J’ai analysé les sites pornos que je matais... En fait, je regardais des films X gay et hétéros... Mais quand bien même je voyais une meuf se faire baiser par un mec, je matais surtout la queue du gars. J’ai alors commencé à m’avouer à moi-même que j’étais peut-être attiré par les mecs. Voulant essayer pour franchir le pas, j’ai décidé de prendre les choses en mains. Je me suis assis devant l’ordi que j’ai allumé.

Voilà, on y est. La page de recherche est là... Je tape « tchat gay » et tout de suite la page Internet me crache de nombreux résultats. Je regarde quelques sites et un attire mon attention. Je veux m’y inscrire mais on me demande directement le numéro de ma carte de crédit. Je referme la page en soupirant.

Je vois alors une annonce publicitaire : Grindr. J’essaie de chercher mais je comprends vite que c’est une application. Je me crée un compte, sans photo. Je me connecte... et je respire un bon coup. Je complète mon profil et je regarde ensuite la carte des environs ... quand je reçois directement des messages. Je les ouvre et je vais sur les profils. Je suis déçu de voir que ce sont des mecs qui pourraient être mon père qui me contactent. Je respecte, je leur dis que je ne suis pas intéressé : je cherche plutôt des jeunes de mon âge, même si je comprends que certains aiment des mecs plus âgés ou plus gros. Mais ce n’est pas mon kif.

Je vais de nouveau sur la carte et je vois alors qu’un mec habite au bout de ma rue. Curieux, je clique sur son profil et je suis vite intéressé. Le mec a 23 ans et selon son profil, c’est black TTBM. Bien sûr, je me mets à fantasmer dessus en me rappelant les pornos que j’ai vu avec des blacks bien membrés qui défoncent de petits trous. Et soudain, je vois que le black m’a envoyé un message. On se met à discuter. Tout de suite, il me demande :

« T’es nouveau ici ? »
« Oui »
« Tu cher quoi ? »
« Je suis ouvert... et j’aimerais avoir mon premier rapport. »
« LOL »
« Quoi ? »
« Non rien... Moi, je baise depuis très longtemps et j’ai eu des centaines de mecs... »

Perturbé, je quitte brusquement le tchat. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai pris peur... une peur qui m’éloigne pendant 1 semaine de cette application. Mais les hormones n’aidant pas, je finis par me reconnecter. J’ai de nombreux messages... dont une dizaine du black au coin de la rue. Il n’a pas arrêté de m’écrire car il prétend que je lui plais. Et son dernier message..., c’est une photo de sa bite. Putain ! Quelle bite ! Une énorme queue noire, épaisse avec de grosses couilles ballotantes et poilues. Ma queue se dresse immédiatement et je me branle devant ses photos. Puis, je referme l’application.

Cependant, durant des jours, cette teub ne sort pas de mon esprit. Après une semaine, je me reconnecte mais le mec est offline. Je mate souvent s’il est en ligne et un soir, je reçois un message. Le black me demande :

« Tu es là ? »

Prenant mon courage à deux mains, mais aussi et surtout sous l’effet de mes hormones, je lui réponds :

« Désolé, c’est nouveau pour moi et tout ça m’a fait un peu peur. »
« Je comprends... et tu veux me rencontrer ? »
« J’ai rien contre... mais que je ne veux pas mettre ma photo de visage en ligne. »
« Pas de soucis. Je peux venir te voir et on verra si ça le fait. »
« Ok... Mais je ne reçois pas car je vis encore chez mes parents. »
« Moi aussi... »
« Dommage »
Je pense que tout est perdu mais quelques minutes plus tard, il écrit :
« Mais ce soir, mes parents sont sortis. »
« Ah cool. »
« Il y a que mon frère à l’appart. »
« Dis-lui de sortir pendant une heure ou deux ! Lol »
« Ou alors... Il se joint à nous... »

Je ne réponds pas... J’ai toujours eu envie de baiser avec un black... et là, j’ai la possibilité de faire un plan à 3 avec deux blacks... qui sont frères ! C’est génial... Mais un peu énorme pour ma première fois !

« Allô ! Tu es là ? »
« Oui. »
« Alors, tu veux venir ? »
« Oui. »
« Cool. Lave-toi bien et viens au numéro 4. Ecris-moi quand t’es là »
« Ok ».

Je vais me doucher et bien me préparer. Quand je me reconnecte, je lui écris que je suis prêt. Je me rends au numéro 4. Je lui écris que je suis là. Plus de réponse. Quand je m’apprête à rebrousser chemin, la porte de l’immeuble s’ouvre et un black en sort, souriant.

- Salut, moi, c’est Farel. Je te plais ?
- Moi, c’est Nico. Oui, tu me plais et moi ?
- Oui, j’adore ton look d’intello ! Suis-moi !

On s’engouffre dans l’immeuble et on monte au troisième étage. Il ouvre la porte et un autre black est là. Il ressemble beaucoup à Farel.

- Nico, voilà mon frère Damien.

On se sert la main et je me pose sur le canapé, à côté de Damien. Farel me sert un coca et il s’assoit à ma gauche. Je suis entouré par les deux mecs. Je ne sais pas comment réagir, comment commencer donc je bois seulement mon coca et je réponds à leurs questions. Je les observe.
Farel a un visage amical, avec cheveux tressés et plaqués sur la tête. Il a le visage lisse. Il a vraiment une peau noire foncée. Il semble avoir un corps mince. Quant à Damien, il a les cheveux courts sur le dessus et rasés sur les côtés. Il a l’air d’avoir un corps musclé, ses gros biceps déforme son t-shirt. Sa peau est noire, moins foncée que celle de son frère.

A un moment, Farel pose sa main sur ma cuisse et il me dit :

- Tu me plais beaucoup !

Son frère fait la même chose et il dit :

- A moi aussi !
- Vous me plaisez aussi, répondis-je timidement.
- Et tu es vraiment puceau ?
- Oui.
- Pour de vrai ?
- On va remédier à tout ça...

Les deux se regardent et ils se lèvent tandis que je reste assis. Je suis entouré par les deux mecs. Ils se mettent à me caresser et Farel approche ma tête de son ventre et il passe sa main dans mes cheveux. Pendant ce temps, Damien fait tomber son pantalon sur ses chevilles, libérant une belle queue toute noire, recouverte d’un long prépuce. Je la prends délicatement en main pendant que je regarde Damien dans les yeux. Il semble bien chaud. Farel pose sa main sur ma nuque et il approche ma tête de la queue de son frère. Je la prends délicatement en bouche. C’est trop bon. Elle est molle mais je la sens déjà durcir. De sa main qui agrippe ma nuque, Farel accompagne mes lents allers-retours de suce. La bite prend du volume dans ma bouche. Elle grossit, s’allonge et gonfle. Farel a aussi fait glisser son pantalon le long de ses cuisses musclées et il dirige ma main vers sa teub que je branle. Je me rends alors compte que je suce pour la première fois une queue ! C’est vraiment extra de la sentir sur ma langue en train de palpiter de désir pour moi.

Farel finit par lâcher ma nuque et je suce délicatement la queue de son frère. Puis, je passe à la sienne pendant que Damien se déshabille. Farel l’imite tandis que sa queue grossit dans ma bouche. Mais très vite, ils me font me relever et ils me retirent délicatement mes habits. Ils me font ensuite m’assoir sur le canapé. J’admire ses deux magnifiques blacks nus devant mes yeux :

Farel a un corps mince, musclé sec. Il a un pubis velu mais bien entretenu. Ses couilles sont rasées et elles sont super grosses, elles pendent lourdement sous sa teub. Sa bite fait 23 cm, elle est assez épaisse, ma main n’arrive pas à en faire le tour. Elle est noire avec un gland rosâtre

Damien a un corps musclé avec de beaux biceps, des pecs gonflés et des abdos de malade. Il a un tatouage tribal sur le bras gauche. Il a un pubis très velu, tout comme ses couilles qui sont énormes, noires, et pendantes. Sa bite doit faire dans les 20 cm. Elle est hyper épaisse, veinée, complètement noire aussi. Elle est un peu recourbée vers l’avant avec un gros gland.

- Garde tes lunettes, me dit Farel.

Ils s’approchent de moi et je me retrouve avec leurs deux grosses bites devant les yeux. Farel me redonne sa teub à sucer et j’arrive à en prendre la moitié dans ma bouche. Il donne quelques coups de reins pour accompagner ma suce. Quant à Damien, il se place entre mes jambes et il avale ma queue bien raide et il se met à me sucer. Putain ! C’est la première fois que quelqu’un me suce ! C’est trop bon ! Il joue avec sa langue autour de mon gland et il enfonce ma queue entièrement dans sa bouche. Ses grosses lèvres pulpeuses font de magnifiques va-et-vient.

La queue de Farel m’ouvre la mâchoire en grand et je n’arrive vraiment pas à en prendre plus de la moitié dans ma bouche. Je dois la ressortir plusieurs fois pour reprendre mon souffle. Au bout de quelques minutes, les deux frères échangent : Farel me suce pendant que Damien me donne sa bite. Souvent, Farel sort ma bite de sa bouche pour la lécher sur tout le long ou pour s’occuper de mes couilles. Je gémis fort sous l’effet de ses nouvelles sensations.

La bite de Damien est encore plus épaisse que celle de son frère et j’arrive en prendre seulement qu’un tiers dans ma bouche. Il semble cependant apprécier, il pousse de légers gémissements. Puis, Farel remonte et je me retrouve avec les deux grosses bites devant les yeux. Je tiens à en profiter... Je les prends dans mes deux mains et je titille à tour de rôle les glands ... qui finissent par entrer tous les deux en même temps dans ma bouche. J’enfonce la bite de Farel dans ma bouche et je la suce. Puis, je passe à celle de Damien. Je les alterne rapidement. Ensuite, Farel me met la sienne en bouche et il se met à me la baiser.

Après deux minutes, je repasse à celle de Damien qui lui me laisse le sucer tout en me caressant les cheveux. Je suce les deux teubs ainsi pendant une quinzaine de minutes. Je me sens tellement bien, tellement à ma place devant ces deux membres dressés. Puis, Damien s’assoit sur le canapé, je le suce et Farel me place à quatre pattes. Il se tient debout derrière moi, il écarte mes fesses et soudain, il enfonce sa langue dans mon anus. Je gémis fort... J’en ai tellement rêvé... et ça m’arrive enfin... mon premier anulingus. Farel passe sa langue d’abord dans ma raie, puis il titille ma rosette avec de pénétrer mon trou qu’il se met à lécher. Il y fait tournoyer sa langue et moi, je gémis toujours plus fort. C’est encore meilleur que dans mes fantasmes. Pendant ce temps, je suce Damien dont la queue est hyper dure. Je la branle et je n’arrive même pas à en suce même la moitié. Une des mains de Damien me caresse les cheveux, l’autre caresse mon dos. Quel monstre il a ! Je n’arrive même pas à refermer ma main dessus. Je commence alors à craindre une possible pénétration.

Damien me fait me coucher sur le dos, il se met debout sur le canapé. J’ai son énorme matos qui pend devant mes yeux. J’ouvre la bouche et sa bite s’y enfonce. Il entame de légers va-et-vient. Putain ! Sa bite est si grosse que ma mâchoire souffre d’être ouverte autant. Parfois, il ressort et il fait promener son anaconda sur mes joues et sur mes lèvres. Pendant ce temps, Farel me fait relever mes jambes et il continue son broutage de cul... avant de remplacer sa langue par un doigt. Je sursaute et il me dit de me détendre. Je prends une profonde inspiration et je me concentre sur la bite de Damien. Lentement, son premier doigt rentre. Damien continue la baise de ma gueule. Mais il n’est pas violent, il prend son temps et quand il voit que je ne la supporte plus, il la ressort. Farel s’occupe de ma prostate. Je suis aux anges.

Au bout de dix minutes, j’ai les deux tiers de la bite de Damien en bouche et 3 doigts dans mon cul ! Les deux frères se relèvent alors et on se dirige dans une chambre. Ils me font me placer entre eux sur le grand lit, Damien approche ses lèvres des miennes... et il m’embrasse tendrement. J’adore ses grosses lèvres pulpeuses qui me roulent une pelle mémorable. C’est mon premier baiser avec un mec... autrement meilleur qu’avec la meuf. J’en bande dur ! Puis, Damien fait passer ma tête à son frère qui me dépose de délicats baisers sur les lèvres. Ensuite, les deux frères descendent ensemble le long de mon corps. Ils l’embrassent, le lèchent, le malaxent. Puis, ils arrivent à ma bite qu’ils lèchent et sucent. Je gémis fort. Je me sens transporté de bonheur.

Et quelques minutes plus tard, je me retrouve à quatre pattes sur le lit, la bite de Farel en bouche et le gland de Damien sur le trou. Il enfonce ses doigts avec du lubrifiant dedans et il en met sur sa queue... qu’il y enfonce sans capote... Je ne dis rien car j’ai toujours rêvé de me faire baiser en mode bareback. Le gland se retrouve aspiré par mon anus. Je prends une profonde inspiration tandis que le black entame sa descente. Sa queue me distend l’anus. La douleur est vive. Quand je pousse un petit cri, Damien s’arrête et il m’embrasse tendrement dans le cou. Il retire sa bite... avant de la renfoncer lentement. Elle passe un sphincter et elle descend doucement. Ses mains me caressent les fesses. La descente me parait interminable. Sa grosse queue bien épaisse me dilate le trou.

- Ça y est, je suis au fond !

En effet, je sens ses couilles contre ma raie et ses poils de pubis sur mon cul. Damien est au fond de moi et il attend, me laissant m’habituer à sa queue. Je respire un grand coup... et je reprends la bite de Farel que je me mets à sucer avec délice en me disant que ça est, enfin, j’ai ma première bite dans le cul ! Au bout de quelques minutes, Damien entame de lents va-et-vient. Puis, il retire entièrement sa queue avant de la renfoncer d’un trait. Et lentement, le plaisir fait place à la douleur. Damien sort maintenant sa bite complètement et il la renfonce dans son intégralité. Quelle sensation géniale d’avoir un si gros morceau en moi ! J’adore aussi sentir ses couilles coincées contre mon cul.

Damien commence à donner des coups de bite plus rapides. Il va et vient dans mon anus et moi je gémis, la teub de Farel dans la bouche empêchant les sons de sortir. Je sens bien le gland de Damien qui m’écarte les sphincters, je gémis fort. Ses mains me tiennent fermement, je ressens sa queue entrer et sortir sur toute sa longueur dans mon trou.

Le terrain ainsi préparé, il laisse ensuite la place à son frère qui enfonce lentement sa bite en moi et je dois me raidir un peu : sa queue est plus longue. Mais il y va doucement, elle s’enfonce sans problème. Elle va encore plus profondément dans mes entrailles que celle de Damien. Farel donne des petits coups de bite. Puis, au bout de 5 minutes, il accélère le rythme. Il enfonce rapidement sa queue en moi... pour finalement entamer une puissante baise, ses mains placées sur mes hanches. Il donne des coups profonds de bite. Il me fait tourner la tête et il me regarde dans les yeux :

- Sous tes airs d’intello tu caches bien ton jeu, petite salope.

Je souris, gêné. Oui, j’ai rêvé depuis longtemps d’un tel moment. Damien me redonne sa bite à sucer tandis qu’il se triture les tétons. Farel se fait plaisir dans mon cul. Son énorme queue me laboure l’anus.

Après 10 minutes, Farel quitte mon cul et Damien se pose sur le lit. Je comprends et j’enjambe son corps, je place sa bite contre mon trou et je m’empale lentement dessus. La descente me semble interminable... mais finalement, je me retrouve assis sur ses poils de pubis. Il me fait relever un peu mon cul et il entame de rapides va-et-vient. Cet étalon noir me fait bien gémir. Ses couilles se balancent d’avant en arrière, me frappant en même temps le cul. Farel se met debout sur le lit et il me donne sa queue à téter... ce que je vais avec plaisir. Il se met très vite à me baiser la bouche. Lentement, j’aide Damien et je fais quelques allers-retours... avant de prendre le contrôle de la baise. Je trouve ça incroyable... je chevauche mon destrier noir à la grosse queue qui contraste avec ma peau pâle.

Finalement, Farel se couche à côté de son frère et je passe à sa queue que je me mets aussi à chevaucher. Mon trou est maintenant bien ouvert, sa bite entre et sort comme dans du beurre. Je monte et je descends sur sa teub et il m’aide, les mains plaquées sous mes fesses. Damien vient vers moi et il me roule une grosse pelle.

- T’es vraiment une belle pouliche, mon petit geek, murmure-t-il.
- Et vous êtes deux magnifiques étalons !

Les baisers de Damien redoublent d’intensité, ses mains me caressent mon corps tandis que Farel prend le contrôle de la baise et je me retrouve vraiment bien pilonner, sur toute la longueur de sa queue. Au bout de 5 minutes, Damien se lève et il me donne sa queue à téter.

Quand Farel sort sa queue de mon trou, je repasse à la bite de Damien. J’alterne ainsi les deux bites. A la fin, on se relève et je passe ma main sur mon anus : il est ouvert, béant, en grand. Puis, Damien me fait mettre sur le côté, il plaque son corps contre le mien et il enfonce sa queue. Il saisit ma cheville et il entame une baise puissante. Ensuite, Farel me fait mettre sur le dos. Je peux alors admirer son énorme morceau disparaitre dans mon trou serré (qui l’était jusqu’ici tout du moins). Il donne de bons coups de bite, me faisant bien crier. Je vois cet anaconda noir, sortir pour disparaitre entièrement dans son anus. Ses poils de pubis atterrissent contre mes couilles et ses boules me fouettent le cul. Damien est au-dessus de moi : j’ai une vue imprenable sur ses boules pendantes et poilues ainsi que sur sa queue si grosse... qu’il fait aller et venir dans ma bouche.

Farel me pilonne à fond. Il ne prend plus de gant. Il se fait ainsi plaisir pendant 10 minutes avant de laisser la place à son frère qui lui me baise différemment. Certes, il me défonce mais lui il donne plutôt de petits coups de queue puissants qui m’arrachent des cris quand son gros gland me défonce le fond du cul.

Puis, ils se mettent à alterner mon cul dans cette position. Ils changent au bout d’une minute. J’adore être le jouet de ces deux mâles blacks. Finalement, Damien dit :

- Je vais plus tenir longtemps !
- Vas-y, jouis !
- Dans ton cul ?
- Oui, vas-y, fais-moi des bébés !

Damien sourit et il accélère ses coups de reins. Dans un coup ultime, il se bloque au fond de mon cul et je sens alors sa queue libérer son sperme telle une mitraillette. Le jus me fouette le fond de mes entrailles... ce qui me fait bien gémir. De sa grosse bite sortent bien 8 gros jets puissants et liquides.

Il ressort de mon cul d’où dégouline une grosse quantité de jus. Farel enfonce sa bite dans le sperme fraternel dans lequel il se met à baiser. Ça doit lui plaire car sa queue est bien dure. Il me défonce pendant bien 5 minutes. Sa teub fait sortir par vagues le jus de son frère qui va tapir ses grosses couilles qui l’envoient valdinguer un peu partout. Il donne un coup ultime et sa queue se retrouve au fond de mes entrailles où il éjacule une grosse quantité de sperme. Je ne ressens pas ses jets mais seulement les soubresauts de sa queue qui expulsent le jus dans mon anus et qui semblent bien le remplir car sa jouissance dure une bonne dizaine de secondes. Je saisis alors ma queue et je me branle. Damien passe au-dessous de moi, il prend ma bite en main et il me suce jusqu’à ce que je jouisse dans sa bouche. Ce sont bien 12 giclées qui vont directement dans son œsophage.

On se redresse, et on se couche ensemble sur le lit. Les deux frères me caressent tendrement mon corps tandis que mes mains s’occupent de leur queue flasque mais encore bien énorme. Ça y est ! Je ne suis plus puceau ! Comme s’il lisait dans mes pensées, Farel s’exclame :

- Voilà, on t’a dépucelé ! J’espère que ta première fois t’a plu !
- C’était dément !, m’exclamé-je.

Mais voyant que nous nous sommes amusés pendant 2h, je leur dis qu’il faut que je rentre car sinon mes parents vont se poser des questions. Les deux frères me laissent me doucher puis ils me raccompagnent à la porte. Ils m’embrassent goulument et Farel dit :

- Il faudra qu’on se voie souvent... Je pourrais devenir accroc à mon petit intello et à son trou bien accueillant !
- Moi aussi, ajoute Damien.
- Ça marche. Demain soir ? Chez moi ? Mes parents vont au ciné.
- Ok !

Ils me roulent une grosse pelle et je pars, hyper content.

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Mai | 70 pages

Les nouvelles | 17 Pages

Militaire Meetmemz
Mes aventures Devilinme
Mon Inconnu du lycée Guiome
Location estivale Plume-Gay
Service militaire Meetmemz
Chez le docteur Fesses-Rougies
Soumission, domination. Jackx
Soumission au sauna Sylou69
Initiation Yannick
Bois de Vincennes SalopeAJus
Pris en flag Meetmemz
Plage naturiste Colinot
Camping Paradis DelosFairy
Le club des 4 en colo DelosFairy
Chaleur nocturne DelosFairy
Artisan électricien Meetmemz
Pipe à l'aire de repos Halex27

Les séries : 53 pages

Cousins rebeu | 14 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314
En exterieur | 3 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3
Job à Dubaï | 2 | +2 Dvdstaudt
1 | 2
Abdoul | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Hugo & Ethan | 10 | +4 Hugo_ethan
1 | 2 | 3 | 4 | 5
678910
Sur une île déserte | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Femelle | 3 | +2 RyanSoumis
1 | 2 | 3
Baise dans sa cave | 2 | +1 Djack
1 | 2
Rencontre Twitter | 2 | +1 Shernabog
1 | 2
Chez moi | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Hésitation première | 2 | +1 MoietMoietMoi
1 | 2
Le petit pêcheur | 4 | +3 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 90 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Avril 2024 : 3 388 758 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mardi 6 février 2024 à 12:54 .

Retourner en haut