NEWS :
19 Juillet

"Sodomie"
"Handgag"
"bbk"

193 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

OFFRE 50%

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Surpris par mon copain

Salut à tous, merci pour vos retours. Je vais vous raconter une histoire (réelle !) qui m’est arrivée il y a peu. Un dimanche après-midi, je suis à la maison avec mon copain et nous avons décidé de passer une fin de week-end tranquille.

Mais vers 14h, il me dit d’aller me préparer, que nous allons avoir de la visite. Je le regarde, surpris. Il faut savoir que David et moi avons une relation ouverte, qu’on voit de temps en temps d’autres mecs avec lesquels nous passons de bons moments.

Moi, c’est Nico, 36 ans, blond, les yeux bleus, j’ai un corps mince et un peu poilu ainsi qu’une bonne teub de 17 cm. David a 42 ans, il est italien, il a les cheveux longs et noirs, une barbe fournie, une mâchoire carrée et il est baraqué. Il a un torse musclé, un gros ventre dur, un mélange de muscles et de graisse, des bras puissants, des cuisses musclées et une bonne grosse queue de 19 cm qui est très épaisse.

Je vais donc me préparer, je me douche, je me rhabille, Mon copain me dit alors qu’il voulait faire venir notre invité hier soir mais qu’il avait annulé. Vers 15h, mon copain reçoit un message et il sort accueillir mon « cadeau ». Il est venu en vélo et mon copain lui a donné rendez-vous dehors pour d’abord faire connaissance. Je suis super excité et au bout de quelques minutes, la porte de l’appartement s’ouvre et mon copain entre, suivi de notre visiteur : Adem.

Je découvre alors un mec super mignon de 24 ans d’environ 1,85m, mince, sportif avec les traits fins et un visage juvénile. Adem est un rebeu, un vrai bogoss. Il est vêtu de vêtements de cyclistes en lycra qui moulent bien sa silhouette robuste et ses cuisses...et son paquet qui a l’air prometteur.

David le fait assoir et il lui offre à boire. Je ne peux pas quitter le mec du regard. Il est vraiment très mignon, super canon. On commence à parler et je remarque qu’il est très sympathique. Et plus je le regarde, plus je sens mes hormones bouillonner en moi. J’essaie de ne rien laisser paraitre mais il se rend sûrement compte que je le dévore du regard.

Après quelques minutes, David déclare :

- Et si on montait ?

Je me lève immédiatement, prêt à entamer les hostilités. On va dans la chambre, on se déshabille et on grimpe sur notre lit XXL. Malgré le gabarit de David, on loge tous les 3 sur le matelas et nous nous couchons, Adem au milieu. Nous nous serrons les uns contre les autres, les bites commencent à s’échauffer. Je me penche sur Adem et je l’embrasse avec tendresse. Puis David l’attire vers lui et l’embrasse à son tour pendant que je caresse son corps.

Adem est magnifique. Il est très doux, très sensuel, il a un corps bronzé et svelte, musclé sec, avec cependant un peu d’embonpoint au niveau du ventre. Son corps est imberbe, son pubis et ses boules sont rasées de près. Sa bite est maintenant tendue et elle doit faire dans les 17 cm, fine et bien marron avec de petites couilles.

Je bande à fond, David aussi. Nos trois corps se touchent, se frottent, s’enlacent à merveille. Adem ne sait donner où donner de la tête, nous accaparons l’un après l’autre sa bouche et ses lèvres sensuelles.

Au bout de quelques minutes, il s’échappe de nos bras et il glisse vers ma queue. Il la met dans sa bouche et il commence à me sucer avec passion. Je pousse des gémissements assez forts. Je dois dire qu’il se débrouille comme un pro. Il me suce avec passion, ses grosses lèvres entourant et serrant mon chibre bien bandé, sa main l’aidant. Si je ne m’écoutais pas, je jouirais sur le champ. Mais je veux faire durer le jeu.

Après 5 minutes, Adem passe à David et il lui fait une fellation qui lui font fermer les yeux pour bien savourer ce traitement. Je regarde mon copain, conquis. Il a vraiment choisi un beau mec pour nous combler. Je me rapproche de lui et nous nous embrassons à pleine bouche. Adem nous suce à tour de rôle, montrant l’art qu’il détient pour plaire à un homme.

Alors qu’il suce mon copain, je descends avec ma langue le long de son corps puis j’avale sa bite. Elle est toute douce... et bien dure. Je lui fais des gorges profondes, je le suce à fond. Puis une envie me prend et ma langue descend le long de ses couilles... puis de son périnée que je me mets à bien mouiller... Ensuite, ma langue continue son chemin jusqu’à son trou. Là, elle s’amuse avec sa rosette, lui laissant échapper des gémissements étouffés par la bite de mon copain enfoncée dans sa bouche.

Ma langue commence ensuite à s’enfoncer dans son trou. Je lui mouille l’anus tandis que ma langue joue avec ses chairs. Il est un peu serré. Je m’applique donc à élargir son trou et à l’humidifier au maximum. Pris d’une envie irrésistible, je me relève et je pose mon gland sur sa rosette. Je tape avec ma queue dessus et je joue avec l’entrée de son anus. Puis, sans rien lui demander, j’enfonce lentement mon gland, sans capote. Adem ne dit rien, donc je continue ma descente. Arrivé à la moitié, je ressors ma queue car je le sens se crisper un peu. J’introduis un doigt, puis deux et enfin trois et je le doigte, lentement, mais toujours plus profondément. Quand je le sens bien ouvert, je replonge ma queue prudemment et je m’enfonce dans ses chairs chaudes et tendres. Mon pubis finit par se retrouver plaqué contre son cul et je gémis de plaisir quand je sens ma queue au fond de ses entrailles. Son trou est vraiment trop bon, bien serré et bien chaud, tout comme il faut.

Je commence des mouvements de bassin, d’abord lents, puis plus appuyés. J’adore regarder ma queue qui est assez large s’enfoncer dans son anus. Je le baise bien pendant 5 minutes. Puis, je sors de ses entrailles et je me couche auprès de lui. Il cesse de sucer David et il vient se mettre de nouveau entre nous deux. David me racontera plus tard qu’il a lu dans son regard la joie et le désir de me sentir en lui, en mode nokapote, car il pouvait me sentir en lui, de façon très intensive et de se faire posséder par ma masculinité.

Posés les uns à côté des autres, chacun de nous inspecte le corps de l’autre au moyen de sa langue. Les baisers et le contact de la peau des autres nous rend encore plus fou d’excitation.

Après 10 minutes, je me relève, pris par cette envie de le baiser en mode bareback. Je le mets sur le dos, son cul au rebord du lit tandis que je suis debout. Il lève se jambes et je m’enfonce en lui. Je le baise plus sauvagement, faisant de longs va-et-vient, sortant presque ma queue pour la renfoncer immédiatement au fond de son cul. Il gémit de plaisir. David passe derrière moi et admire mon cul faire des allers-retours en un rythme effréné, alors que mes couilles se balancent sous moi et frappent les fesses de notre invité. Sentant le jus monter, je sors de son cul et j’attends quelques secondes. Puis je renfonce ma queue dans son trou bien ouvert, sans m’aider de mes mains. Ma bite trouve immédiatement le chemin et elle va se plaquer au fond de ses entrailles. Je répète cette opération plusieurs fois, puis je ressors, laissant la place à mon copain qui s’enfonce en lui pour le baiser à fond. Mais sa queue est très épaisse et Adem lui demande de ressortir. David y va plus lentement et finalement, arrive à s’enfoncer au fond, lui aussi sans capote. Il se met à donner des coups de bite bien appuyés, faisant gémir Adem très fort.

Après quelques minutes, nous nous retrouvons tous sur le lit et nous échangeons de nouveau des baisers endiablés. Puis, je me repenche sur sa queue que je prends en bouche. Pris d’une envie soudaine, je m’étends sur son corps lisse et je l’embrasse. Mon envie augmente quand je sens sa queue frotter contre ma raie. D’un mouvement habile, je fais glisser son gland dans mon trou préalablement tartiné de gel, je me relève et je m’enfonce sur son chibre. Mon cul plaqué sur son ventre, je me mets à monter et descendre sur cette bonne teub de rebeu. Il gémit, je vois qu’il apprécie. Mon copain l’embrasse et l’enlace tandis que mon cul rebondit sur ses cuisses. Il me dit au bout de 5 minutes de ralentir, car il ne veut pas jouir encore. Je descends alors de me destrier et je lui fais relever les jambes. Ma queue toujours bien droite s’enfonce dans son anus bien béant grâce à la queue de David. Je commence immédiatement à le défoncer. Je le pilonne à fond. Parfois, je ralentis mes mouvements et je me penche sur lui pour l’embrasser.

Au bout de 5 minutes, je le retourne et je le prends en levrette. Je le baise ainsi pendant 20 minutes. Mais j’arrive à un point où je n’arrive plus à retarder mon orgasme et dans un gros coup de rein, je plaque ma queue au fond de ses entrailles que j’inonde de mon sperme. Je sens de nombreux jets aller frapper ses intestins. Puis je ressors, ma bite est accompagnée d’une bonne dose de jus. Je le fais alors immédiatement mettre sur le dos et je le chevauche de nouveau. Il tient pendant quelques minutes, puis il me jute sa semence dans mon cul. Je ne ressens pas les contractions de sa queue, mais quand je ressors, un torrent de sperme s’échappe de mon anus et s’écrase sur son pubis.

Toujours enivré par mon orgasme, je chevauche immédiatement la queue de mon copain et très vite, je sens son jus s’ajouter à celui d’Adem. Il me dose d’une bonne quantité, preuve de son envie pour ce jeune homme du sud.

Je me couche sur le lit, Adem toujours au milieu de nous et je pose ma tête sur son torse. J’halète. Je suis à bout de souffle comme si j’avais fait de l’athlétisme, je sue à grosses gouttes. Ça n’a pas l’air de déranger Adem qui me caresse lentement le dos. Adem et David s’embrassent toujours à pleine bouche. Nous restons ainsi pendant quelques minutes.

A un moment, je me tourne sur le côté et Adem m’imite, puis David. Nous sommes en position de cuillère tous les trois. Nous savourons alors cet instant. Mais au bout de quelques minutes, je sens quelque chose de dur gonfler contre mon anus. La queue d’Adem s’allonge et sans préavis, il l’enfonce doucement dans mon trou encore rempli de son jus. Il n’a rien dit, rien demandé, il a tout simplement fait ce pour quoi il était venu : baiser et déposer sa semence en moi ! Il glisse dans mes entrailles et puis il commence à donner de petits coups de reins. David est surpris mais il se recule un peu et il apprécie le spectacle que nous continuons de lui offrir.

Mes mains attrapent alors mes fesses et les ouvrent encore mieux pour lui faciliter le passage afin d’aller aussi loin que possible. David se rapproche alors de note visiteur, il le prend dans ses bras et le gland de sa queue redevenue dure se place sur l’anus de mon baiseur et il pousse pour entrer dans le trou qui cède sous la pression et je sens alors la queue de notre ami se raidir en moi, preuve du plaisir que lui procure la bite bien épaisse de mon copain. Ce-dernier commence alors à donner des coups de queue lents et profonds qui font gémir notre amant.

Moi, je savoure ce moment. La queue du petit rebeu entre en moi tandis qu’il se serre contre mon corps et me câline. Puis il sort de mon cul, il se penche au-dessus de mon trou qu’il commence à lécher. Il récupère par la même occasion son propre sperme qui a coulé sous la pression de cette bite bien dure. Puis il remonte et se remet en position contre moi pour me pénétrer de nouveau.

Pendant environ 15 minutes, il va me faire l’amour tendrement, en me caressant, en m’embrassant, sans dire un mot, savourant tout simplement mon anus offert à ses coups de bite. Je m’empare du bras de mon copain pour le sentir aussi au plus près de moi. Il m’embrasse alors, me caresse, me dit que nous avons fait une belle prise avec ce petit rebeu.

Finalement, les coups de reins de notre amant s’accélèrent, il me baise de plus en plus rapidement. Sa queue sort et rentre toujours plus vite jusqu’à ce qu’il me remplisse une nouvelle fois, en silence. Je sens son sperme liquide, bien chaud, se répandre au fond de mes entrailles. Seul le rythme de sa respiration fait comprendre à mon copain que le petit rebeu a joui. Il se réjouit surtout du fait que je me sois fait remplir encore une fois par notre amant. Je tente de retenir le jus en moi mais j’en sens une partie couler le long de mon cul pour aller mouiller le lit.

Nous nous retournons tous sur le dos et nous nous embrassons comme des fous. Les baisers sont langoureux, passionnés, nos mains se baladent sur les deux autres corps présents. Tout ceci me refait alors bander et très vite, je me retrouve entre les jambes levées de notre visiteur et je lui enfonce ma queue gonflée à bloc dans le cul. Je m’introduis en lui, de nouveau sans capote, et je me remets à le baiser. Je lui fais l’amour lentement, prudemment, ayant toujours peur que ma grosse queue lui fasse mal. Mais je remarque que mon copain l’a bien ouvert. Je sens ma bite plus dure que jamais. Je n’ai pas souvent bandé comme ça. Je m’en ferais presque péter le rouleau ! Je baise Adem pendant un long moment. Le rebeu se laisse faire, gémissant de plaisir sous mes assauts répétés. Après 20 minutes, je donne de gros coups de butoirs, je gueule et je sens mon jus pulser hors de ma bite pour mitrailler le fond de ses entrailles. Je jouis comme jamais. Je reste un peu en lui et je continue de donner des coups de queue. Puis je sors et je vais me poser à côté de lui.

David commence à avoir froid et il met une grande couverture sous nous. Nous nous blottissons alors dans les bras l’uns des autres et nous reprenons nos baisers torrides. C’est comme si nous ne pouvions plus nous séparer. Après une quinzaine de minutes, notre invité bande de nouveau... et il plante sa bite de nouveau dans mon cul toujours prêt à accueillir une bonne queue. Je sens son souffle dans mon coup. Pendant ce temps, David caresse le corps et la peau caramel de notre invité. Il lèche ses bras, son dos... puis il descend vers ses fesses. Il admire son beau cul bouger, aller et venir pour me pénétrer. Ses petites couilles dépassent entre ses jambes. Il se met à lui lécher ses belles fesses puis il vient se blottir de nouveau contre son dos. Il me prend mes mains, mes bras étant repliés en croix. Nos mains se serrent fort, car nous savourons ce moment d’intimité à trois. Finalement, Adem sort sa bite de mon cul, il se branle et peu avant de jouir, il se renfonce en moi, m’ensemençant une troisième fois.

Nous restons dans les bras les uns des autres pendant quelques minutes, puis après une toilette rapide, nous offrons un rafraichissement au rebeu et nous parlons ensemble. Puis, le moment de se séparer est venu. Nous nous embrassons tendrement et David et moi le laissons partir, avec l’espoir de refaire l’amour très bientôt ensemble.

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire.

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 1er Juil. | 54 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Mon Cantal doux Coolsexe
Soirée entière Shura
Un mâle hors du commun Rafael
Anecdotes Fabrice
Running Alexandre
Le squat Fabrice
Beauf de coeur Louuis3535
Plan avec Karim 0liv

Les séries : 46 pages

Agriculteur | 14 Amical72
Saison 21 : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
67 | 8 | 910
11 | 12 | 1314
Le gendarme et mon cul | 2 | +1 Lepassif
1 | 2
Vengeance sur Hétéro | 19 | +1 Miangemidemon
1 2 3 4 5
6 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19
Confinement en famille | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Abandon total | 4 | +1 Balthazar
1 | 2 | 3 | 4
Cruising | 4 | +4 Zebulxxx
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 193 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Juin 2024 : Visiteurs : 144K

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : dimanche 18 décembre 2022 à 19:34 .

Retourner en haut