NEWS :
18 19 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

57 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Fêtes de fin d’année

Salut, je m’appelle Fabien, j’ai 29 ans. J’habite à Lyon. Comme vous avez pu le voir dans la dernière histoire « En vacances avec mon mec et mes amis », j’ai passé un séjour chaud avec mon petit copain Ibrahim et mes deux potes, Quentin et Kévin avec qui nous avons fait un plan à 4. Peu après, Ibrahim a trouvé l’idée sympa d’inviter Quentin et Kévin pour le Nouvel An... l’invitation a été immédiatement acceptée.

Quatre mois se sont écoulés depuis ces vacances et la situation amoureuse de Quentin et Kévin a beaucoup changé : tous deux ont décidé d’avouer à leur copine leur infidélité parce qu’ils ne voulaient pas leur cacher ce gros secret. Ils ont finalement décider d’assumer leur bisexualité. Malheureusement, leurs copines n’ont pas du tout été compréhensive et elles les ont quittés. Ils ont décidé de se mettre ensemble en colocation dans un appartement avec deux chambres. Depuis, je sens que mes deux amis sont plus épanouis et sereins et ça a renforcé la complicité que nous 4 avions acquise.

Et enfin, le 31 décembre est arrivé. Ibrahim a décidé qu’il s’occupait de préparer le repas tandis que moi, je m’occupais seulement de mettre la table et d’accueillir les invités. Comme Ibrahim me l’a souvent répété, il ne comptait pas seulement manger avec eux mais également coucher avec eux et s’occuper du cul de Quentin, puisque pendant les vacances, Kévin avait accepté qu’Ibrahim l’encule.

Il est 18h : les derniers plats sont en train de cuire lentement dans le four. Mes amis doivent arriver pour 19h30. je sens qu’Ibrahim est heureux de les revoir mais il est quand même stressé. Je m’approche de lui et lui dit :

- Ibra, je te sens un peu tendu ... ça te dirait pas de faire tomber un peu ton stress ?
- Oui, je t’avoue que je suis stressé ... Ton ami Kévin nous avait fait beaucoup de bons plats pendant les vacances ! J’espère être à la hauteur. Mais... tu veux me proposer quoi pour faire retomber le stress ?
- Normalement ils doivent arriver dans plus d’une heure et tous tes plats sont en train de finir de cuire, non ?
- Oui. Tout est prêt, y a plus qu’à les accueillir !
- Alors, en attendant qu’ils arrivent, ça te dirait une bonne baise !
- Grave ! Je suis partant ! Va dans la chambre, j’arrive ! Le temps de baisser la température du four, mets-toi à l’aise !

Je vais dans la chambre, je me déshabille et je m’allonge sur le lit avec seulement mon caleçon. Ibrahim arrive dans la chambre et il commence à se déshabiller en m’offrant un strip-tease qui me fait de l’effet. Une fois nu, il monte sur le lit, il se penche au-dessus moi et il me dit :

- Je te préviens... Ce soir, va pas y avoir que la dinde qui va être fourrée !
- Ah bon ? Quoi d’autre ?
- Ton cul ! Ça fait un bout de temps que je m’en suis pas occupé et que j’ai envie de le défoncer sauvagement !
- Ah ! Mon rebeu a beaucoup d’appétit ?!
- Oui, un appétit d’ogre ! Par contre, toi, si tu veux me défoncer, tu devras attendre notre plan à 4 de ce soir !
- Alors qu’est-ce qu’on attend pour commencer ?!

Tout d’un coup, Ibrahim s’approche de moi. Je ressens son souffle. Il se colle contre moi. je sens sa bite tendue dans mon dos. Je le laisse m’embrasser dans le cou, puis je me retourne et je me retrouve avec sa bite devant les yeux... sa belle teub de 16 cm, sur laquelle je me jette. Je lèche son gland tout en sous-pesant ses couilles et je décide de prendre d’un coup sa queue dans ma bouche. Je fais de grands et rapides va-et-vient.

Puis, il m’impose son rythme en prenant ma tête dans ses mains. Ensuite, il me retourne, il me fout sa langue dans mon trou et il me bouffe le cul à merveille. Il fait passer sa langue dedans. C’est tellement bon, je gémis fort. Ensuite, il me doigte puis il se relève et, ainsi bien préparé, je reçois sa bite d’un trait dans mon cul. Il s’empare de mes hanches et il se met à me baiser en plaquant son corps contre le mien. Ses va-et-vient sont rapides, ses mains me pelotent le corps, ses lèvres se baladent dans mon cou. Il me baise avec intensité.

Au bout de 5 minutes, j’entends sa respiration augmentée et je sens sa queue gonfler dans mon cul. Dans un gémissement puissant, il me remplit de son jus. Il reste sans bouger pendant quelques secondes avant de se retirer. Je me jette sur sa bite pour la nettoyer. J’avale les dernières gouttes de sperme puis je me relève et on se rhabille. Ibrahim me serre contre lui et il m’embrasse tendrement.

Quelques minutes plus tard, nos invités arrivent. On est super contents de se retrouver. On s’embrasse et je les fais passer dans le salon. On sert l’apéritif avec des petits canapés préparés par Ibrahim et on trinque à cette année qui vient de passer. Quentin sort alors un paquet et il me le tend :

- Un petit cadeau de Noël après l’heure pour vous deux.

Je l’ouvre et je découvre un sex-toy : un gode double. Mes yeux luisent immédiatement d’envie.

- Merci, les mecs, c’est trop génial ! On va bien pouvoir s’amuser avec ça. Pas vrai, Ibra ?
- Oui, merci ! Ça donne envie. Vas-y, donne-leur le nôtre.

Je tends à mon tour un paquet et Kévin l’ouvre. C’est un coffret coquin avec un gel de massage comestible fraise, des boxers sexy, ainsi qu’un gode, etc. Ils semblent eux aussi ravis. On s’embrasse et on passe à table. Le repas est délicieux : foie gras, dinde farcie, vin bien sélectionné. Pendant le repas, Quentin prend la parole et à ma plus grande surprise, il nous avoue :

- Kévin et moi sommes devenus sex-friends.
- Ah oui ?, dis-je, surpris.
- Oui... Tu sais bien que depuis la rupture, on vit notre bisexualité à fond. On a fait plein de plans, je dois l’avouer. On n’avait pas de problème si l’autre ramenait un mec ou une nana à l’appart. Mais à force de se côtoyer et de faire chacun des coups d’un soir chacun de son côté, on a décidé de se mettre en couple.
- Mais, c’est merveilleux, félicitations, m’écrié-je.
- Vous faites un magnifique couple, renchérit Ibrahim.

On s’embrasse tous et on trinque. On est hyper contents. Kévin et Quentin se roulent un gros patin, pour nous prouver leurs dires. Au plat principal (une dinde farcie), Kévin reprend la parole :

- Même si on est en couple, on n’a pas oublié votre proposition... On s’est pas vidé depuis presque une semaine !

Je vois alors le regard d’Ibrahim s’illuminer. Quentin dit :

- A propos de se vider... On voulait vous demander... Quentin et moi, on baise sans capote depuis déjà plusieurs mois...
- Nous aussi, dis-je, tout excité.
- Je sais, je l’avais vu la dernière fois. C’est tellement meilleur sans préservatif... Les sensations sont décuplées !
- C’est clair !, renchérit Ibrahim.
- Nous, on prend la prep, pour être encore plus sûr, ajouté-je.
- Nous aussi, dit Kévin.
- Vu qu’on baise en couple sans capote et qu’on prend tous la prep, on pourrait faire notre plan à quatre en mode bareback, qu’en pensez-vous ?
- Avec plaisir, dis-je, la queue bien tendue dans le pantalon.

On finit le plat principal et on décide de faire une petite pause avant le dessert. Ibrahim nous emmène sur le canapé et il nous tend les manettes de la Switch.

- J’ai prévu un petit jeu, dit Ibrahim.
- Quel jeu ? demandent Quentin et Kévin en même temps
- Quentin et Fab vont faire une course sur Mario Kart... et moi, je vais essayer de faire gagner Fab en te suçant, toi, Quentin. Quant à toi Kévin, tu essaieras de faire gagner Quentin en suçant Fab. Celui de vous deux qui gagnera pourra donner un gage au perdant !

Ravis, nous lançons une partie. Je vois alors Kévin s’agenouiller devant moi et me caresser mon paquet. Tout de suite, mes 14 cm se dressent. J’essaie de me concentrer sur la course... mais difficile ! Kévin ouvre ma braguette et sort ma queue... qu’il engouffre directement dans sa bouche. il se met à me sucer lentement pendant que sa langue caresse mon gland. Je jette un coup d’œil à Quentin. Ibrahim s’est lui agenouillé devant lui... et il passe sa main sur sa bosse... Quentin bande aussi. Il sort sa queue et sa langue passe le long de ses couilles... avant d’engouffrer la queue entièrement. Il fait de bonnes gorges profondes et Quentin crie de plaisir.

Je me concentre sur la course mais ce n’est pas facile. Kévin descend d’un coup mon pantalon et mon caleçon jusqu’à mes pieds et il s’attaque à mes couilles. Il les embrasse puis il les lèche doucement. Je sens que je mouille... Puis, il lèche ma queue, il titille mon gland et il enfourne de nouveau ma bite dans sa bouche. Je vois Ibrahim se donner à fond sur la bite de Quentin, dont le pantalon et le caleçon sont également à ses pieds. Il le suce rapidement et il fait de grosses gorges profondes. Quentin respire plus fort. S’il n’a pas joui depuis une semaine, ça va être vite réglé, me dis-je. Je l’entends dire :

- Putain, Ibrahim, tu suces trop bien !

Kévin me fait maintenant aussi des gorges profondes tout en me masturbant. Heureusement que j’ai joui il y a quelques heures de cela. Mais ce jeu m’excite à mort. Je sens quand même mon jus monter plus vite que je ne l’aimerais. J’essaie de me concentrer sur le jeu. Mais c’est lorsque Quentin pousse un râle de plaisir et de désespoir que je sais que je vais gagner. Je vois Ibrahim prendre tout le jus de mâle de mon pote directement dans son œsophage. Quentin doit jouir beaucoup car Ibrahim essaie d’avaler en rythme mais il n’y arrive pas. Du sperme dégouline de ses lèvres et s’écrase sur le canapé.

Ibrahim continue de sucer Quentin qui est maintenant très sensible du gland. il n’arrive plus à tenir la manette et ses soubresauts font aller son véhicule dans le décor. Moi, je passe la ligne d’arrivée et je ne me retiens plus. Je jouis alors une bonne dose de sperme qui descend directement dans l’estomac de Kévin.

Je suis le grand vainqueur. J’ai le droit de donner un gage à Quentin :

- Tu dois t’occuper de la bite de Kévin et d’Ibrahim... avec le gode dans le cul.

Après plusieurs tentatives et beaucoup de gel, Kévin enfonce le gode dans le trou de son copain et Quentin suce mon copain et le sien. Moi, je prends le sex-toy et je me mets à faire des va-et-vient dans son cul. Kévin jouit rapidement... Quentin se retrouve avec toute sa purée dans sa bouche. Kévin ne s’arrête pas de jouir, Quentin essaie d’avaler le tout. Puis, il passe à la queue d’Ibrahim qui lui est plus endurant. Il gicle une bonne quantité de sperme gluant dans la gorge de mon pote au bout de 10 minutes.

Quentin se relève, le sourire aux lèvres. Je le questionne :

- Quentin, ce gage ne semble pas t’avoir déplu ?
- Non... et c’est très agréable de se faire goder !

On repasse à table pour le vacherin. Sur les coups de minuit, on ouvre le champagne, on s’embrasse tous. Après quelques minutes, Ibrahim s’exclame :

- La partie peut commencer !

Il allume la chaîne stéréo et il se met à faire un strip-tease. Il nous fait grave de l’effet. J’admire son corps magnifique, mince et bronzé, rasé de partout... Ses 16 cm sont déjà dressés ! Il semble bien chaud. Quelle sexe-machine !

Une fois qu’il est nu, il s’approche de Quentin et il l’attire vers lui, toujours en secouant ses hanches au rythme de la musique. Il passe ses bras autour de son cou et il le charme. Il colle son corps contre le sien et il lui roule une grosse pelle. Ses mains descendent et elles se mettent à peloter le cul de mon pote. Ibrahim murmure :

- Ça fait si longtemps que j’ai envie de ce petit cul. Le gode a bien dû te préparer.
- Oui... mon cul est à toi, Ibra...

Quentin se jette sur mon mec et il l’embrasse sauvagement. Ibrahim nous entraine dans notre chambre. Il fait retourner Quentin et il le met à quatre pattes sur le lit. Il écarte ses fesses et il enfonce sa langue dans le trou de mon pote. Il l’y fait tournoyer, il bouffe son cul tellement bien que Quentin se met à gémir fort.

Pendant ce temps, Kévin prend ma tête entre ses mains et il me roule un gros patin. J’ai soudain très envie de lui et mes mains se promènent sur son corps. Kévin m’enlève mes vêtements et moi, je m’occupe des siens. On se roule ensuite des pelles, nos mains caressent le corps de l’autre... N’y tenant plus, je m’agenouille devant sa bite et je la prends en bouche. Je commence à le sucer rapidement. il bande bien.

Du coin de l’œil, je vois Ibrahim qui s’est relevé. Il lubrifie sa bite et également le cul de Quentin couché sur le dos les fesses surélevées à l’aide d’un coussin, et ses pieds posés sur les épaules d’Ibrahim. Puis mon mec s’enfonce lentement dans le trou de mon pote. Il attend quelques secondes, puis il se met à baiser Quentin en faisant des mouvements amples. Il fait coulisser sa bite sur tout la longueur.

Kévin me prend par la main et il me fait placer sur le lit, sur le dos, à côté de Quentin qui en profite pour me rouler une pelle. Kévin prend du gel, il lubrifie sa bite puis mon trou et il s’enfonce en moi, mes jambes collées contre son torse. Il entame une baise profonde, par petits à-coups. Parfois, il se penche sur moi, il me masse pendant ce temps les tétons et il m’embrasse dans le cou.

Au bout d’un moment, Ibrahim sort sa bite du cul de Quentin, Kévin sort de mon anus et Ibrahim viens dans le mien. Je sens sa queue bien dure me pénétrer. Pendant ce temps, Kévin embroche son copain sur sa teub et il le baise tout en caressant son corps. Moi, je continue d’embrasser Quentin. Ibrahim saisit ma bite et il la branle tout en me pilonnant bien comme il faut. Il donne de bons coups de reins. Il me fait littéralement décoller du lit. Je m’accroche bien aux draps.

Au bout de 10 minutes, Kévin sort du cul de Quentin qui se relève et je comprends qu’il veut s’occuper de mon trou. Ibrahim se retire et Quentin crache sur mon trou. Il y enfonce sa bite et il me fait l’amour doucement. Il fait de lents va-et-vient. Pendant ce temps, Ibrahim se fait sucer par Kévin qui se met très vite en levrette afin d’accueillir la bite de mon amoureux. Il le défonce immédiatement à fond. Kévin se fait secouer comme un prunier. Quentin accélère petit à petit ses mouvements et il me défonce bien. Ensuite, il se met sur le lit et c’est moi qui le chevauche. Je me mets à monter et descendre sur sa queue tout en l’embrassant.

Quelques minutes plus tard, Ibrahim ressort du cul de Kévin et il s’écrie :

- Il y a un truc que j’ai toujours voulu essayer...

Il s’approche de Quentin. Quant à Kévin, il se couche à côté de son amoureux tout en se masturbant. Ibrahim se met accroupi sur le lit et je sens son gland contre mon anus qui force l’entrée et tout d’un coup, sa teub bien raide glisse le long de celle de Quentin qui gueule de plaisir. Ibrahim s’enfonce doucement, il marque des pauses et il reprend. Je gémis à chaque poussé, à chaque avancée dans mon cul qui est rempli comme jamais. Ibrahim arrive au fond de mon cul. Heureusement que je suis bien lubrifié et que je mouille bien. J’ai l’impression que ses deux grosses bites, enfoncées jusqu'aux couilles, vont faire exploser mon trou... Quentin et Ibrahim se lancent un regard complice. Quentin reste immobile, tandis qu’Ibrahim entame de lents mouvements. Dès le premier coup de bite, je crie de plaisir, écartelé par ses deux teubs et tenu par quatre mains. Quentin gémit, super excité par le frottement de sa bite contre celle de mon copain. Mon corps se retrouve pris en tenaille entre mes deux amants. Mon rebeu me pilonne pendant cinq bonnes minutes. Puis, il s'arrête, laissant Quentin imposer son rythme. Je sens leurs couilles fouetter mon cul. Mon trou, grand ouvert, prend ces deux teubs sans aucun problème.

- Hm, c’est trop bon, ne cesse de répéter Quentin.

Puis, les deux s’acharnent en même temps dans mon cul et ils me font gueuler de plaisir. Je sens les deux glands super excités à chaque va-et-vient se frotter l'un sur l'autre
Ibrahim est le premier à atteindre l’orgasme. Très vite, il hurle :

- Putain ! Je vais juter !

Je ressens alors ses giclées de sperme en moi. Il me dose bien. Je m’imagine son sperme couler sur la queue de mon pote. Il retire sa bite qui dégouline de jus.

Kévin, en voyant ceci, ne peut s’empêcher de prendre sa place et de me pénétrer. Sa bite glisse le long de celle de Quentin et il entame des allers-retours puissants qui tassent bien le jus d’Ibrahim. Kévin me pilonne mon cul, maintenant bien ouvert. Il voit le jus de mon copain qui se met à tapisser sa teub et ça semble lui donner un coup de fouet. Je me branle à fond et je sens un orgasme puissant m’envahir, grâce, entre autre, au massage que les bites de mes deux potes procurent à ma prostate. Je jute des jets violents sur mon ventre. Kévin continue de me diriger la baise pendant 5 ou 10 minutes. Quentin finit par dire :

- Je ne vais pas tarder à jouir...

Quentin et Kévin déchargent dans un cri bestial leur purée dans mon cul. Je ressens leurs teubs se contracter et remplir mon cul à fond. Ils semblent être pris d’un orgasme très intense car ils beuglent un moment. Kévin se retire d’un coup, suivi par Quentin et je vois une bonne dose de leur sperme tomber sur le lit.

Epuisés, on se rend sur le canapé, après s’être rhabillés. Nous sommes tous exténués et on suit l’émission de fin d’année en essayant de reprendre notre souffle. On se regarde, souriant, tous complices.

Après une longue partie de PS4, nous avons tous envie de dormir. Je prends la parole :

- Bon, les gars, je sais pas pour vous, mais moi, j’ai envie de dormir ! Tu viens, Ibra ?
- Oui, je sens que je vais m’endormir sur le canapé, je vais me coucher sur le lit.

Ibrahim part en direction de la chambre :

- Et vous, les gars ? Vous allez vous coucher ?

Kévin me répond :

- Après une soirée aussi intense, je suis crevé, pas toi Quentin ?
- Oui, je suis crevé ! Une bonne nuit de sommeil ne sera pas de trop !

Je leur dis :

- Ok ! Pas besoin de vous dire où est votre chambre ! Si vous voulez prendre une douche, n’hésitez pas ! Y a pas de problème. Par contre, votre lit est pas aussi grand que le nôtre désolé.

Quentin me répond :

- C’est pas grave, c’est déjà très bien, et puis... c’est pas comme si c’était la première fois qu’on dormait ensemble !
- Bonne nuit, les potos ! Je vais me coucher !
- Ok, merci, à toi aussi, me répondent en cœur Quentin et Kévin.

Tous deux se dirigent alors vers la salle de bain. Quant à moi, je décide de rejoindre Ibrahim dans notre chambre. Il est torse nu, il porte seulement un caleçon, comme à son habitude. Je me couche aussi, seulement mon caleçon, prêt à passer une bonne nuit lorsqu’Ibrahim me donne une idée. Il voulait me demander mon avis avant d’en parler à nos potes :

- Ça te plairait que Kévin et Quentin habitent chez nous ?
- Oui, je m’entends très bien avec eux !
- Et aussi t’aimes bien baiser avec eux, je me trompe ?
- Oui, j’aime bien... surtout quand toi aussi t’es de la partie !
- Donc s’ils emménagent ici, on pourra baiser ensemble tous les 4 ou bien je pourrais être votre salope ! Qu’en penses-tu ?
- Tu m’as convaincu ! Je leur propose ça demain !
- Cool, j’ai hâte d’avoir leur réponse ! Bonne nuit !
- Non, attends, Ibra, pas si vite !
- Qu’est-ce qu’il y a ?
- Bah, on s’est bien amusé tous les 4 avec mes potes !
- Grave ! J’ai adoré ton cul et le cul de Quentin !
- J’ai bien envie de m’occuper de ton cul ... là ... tout de suite !
- Ah bon ? T’as pas peur que tes potes nous entendent ?
- Je m’en fous, je suis chaud là ! Je veux baiser avec mon mec ! On a un gode à essayer ! Et qui sait... si ça peut leur donner envie de coucher tous les deux en amoureux…
- Ok ! Va le chercher ! Il est dans la salle à manger sur la table.

Je pars en quête du sex-toy, bien décidé à m’en servir. Je sors de la chambre, J’entends l’eau couler dans la salle de bain. J’arrive dans la salle à manger et je prends le sex-toy posé sur la table. Je me dirige vers notre chambre. Quentin et Kévin sortent de la salle de bain.
Kévin part dans la chambre sans me remarquer. Quentin se retourne, il me voit et il me demande :

- Ça va, Fabien ?
- Oui très bien ! Je suis allé boire un verre d’eau à la cuisine, dis-je en essayant de cacher tant bien que mal le sex-toy.

Quentin semble se douter de quelque chose et en voyant mon air gêné, il me demande :

- T’essayes de planquer quelque chose derrière ton dos ?
- Non, pas du tout !
- Ok, alors si t’as rien à cacher, je vais t’enlacer !

Quentin ne me laisse pas le temps de répondre et il m’enlace. Il devine immédiatement ce que je cache et il me dit d’un air narquois :

- A ce que je vois, avec Ibrahim, vous allez remettre le couvert, petits coquins !
- Oui, tu m’as cramé ! Hésite pas à faire de même avec Kévin, si vous en avez envie.
- C’est noté ! Je t’avoue que sous la douche, il n’y avait pas que l’eau qui était chaude !

Cette phrase me décroche un sourire et Quentin me dit :

- Allez, je te laisse ! Faudrait pas que nos mecs s’impatientent ! Bonne nuit et bonne baise.
- Merci, à toi aussi !

Je ferme la porte et je jette un coup d’œil sur mon copain qui m’attend, nu, le cul bien présenté. Ma queue se dresse dans mon caleçon... Je m’approche de lui, je lui caresse les fesses et j’enfonce le gode dans son trou. S’ensuit alors une heure de sexe torride, de godage, de baise de bouche et de cul. Je me sers de mon copain comme d’un sex-toy et je déverse ma semence dans ses entrailles. J’entends du bruit et je devine que mes potes s’amusent aussi. J’entends plus ou moins distinctement :

- Vas-y Quentin plus fort.

Puis un râlement rauque se fait entendre. Je regarde Ibrahim et je lui murmure à l’oreille :

- Je pense pouvoir affirmer qu’on a pas été les seuls à baiser !
- Qu’est-ce qui te fait dire ça ?
- J’ai entendu un râlement assez rauque ainsi que le prénom Quentin !
- Au final, t’as raison ! Ils ont aussi eu envie de baiser.

Le lendemain, on se lève vers 11h. Ibrahim est le premier à sortir pendant que je fais rapidement le lit. Je quitte ma chambre en caleçon, je croise Quentin, également en caleçon qui sort de la salle de bains. Je lui tapote l’épaule et je lui dis :

- Alors, tu t’es bien amusé avec Kévin ?

Quentin rougit avec un air amusé :
- Oui, on a passé une bonne et longue nuit. On a pas fait trop de bruit ?
- Non, ça va, je t’ai juste entendu pousser un râle.
- L’ambiance était déjà chaude sous la douche et en t’entendant baiser avec Ibrahim, ça nous a encore plus motivé.
- On a été bruyants avec Ibrahim ?
- Toi non, mais j’ai bien compris que c’était Ibrahim qui gémissait et que le bruit contre le mur c’était votre lit qui bougeait ! T’y allais franco !
- J’avoue que, vu comme il s’est bien donné dans mon cul pendant notre orgie, il fallait bien que je prenne ma revanche.

Ça fait sourire Quentin et je lui dis :

- Aller, viens manger, tu dois sûrement avoir faim !
- C’est sûr ... après une nuit aussi intense !

On se dirige tous les deux en direction de la cuisine. En rentrant dans la pièce je constate que finalement, il n’y a pas que Quentin et moi-même qui sommes en caleçon. Je devine cependant une grosse bosse dans les pantalons de Kévin et d’Ibrahim. Ça me fait de l’effet et visiblement il en va de même pour Quentin. J’ai bien l’impression que mes potes ont envie de remettre le couvert. Mais en attendant, autour d’un bon café, je prends la parole :

- Les mecs, Ibra et moi voulions vous proposer un truc. Bien sûr, c’est pas une obligation, si vous êtes pas d’accord, pas de soucis. Je ne veux pas que vous acceptiez sous la contrainte. Il faut se dire la vérité, c’est la base de notre amitié.
- D’accord, disent-ils en cœur. On te promet de dire la vérité.
- On voulait vous proposer d’emménager chez nous. On a deux chambres qui sont de même dimension et la deuxième ne nous sert pas vraiment. Je crois aussi qu’Ibrahim en a marre de chercher des occasions pour coucher avec vous. Il vous adore... et moi aussi bien sûr.

Ibrahim enchaine en disant :

- Et bien sûr, vu que ça sera votre chambre, vous aurez carte blanche pour la décorer et l’aménager comme vous voulez !
- J’ai envie de dire pareil pour le reste de l’appartement ! Autant que la déco plaise à tout le monde. On a envie de la refaire mais pas beaucoup d’idées ...

Kévin et Quentin se regardent et ils sont rapide à répondre ensemble :

- Pour nous, c’est d’accord. Avec plaisir !

Quentin enchaine :

- C’est une idée qui me branche de pouvoir baiser souvent avec vous deux ! Pas vrai, Kévin ?
- Oui, c’est toujours un pur kiff de baiser tous les 4 !
- Et bien sûr, ok pour qu’on aide à payer les factures si on emménage chez vous !

Ibrahim et moi répondons ensemble :

- Et bah... bienvenue les gars ! On a hâte que vous emménagiez chez nous !

L’accord est scellé par un long baiser que j’échange avec Kévin. Il s’y abandonne, tandis que Quentin décide de faire de même avec Ibrahim, qui n’oppose lui non plus aucune résistance.

Merci à Fabien pour ses idées.

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 18 Avril | 155 pages

Les nouvelles | 23 Pages

Salle de muscu Meetmemz
Le tunnel Ludo06
Lundi de repos Stephdub
Cartel mexicain Meetmemz
Mon frère, mon cousin et moi Justin
Première avec un mec Sympa
Bleu topaze Coolsexe
Teddy, le rugbyman Le French Chazer
Aventure Panne de voiture Boydu69
Je suis redevenu une pute Loyxxx
Randonnée gourmande (Réédition) Giovanni
Le surveillant de baignade Kawaikat
Découverte du cruising TragoLefa
Un après midi au sauna Bimaispastrop
Il me transforme en femelle RyanSoumis
Préparation d'une pute à rebeus Man4lope
Six hétéros Meetmemz
Plan à 3 EricDeFrance
Trio magique ! Weell59
Torse nu dans la backroom Gill
1ère fois sans capote Mister
Perdu Gill
1ère rencontre RomainJm

Les séries : 132 pages

Agriculteur S20 | 15 | +1 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 l 9 | 10
1112 | 1314 | 15
Excitantes retrouvailles | 7 | +1 Max
1 | 2 | 3 | 4 5 | 6 | 7
Un Cul jouissif | 22 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22
Mon biscuit rose de Reims | 3 | +3 Coolsexe
1 | 2 | 3
Avec un homme bi | 2 | +1 Mattiheu
1 | 2
Ville Spatiale | 18 | +1 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18
Destins croisés | 16 | +1 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 Fin
Le Monstre de Pondichery | 14 | +1 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 1213 | 14
Confinement en famille | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Pacha rebeu | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre potes | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
Mon beau-frère | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 57 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mardi 10 octobre 2023 à 16:48 .

Retourner en haut