NEWS :
19 Juillet

"Sodomie"
"Handgag"
"bbk"

193 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

OFFRE 50%

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Un pote soûl

Moi, c’est Thibaut. J’ai 31 ans, je fais 1m78 pour 68kg. Je suis châtain, j’ai les cheveux frisés mais assez courts, j’ai une barbe de trois jours. Je suis plutôt musclé, j’ai un physique élancé. Je ne suis pas vraiment poilu, juste un peu sur le torse et sur le pubis. J’ai une bite de 18 cm, assez fine, avec des couilles plutôt fermes.

Ce soir, je sors avec Marc, un pote hétéro. Je n’ai pas pu participer à la grande fête organisée pour ses 30 ans, j’étais en déplacement à l’étranger pour le boulot. Mais il a tenu à marquer le coup avec moi et donc, il m’a invité dans un restaurant étoilé.

Marc a en effet les moyens. Il est le fils d’un grand industriel de la ville et il a bien entendu hérité d’un bon poste dans la boîte de son paternel. Il est célibataire depuis 2 ans. Il est roux, il a une peau pâle. Il a des cheveux courts et une barbe bien entretenue, courte aussi. Il est très mignon. Il a vraiment tout pour lui. Une belle gueule, un beau paquet et un compte en banque bien rempli.

Je lui ai bien sûr fait un beau cadeau (un saut en parachute), en adéquation avec l’invitation. Après le restaurant, je lui propose de sortir dans un bar pas très loin. Et finalement, nous commençons à faire la tournée des bars de la ville. Nous buvons beaucoup... Marc a une bonne descente. Les heures passent, nous rigolons, parlons, buvons. Marc drague même des meufs. Mais il est dans un tel état que ses proies fuient.

Finalement, vers 4h du matin, nous décidons de rentrer. Marc m’a proposé de passer la nuit chez lui. Il habite dans le centre-ville un immense appartement. Il était prévu que je dorme dans la chambre d’ami.

Je le porte presque maintenant... et il n’est pas léger ! C’est moi qui ouvre la porte de l’immeuble, tant bien que mal, puis celle de son appart. Marc n’est plus en état de le faire. Il tombe par terre. Je le relève et je le mets sur son lit. Plutôt... il s’y affale. Je m’apprête à rejoindre ma chambre quand il murmure quelque chose. Je n’ai pas compris, je lui demande de répéter. Je crois entendre :

- Déshabille-moi.

Pour ma défense, en temps normal, je ne pense pas que j’aurais fait ça. Mais je suis aussi bien éméché ... et il faut dire que j’ai toujours été curieux de voir à quoi il ressemblait... nu. Je lui enlève son t-shirt : Il a un corps magnifiquement dessiné, mince et musclé sec. Ses bras sont aussi musclés. Ce corps est imberbe. Seule une ligne de poils roux descend de son nombril vers son pubis.

Puis je lui retire son pantalon. Je souris et je me dis que je peux aller plus loin. C’est au tour de son caleçon. Il ne dit rien, il se laisse faire, les yeux à moitié ouverts. Le voilà nu : son pubis qui est très velu avec de poils longs, frisés et roux aussi. Ses avant-bras et ses jambes sont aussi poilues. Ses boules sont grosses et aussi velues. Son cul est bien bombé, magnifiquement dessiné et sa raie est un peu poilue.

Il est à poil devant mes yeux. Je souris et j’ose un truc : je me mets à caresser sa queue... qui commence à gonfler ! Je continue et je le branle un peu. Sa queue se tend et atteint les 16 cm.

Je souris... Il est dans un tel état qu’il ne s’en souviendra pas. Je saisis sa bite et je me mets à bien masturber son morceau. Il demande soudain :

- Tu fais quoi ?

- Je te branle, dis-je, d’un ton naturel.

- Ah !

- Tu veux que j’arrête ?

- Non, c’est super bon !

Alors, je continue. Je le fais ensuite mettre sur le ventre et je me pose à côté de lui. Il a vraiment un beau cul ! Je me mets à le caresser. Il gémit :

- Putain ! C’est bon ce que tu fais !

- Tu aimes vraiment ?

- Oui !

- Tu t’es déjà fait enculer ?

- Ça va pas ? Je suis pas PD !

- Ah ok.

Je me mets à rire. Je décide alors de faire un test. Je le remets sur le dos, il se laisse faire. Je me fous en caleçon, ce genre de caleçon ample. Je me mets au-dessus de lui et je sais qu’il a vue sur ma bite et sur mes boules.

- Tu fais quoi ?

- Rien. Je te mets dans ton lit pour que tu dormes.

- Ah d’accord.

Mais ses yeux n’arrivent pas à décrocher de mes attributs. Et finalement, il tend sa langue... qui entre dans mon caleçon. Il se met à me lécher les boules ! Sa langue est rapide et elle me fait du bien. Ma bite commence à bander. Il voit le chapiteau qu’elle forme dans mon caleçon. Je décide alors de prendre les devants. J’enlève mon caleçon et je présente mes attributs devant la bouche de Marc. Il reprend sa lèche de mes couilles. Puis, sa langue se met à titiller mon gland. Elle se promène dessus. Ma queue se met immédiatement à bander dur !

Puis je présente ma bite devant sa bouche... qui s’ouvre comme par magie ! J’enfonce alors ma queue dedans. Il engloutit mon gland ... puis la moitié de ma bite. Il entre et sort ma queue de sa bouche. Il semble apprécier. Il n’arrive certes pas à me faire de gorges profondes mais il se débrouille bien pour un débutant. Puis il se met à vraiment me sucer. Je lui redonne mes couilles à lécher... ce qu’il s’empresse de faire. Et soudain, je ne peux plus me contrôler. J’enfonce ma queue dans sa bouche et je lui baise (doucement) sa gueule. Il se laisse faire et je lis qu’il apprécie bien mon traitement.

Ensuite, je le retourne. Il est à plat ventre sur le lit. Je pose ma main sur sa tête que je caresse, puis je lui enfonce bien ma queue dans sa gorge. Je suis debout et je le domine bien. Lui me regarde droit dans les yeux, se demandant ce qui lui arrive. Je retire ma queue, je la place devant son nez... et il se met à la sucer et à faire des gorges profondes ! Après quelques instants, je me pose au niveau de ses fesses. Je les lui écarte et j’enfonce ma langue dans son petit trou. Dans un sursaut, il me demande :

- Tu fais quoi ?

- Rien, pourquoi ?

- C’est bon.

Je continue pendant bien 5 minutes à lui brouter le cul. Puis, je lui mordille les fesses avant d’y introduire un doigt :

- Aïe ! Tu fais quoi ?

- Rien... tu es bourré, laisse-toi faire. Ça va te plaire.

Et sans résister, il se met à gémir. Je fais de lents allers-retours avec mon index. Puis, j’y mets le majeur. Il se crispe un peu... puis il se détend quand je commence à lui caresser le cul. Je le doigte un peu... puis je me relève. Je place mon gland sur trou qui est bien lubrifié et assez bien ouvert. Je m’enfonce lentement. Mon gland disparait dans son anus... puis mes 18 cm, petit à petit.

- Ça fait mal ! Qu’est-ce que tu fais ?

- Rien, t’inquiète !

Je retire ma bite et je lui caresse le dos pour le détendre. Je m’y renfonce lentement et Marc semble en effet plus détendu. Je m’enfonce doucement, faisant ressortir parfois ma bite.et finalement, les poils de mon pubis se retrouvent à chatouiller son petit cul. Je lui caresse les fesses et je commence à donner de petits coups de reins.

Marc se laisse faire, il ne dit rien. Je le prends alors dans mes bras et je l’embrasse. Je lui mords aussi l’oreille. Je remarque alors qu’il bande. Se faire prendre plait donc à mon pote. Je saisis sa bite et je la branle tandis que j’accélère un peu le rythme. Son petit trou est hyper serré. Je pose mes mains sur ses hanches et je commence à bien le défoncer. Le petit coquin gémit de plaisir. Mes boules rebondissent sur son petit cul.

Je sors de son anus et je le fais mettre sur le dos. Je me renfonce en lui. Je le regarde droit dans les yeux. Il se laisse baiser, il ne dit rien. Je me penche alors sur lui et on se roule une grosse pelle. Je me redresse et je le défonce maintenant. Je savoure son petit cul jusque-là puceau. Il a les bras en croix et il me regarde en train de le pilonner. Moi, j’admire mes 18 cm entrer et sortir de son cul, sans capote. Ses poils roux sont collés à ma queue et accompagnent mes va-et-vient.

Par contre, je ne suis pas très endurant... son petit trou est tout simplement trop serré. Je me penche alors sur Marc, je l’embrasse et mes coups de queue augmentent. Je le démonte et il gémit de plaisir. Dans un ultime coup de rein, je l’ensemence. Je sens ma bite expulser un premier jet très puissant qui s’explose contre ses entrailles. Quatre autres jets viennent compléter cette mise enceinte. Ma queue pompe le jus en lui.

Je ressors et mon jus frais, épais et blanc dégouline de son trou. Je ne résiste pas et je renfonce ma bite dans son anus, faisant pression sur le jus qui sort en grosse quantité hors du trou pour couler le long de son cul. Je joue un peu avec ma bite dans son cul puis je ressors. Je saisis sa teub et je le branle. J’enfonce un doigt dans son cul pour masser sa prostate. Mon propre sperme continue de dégouliner hors de son trou. Très vite, je sens sa queue se raidir, il se met à gémir et une pluie de sperme sort de sa queue... mais ce n’est que le début. Un gros jet jaillit dans les airs et retombe lourdement sur le canapé et sur le sol. Sa sauce sort pendant bien dix secondes sans interruption, une dizaine de jets sont expulsés et vont peinturlurer son corps, mon visage, le lit...

Je me rends compte que cette situation l’a bien excité, lui a bien plu. Il baisse ses jambes et dans un soupir satisfait, il ferme les yeux et il s’endort immédiatement. Je mets une couverture sur son corps nu et je vais dans la chambre d’amis. Je m’endors aussitôt.

Le lendemain, je suis déjà réveillé quand je l’entends gueuler de sa chambre : « Putain ! J’ai trop mal au cul ! » et quelques secondes plus tard : « Thibaut ! Pourquoi mon trou est rempli de sperme ? ». Je me mets à bien rigoler.

Merci à Thierry pour ses idées.

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 1er Juil. | 54 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Mon Cantal doux Coolsexe
Soirée entière Shura
Un mâle hors du commun Rafael
Anecdotes Fabrice
Running Alexandre
Le squat Fabrice
Beauf de coeur Louuis3535
Plan avec Karim 0liv

Les séries : 46 pages

Agriculteur | 14 Amical72
Saison 21 : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
67 | 8 | 910
11 | 12 | 1314
Le gendarme et mon cul | 2 | +1 Lepassif
1 | 2
Vengeance sur Hétéro | 19 | +1 Miangemidemon
1 2 3 4 5
6 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19
Confinement en famille | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Abandon total | 4 | +1 Balthazar
1 | 2 | 3 | 4
Cruising | 4 | +4 Zebulxxx
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 193 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Juin 2024 : Visiteurs : 144K

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : dimanche 19 mars 2023 à 20:44 .

Retourner en haut