NEWS :
10+11 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

173 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Après une bonne séance de sport

Salut à tous,

Aujourd’hui je suis à la salle de sport. Le lieu est mixte, des meufs côtoient des mecs... des mecs plutôt minces mais sexy et d’autres très robustes, très en chair ou très musclés. J’essaie d’éliminer un peu de graisse avant les fêtes de Noel. Tout d’abord, je fais mes jambes. Puis mes abdos. Et ensuite, les bras et les pectoraux. Je fais du cardio pour passer après au vélo et au tapis de courses. Les coachs sont sympas, ils passent d’un client à l’autre.

Moi au fait, c’est Nico, 35 ans, blond, les yeux bleus, un peu enrobé et poilu, monté 17 cm.

Je suis arrivé un peu tard donc quand je finis ma séance, il n’y a plus grand monde. J’ai pu quand même mater 2 ou 3 mecs qui sont bien foutus. Avant de passer dans les vestiaires, je vais aux toilettes. Une des trois pissotières est hors service donc je me mets directement à côté d’un mec qui est déjà en train de se soulager. Je l’ai vu tout à l’heure, c’est un bogoss dont le t-shirt moule ses muscles bien comme il faut. Mais ce qui m’avait fasciné, c’était son entre-jambe. Au moment où je faisais mes pecs, il est passé à côté de moi et j’ai pu mater son paquet qui était sans aucun doute en toute liberté. Le mec ne semblait pas porter de caleçon. En effet, on distinguait une grosse bosse difforme, enfermée dans un pantalon de jogging gris. Quand il marchait, sa queue imprimait contre le tissu et laissait visible une partie de son anatomie : le tissu en montrait les moindres détails. Même son gland était bien dessiné. J’avais même l’impression de distinguer des veines qui parcouraient sa queue bien épaisse. Sa bite se balançait entre ses cuisses de gauche à droite.

J’ouvre ma braguette, je sors ma queue et je pisse. Je jette alors un coup d’œil sur son paquet d’où sort un jet puissant de pisse qui éclabousse la faïence. Ses doigts tiennent son engin qui n’en finit pas de pisser. Sa bite est marron, avec un gros gland et elle est bien épaisse car ses doigts en tiennent seulement que la moitié. A ma grande surprise, sa queue est entourée d’un cockring.

J’ose un regard sur le mec qui lui regarde directement devant lui, très concentré sur sa pisse. Puis la source se tarit et il secoue sa bite pour en extraire les dernières gouttes. Et finalement, il sort des toilettes. Je finis ma petite affaire et je vais dans les vestiaires.

Le mec a déjà enlevé le haut. Je découvre ce beau mec qui doit avoir la trentaine. Il est super mignon. Il a des cheveux bruns très épais au-dessus de la tête et courts sur le dessus. Il a une barbe courte et un tatouage en forme de larme sous l’œil gauche. Il est assez musclé. Il a des pecs bien ronds. On devine ses abdos. Il a de beaux tétons marron, bien ronds. Il porte plusieurs tatouages : un qui part de ses épaules et qui remonte dans son cou, d’autres sur les bras qui en sont aussi recouverts. Ce sont des tatouages représentant des roses, des têtes de mort, des dessins tribaux, une femme.

Puis, sans pudeur, il retire son slip. Se faisant, il se penche en avant, tout en me tournant le dos. J’ai alors une belle vue sur son cul. Quelques poils bruns frisés parcourent sa raie avec un magnifique anus marron. Puis il se relève et il prend sa serviette. Il se retrouve complètement à poil, la bite à l’air. Le mec est complétement imberbe. Pas un poil sur le corps ni sous les aisselles ni sur les couilles. Il a quelques poils sur le pubis. Il a une longue bite de 13 cm avec de lourdes couilles aussi grosses que des œufs. Elles sont lisses et brunes. Sa bite large pend mollement entre ses jambes. Elle est très mate. Son petit gland est enformé dans son prépuce. Son morceau est vraiment imposant, il force le respect.

Sans me jeter un regard, il se dirige tranquillement vers les douches. Son matos pend mollement entre ses cuisses. Sa queue se balance de droite à gauche à chacun de ses pas.

Je me déshabille et je vais me doucher. Chaque douche est malheureusement séparée de la douche voisine par une cloison qui mette mon bogoss à l’abri des regards indiscrets... Je passe devant sa douche et je vois qu’il sa savonne : il passe sa main sur son ventre puis il descend vers son pubis et il se met à laver ses couilles et sa queue. Je me cache derrière la cloison de mon bogoss et j’essaie de cacher une érection naissante. Je prends ma douche et mes ardeurs se refreinent.

Je finis de me doucher et je repars dans les vestiaires. Je vois que mon bogoss me tourne le dos et qu’il est encore en train de se laver. Je remarque que je suis toujours seul dans les vestiaires. Je vois alors sur le banc son caleçon. Je regarde autour de moi : personne. Je saisis alors son caleçon et je le place sous mon nez. Je prends une bonne inspiration. Le caleçon sent bon le mâle... Puis je le repose quand j’entends que l’eau s’arrête de couler.

Le mec arrive puis il s’arrête en voyant son caleçon. Il me regarde et dit :

- Mon caleçon n’était pas plié comme je l’avais laissé !

Sans pouvoir me contrôler, je me mets à rougir. Il me dit alors sans détour :

- Elle te fait envie ?

Il a saisi sa queue et il me la montre fièrement. Je le regarde, pétrifié, sans répondre. Je suis encore à poil. Le mec s’approche alors de moi, il tend sa main... et il saisit ma bite ! Il la masse, il fait descendre le prépuce de bas en haut. Il n’en faut pas plus à ma queue pour se dresser.

- J’ai remarqué ton petit cul... bien rebondi... bien musclé... bien bombé, dit-il en me le caressant, sans hésitation.

Je n’hésite plus et je prends sa queue en main. Elle est lourde et puissante. Quel gourdin ! Je sens qu’elle se met aussi à durcir. Il prend alors ma tête entre ses deux mains. Il se penche vers moi... et il me roule une grosse pelle. Il se relève, me regarde droit dans les yeux... et il me met une petite baffe. Puis ses mains se posent sur mes joues, ses lèvres sensuelles se reposent sur les miennes et il m’embrasse tendrement. Ma main malaxe toujours sa queue.

Ses mains descendent autour de ma taille, il me colle contre son corps, toujours en me roulant une galoche. Puis, il me dit de me mettre à genoux : sa bite au repos pend entre ses jambes. Le gland est enfermé dans son prépuce. Le morceau semble lourd... bien appétissant ... et surtout bien long ! Il fait 13 cm au repos et il semble bien large. Sa teub se balance sous mon nez. Elle est parcourue de veines gonflées sur toute la longueur. Ça me donne l’eau à la bouche ! Ma propre queue bande maintenant à fond. Il me tâte de partout.

Puis, il me fait signe et il m’amène dans une pièce dont il allume une lampe. Le mec semble bien connaitre l’endroit.

- Ici, on sera tranquille, dit-il.

Il s’approche de moi... et il me roule une grosse pelle. Ensuite, il se baisse alors et il prend ma bite en bouche et il s’affaire sur mon gland. Puis il me fait directement une gorge profonde. Ce mec suce comme un dieu ! Putain, je dois me retenir de ne pas jouir trop vite. Puis, je le fais remonter et je m’agenouille devant lui. Sa queue dressée se présente devant mes yeux.

Sa queue est marron foncé, veinée, et doit bien faire 22 cm. Elle est super large, ma main ne peut pas en faire complètement le tour. Elle est longue, un peu recourbée vers l’avant.

Je me charge de le sucer tout en caressant ses couilles. J’arrive à faire entrer la totalité de son membre dans ma bouche qui se retrouve bien remplie et bien écartée ! Je fais de lents allers-retours sur son membre, Je me mets à prendre son engin en gorge profonde et il augmente le rythme après m’avoir pris la tête entre ses mains.

- Putain, tu suces trop bien !

Je m’occupe de lui pendant bien 10 minutes en alternant suce et gorge profonde. C’est incroyable de sentir cette bite aussi longue entrer dans ma bouche pour aller titiller le fond de ma gorge et passer même dans l’œsophage. Et ensuite... la sentir se retirer, laissant mon trou vide ... Ma bouche halète comme si elle appelait ce membre dont elle ne pouvait plus se passer. Ensuite, il me tient le sommet de la tête d’une main et il se met à baiser lentement ma bouche.

Puis, il me fait me relever, il me fait cambrer et ses mains glissent vers mes fesses. Il se met à genoux et il commence à me bouffer le cul comme jamais on ne me l’a fait. Sa langue s’amuse dans mon petit trou... elle le pénètre, elle tourne dedans... Je gémis doucement. Puis, il insère un doigt. Il crache sur mon trou et il fait pénétrer sa salive dans mon intimité.

Et enfin, il se relève et son gland se pose sur mon anus. Il titille ma rondelle. Il entoure mon torse de ses mains et il s’approche de moi, s’enfonçant en même temps dans mon trou lentement et sans capote.

- Putain ! Ton cul est trop bon ! Bien chaud comme je les aime !

Arrivé au fond, il commence des va-et-vient en moi. Il va d’abord doucement. Puis il reste enfoncé en moi et il se met à donner de petits coups de reins, sans sortir de mon anus. Ses grosses couilles frappent doucement mon cul. Elles s’écrasent dessus.

Après 5 minutes, il ressort de mon cul et il me donne sa bite à sucer. Je me délecte de son gros morceau. Puis, il me saisit par les hanches, mes pieds décollent presque du sol. Il me plaque contre le mur, il se met contre moi et il m’enfonce son engin d’un trait au fond du cul. Il pose sa main sur mon cou, l’autre me maintient une hanche et il se met à me défoncer. Ses coups de bite sont puissants et rapides. Ils me plaquent contre le mur. Il se déchaine en moi. Il me laboure le fion. Je gémis fort. Je ne me contrôle plus. Je suis comme une poupée de chiffon entre ses mains. Sa large queue me laboure la prostate ce qui me fait bien de l’effet.

Puis il marque une pause, sa bite dépassant de moitié de mon trou. Je me mets alors à m’empaler moi-même sur son engin. Je monte et descends dessus. Je ralentis pour profiter de la grosseur de son morceau... je l’enfonce le plus profondément possible, au maximum avant de faire de rapides allers-retours dessus. Ensuite, il reprend le contrôle et il se remet à me baiser, cette fois plus lentement. Son gland et sa queue bien large masse tellement bien ma prostate que je sens vite le jus monter dans ma bite. Ses couilles se balancent sous sa bite et viennent me fouetter bruyamment le cul. Je sens toujours plus mon jus monter et très vite, je ne contrôle plus rien. Ma queue est prise de secousses et des jets puissants vont s’exploser sur le mur. Ils sortent au rythme de ses profondes pénétrations. Je ressens un orgasme intense et puissant. Je sens 8 salves sortir de ma bite.

Voyant cela, ce qui l’excite apparemment énormément, il me plaque la tête contre le mur et il reprend un pilonnage intensif de mon cul. Ses mains m’enserrent les poignets. Je subis les coups de queue violents et profonds de mon amant qui me baise encore pendant une dizaine de minutes. Dans un ultime mouvement de reins, il me perfore le trou et ses couilles pleines me remplissent de sperme. Il m'inonde le cul de dix longs jets.

Sa queue ressort, toujours bien droite. Immédiatement, un torrent de sperme sort de mon anus resté béant et vient s’exploser sur le sol carrelé. Je me relève et le jus continue de couler le long de mes jambes. Le mec me retourne et il me roule une grosse pelle. Nous prenons ensemble une douche, complices. Puis, nous allons nous rhabiller et nous sortons après avoir échangé nos numéros. Je lui promets de rester discret car sa femme est toujours à l’affût...

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire.

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 5 Avril | 51 pages

Les nouvelles | 10 Pages

Ça avance Alexgreen
Crier de plaisir P'tit Biscuit
À mon taff Passif17
1 garçon de 20 ans Grossebite
Le gendarme et mon cul Lepassif
Une belle première fois Dave069
Gros cul pour rebeus Meetmemz
L’ensemenceur Meetmemz
Week-end surprise Franck
Mon meilleur souvenir Wqt

Les séries : 41 pages

Les soirées de Mr le Comte | 9 | +2 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
Bande de potes | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Entre frères rebeus | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Les jumeaux et leur père | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15

Cours de soutien | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 173 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : jeudi 29 décembre 2022 à 16:40 .

Retourner en haut