NEWS :
23 Mai

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

90 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Vol de sous-vêtement

Aujourd’hui, je me retrouve, comme trois fois par semaine, chez moi en télétravail. Moi, c’est Nico. J’ai 30 ans, je suis blond aux yeux bleus, mince, de petite taille. Je vis dans un petit appartement de la banlieue parisienne. Je bosse dans une boîte où je gère le parc informatique.

J’ai une réunion avec le grand chef à 13h30. Je n’ai donc pas beaucoup de temps pour me préparer à manger. Voyant qu’il est déjà presque midi, je me commande une pizza chez un pizzaiolo de la ville. J’ai de la chance, on me dit au téléphone que le livreur devrait sonner chez moi dans une demi-heure. Et en effet, 25 minutes plus tard, la sonnette retentit. Je vais ouvrir et je fais monter le livreur. Il me tend ma pizza et je lui donne son argent plus un petit pourboire.

Le livreur est mignon. Il n’est pas très grand. Il doit avoir 25 ans. Il a des cheveux bruns, mi-longs, une barbe hirsute et des yeux noisette. Il semble un corps fin et mince.

C’est pour cela, je pense, que je lui donne un très bon pourboire agrémenter de mon plus beau sourire. Il me remercie et au moment où je veux refermer la porte, il me demande :

- J’ai une autre livraison à faire dans la ville d’à côté... Ça vous dérange si j’utilise vos toilettes ?
- Non, pas du tout... Allez-y, entrez.

Je montre le chemin et je le laisse seul. Je m’installe à mon ordi et je mange une part de pizza. Puis deux. Intrigué, je regarde ma montre. Le livreur doit être dans la salle de bains depuis au moins 3 minutes. Soudain, une pensée traverse mon esprit : hier soir, j’étais bien chaud et j’ai utilisé un gode pour me baiser, car je n’avais pas trouvé de mecs pour un plan, et j’avais mis un petit string... Et mon gode, le string et d’autres objets doivent encore traîner dans la salle de bains !

Je vais alors vers la porte de la pièce en question et je veux frapper quand le mec ouvre la porte et sort. Il est surpris de se retrouvez nez à nez avec moi. Je lui demande :

- Tout va bien ?
- Euh, oui ... merci.

Je jette un coup d’œil vite fait dans la salle de bains. Je vois mon gode dans le lavabo. Je dis précipitamment :

- Désolé, je ne pensais pas avoir de visite.
- Pas de soucis.

Je me souviens alors d’avoir jeté mon string devant le lavabo... et il ne s’y trouve plus. Mon regard se dirige vers le livreur qui traverse déjà le couloir vers la porte d’entrée... et je remarque que sa poche de pantalon est bombée... Je l’interpelle alors :

- Un moment !
- Oui ?

Il a déjà ouvert la porte et il s’apprête à partir.

- Vous pouvez vider votre poche, là !
- Comment ça ? Non ! Je...

Sans attendre sa réponse, j’engouffre ma main dans la poche et j’en tire mon string.

- C’est à moi ça...

Le mec ne dit rien. Il ne semble même pas gêné. Il a un regard blasé. Je m’imagine alors le mec découvrant mon string il y a quelques minutes de cela. Il a dû le prendre dans ses mains, et même le porter à son nez pour le sniffer. Sa bite est devenue dure et il a commencé à se branler avant d’arrêter en m’entendant arriver.

Rapide comme l’éclair, il me saisit la main et il l’enfonce dans sa poche. Je commence à prendre peur. Mais mes doigts tâtent alors un truc mou qui semble bien gros.

- Tu m’as bien excité, tu sais ?

Et en effet, ce que mes doigts palpent se met à prendre du volume et à durcir. C’est sa bite ! je ne peux me résoudre à enlever ma main de sa poche. Voyant ma réaction, ou plutôt mon manque de réaction, le mec me dit :

- A genoux !

J’enlève ma main de son pantalon, je le regarde dans les yeux... je suis comme pétrifié.

- Allez, magne ! Je sais que t’en as envie ! 

Ne pouvant résister, je m’agenouille. Il ouvre son pantalon et il en sort un beau morceau. J’approche timidement ma main de son engin et je le caresse. Puis, je passe à ses couilles. Je tâte ses cuisses qui sont bien musclées et je remonte envers vers sa teub.

Sans plus hésiter, je me mets à lécher ses couilles qui ont l’air bien pleine ! J’approche ma bouche de sa queue et je commence à le branler en lui donnant des petits coups de langue sur son gland. Puis, j’enfourne ses 20 cm dans ma bouche, jusqu’aux couilles. Son gland va vite toucher ma gorge. Il me faut quelques secondes pour me faire à sa teub... mais j’arrive à tout prendre en bouche. Hm... je me sens enivré par l’odeur de mâle qui se dégage de ses poils de son pubis.

Je le suce lentement, mais il donne des coups de reins, ce qui me fait comprendre qu’il faut que j’accélère... Ce que je fais, bien évidemment. Je le suce avidement et il se laisse faire, tout en caressant mes cheveux. Puis, il se retire de ma bouche et il remonte son polo : j’admire alors son corps. Un fin duvet recouvre son torse ainsi que le milieu de son ventre. Ses bras et ses jambes sont un peu poilus. Il a un pubis recouvert de poils denses mais un peu taillé. Sa queue de 20 cm, est très épaisse : ma main arrive à peine à en faire le tour. Il a des boules pendantes et rasées qui ont l’air bien remplies.

Il a toujours son pantalon sur les chevilles pendant que je le suce. Soudain, il me fait me relever et me retourner, il écarte mes fesses... et il enfonce directement sa langue dans mon anus. Il se met à me brouter le cul de façon démente. Je gueule directement de plaisir ! Puis, il enfonce un doigt dans mon anus et il va me titiller la prostate. Je crie encore plus fort.

Au bout de quelques minutes, il crache sur mon trou ainsi que sur sa queue. Puis, il positionne son gland contre mon anus et il s’enfonce en moi, lentement, mais sans faire d’arrêts. Quand je sens ses poils de pubis contre mon cul, je pousse un soupire, sachant qu’il est au fond de moi. Il marque une pause, le temps que je m'habitue à sa queue dans mon cul. Il me saisit les hanches et il entame de lents mouvements qui se transforment vite en un pilonnage en règle. Sa queue est vraiment bien épaisse mais je suis tellement excité par la situation que je mouille à fond.

Ensuite, il me fait retourner, je me retrouve contre le mur, je passe mes jambes autour de ses hanches et il me porte tout en s’enfonçant en moi. Il recommence sa baise. Je l’admire. Quel homme ! Il est à peine déshabillé, le pantalon sur les chevilles, le polo autour de son cou... Ça m’excite encore plus, ça me fait sentir comme un vide-couilles.

Le mec me défonce bien. Je gémis fort. Parfois, il s'arrête, sa queue enfoncée en moi. Puis, il recommence à me labourer. Il me pilonne l'anus à fond dans une cadence régulière et hyper profonde. Il me tient bien, appuyé contre le mur et je suis vraiment bien empalé sur sa teub. Je sens ses couilles contre mon cul sur lequel elles claquent car ses mouvements de va-et-vient sont de plus en plus rapides.

- Joue avec mes tétons !

Je me mets à malaxer et à pincer ses tétons.

- Tu veux mon jus ?
- Oui !

Je sens sa queue durcir et très vite, il pousse un cri de jouissance. Je sens alors les soubresauts de sa teub qui décharge dans mon cul. Ce sont de longues et puissantes giclées. J’ai l'impression qu'il ne va pas s’arrêter de gicler. Il libère bien une dizaine de jets dans mon cul. Putain ! Il ne s’était pas vidangé depuis un moment. Il redonne des coups de bite, tassant son jus.

Quand il ressort, sa semence dégouline hors de mon anus. Il saisit ma bite et il la branle. Je suis tellement chaud que je jouis une grosse quantité de sperme un peu partout, sur mon ventre, sur mon torse et même sur mon visage. Le livreur se penche sur moi et il m’embrasse, prenant par la même occasion un peu de mon sperme dans sa bouche.

Je me penche sur lui et je lui nettoie sa queue qui est devenue molle. Son gland est humide, encore recouvert de sperme. J’avale bien sûr tout avidement. Puis, je me redresse et je vois avec effroi l’heure de ma montre : 13h25 !

- Putain ! J’ai une réunion importante !
- Ok. Pas de soucis.

Il se rhabille vite et il se casse en me lançant un « salut » sonore.

Moi, je vais prendre une douche en quatrième vitesse, sentant sa semence dégouliner le long de mes jambes, avant la vidéo-conférence car je dégouline de sperme et de sueur. Quand je m’installe devant mon ordi, je soupire : je me sens bien, telle une pute qui vient de servir de vide-couilles...

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Mai | 70 pages

Les nouvelles | 17 Pages

Militaire Meetmemz
Mes aventures Devilinme
Mon Inconnu du lycée Guiome
Location estivale Plume-Gay
Service militaire Meetmemz
Chez le docteur Fesses-Rougies
Soumission, domination. Jackx
Soumission au sauna Sylou69
Initiation Yannick
Bois de Vincennes SalopeAJus
Pris en flag Meetmemz
Plage naturiste Colinot
Camping Paradis DelosFairy
Le club des 4 en colo DelosFairy
Chaleur nocturne DelosFairy
Artisan électricien Meetmemz
Pipe à l'aire de repos Halex27

Les séries : 53 pages

Cousins rebeu | 14 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314
En exterieur | 3 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3
Job à Dubaï | 2 | +2 Dvdstaudt
1 | 2
Abdoul | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Hugo & Ethan | 10 | +4 Hugo_ethan
1 | 2 | 3 | 4 | 5
678910
Sur une île déserte | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Femelle | 3 | +2 RyanSoumis
1 | 2 | 3
Baise dans sa cave | 2 | +1 Djack
1 | 2
Rencontre Twitter | 2 | +1 Shernabog
1 | 2
Chez moi | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Hésitation première | 2 | +1 MoietMoietMoi
1 | 2
Le petit pêcheur | 4 | +3 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 90 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Avril 2024 : 3 388 758 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mardi 9 avril 2024 à 08:12 .

Retourner en haut