NEWS :
15 et 16 Juillet

"Sodomie"
"Handgag"
"bbk"

187 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

OFFRE 50%

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Viktor, mon jardinier

Salut à tous,

Merci pour les retours que vous m’avez envoyés, ils m’ont fait très plaisir.

Je m’appelle Nico, j’ai 36 ans, je suis blond, les yeux bleus, un peu poilu et un corps un peu potelé, monté 17 cm. Je me suis acheté il y a quelques mois une petite maison dans une petite ville non loin de Lille. Les mois derniers ont été mouvementés... Déménagement, montage des meubles, problèmes de livraison à cause de la Covid, etc. Mais j’ai enfin fini... ou presque. Il me reste à faire mon jardin (dégager les mauvaises herbes... ou plutôt la jungle qui s’est installée, mettre de la pelouse, des massifs de fleurs...). Mais je suis tellement crevé après ce déménagement, que j’ai dû faire seul, que je décide de faire appel à un jardinier. Là non plus, pas facile de trouver quelqu’un qui ne soit pas trop cher et qui ait le temps.

Et finalement, je trouve Viktor. Il vient pour voir le travail à faire. Il me donne un devis, j’accepte.

Le jour J, Viktor arrive et se met directement au travail. Moi, je suis en télétravail donc je ne m’occupe pas trop de lui. Je jette de temps en temps des coups d’œil par la fenêtre et je dois reconnaitre que c’est un beau mec.

Viktor est russe, il parle français avec un fort accent. Il doit avoir dans les 40 ans. Il est grand, les cheveux bruns, une barbe très fournie, pas très bien entretenue. Il est assez large d’épaule. C’est vraiment un mâle. On distingue des tatouages sur les bras.

A un moment, au milieu de la journée, il toque à la porte et demande s’il peut aller aux toilettes. « Pas de soucis », lui dis-je, « la porte tout au fond du couloir. » Une fois fini ses petites affaires, il sort et se remet au travail. Mais j’ai l’impression qu’il me jette des regards bizarres. Mais bon, je pense que je me fais des films. Ce n’est que le soir que je comprends. Dans le couloir, j’ai des photos de mon ex où on est très câlin dessus, dans les bras l’un de l’autre, avec le Colisée en arrière-plan. Et dans un carton que je n’ai pas fini de déballer, on fait des photos XXX de moi nu en train de me faire prendre par une grosse bite. Un de mes souvenirs de mon voyage au Mexique (voir « Un dealer latino m’offre à ses potes ») ...

Je ne me sens pas trop bien, je suis un peu gêné. Mais bon, je me fais une raison... Viktor a continué à bien travailler... pas de peur à avoir qu’il me discrimine.

Le lendemain, il revient pour terminer son travail. Moi, je suis toujours en télétravail... Difficile de se concentrer quand Viktor est en train de travailler directement devant ma fenêtre. Il fait monter la chaleur en moi. J’ai même l’impression qu’il se touche souvent son paquet, comme pour le remettre en place... ou pour me montrer son outillage. Mais non... je me fantasme ! J’essaie de me reprendre. Pour un mois d’octobre, il fait assez chaud. Mais apparemment, travailler dehors doit être exténuant. Vers midi, Viktor se met torse nu. En effet, il sue à grosses gouttes. Et je mate alors son corps de jardinier... Quel mâle ! Il est assez musclé sec, sûrement grâce à son travail. Surtout ses biceps sont très développés. Il a un petit ventre qui n’enlève rien à son charme. Il a un énorme tatouage de dragon sur tout le côté droit du ventre. Il est poilu au milieu du torse et sur le ventre.

Il me fait vraiment de l’effet ! Je le mate pendant de longues minutes au lieu de travailler... Je commence à être bien excité. Je me dis qu’il faudrait que je me calme... que j’aille me branler. Je me touche déjà ma bosse dans mon pantalon.

Et comme s’il lisait dans mes pensées, il quitte le jardin, toque à la porte et entre. Il demande à aller aux toilettes. Pas de soucis. Il y va. Je dois avouer que je l’aurais bien suivi... et quand il revient dans le séjour, je ne me rends pas tout de suite compte de la situation. C’est quand je remarque qu’il reste planté au milieu du salon que je lève le regard vers lui. Il est là, torse nu, le pantalon ouvert et la queue pendante bien en évidence. Puis il se met à actionner son engin d’avant en arrière.

Sans réfléchir, je m’approche de lui et je mets sa queue en bouche. Son pantalon glisse le long de ses jambes musclées et poilues. Sa queue se déploie. Son pubis poilu surmonte une bonne queue de 19 cm. Ses couilles sont rasées et marron.

J’enfonce son gland puis la moitié de sa teub dans ma bouche. Je le suce, il semble apprécié. Puis je lèche ses couilles et je reprends ma suce. Je m’enfonce de plus en plus loin sur sa queue jusqu’à ce que je lui fasse des gorges profondes. Comme une chienne en manque, je m’active sur sa bite et je m’en occupe comme si c’était une sucette. Sa queue me plait, elle a une bonne taille.

Il me fait me relever et il me retourne. Il mate mon cul, lâche un sifflement et se met à le tâter. Il fait glisser mon pantalon sur mes chevilles puis mon caleçon. Il me caresse le fessier et me titille le trou. Il prend sa queue en main et la frotte dessus. Il fait mine d’enfoncer son gland dans mon antre mais il ressort... comme s’il me testait. J’ouvre alors un tiroir, j’en sors un tube de gel et j’en applique dans mon trou et sur sa queue. Il replace sa bite contre mon anus et cette fois, il enfonce son gland lentement en moi. Il s’arrête, me lance un regard interrogateur. Je lui souris et j’acquiesce. Il continue alors de s’enfoncer, sans capote. il entre complétement ses 19 cm en moi jusqu’à ce que je sente les poils de son pubis se frotter contre moi. Il me plaque alors contre le mur et il commence à donner des petits coups de bite. Ses couilles rebondissent contre mon cul.

Il ressort de mon antre et il me donne sa queue à sucer. Il est un peu plus dominant : il prend ma tête et il me baise la bouche. Puis il me fait me diriger vers le canapé, il me met sur le dos. Je lève mes jambes en l’air et sa queue plonge dans mon anus. Les jambes écartées et relevées, je subis la baise du russe. Il commence lentement puis il se met à me pilonner comme il faut. Il accélère ses va-et-vient, sortant sa queue complétement de mon cul pour l’y rentrer aussitôt à nouveau, jusqu’à la garde.

Après 20 minutes de ce traitement, je sens ses mains agripper mes chevilles avec plus de force. Il s’enfonce en moi dans un grand coup de reins et sa queue se met à sursauter. Je la sens expulser le sperme par rasade. il me remplit d’une quantité incroyable de jus.

Il s’effondre sur moi à bout de souffle et il reste la bite plantée en moi. Puis il se retire doucement. Il s’assoit à côté de moi sur le canapé, épuisé. Ses 19 cm débandent à peine, ils restent bien durs contre sa cuisse. Je prends un mouchoir pour essuyer le jus qui coule comme une fontaine.

Il me demande à boire, je lui apporte un verre d’eau. Sa queue est toujours bandée, longue et dure. Il me lance un regard. Je saisis alors sa queue et je la branle légèrement. Il me place alors en levrette et il se renfonce en moi, faisant sortir en masse le sperme qu’il m’a déjà inséminé.

Il me baise comme un sauvage pendant de longues minutes. Il me tient fermement les hanches. Je sens son membre entrer et sortir avec vigueur, ses couilles fouetter mon cul et son souffle chaud dans mon dos. Puis il sort de mon trou et il me donne sa queue à sucer. Et finalement, il se branle. J’ouvre ma bouche en grand, je sors la langue. Et ses couilles envoient la sauce, un sperme abondant et crémeux sort de son gland et s’écrase sur ma langue. Mais il continue de se branler avec vigueur. Et dans un cri puissant, il jute une pluie de sperme qui me recouvre la langue, le visage et les cheveux. Même le canapé et le sol ne sont pas épargnés. Comme un affamé, j’avale son jus, je m’empare de sa queue que je mets en bouche alors qu’elle continue d’éjaculer. Je déguste son divin nectar tout en me branlant et je jute vite, laissant tout couler sur le sol.

Viktor se rhabille et va continuer son travail dans le jardin. Il reviendra plusieurs fois dans la journée pour me baiser. Une fois le travail fini, je l’ai bien remercié pour son travail. J’espère devoir bientôt avoir recours de nouveau à ses services spéciaux.

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire. N’hésitez à me contacter/m’envoyer des commentaires. (N’oubliez pas de préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 1er Juil. | 54 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Mon Cantal doux Coolsexe
Soirée entière Shura
Un mâle hors du commun Rafael
Anecdotes Fabrice
Running Alexandre
Le squat Fabrice
Beauf de coeur Louuis3535
Plan avec Karim 0liv

Les séries : 46 pages

Agriculteur | 14 Amical72
Saison 21 : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
67 | 8 | 910
11 | 12 | 1314
Le gendarme et mon cul | 2 | +1 Lepassif
1 | 2
Vengeance sur Hétéro | 19 | +1 Miangemidemon
1 2 3 4 5
6 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19
Confinement en famille | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Abandon total | 4 | +1 Balthazar
1 | 2 | 3 | 4
Cruising | 4 | +4 Zebulxxx
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 187 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Juin 2024 : Visiteurs : 144K

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : jeudi 27 janvier 2022 à 12:13 .

Retourner en haut