NEWS :
18 19 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

57 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Mon meilleur ami est un gros cochon

Salut à tous,

Je suis en couple avec mon mec, David, depuis près de 10 ans et nous habitons une grande maison qui peut accueillir nos familles quand ils viennent nous rendre visite.

Moi, c’est Nico, 38 ans, blond aux yeux bleus, avec quelques kilos en trop, monté 17 cm.

Il y a 5 jours, mon meilleur ami, Pierre, m’a appelé en téléphone. Je sentais qu’il avait du spleen dans sa voix et je lui ai demandé ce qu’il n’allait pas :

- Je viens de rompre avec mon copain...
- Oh non !

Pierre et Steve ont été pendant presque 5 ans ensemble. Ils formaient selon moi le couple parfait. Ils étaient prévenants l’un envers l’autre, ils étaient bien équilibrés, ils allaient bien ensemble. J’ai alors remonté le moral à mon meilleur ami. Mais il semblait ne pas trop mal le prendre. J’étais cependant sûr que c’était une façade. C’est pourquoi je lui ai proposé :

- Viens nous voir ! Ça te fera penser à autre chose !
- Oui, ça pourrait être une bonne idée...
- Tu pourras rester autant que tu veux.
- Je regarde les billets de train et je te dis.
- D’acc ! A plus tard alors !
- Yep.

Pierre a raccroché et je suis allé parler de notre conversation à David. Il était tout à fait d’accord qu’il fallait l’aider.

Et voilà donc 5 jours plus tard, Pierre arrive au train de 17h15. Je vais le chercher à la gare et on fait le chemin jusqu’à notre maison. Il va saluer David qui est encore en télétravail et je lui monte sa chambre. On vit dans une maison qui n’est pas très large mais qui a 2 étages. Je l’installe au deuxième dans la chambre d’amis et je lui dis de prendre son temps. Il me demande :

- Je peux aller prendre une douche ?
- Oui, bien sûr. Tu as ta salle de bains privative derrière cette porte. J’ai déjà mis des serviettes propres sur le lavabo.
- D’accord, c’est gentil.
- A tout à l’heure.

Je m’éloigne quand Pierre me rappelle :

- Nico... merci...

Et il me prend dans ses bras et il me sert fort.

- Tu es un véritable ami.
- C’est normal.

Il m’embrasse sur le front et je le laisse s’installer. Je vais préparer un apéro. Il descend une demi-heure plus tard, on s’installe sur la terrasse. On boit un truc, on grignote quelques chips. Quand David descend, je les laisse tous les deux pour aller faire le repas. Je prépare une quiche lorraine ainsi qu’un curry de légumes et de poulet. On passe à table et à ce moment, Pierre nous apporte un cadeau.

- Je ne saurais jamais comment vous remercier...

David déballe son cadeau : c’est un vase d’une marque connue qu’il adore. David est fan de tout ce qui est babiole. Moi, il m’offre un superbe stylo d’une marque chère et très connue. J’en suis sans voix.

- Pour t’aider dans tes corrections !
- Merci, Pierre, il ne fallait pas...

On s’embrasse et on passe à table. On se régale. Pour le dessert, j’ai acheté un vacherin qui se finit très vite aussi. On parle beaucoup, on rigole. Je suis super content que Pierre ait l’air en forme. Je l’aurais pensé plus déprimé. Après avoir regardé un film de super-héros, nous allons tous nous coucher car le lendemain, vendredi, David et moi travaillons.

Pierre va visiter la ville et quand je rentre, il n’est pas là. David vient de finir une réunion en ligne... je passe alors sous son bureau et je sors sa bite hors de son pantalon. Elle se dresse immédiatement.

David a 43 ans, il est de taille moyenne, il a des cheveux longs et bruns, il est robuste : il a des épaules carrées, des petits seins et un gros ventre bien dur. Il est à peine poilu, seulement au niveau du pubis il y beaucoup de poils frisés. Il a une queue marron foncé de 18 cm bien épaisse et de très grosses couilles noires.

Je prends sa bite en bouche et je me mets à le sucer. J’entends alors la porte d’entrée sonner. Je me dépêche de finir ce que j’ai commencé et David jute une bonne quantité de sperme dans ma bouche. J’avale tout et je descends vite ouvrir.

C’est Pierre qui rentre. Je lui fais la bise. Il se retourne et il me regarde malicieusement en disant :

- Tu en as encore au coin de la bouche...

Je passe alors mon doigt sur ma lèvre et en effet, j’y vois du sperme. Je l’avale vite fait mais je me mets à rougir car je me rends compte de mon impudeur. Je murmure :

- Désolé...
- Ne t’inquiète pas. C’est normal entre maris.

J’essaie d’oublier cet incident et je vais préparer le repas. On mange des pommes de terre sautées et un poulet rôti. Puis, on se pose devant un film. Une fois celui-ci terminé, je vais faire la vaisselle. Pierre arrive et me demande si j’ai besoin d’aide.

- Non merci, David va essuyer le peu de trucs qui ne vont pas dans le lave-vaisselle.
- D’accord. Je vais aller me coucher, je suis un peu fatigué.
- Pas de soucis. Bonne nuit alors.
- Bonne nuit... et merci pour le bon repas.
- Avec plaisir.

Pierre ferme la porte et David vient essuyer la vaisselle. Quand il a fini, il vient alors se frotter derrière moi et il m’embrasse dans le cou en me pelotant le cul.

- Arrête... Tu fais quoi ! Il pourrait redescendre et nous surprendre. Tout à l’heure, il a vu du sperme au coin de ma lèvre. C’est la honte.
- On l’entendra descendre... allez, bébé, ... un petit coup vite fait.

Sans attendre ma réponse, il fait glisser mon pantalon sur mes genoux et il me caresse le cul. Il mouille ensuite son doigt et il me doigte. Puis très vite, il fait glisser ses 18 cm dans mon trou. Je me cambre un peu, vaincu... et la queue tendue. David saisit mes épaules et il se met à me baiser. Après 5 minutes, il ressort et il se met contre le lave-vaisselle. Je m’agenouille et je le suce. Puis, je me relève, je me couche sur la table et lui toujours debout enfonce sa bite dans mon cul. Il se colle contre moi, il se met à me faire sensuellement l’amour en m’embrassant dans le cou. Il accélère la cadence. Il fait dos à la porte et moi, je la vois lentement s’ouvrir... et Pierre nous regarde en train de baiser. Je veux dire à David d’arrêter mais il est sur le point de jouir, il accélère le mouvement et il jute dans mon anus. Je sens 5 gros jets m’envahir. Epuisé, il s’écroule sur mon corps. Paniqué, je lui dis :

- Pierre est là !

Il se retourne et il voit Pierre qui est en caleçon en train de se tripoter. Je sens la bite de David quitter mon trou qui laisse lentement écouler le sperme de mon mec. Pierre passe sa main dans son caleçon et il me regarde d’une facon perverse... Il finit par demander à David, en me désignant :

- Je peux ?

David est surpris mais il sourit et dit :

- Fais-toi plaisir !

Stupéfait, je vois Pierre faire descendre son caleçon sur ses chevilles. Sa queue est bien tendue !

Pierre a 39 ans, il a les cheveux coupés très courts, une barbe de 3 jours. Il a une peau mate et il est vraiment beau gosse. Il est un peu enrobé. Il de petits seins et un petit ventre tout mignon. Il a quelques poils au milieu du torse et du ventre. Son pubis est rasé. Il a une bite épaisse de 17 cm et de grosses couilles noires, rasées elles aussi.

Il s’approche et d’un doigt, il récupère le sperme de mon mec. Il en badigeonne sa queue et il me regarde plein d’envie :

- Ça fait un moment que j’ai pas baisé...

Il enfonce sa queue en moi en me souriant. Je la sens m’envahir... et dès qu’il se met à faire des va-et-vient, j’éprouve un grand plaisir. Il met ses mains sur mes fesses et il prend un rythme régulier et assez profond. Mon mec regarde ça en caressant sa bite qui est en demi-molle. Pierre se penche sur moi et il me roule une grosse pelle. Je suis tout chamboulé.

Après 3 minutes, Pierre augmente la cadence, ses allers-retours sont plus rapides et sa bite sort pratiquement entièrement de moi pour re-rentrer au fond de mon cul.

Après 5 minutes, il me fait me relever et il me retourne. Je prends appui sur la table et il s’enfonce en moi. Il saisit mes hanches et il me baise sauvagement. Je sens bien ses grosses couilles me frapper le cul. Il me caresse parfois le dos. Quelques minutes plus tard, il me demande :

- Je peux jouir en toi ?
- Oui, murmuré-je

Il accélère le mouvement, il se bloque en moi et je sens la violence de 7 jets très puissants frapper le fond de mes entrailles. Il a l’air d’être un bon juteur ! Pierre m’embrasse dans le cou puis il se retire et il me sourit. Je souris, gêné, à mon tour. Il finit par dire :

- Bon, je vous laisse, bonne nuit.

Il monte dans sa chambre. Je suis chamboulé, je n’aurais jamais cru que mon meilleur pote me baise. Nous n’avions pas jusqu’ici ce genre de relation. Mon anus dégouline de sperme et mon mec se met à se branler. Il bande de nouveau. J’ouvre la bouche tout en me branlant aussi et nous jutons en même temps, moi sur le sol, lui dans ma bouche. J’avale tout son jus.

Je vais prendre une douche et je rejoins David dans notre lit en disant simplement :

- Je m’attendais pas à ça !
- Moi non plus !

On s’endort dans les bras l’un de l’autre.

Je me réveille vers 7h et je bande... je me colle alors contre David et il sent mon excitation. Je pense aussi à mon meilleur pote qui m’a baisé. Je dois avouer que j’ai adoré... ainsi que la réaction de mon copain qui m’a offert à Pierre. David sent que je bande et il prend alors ma queue en main et il se met à me branler. On s’embrasse alors tendrement et David se penche pour me sucer. Il saisit ma bite et il entame des allers-retours.

Après 5 minutes, il se pose sur moi, je me retrouve avec ses 18 cm devant le visage et je les prends en bouche. On fait un magnifique 69. Une envie irrésistible envers mon copain me prend et je me mets à quatre pattes. Il enfonce d’abord sa langue dans mon cul qu’il bouffe puis il met son gland contre mon cul. Je m’empale sur sa teub. Il met ses mains sur mes hanches et il commence à me baiser lentement. Il me dit alors :

- Gémis !

Je commence doucement à gémir.

- Plus fort ! Je veux qu’il t’entende !

Il veut que Pierre nous entende faire l’amour ? Sans discuter, je me mets à gémir fort comme dans un film porno. Le résultat ne se fait pas attendre. Au bout de bien 5 minutes, je vois la porte s’ouvrir et Pierre nous regarde. Il est complètement nu et il bande déjà. Je lui fais signe, il s’approche et je le suce pendant que David me baise avec une cadence lente et régulière. Les deux mecs bandent bien durs !

Après quelques minutes, David me fait mettre sur le dos et il montre à Pierre mon cul, l’invitant ainsi à prendre sa place. Pierre s’enfonce immédiatement dans mon anus et il se met à me baiser sauvagement. Il donne de bons coups de bite profonds. Moi, j’entoure ses hanches de mes hanches et je pose mes mains sur son cul pour diriger sa cadence que je veux encore plus puissantes. Au bout de 10 minutes, il laisse sa place à David qui me baise plus doucement. Pierre s’assoit à côté de nous, il se branle en matant le spectacle.

Ensuite, David ressort et Pierre me fait mettre en levrette. Il s’enfonce en moi et il me baise pendant 5 minutes. Il me pilonne, je crie bien fort. Il jouit dans mon cul. Il envoie moins de jets que la veille... mais ils sont tout autant puissants. David se plante dans mon cul et le jus chaud de mon meilleur ami lui fait tellement d’effet qu’il gicle dans mon cul au bout de quelques secondes. Je me prends 5 giclées puissantes qui s’ajoutent à celles de Pierre.

Il ressort et mon cul dégouline de sperme. Pierre me regarde, complice, et il quitte notre chambre pour aller se laver. Je me jette dans les bras de David... et nous ne parlons pas, nous savourons notre orgasme.

La matinée se passe bien, je dois faire quelques trucs au jardin et Pierre m’aide. Après le repas, Pierre va faire une sieste. David a du bricolage à faire et moi, je veux me reposer aussi un peu. Je me pose sur mon lit et je commence à m’assoupir. Je suis réveillé par un bruit. J’écoute attentivement : on frappe à la porte de la chambre. Je dis « Entrez » et c’est Pierre qui apparait, nu. Il s’approche de moi et je vois qu’il bande. Il me prend par les cheveux, ma bouche s’ouvre automatiquement et sa queue s’enfonce dedans. Il se met à me la baiser. Putain ! Il a l’air bien chaud. Il me prend la tête entre ses mains et il entame des coups de bite puissants. Il va loin dans ma gorge.

Après 2 minutes, il prend par le bras, il me fait retourner, je me retrouve sur le ventre. Il écarte alors mes fesses, il crache sur mon trou... où il plonge sa langue. Il me fait un anulingus de malade. Je gémis fort. On m’a rarement bouffé le cul comme ça. Il en ressort, il me claque les fesses alors que je le vois se branler. Il bande dur. Il replonge dans mon trou et sa langue qu’il y fait tournoyer. C’est tellement bon !

Il s’assoit ensuite sur le lit et sa queue se retrouve devant son ventre, dressée. Je me précipite dessus et je lui taille une bonne pipe. Il accompagne ma suce de sa main plaquée contre ma nuque. Puis, il m’attire vers lui et il me roule une grosse pelle... avant de me faire replonger sur sa bite. Je la dévore presque... elle est si bonne !

Ensuite, il me place sur le dos, le cul dans le vide et il enfonce sa bonne teub bien épaisse dans le cul. Il entame une baise endiablée et sauvage. Il prend appui sur mes jambes et il me défonce puissamment. Je me branle pendant ce temps. Parfois, il sort sa teub, il la tape contre ma rosette avant de se renfoncer en moi. Ensuite, il monte sur le lit, il se met accroupi et il reprend sa baise.

Par la suite, il se met sur le lit et je le chevauche. Je fais de rapides va-et-vient sur sa grosse bite et je vois ma queue tendue que se balance de haut en bas. Il est vraiment endurant. Il me fait ensuite basculer sur le côté. Il se colle contre moi, par derrière il me fout sa queue dans le cul et il me baise en donnant des coups de reins rapides et profonds. Il m’embrasse dans le cou et après bien 10 minutes, il murmure :

- Je vais te mettre enceinte, bébé !

Il donne un coup puissant de reins et je sens un jus épais, blanc et chaud m’envahir le cul. Il ressort de moi, il me donne un baiser sur la bouche et il s’enfuit en catimini hors de ma chambre.

Le soir, on mange dehors. On est tous les trois très complices. Ça fait du bien de voir Pierre aussi rayonnant. On parle bien, il nous raconte sa rupture avec son mec, qu’il ne lui donnait plus de plaisir au lit et que malgré tout, Pierre lui ait resté fidèle jusqu’au bout. Steve ne voulait même plus coucher avec lui vers la fin... et Pierre a rompu quand il l’a pris en flag en train de coucher avec un autre mec. Ce n’était pas le fait qui le trompe qui l’a blessé mais le fait qu’il le laisse avec sa forte libido se branler plusieurs fois par jours seul, alors que lui s’envoyait en l’air avec d’autres.

On rentre dans la maison quand la nuit commence à tomber et on continue de parler et de boire du vin. Au bout d’un moment, Pierre nous sort :

- Les mecs... j’ai envie de vous !

Sans nous laisser le temps de répondre, il se déshabille et il se retrouve à poil, en train de bander. Il se tient debout... et moi, je vais vers sa queue. Je me mets à genoux et je suce sa bite. David vient à côté de moi et je vois qu’il s’est déjà dessapé. Il joue avec sa teub tendue contre ma joue. Je la prends alors en bouche et je la suce avec plaisir. Je commence à alterner les deux queues. A un moment, je les saisis et j’enfonce les deux glands dans ma bouche. Je m’occupe d’elles pendant bien 20 minutes.

A un moment, Pierre m’attire vers lui. Il s’assoit sur le fauteuil. Il humidifie vite fait mon trou et il m’y enfonce sa queue épaisse qui m’ouvre bien, alors que je lui tourne le dos. Il m’entoure de ses bras, il m’embrasse dans le cou pendant que je me mets à le chevaucher. Et quand David présente sa bite devant ma bouche, Pierre me fait lever le cul pour me pilonner pendant que je m’occupe de mon mec.

Après 5 minutes, je descends de mon destroyer et je me retourne. Je me mets à sucer Pierre, le cul cambré, pendant que David me baise. Il donne de grands coups de queue, très amples. Il lui faut 10 minutes pour m’engrosser. Je m’assois alors sur la bite de Pierre qui se met à me défoncer. Le sperme de David lubrifie sa queue et il remonte le long de mon trou. Sa bite devient blanche, elle fait pression sur le jus qui sort par vagues. Une partie tombe sur le sol, l’autre tombe sur ses couilles qui envoient valdinguer le sperme un peu partout dans la pièce. Au bout de 20 minutes, il m’engrosse. Je reçois de petites giclées de sperme.

On s’embrasse tous et Pierre finit par aller dans sa chambre. Je m’endors, dégoulinant de sperme.

Le lendemain matin, je me lève alors que David dort toujours. Je mets la machine à café en marche et je suis en train de sortir dans les tasses quand Pierre entre dans la cuisine. Il porte juste un caleçon, il semble sortir du lit. Après un « bonjour » plein d’entrain, il se colle contre moi alors que je mets le sucre dans les tasses. Il se met à m’embrasser et je sens son paquet durcir contre mon cul. Ses mains se mettent à me caresser le corps et elles descendent vers mon cul. Il libère mes fesses qu’il masse. Il m’enlève finalement mon t-shirt et il m’embrasse dans le cou.

Il devient soudain chaud. Il me fait retourner, il me roule une grosse pelle. Puis, il me fait basculer sur la table de la cuisine et il m’écarte les jambes. Il me fout un doigt dans mon trou... qui est encore humide de la veille ! Il sourit de façon perverse et il enfonce lentement sa queue dans mon anus. Il tient mes jambes, il se penche sur moi pour m’embrasser et il entame des va-et-vient réguliers.

Ensuite, il se rapproche de moi, il colle son corps contre le mien, il fait entourer me jambes autour de ses hanches et il entame un pilonnage puissant. Je m’accroche à son cou et je lui rends ses baisers torrides.

Il me fait l’amour pendant 10 minutes et il jouit sans un bruit dans mon cul. Je le remarque seulement à la grosse quantité de sperme chaud qui envahit mes entrailles. Il ralentit ses coups de reins, et il se retire. Je me masturbe et je jouis sur mon ventre. Je lui sers un café et on le boit nu dans le salon, très complices.

David se lève une heure plus tard. On prépare un bon repas et on mange. On est tellement repu qu’on décide d’aller faire une petite promenade. Dès qu’on sort de chez nous et qu’on marche 5 minutes, on se retrouve dans les vignes. On parle beaucoup, on rigole ensemble. C’est vraiment très agréable. On marche, sans s’en rendre compte, bien une heure. Quand on voit qu’on est au milieu de nulle part, on décide de faire demi-tour.

Soudain, je me retrouve par terre, plaqué par Pierre, sur l’herbe, entre 2 rangées de vigne. Il me retourne, je me retrouve sur le dos et il me roule une grosse pelle en disant :

- J’ai tellement envie de toi !

On s’embrasse sauvagement. Il déboutonne son pantalon et il en sort sa grosse queue déjà bien dure. Il me l’enfonce dans la bouche et il prend ma tête dans ses mains et il me fait faire des allers-retours sur sa queue.

Il se met ensuite entre mes jambes, il m’embrasse et il fait descendre sa langue sur mon corps. Je sens alors un doigt me pénétrer. Je mouille déjà bien et il fait quelques allers-retours. Il représente sa teub devant ma bouche et je la suce tout en la branlant.

Après quelques minutes, il me fait mettre à quatre pattes et il s’enfonce dans mon cul. Je lève alors la tête et je vois David en train de se branler, le pantalon sur les chevilles. Pierre me baise avec force et rapidité. Il me tronche bien et il me fesse de temps en temps. Il me baise 15 minutes et il jouit de grosses giclées dans mon ventre. Je m’assois par terre et je me branle. David arrive, il se branle et il enfonce sa queue dans ma bouche. Je sens immédiatement une fontaine de sperme jaillir dans ma bouche et couler dans mon œsophage. Il ne m’en faut pas plus pour juter dans l’herbe.

Je me relève, on se rhabille et on repart, rigolant, tous complices. Sur le chemin du retour, Pierre nous annonce qu’il doit partir le lendemain.

- J’aurais vraiment bien aimé rester mais ma mère m’a appelé ce matin et elle ne va pas bien, apparemment. Il a besoin de moi.
- Ah non, je suis désolé.
- Moi aussi. J’ai regardé les horaires et j’aurais un train à 10h30.
- Pas de soucis, j’ai cours qu’à 12h, je t’emmènerai sans problème.
- Merci.

David intervient alors :

- Dis, Pierre, pour ta dernière nuit ici, ça te dit que je te prête Nico ? Il pourra dormir avec toi !
- Avec plaisir.

Je regarde mon copain en souriant : il me prête à mon pote, comme un objet. Ça me fait un peu d’effet, je dois avouer.

Après le dîner, on reste sur la terrasse à profiter du soleil pour bavarder. Puis finalement, on va se coucher. J’accompagne Pierre après avoir jeté un dernier coup d’œil à David qui me fait signe de la tête que c’est ok.

Je me retrouve dans sa chambre. On se déshabille et on se glisse sous les draps. Il me prend dans ses bras et il m’embrasse. Il ouvre les draps et on voit que chacun de nous bande à fond. Il sort ma bite de mon caleçon et il se met à me branler. Je fais la même chose avec ses 17 cm qui sont vraiment bien épais ! Je n’arrive pas à refermer la main dessus.
On se regarde en souriant et en se branlant. Puis au bout de 5 minutes, je ne peux plus résister, je me penche sur sa queue que j’enfonce dans ma bouche. Je la suce, je fais des gorges profondes, je lèche le gland. Après quelques minutes, il me fait me relever et il m’embrasse sauvagement. Je sens sa langue qui pénètre dans ma bouche et qui s’enroule autour de la mienne. Sa main descend vers mon trou, elle le titille et elle se met à le pénétrer.

Puis, il me dirige de nouveau vers sa queue que je suce tout en me branlant. Il finit par me faire mettre en levrette et il commence à me baiser. Il entre lentement en moi mais il entame immédiatement une baise intense avec de gros coups de reins bien amples. Puis, il me baise avec des coups plus petits et plus lents, pendant qu’il me roule des pelles.

Il me place ensuite sur le dos et il me fait vraiment l’amour. Il m’embrasse tout en faisant des mouvements amples et lents. Je sens bien sa grosse queue épaisse m’ouvrir mon trou en grand. Quelle sensation de dingue ! On ne fait plus qu’un ! C’est un instant magique. Puis, il reprend une baise sauvage qui me fait gueuler fort. Ma queue vibre sous ses assauts, ma prostate se fait maltraiter. Il jute au bout de 10 minutes dans mes entrailles 7 puissantes giclées.

Il me branle, il approche sa bouche de ma queue et il boit mon jus qui jaillit de ma queue. Mon orgasme passé, il se colle contre moi et nous nous câlinons un long moment avant de nous endormir dans les bras l’un de l’autre.

Le matin, vers 6h, je suis réveillé par Pierre qui est en train de me peloter et de m’embrasser. Je sens sa bite dure contre mon cul. Alors, je la prends, et je l’enfonce dans mon anus qui est encore mouillé et lubrifié par son propre sperme. Il me prend dans ses bras et il bascule sur le dos, m’entrainant avec lui. Je me retrouve sur son ventre et lui a ses bras autour de moi. Il se met à aller et venir dans mon anus. Le matelas mou amplifie ses mouvements et le fait rebondir pour le faire aller plus loin dans mon cul. Je sens tellement bien sa bite que je me mets à gémir fort.

5 minutes plus tard, David entre dans la pièce, nu, une belle queue bandée entre les jambes. Pierre sourit et il me fait basculer sur le matelas. Il se retire et David me retrouve sur le dos. Il enfonce immédiatement sa queue dans mon anus et il se met à donner des coups de bite puissants et sauvages. Pierre s’assoit à côté de nous et il nous regarde baiser tout en se branlant. Après quelques minutes, David se retire et je chevauche de nouveau Pierre. David se place à côté de nous et il nous mate tout en se masturbant.

Je me mets alors à chevaucher les deux mecs à tour de rôle. C’est trop bon de savoir que la bite de mon mec et celle de mon meilleur pote se partagent mon cul. Ensuite, je me mets en levrette sur le bord du lit et, en étant debout, ils se succèdent dans mon anus.

Pierre est le premier à jouir. Il m’enfonce une bonne dizaine de jets dans mes entrailles et il laisse sa place à David qui baise dans le sperme de mon meilleur pote et qui y ajoute aussi sa semence. Je me sens bien rempli et le jus sort par vagues hors de mon anus pendant que je me branle que les deux mecs me lèchent les couilles. Je jute de grosses giclées sur mon ventre.

On va se laver, on mange ensemble. Puis, j’emmène Pierre à la gare. Au moment de se séparer, il me dit :

- Merci, mon Nico, tu m’as bien aidé à oublier l’autre con. C’était vraiment génial.
- Oui, tu es un mec et un amant génial. Je ne comprends pas comment l’autre con n’a pas su apprécier ce qu’il avait chez lui. Tu es certes un gros cochon, une bête de sexe insatiable... mais je t’adore comme ça ! Et je suis sûr que tu trouveras bien mieux que lui !
- Toi, tu as de la chance avec David. C’est un mec génial.
- Je sais.
- Merci pour votre aide. Je vous adore. Allez, le train va partir. Merci pour tout et à très bientôt.

On s’enlace tendrement, on se roule de grosses pelles (peu importe ce que les autres peuvent penser) et il monte dans son train.

- Au revoir, Nico !

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 18 Avril | 155 pages

Les nouvelles | 23 Pages

Salle de muscu Meetmemz
Le tunnel Ludo06
Lundi de repos Stephdub
Cartel mexicain Meetmemz
Mon frère, mon cousin et moi Justin
Première avec un mec Sympa
Bleu topaze Coolsexe
Teddy, le rugbyman Le French Chazer
Aventure Panne de voiture Boydu69
Je suis redevenu une pute Loyxxx
Randonnée gourmande (Réédition) Giovanni
Le surveillant de baignade Kawaikat
Découverte du cruising TragoLefa
Un après midi au sauna Bimaispastrop
Il me transforme en femelle RyanSoumis
Préparation d'une pute à rebeus Man4lope
Six hétéros Meetmemz
Plan à 3 EricDeFrance
Trio magique ! Weell59
Torse nu dans la backroom Gill
1ère fois sans capote Mister
Perdu Gill
1ère rencontre RomainJm

Les séries : 132 pages

Agriculteur S20 | 15 | +1 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 l 9 | 10
1112 | 1314 | 15
Excitantes retrouvailles | 7 | +1 Max
1 | 2 | 3 | 4 5 | 6 | 7
Un Cul jouissif | 22 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22
Mon biscuit rose de Reims | 3 | +3 Coolsexe
1 | 2 | 3
Avec un homme bi | 2 | +1 Mattiheu
1 | 2
Ville Spatiale | 18 | +1 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18
Destins croisés | 16 | +1 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 Fin
Le Monstre de Pondichery | 14 | +1 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 1213 | 14
Confinement en famille | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Pacha rebeu | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre potes | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
Mon beau-frère | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 57 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : lundi 4 septembre 2023 à 16:58 .

Retourner en haut