NEWS :
10+11 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

173 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Chef de famille incontesté

Matowu et sa famille vivent ensemble dans une grande maison à M., en Nouvelle-Aquitaine. Ce black a une grande famille. Il a une femme, 5 fils nés de son union avec sa première épouse et 3 fils nés de sa deuxième union. Deux de ses fils lui ont aussi offert 4 petits-fils de 18, 20, 22 et 25 ans.

Matowu a 55 ans et il est le maître incontesté de la maison. Il règne en père et en grand-père. C’est un mâle dominant, un alpha. Son propre père jusqu’à son dernier petit-fils sont voués à être à son service. En sa présence, on parle à voix basse. Personne n’oserait jamais contester ses décisions. Son pouvoir spirituel est indiscutable. Pour les membres de sa famille, c’est une relation normale et inerrante à leur nature.

Même sur le plan sexuel, ils sont là pour le servir. Matowu prend ce dont il a envie et quand il a envie : ses fils, leurs femmes, leur progéniture. Il n’a qu’un seul tabou : les enfants ! C’est sa seule règle.

Et justement, aujourd’hui c’est l’anniversaire de son plus jeune petit-fils, Yanis. Il vient d’avoir 18 ans. Il est temps pour lui d’entrer au service de son grand-père. Matowu va lui faire connaitre ce que c’est d’être vraiment dévoué à son grand-père. Sa période d’insouciance est terminée.

En ce jour spécial, Yanis et son frère José se font appeler par leur grand-père. Yanis sait que ce jour va être pour lui un rite initiatique qui va l’emmener dans le monde des hommes. Il est super impatient. Il a toujours adoré entendre son frère et ses cousins raconter la joie que c’est de servir sexuellement leur grand-père ainsi le plaisir qu’il leur procure.

Matowu est sur une table de massage quand les deux frères entrent dans la chambre. La lumière est tamisée et des bougies ont été allumées par la mère de Yanis. Les deux jeunes hommes savent ce qu’ils ont à faire. Ils enduisent leurs mains d’une huile chaude et ils commencent à masser le dos de leur grand-père. Il a un dos puissant, une taille svelte et des fesses rondes et bombées, le tout sans un poil. Matowu se laisse masser puis il se retourne et les deux garçons s’occupent du devant. C’est la première fois que Yanis peut admirer son grand-père nu. Il l’observe bien pour s’imprégner de ce moment spécial.

Matowu est grand (2m), il a le crâne rasé, les traits durs, une barbe bien taillée avec des poils noirs et drus et quelques poils blancs. Son corps est svelte, musclé sec. Il a des pectoraux saillants, des abdos se dessinent. Ses bras sont musclés. Il porte une chaine d’or avec une croix autour du cou. Il n’a pas un poil sur le corps. Sa peau est d’un noir très sombre. Sa queue toute noire est au repos. Elle est longue (12 cm), flasque et elle a l’air lourde. Elle repose sur deux grosses couilles. C’est une nouveauté et un honneur pour Yanis de voir ce corps nu. C’est la première fois et il veut savourer le moment.

Yanis et José s’occupent du torse puis descendent vers son ventre et ses cuisses. Yanis apprécie la douce peau noire de son grand-père. Il admire aussi son membre qui prend du volume. Matowu les arrête d’un geste.

- Venez vers moi.

José s’approche de Matowu et il l’embrasse. Quand il a fini, Yanis comprend qu’il faut qu’il l’imite. Il pose ses lèvres sur celles de son grand-père et il lui donne un baiser. Ses lèvres sont pulpeuses et douces. Il ressent comme un choc électrique dans tout son corps et il sent sa queue se dresser immédiatement. Matowu prend alors sa tête dans ses mains et il lui roule une grosse pelle. José s’approche et les trois hommes s’embrassent, leur langue s’enroulant dans les deux autres. Puis tandis que Yanis continue d’embrasser le Mâle, José descend vers sa queue et il prend en bouche l’énorme morceau de Matowu. Yanis s’interrompt et admire la technique de son frère qui semble bien donner du plaisir à son grand-père. Il branle d’une main (qui n’arrive pas à en faire le tour) l’énorme anaconda tandis qu’il monte et descend avec sa langue sur la bite tendue. Le grand-père a une queue de 26 cm, noire, épaisse (aussi épaisse que la circonférence de la main fermée de Yanis), très longue, traversée de 3 grosses veines, légèrement recourbée vers le bas avec un gland marron. Ses couilles de taureau sont lisses, rondes, bien pendantes.

Quel beau spectacle, pense Yanis. Il admire aussi son frère... il trouve qu’il est vraiment un beau mec : il a 20 ans, il est mince, sans être pour autant musclé. Il a une grosse tête. Il est très mignon, il a des cheveux courts et crépus, il est grand (1,90m). Il a une peau marron, il se rase complètement le corps. Il a une queue fine de 20 cm, complétement noire avec un gland marron et de petites couilles.

Au bout de quelques minutes, Matowu se relève et prend les hanches de José dans ses mains puissantes. Il le met à quatre pattes et il pose son énorme gland sur la rosette de José. Il crache dessus puis il enfonce le crachat avec son gland dans les entrailles du frère de Yanis. Il disparait dedans, suivi par le reste de la belle bête. Yanis regarde avec admiration ce gros pénis déformer le trou de son frère. Quelle merveille de voir la bite disparaitre dans ce jeune corps. Matowu y va lentement mais sûrement. Le trou de José avale l’anaconda en entier et seules les grosses couilles se retrouvent à pendre devant les fesses de José. Matowu se met alors à donner des coups de rein. Yanis est fasciné par cette baise lente qui devient lentement très sauvage. Matowu prend le frêle corps de son petit-fils dans les mains et il le baise à fond. Seul son cul bouge pour faire entrer et sortir le gros morceau. José gueule de plaisir. Yanis bande à s’en faire péter le rouleau. Il est impatient de se retrouver à la place de son frère. Au bout de 10 minutes de baise sans relâche, Yanis remarque que son frère jouit sans s’être touché. Comme si une force magique l’y obligé, il se place en dessous des 20 cm de son frère. Il ouvre la bouche et avale le sperme blanc qui gicle de sa queue. Il admire alors la queue bien épaisse du grand-père défoncer le petit cul fraternel. Il voit cette grosse queue bien épaisse déformer le trou de son frère qui est quand même assez mince. Cet anaconda tout noir qui défonce le petit cul marron est vraiment magnifique. La queue entre et sort de l’anus et les grosses couilles frappent les fesses du grand frère. Elles ont l’air pesantes surtout quand elles se balancent pour finir par s’écraser sur les couilles de José.

Dans un cri guerrier, Matowu plaque sa queue au fond du trou de José et Yanis admire comment les grosses couilles sont prises de secousses, expulsant le précieux sperme dans l’antre de son frère. Matowu donne quelques coups de reins puis sort du cul de José. Yanis écarquille les yeux quand il voit un torrent de sperme suivre la queue ramollie du grand-père. Son visage se retrouve aspergé par une fontaine de jus qui coule le long du cul et des couilles de son frère. Ravi, Yanis ouvre la bouche pour récupérer le divin liquide qu’il avale immédiatement. José roule sur le côté et il se pose sur le lit, sur le dos, épuisé.

- José, laisse-nous maintenant (il se tourne vers Yanis). Tu vois, voilà ce qui t’attend. Et à en croire ta petite queue de puceau, tu en as bien envie.

Yanis regarde sa queue tandis que José se rhabille. La bite de Yanis est dressée toute droite mais c’est vrai qu’elle n’est pas très grande. 17 cm... La plus petite bite de la famille, il le sait. Ses frères ont assez fait de plaisanteries dessus depuis qu’il est ado.

- José, attends ! Suce ton frère.

Matowu se pose alors sur le lit et il observe José s’approcher de Yanis. José installe son frère dans un fauteuil puis il se met à genoux devant lui et il prend sa queue en bouche. Yanis ressent un sentiment de plaisir l’envahir ... et il se laisse faire. José se débrouille bien et il pourrait vite le conduire à l’orgasme. Le grand-père est en admiration devant le spectacle de ses petits-fils qui se donnent du plaisir. Il est heureux d’accompagner Yanis dans son dépucelage. Que c’est beau de voir José sucer son propre frère.

- Ça suffit, José ! Recule-toi. Laisse-moi admirer ton frère.

José s’exécute. Matowu observe Yanis : il est mince, assez grand (1,80m), il a une peau caramel, il a des dreadlocks et quelques poils sur le visage. Il est musclé sec. Il a des poils sous les aisselles, quelques poils au milieu du torse, un filet entre le nombril et le pubis qui lui est bien poilu (des poils noirs et frisés). Il a une bite épaisse de 17 cm et des couilles qui ont l’air bien remplies, sans un poil, noires.

- Viens-là, mon grand. Viens téter ton grand-père.

Yanis, tout excité, se précipite sur la queue de Matowu. Elle est encore toute flasque. Il la soupèse : elle est énorme, lourde, imposante. Il caresse aussi les couilles. De gros abricots tous noirs, aussi très lourds. Il met le gland dans sa bouche et il commence à jouer avec la langue. Dans un sursaut, l’anaconda se réveille et enfle dans sa bouche. Essayant d’imiter son frère, il suce la bite tout en la branlant. Mais le morceau devient toujours de plus en plus imposant. Il se met à lui déformer la bouche. Sa mâchoire lui fait mal. Il essaie d’avaler le membre mais il n’arrive qu’à en enfourner un tiers dans sa bouche. Piètre performance comparée à celle José qui avait pris le morceau en entier sans broncher. Il se promet alors d’apprendre et de faire des efforts pour satisfaire pleinement son grand-père.

Ayant trop mal à la mâchoire, Yanis remonte avec sa langue le long du corps de Matowu. Sa langue descend le long du corps de son grand-père. Il mordille ses tétons. Puis elle continue son chemin, Matowu lui caresse la nuque pendant ce temps-là. Puis Yanis passe aux couilles qu’il lèche. En levant les yeux, il a ce bâton immense qu’il va apprendre à vénérer. Il remonte vers les tétons tandis que ses mains caressent le ventre musclé pour ensuite saisir le membre tendu. Matowu prend sa tête entre ses mains et dépose un baiser sur les lèvres de son petit-fils. Il lui roule une grosse pelle. Yanis est ravi. Puis ce-dernier descend dans le cou de Matowu et lui y dépose de nombreux baisers. Sa langue redescend et lèche le beau torse de son grand-père. Enfin, il se retrouve à genou devant la queue du maître et il embrasse l’anaconda tout en caressant délicatement les couilles. Matowu se laisse faire, profitant de ce traitement. Puis il ordonne à José :

- José, humidifie bien le trou de ton frère.

José se précipite sur l’anus de Yanis et il lui enfonce sa langue contre sa rosette. Yanis se croit partir au septième ciel. Yanis cambre bien son cul tandis que José lui écarte les fesses. Il lape avec sa langue la rosette rose du puceau puis il y enfonce sa langue. Yanis gémit de plaisir tandis qu’il suce son grand-père. José prend ensuite un peu de gel et il en tartine son trou tout en jouant avec la rosette de son frère. Il se met à le doigter. Il met un doigt. Puis un deuxième. Yanis se crispe mais les caresses de son grand-père le détendent. José met un troisième doigt au bout de quelques minutes. Il défonce bien le trou de Yanis qui a lÄair d’apprécier.

- Très bien José, tu as fait un bon travail. Retire-toi maintenant ! (Une fois José parti :) Yanis, mets-toi à quatre pattes. Prépare-toi à te faire dépuceler par ton maitre incontesté.

Yanis est tout excité. Il attend ce moment depuis longtemps. Il est à quatre pattes sur le lit. Matowu se place derrière lui et il pose son gland sur le trou humide de son petit-fils. Il s’enfonce lentement. Yanis se crispe. Le gland passe le premier sphincter. Puis Matowu se retire et lui caresse le dos :

- Détends-toi. Tu vas voir, ça va te faire du bien !

Yanis prend une profonde inspiration. Le gland pénètre de nouveau dans le trou et il s’enfonce déjà mieux. Mais il ne s’arrête pas là. La queue s’enfonce lentement toujours plus profondément, marquant des pauses des temps en temps. Elle transperce le cul de Yanis qui ressent de la douleur. Le grand black continue sa descente et Yanis ressent avec bonheur et plaisir les couilles du chef pressées contre son cul. Matowu reste quelques secondes sans bouger, appréciant ce beau cul encore puceau. Yanis essaie de se détendre mais il a le souffle coupé quand son grand-père se met à faire de petits aller-retours... La grosse queue lui laboure l’anus. Mais bien vite la douleur fait place au plaisir. Il ne peut s’empêcher de pousser de gros cris de plaisir qui doivent s’entendre dans toute la maison.

Matowu accélère la baise, ses mouvements deviennent plus rapides. Sa grosse main se pose sur la nuque du jeune éphèbe. Yanis sait alors où est sa place : servir de jument à son grand-père vénéré.

Au bout de quelques minutes, Matowu sort complètement du cul du jeune ... pour renfoncer immédiatement sa bite tout au fond du trou de Yanis... qui en a le souffle coupé. Le chef répète cette opération et Yanis a l’impression qu’il pourrait presque jouir sous ce traitement. Puis Matowu reprend sa baise, cette fois plus sauvage et rythmée. Les mains sur les hanches de Yanis, l’étalon se déchaine maintenant dans le cul du pauvre puceau qui pousse de forts gémissements.

Puis Matowu met Yanis sur le dos. Il s’enfonce dans ses entrailles. Yanis admire son grand-père le baiser. Les pieds sur les épaules de Matowu, il ressent la bite aller encore plus profondément dans ses entrailles. Ses coups de queue sont moins rapides mais tout aussi puissants. Il le baise sur toute la longueur de sa bite. Yanis ressent ses grosses couilles frapper ses fesses. Il admire le beau corps d’ébène de son grand-père s’activer au-dessus de lui, avec ses bras musclés posés de part et d’autre de sa tête.

Ensuite, Matowu place Yanis sur le côté, il se met dans son dos et enfonce sa queue profondément. Là, les coups de reins sont sauvages et violents. Il se fait défoncer à mort. Les couilles fouettent son périnée. Quelle puissance !

Puis, il se retrouve sur le ventre et Matowu s’allonge de tout son corps dans le dos de son petit-fils. Sa queue trouve seule le chemin de l’anus de Yanis qui est bien dilaté et bien ouvert comme un gros O. Matowu se déchaine dans le cul. Ses coups sont puissants et profonds. Yanis se sent vraiment transpercé. Mais il ressent un sentiment qui l’envahit et tout d’un coup, sans pouvoir se contrôler, il éjacule sur le lit du grand-père, sans s’être branlé. Il est au septième ciel. Il sent son anus lui faire mal qui se contracte autour de la queue de Matowu qui pousse un grand cri, prend Yanis par les cheveux et lui murmure à l’oreille :

- Je vais te dépuceler, mon grand. Je vais bien marquer mon territoire dans ton joli petit cul !

Et dans un dernier coup de rein puissant, il envoie la sauce. Yanis sent le sperme de son grand-père lui emplir le colon. Il donne encore quelques coups de bite. Son éjaculation est impressionnante. Yanis sent le jus qui jaillit de la queue qui tressaute et va exploser contre le fond de son cul. La teub crache sa sauce pendant de longues secondes. Matowu pousse un grand soupir de satisfaction. Et quand il ressort, Yanis sent alors le sperme jaillir comme une fontaine de son cul et il l’entend s’étaler sur le sol dans un gros « plouf ». Il sent que son trou est béant.

- Tu as été génial, Yanis. Ton petit cul serré m’a beaucoup plu ! Tu es le petit dernier qui entre maintenant à mon service. Tu devras jour et nuit être à ma disposition. Et crois-moi, je compte bien profiter de ce petit cul bien serré. Allez, file maintenant ! Dis à ton père que j’ai besoin d’une douche maintenant.

Yanis se relève. Il sent qu’il n’arrive pas à fermer son anus qui dégouline toujours de sperme. Il se dirige vers la porte quand son grand-père lui dit :

- Yanis, tu es à moi maintenant. J’ai marqué mon territoire. Tu m’appartiens corps et âme !

- Oui, grand-père.

Yanis sort de la chambre, super content d’être enfin au service de Matowu et fier d’avoir pu le combler. Il est impatient de se faire de nouveau baiser. Comme dépucelage, il n’aurait pu rêver mieux.

A suivre...

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire. N’hésitez à me contacter/m’envoyer des commentaires. (N’oubliez pas de préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 5 Avril | 51 pages

Les nouvelles | 10 Pages

Ça avance Alexgreen
Crier de plaisir P'tit Biscuit
À mon taff Passif17
1 garçon de 20 ans Grossebite
Le gendarme et mon cul Lepassif
Une belle première fois Dave069
Gros cul pour rebeus Meetmemz
L’ensemenceur Meetmemz
Week-end surprise Franck
Mon meilleur souvenir Wqt

Les séries : 41 pages

Les soirées de Mr le Comte | 9 | +2 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
Bande de potes | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Entre frères rebeus | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Les jumeaux et leur père | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15

Cours de soutien | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 173 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : lundi 9 mai 2022 à 18:43 .

Retourner en haut