NEWS :
18 19 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

57 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Hétéro dans les toilettes

Salut à tous,

Depuis quelques semaines, je tchate avec un mec sur Internet. On voulait se rencontrer pour passer du bon temps mais vu qu’il refusait d’envoyer de photos et que je déteste faire venir quelqu’un chez moi sans savoir à quoi il ressemble, je lui ai proposé de se rencontrer d’abord au centre commercial à côté de chez moi. On devait aller prendre un verre puis aller baiser chez moi si le feeling était bon.

J’arrive donc à notre point de rendez-vous, à l’heure vers 14h. personne. Je m’assois sur le banc qu’on avait convenu. 14h15 toujours personne. Il a d’abord répondu à mon premier message, disant qu’il arrive sous peu. Puis le deuxième et le troisième ne reçoivent pas de réponse... Je commence à trouver sa louche.

Pour me changer les idées, je me mets à regarder les passants. Je me retrouver alors à mater un mec avec sa femme. Il a le crâne rasé, il est de taille moyenne, il a une tête assez ronde, il est plutôt mignon, il doit avoir dans les 35 ans. Il porte un jogging noir. Il est assez carré d’épaules. Mon genre de mec quoi. Je vois qu’il parle à sa femme qui entre dans un magasin de fringues. Il lui fait signe qu’il va s’assoir sur le banc. Il se dirige vers moi... et il se pose sur le banc, à ma droite. Je le regarde un peu puis je renvoie un message à mon plan. Pas de réponse. Je vais voir en ligne sur notre site de rencontre, il est hors ligne. Je regarde alors les quelques autres messages que j’ai reçus. Certains veulent des plans. Un black m’a même envoyé des xxxpics. Une vraie bonne queue de 20 cm qui me fait envie. Je mate bien ses photos puis je lui réponds qu’on pourrait se rencontrer.

Tout d’un coup, je lève les yeux de mon portable et je remarque que le mec assis à côté de moi détourne le regard et sourit. Il a dû être curieux et mater mes conversations... et sûrement voir les photos de la grosse bite. Je me sens un peu gêné. Mon regard est alors attiré par son entre-jambe. Je n’avais pas remarqué que la bosse de son jogging a l’air assez conséquente. La queue semble bien longue et large, posée sur des couilles qui la mettent bien en valeur. Le tout forme une belle « montagne » au milieu de son entre-jambe. Je me fais alors prendre en flag. Il me regarde bizarrement quand il découvre que je lui mate sa bosse. Il se lève et entre dans le magasin où sa femme est. Puis, il en ressort et je le vois se diriger vers les toilettes. Je dois avouer que je suis chaud et que j’aimerais bien voir sa queue avant de rentrer chez pour et me branler dessus. Je me rends bien compte que je viens de me faire poser un lapin. Mais je veux essayer de rester discret. Je me lève et je vais aux toilettes. J’y entre et je me dirige vers les pissoirs. Mon beau mec n’y est malheureusement pas. J’entends l’eau couler, je me retourne discrètement et je le vois en train de se passer de l’eau sur le visage. Je lui jette des regards discrets et je remarque qu’il me mate un peu. Il a un regard étrange. Genre le rapace qui va se jeter sur sa proie. Puis il détourne le regard et il se sèche les mains.

Déçu, je vais me mettre à un pissoir et je pisse. Au bout de quelques secondes, surprise, le mec se met à côté de moi et commence à déballer son matos. Je reluque du coin de l’œil. Il ouvre son pantalon de jogging et va le coincer sous ses couilles. Son paquet est visible, bien sorti. Je jette un coup d’œil en essayant de paraitre naturel. Sa queue me laisse sans voix. Elle est longue, dodue, toute en chair, assez large... un boudin charnu... que dire... une vraie bite d’étalon bien marron. Un jet de pisse long et puissant sort de sa queue et éclabousse la faïence des toilettes. Il avait vraiment l’air d’avoir envie. Pendant presque 1 minute, il pisse bien des litres. Je ressens une envie de me mettre à genoux devant lui qui s’empare de moi. La chaleur monte. Mais je n’ose pas. Je regarde maintenant sa queue sans détourner le regard. Le flot de pisse s’arrête, sa bite a de petites contractions, et il se met à la secouer. C’est seulement à ce moment que je remarque ses couilles bien remplies, sans un poil, elles aussi marron.

Maintenant, il ne pisse plus... mais bizarrement, il ne bouge pas. Il reste là, debout, son paquet sorti. Je remarque alors qu’il se remet à secouer sa bite, faisant aller et venir son prépuce sur son gland. Tout d’un coup, je me rends compte que sa queue gonfle. Elle s’allonge, enfle. Il ne me regarde pas, il a les yeux fixés devant lui. Mais je sais qu’il m’appâte, qu’il me séduit, qu’il veut me prendre dans ses filets. Je suis excité par la situation... et par cette queue qui me supplie de la prendre en bouche. Ma bite se met à gonfler.

Le mec fait alors un pas discret dans ma direction et sa main, rapide comme l’éclair, frôle ma bite. Puis sa main passe derrière moi et elle me caresse le cul. Il se montre très insistant, il le malaxe bien. Puis sa main passe dans mon pantalon et elle continue ses caresses pressantes. N’en pouvant plus, je tends ma main et je m’empare de sa queue qui bande bien. Elle est dure et douce. Elle est bien épaisse.

Il m’entraine alors dans une cabine et une fois la porte verrouillée, il enlève son t-shirt et fait glisser son pantalon de jogging sur ses chevilles. Je l’observe alors. Il a des épaules carrées et bien gonflés, des bras puissants avec de gros biceps, il a des pecs de malade et un ventre un peu développé, mais très peu, un mélange de muscles et de graisse. Il a de grandes mains. Il a des poils qui recouvrent légèrement son torse et qui descendent en formant une ligne vers son pubis qui est rasé, tout comme ses couilles. Il a une belle queue de 22 cm, épaisse, marron, avec de nombreuses veines qui la parcourent. Son gland est proéminent, très gros et très large, bien plus que sa queue. Ses couilles sont grosses, plaquées sous sa queue, bien remplies.

Enfin, je sors de ma contemplation et je me mets directement à genoux, enfonçant son gland dans ma bouche. Il pose sa main sur ma nuque et il m’enfonce la moitié de son morceau. Puis il relâche la pression et je commence à le sucer goulument. J’essaie de faire des gorges profondes et sa bite s’enfonce presque dans son ensemble dans mon gosier. Je la ressors de temps en temps et je l’observe. La tige est bien dressée, bien dure, gonflée de grosses veines, elle semble me supplier de la ravaler.

Ma langue passe sur le gland gonflé à bloc. Je m’en délecte, comme si j’avais reçu une bonne sucette. Je reprends ma suce et je tiens sa queue bien fermement, me régalant de la dureté de cette belle bête. Je fais glisser mon pantalon sur mes genoux et je prends aussi ma bite en main pour la branler. L’hétéro se laisse faire, me regardant faire et soupirant de plaisir. Parfois, je fais passer ma langue le long de sa teub puis de ses couilles avant de remonter vers le gland. Cette bite est tout simplement délicieuse. Je m’affaire ainsi dessus pendant 10 minutes. Mais une idée fixe prend la place dans mon cerveau. Je veux absolument cette queue dans mon cul ! Je veux la sentir en moi, profondément, sans obstacle, sans quoi que ce soit entre mes entrailles et cette tige.

Je me relève alors. Je me retourne, je prends sa queue en main et je place le gland contre ma rosette. Je tressaille de plaisir. Je m’enfonce lentement dessus. Le gland glisse en moi et je remarque que je mouille à fond grâce à ce bel étalon hétéro qui se laisse faire. Lentement, je fais rentrer cette bite en moi, je la sens m’écarter les chairs et au bout de quelques secondes, je sens le contact de sa peau contre mon cul. Je bouge mes hanches en cadence pour faire tourner sa bite en moi afin de bien la sentir. Il gémit de plaisir.

Et je commence à faire des allers retours sur sa tige. Je la sens bien dure. Elle m’ouvre bien. Au bout de quelques minutes, je sens ses mains se poser timidement sur mes hanches et je lui signifie dans un gémissement plus profond que je veux qu’il continue. Il se met alors à me donner de bons coups de reins, certes lents, mais profonds. Je sens trop bien sa queue m’ouvrir et me limer, coulissant sans un seul arrêt dans mon cul. Je sens aussi ses bonnes couilles venir me cogner le périnée à chaque coup de queue.

Au bout de quelques minutes, il sort de mon trou, il me prend par le bras et me bloque contre la paroi de la cabine. Il s’enfonce directement en moi, les mains calées contre la paroi, ma tête entre. Il reprend sa baise et il me défonce bien. Il est plus sauvage, plus sûr de lui. Il sait ce qu’il veut : baiser ma chatte et lui juter dedans. Il me démonte ainsi pendant 5 minutes. Puis il se bloque au fond de mon anus, il gémit dans mon oreille et je le sens juter. Je sens sa queue pulser et expulser le sperme hors des couilles. 6 gros jets viennent s’exploser contre le fond de mes entrailles.

Après avoir donné quelques coups de queue pour finir de se vider, il ressort de mon anus et je sens son jus couler lentement le long de mon périnée. Il remonte son pantalon de jogging, il me met une bonne fessée et il sort de la cabine, la refermant vite après s’être assuré que personne ne regardait. Je me branle, je touche mon trou et je remarque qu’il dégouline bien de son jus. Je porte mes doigts à ma bouche, je les lèche et je jouis au bout de quelques secondes, laissant tombant une bonne dose de jus sur le sol des toilettes.

Je reprends mon souffle, je remonte mon pantalon et je sors à mon tour. Personne à l’horizon. Je me faufile hors des toilettes. Je regarde mon portable. Mon plan m’a bien posé un lapin. Il n’a répondu à aucun message et il m’a bloqué sur le site. Je pousse un soupir de satisfaction : je pense que mon hétéro m’a offert bien mieux que ce que l’autre m’aurait donné.

Je me dirige vers la sortie. Je vois mon hétéro au bras de sa meuf et ils continuent leur shopping. Il me jette un coup d’œil rapide et je crois discerner un petit sourire. Je souris aussi et je sors du centre commercial. Sur le chemin de chez moi, je sens le jus dégouliner de mon cul, le long de mes jambes. Magnifique !

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire réelle. N’hésitez à me contacter/m’envoyer des commentaires. (N’oubliez pas de préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 18 Avril | 155 pages

Les nouvelles | 23 Pages

Salle de muscu Meetmemz
Le tunnel Ludo06
Lundi de repos Stephdub
Cartel mexicain Meetmemz
Mon frère, mon cousin et moi Justin
Première avec un mec Sympa
Bleu topaze Coolsexe
Teddy, le rugbyman Le French Chazer
Aventure Panne de voiture Boydu69
Je suis redevenu une pute Loyxxx
Randonnée gourmande (Réédition) Giovanni
Le surveillant de baignade Kawaikat
Découverte du cruising TragoLefa
Un après midi au sauna Bimaispastrop
Il me transforme en femelle RyanSoumis
Préparation d'une pute à rebeus Man4lope
Six hétéros Meetmemz
Plan à 3 EricDeFrance
Trio magique ! Weell59
Torse nu dans la backroom Gill
1ère fois sans capote Mister
Perdu Gill
1ère rencontre RomainJm

Les séries : 132 pages

Agriculteur S20 | 15 | +1 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 l 9 | 10
1112 | 1314 | 15
Excitantes retrouvailles | 7 | +1 Max
1 | 2 | 3 | 4 5 | 6 | 7
Un Cul jouissif | 22 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22
Mon biscuit rose de Reims | 3 | +3 Coolsexe
1 | 2 | 3
Avec un homme bi | 2 | +1 Mattiheu
1 | 2
Ville Spatiale | 18 | +1 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18
Destins croisés | 16 | +1 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 Fin
Le Monstre de Pondichery | 14 | +1 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 1213 | 14
Confinement en famille | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Pacha rebeu | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre potes | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
Mon beau-frère | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 57 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : vendredi 1 juillet 2022 à 09:21 .

Retourner en haut