NEWS :
23 Juillet

"Sodomie"
"Handgag"
"bbk"

60 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

OFFRE 50%

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Guet-apens de mon frère et de ses potes

Salut à tous,

Moi, c’est Nico, 20 ans. J’habite chez mes parents à Toulon. Mon frère habite aussi chez nous. Il a 22 ans, il est étudiant en génie civile tandis que moi, je fais des études de droit. Je suis gay mais personne ne le sait dans mon entourage, ni dans ma famille.

Je fais 1,80 m, je suis mince, sans être musclé, blond, les yeux bleus. Je suis timide et réservé. Je n’ai jamais eu de copain. Mais j’ai déjà eu un plan avec un mec grâce un tchat. Il m’a pénétré sans prendre de gant et il m’a fait très mal. Ma première fois ne m’a pas donné envie de continuer... même si je me branle beaucoup devant des pornos. J’adore les vidéos de baise bareback, les partouzes, les grosses queues.

Mon frère, Arthur, est tout le contraire de moi. C’est un Don Juan, il adore draguer, il a la tchatche, il est drôle, il a plein de potes. On s’entend bien et j’aime sortir en boîte avec lui et avec ses amis qui m’ont aussi bien accueilli dans leur bande.

Tout commence un soir alors qu’on devait sortir. Mais finalement, Arthur nous annonce que la soirée qui devait avoir lieu chez une de leurs copines est annulée à la dernière minute. Alors que nos parents sont en vacances dans notre gîte en Espagne, Arthur et moi sommes à la maison avec 3 de ses potes avec qui on a commencé à boire dès le début de l’après-midi pour se mettre en forme pour les festivités. Ses potes sont Maurice, Ali et Darel. Ils se connaissent tous depuis l’époque du collège. Sauf Darel : mon frère et lui se connaissent depuis la maternelle. Ils sont inséparables depuis l’école primaire.

Maurice est blond, avec une peau bronzée, il est grand, maigre. Il a 22 ans. Ali a une peau mate. Il a 23 ans, il est musclé sec. Il est hyper mignon. Il va souvent à la salle de muscu. Darel a un père français et une mère camerounaise, c’est pourquoi il a une peau café au lait. Il a 22 ans. Il a des cheveux noirs et bouclés et des yeux verts, ce qui le rend hyper mignon. Il est de taille moyenne, il a un corps d’une stature normale. Il porte des lunettes. Arthur a 22 ans. Il est de taille moyenne. Il a les cheveux châtains et très courts et une barbe de trois jours. Il est super mignon, c’est un coureur de jupons.

On se mate un film sur Netflix qui finalement ne nous plait pas vraiment. Maurice finit par dire :

- Et si on faisait un jeu d’alcool ?
- Oui !, s’exclament Ali et Darel.
- Lequel ?
- Si tu veux faire ce que je pense, on peut faire le avec la meuf pendant le voyage à Saint-Lary ?
- Marion ?
- Oui ! On le fait ce soir alors ?

Intrigué, je demande :

- Qu’est-ce que vous voulez faire ?
- Ce qui se passe à Saint-Lary, reste à Saint-Lary, petit frère !, s’exclame mon frère en rigolant.

Mon frère va chercher la planche des petits chevaux et il la place sur la table. Il explique les règles : à chaque fois que quelqu’un arrive dans les cases numérotées, les autres doivent boire un shot de vodka... et enlever un habit. Ça me parait assez drôle... et pas très dangereux. La partie va sûrement durer des heures et mettre un moment à se terminer.

Mon frère va chercher des shots, il sort de la vodka du frigo et on commence. Maurice et Arthur sont les premiers à enlever un habit : une chaussette. Au bout d’une heure, Maurice et Ali sont torse nu, en caleçon, moi, j’ai encore mon short et mon caleçon tandis que les autres ont un t-shirt et leur caleçon aussi.

Mais dans le quart d’heure suivant, la chance tourne pour Darel et c’est lui qui se retrouve à poil. Faisant semblant de ne pas être intéressé, je le regarde cependant du coin de l’œil... et putain... je suis ébahi. Moi qui pensais que c’était un mythe que les blacks ont une grosse queue... ben la preuve que non !

Sa queue au repos est assez impressionnante. Elle est aussi longue que sa main. Son gland est enfermé dans un long prépuce. Sa bite molle est posée contre sa cuisse et elle semble en faire la moitié. Vraiment impressionnant ! J’essaie de ne pas regarder son morceau mais c’est dur. Mon frère me tire de mes rêveries :

- Nico, c’est à toi !
- Ok !

Je joue et je remarque que Darel ne semble pas gêné d’être complétement à poil. Je mate aussi son corps : il a un corps d’une stature normale, pas très musclé mais quand même svelte. Il a juste des poils au niveau du pubis.

C’est vite au tour de mon frère de se retrouver nu. Il a un corps mince. Il fait un peu de sport ce qui a développé ses pecs qui sont un peu gonflés. Ses bras sont assez musclés aussi. Il a quelques poils au milieu du torse ainsi que sur le ventre. Son pubis est relativement velu, des poils châtains, longs et frisés.

Puis vient mon tour... et moi, je ne sais pas trop où me mettre. Finalement, Ali et Maurice se retrouvent à leur tour à poil. Maurice est imberbe, sauf au niveau du pubis où on distingue des poils blonds et fins. Ali est très musclé car il va souvent à la salle de muscu. Ce que j’admire le plus, ce sont ces abdos. Son corps est recouvert de poils noirs et frisés : son torse en est rempli, le milieu de son ventre et plus on se rapproche de son pubis, plus la zone poilue est étendue. Des poils drus et bouclés recouvrent son pubis et son aine.

Moi, je suis gêné. Par contre, mon frère et ses potes semblent à l’aise. Ils parlent, ils rigolent... comme s’il faisait ça souvent. Heureusement que ça me rend nerveux car je pense qu’à la vue de ses belles teubs, j’aurais vite eu une érection dans mon état normal.

Vu que tous se retrouvent à poil, on termine la partie. Arthur saisit alors un paquet de cartes et il m’explique le prochain jeu :

- Chacun à son tour tire une carte. Celui qui tire une dame doit lécher un téton du gars à sa gauche. Celui qui tire un valet doit donner un petit baiser sur le cul de son voisin de droite. Celui qui tire un roi doit masser les couilles des gars à sa gauche et à sa droite. Celui qui tire un as a le droit de donner un gage à un des autres.
- Quoi ?...

Je suis sans voix. Mon frère joue à des jeux bien cochons avec ses potes... et apparemment avec d’autres meufs. Je sens mon pouls s’accélérer... Si ce jeu peut être marrant pour des hétéros, pour moi, ça risque d’être plus dangereux... Ce pourrait avoir même pour effet de me faire sortir du placard... ce que je ne veux pas. C’est à ce moment-là que j’aimerais alors quitter la pièce... mais Arthur a déjà distribué les cartes sur la table et tous en ont déjà pioché une. Ali dit alors :

- C’est à toi, Nico !

D’un geste hésitant, j’arrive à piocher une carte. Je ne veux pas la regarder. Maurice compte jusqu’à 3 et on les retourne. Heureusement que j’ai un 10 ! C’est mon frère par contre qui est tombé sur une dame. Il se penche sur Ali et il se met à lui lécher le téton droit. Ça semble au rebeu plaire car je vois sa queue prendre un peu de volume...

Au tour suivant, c’est Ali qui tire un valet. Mon frère se lève alors et il lui tend son cul poilu. Ali s’approche sans hésiter et il embrasse pendant une dizaine de secondes la fesse gauche de mon frère. Je trouve ça hallucinant que des hétéros fassent ce genre de jeux... et surtout mon frère, le Don Juan de ces dames !

Au tour suivant, Maurice tire un roi ! il approche alors doucement ses mains des couilles de Darel... et des miennes ! Maurice me triture et me caresse doucement les boules en me regardant dans les yeux. Je rougis mais je vois alors ma carte : c’est un roi aussi. J’essaie d’accepter mon sort et après avoir avalé un shot de vodka qui me réchauffe et me donne du courage, je tends ma main vers les boules de Maurice et d’Ali. Maurice a de grosses couilles pendantes, recouvertes d’un duvet. Elles sont douces et elles remplissent bien ma main. Celle d’Ali sont aussi grosses et rondes, à peine pendantes. Elles sont moins molles mais elles ont l’air bien pleines.

Je sens ma queue frémir et j’enlève vite ma main. Mon frère rigole en me félicitant du regard. Puis au prochain tour, je remarque avec soulagement que je tire un 8. Mais c’est Ali qui vient de tirer un as !

- Alors, c’est quoi ton gage ? Et qui va devoir le réaliser ?, demande mon frère, un sourire malicieux au coin des lèvres.
- Nico va devoir faire le gage.

Mon cœur bondit dans ma poitrine et j’attends avec appréhension la suite.

- Il va devoir recevoir notre sperme. On va tous se branler sur le corps ou le visage de Nico !
- Quoi ?, m’écrié-je

Voilà que le jeu est en train de déraper ! Ils me regardent tous avec malice. Je lance un regard apeuré à mon frère qui prend la parole :

- Nico ! T’as pas le choix ! C’est les règles !
- Allez, les mecs, à vos places !, s’écrie Ali.

Maurice m’appuie sur les épaules et je tombe à genoux sur le carrelage du salon. Les mecs forment alors un cercle autour de moi. Mon frère met un porno sur la télé et ils le matent en se triturant la queue. Puis, quand tous se bandent, ils me regardent avec un sourire carnassier.

Voilà un truc dont j’ai toujours rêvé... et qui est vraiment en train de se réaliser : 4 mecs forment un cercle autour de moi et ils ne se branlent rien que pour moi. Je vois les quatre bites danser devant mes yeux. La bite de Maurice fait dans les 17 cm. Elle semble assez épaisse. Celle d’Ali est fine, elle fait 19 cm, elle est circoncise, marron foncée avec un gland rosâtre. Quant à la teub de Darel, elle doit faire dans les 24 cm. Elle est épaisse, complètement noire avec un gland rosâtre. Il a de petites couilles poilues qui ont l’air bien remplies. Pour finir, mon frère... il a une queue marron de 18 cm, épaisse, avec de grosses couilles pendantes et poilues.

Cette situation est vraiment étrange. Mon frère et ses 3 potes masturbent leurs grosses bites au-dessus de moi. Ils sont à fond. Ils se branlent en serrant fort leur teub et en poussant quelques gémissements à peine audibles. Mon frère sourit quand il me voit bander. Sans pouvoir me contrôler, je prends ma teub en main et je commence à me branler aussi. Je vois alors que la même situation se joue dans le porno. Et c’est moi qui ai le rôle de la meuf... ce qui m’excite encore plus... Je ne peux alors m’empêcher de dire :

- Allez-y, donnez-moi votre jus ! Je vous que vous jutiez tous sur moi. Tout votre semence !
- Je savais que ton frère est une petite salope, commente alors Darel en me bifflant avec sa bite.

Ma soumission semble leur plaire car ils continuent de se palucher encore plus énergiquement... tout comme moi. Et très vite, je vois Ali fermer les yeux et gémir. Un puissant jet de sperme sort alors de sa queue et atterrit directement sur mon visage (sur mes jours ainsi que sur mon front). La deuxième giclée atterrit sur ma joue et mon nez. Il secoue ensuite sa bite et des gouttes de sperme tombent sur ma joue. Quelle sensation extra ! C’est ensuite le tour de Maurice qui se trouve derrière moi. Il gémit et un sperme épais coule hors de sa bite et tombe lourdement dans mes cheveux. Une fois son orgasme passé, il essuie soin gland dans mes cheveux. Pendant ce temps, une partie du jus d’Ali coule sur mes lèvres. Instinctivement, j’ouvre la bouche et ma langue récupère un peu de cette précieuse semence. Ce nectar d’homme a vraiment bon coup.

Soudain, Darel s’exclame :

- Attention ! Poussez-vous les mecs ! Je vais arroser notre petite pute !

Maurice et Ali font un pas un arrière tandis que Darel s’avance et que son premier jet sort hors de sa grosse queue. Ce jet est suivi d’innombrables giclées qui atterrissent partout sur mon visage. Son sperme liquide est si abondant qu’il se met directement à dégouliner sur mon torse. Je ferme les yeux et je savoure la sensation de se fouetter par cette sauce bien chaude. Quand je ne sens plus rien, je rouvre les yeux et je vois Darel en train de faire couler les dernière gouttes ... dans ma bouche.

Tout à coup, je vois mon grand frère Arthur se placer devant moi :

- Alors ? Ça te plait, petit frère ?, demande-t-il tout en se branlant à fond.
- Oui, énormément !

J’ouvre alors ma bouche en grand et je fixe Arthur qui a compris le message. On se regarde droit dans les yeux quand il éjacule. Son premier jet atterrit directement dans ma bouche. Le deuxième, puis le troisième et même le quatrième tombent sur ma langue et au fond de ma gorge. C’est à ce moment-là que je jouis. Je suis tellement excité que mes giclées jaillissent sur mon ventre, mon torse et une atteint même mon menton.

Il me faut quelques secondes pour réaliser ce qu’il vient de se passer. Les mecs me regardent, sans rien dire, en souriant malicieusement. Finalement, je me redresse et je vais dans la salle de bains. Je me regarde dans le miroir : je suis recouvert de sperme ! Je trouve ça dément ! Encore plus fou que dans mes propres fantasmes ! Encore mieux que ce que j’ai vu dans des pornos ! Le sperme dégouline sur mon corps et dans le lavabo. Chaque centimètre carré de mon visage est recouvert de jus. Mes cheveux en sont balafrés, tout comme mon cou. Des gouttes tombent de mon menton, de mes oreilles et de mon nez ! Je bande immédiatement de nouveau. Je murmure :

- Je suis une grosse salope qui vient de se faire faire une bukkake !
- Oui, c’est clair ! tu es une grosse salope !

Je vois alors mon frère qui se tient dans l’embrasure de la porte, souriant. Je vais dans la douche, mort de honte que mon frère m’ait entendu dire ça. Je savoure l’eau chaude sur ma peau.

Quand je sors de la douche et que je rejoins la troupe, ils sont toujours nus, sur le canapé et ils me regardent en ricanant. Je regarde alors sur la table basse un truc. Mon frère vient d’y poser un gode et des magazines pornos gays... Je me rends vite compte que ce sont les miens ! Je regarde Arthur, interloqué. Il prend la parole :

- Tu crois que j’avais pas vu que tu allais sur des sites de rencontre gays ? J’ai déjà fouillé ta chambre et j’ai trouvé ce genre de trucs. Je t’ai souvent maté par le trou de la serrure de ta chambre en train de te branler et de te goder !
- Quoi ? Mais alors ce truc ... ce soir...
- Oui, on avait tout prévu ! En fait, il y avait pas de soirée chez une copine. On voulait profiter de ma petite salope de frère !

Je les regarde, interloqués, rouge comme une tomate. Mon frère et ses potes m’ont donc tendu un guet-apens ! Arthur m’a plusieurs pris en flag ... et il a voulu profiter de la situation avec ses potes ! Ma queue bande de nouveau très dure... car mon imagination commence à s’enflammer ! Ce n’était pas un hasard ! Ils ont échafaudé un plan pour m’amener à recevoir leur sperme sur la figure. Mon excitation est à son comble devant ses révélations.

Ali prend la parole en me tendant mon gode :

- Montre-nous ce que tu sais faire avec ça !

Et sans me faire prier, je me couche sur le canapé et je me mets à lécher le pénis en plastique avant de le sucer. Je regarde du coin de l’œil les mecs qui se remettent à bander.

- Tu fais ça bien, dit Maurice.
- Te branle pas, concentre-toi sur le gode, ordonne Darel.

J’obéis. Après quelques minutes, Ali me dit de me le mettre dans le cul. Mon frère me tend du lubrifiant et je m’exécute. Le gland entre doucement dans mon anus et petit à petit, le gode de 18 cm s’enfonce complètement en moi. Je n’ai plus que les couilles en plastique contre ma raie. Je me mets à le faire coulisser devant les exclamations admiratives des mecs.

Ali s’approche de moi, il saisit le gode et il commence à le faire coulisser lui-même. Il y va doucement, tout en branlant sa queue. Maurice est le premier à s’approcher de moi en disant :

- On va voir ce que tu sais faire avec une vraie queue !

Il me présente devant la bouche sa bite que je saisis et que je gobe sans hésiter. Mon frère s’exclame :

- Je crois que notre petite pute a envie d’un autre round !

Entendre mon frère dire ça me fait accélérer ma suce. Maurice me regarde faire tout en gémissant légèrement. Puis, quand je ressors sa queue, Ali me prend par le bras et il me met sur le canapé. Il me tire et je me retrouve la tête dans le vide. J’ai une belle vue sur ses grosses poilues couilles et sur sa queue de rebeu. Quand je vois sa teub s’approcher de ma bouche, je me mets à bander encore plus dur. Arthur le remarque :

- Branle-toi, si tu veux !

Je prends ma queue en main pendant qu’Ali m’enfonce la sienne dans la bouche, lentement mais entièrement. Sans problème, sa teub glisse dans sa totalité, sans résistance, dans ma gorge. Sans hésiter, Ali se met à baiser ma bouche. Je sens que ça lui plait car sa bite devient de plus en plus dure. Il se défoule en moi sans que je bronche. Je supporte bien sa queue. De la bave sort de ma bouche. Son gland cogne de plus en plus fort contre le fond de ma gorge. Ses grosses couilles mouillées par ma bave fouettent mon nez à chaque fois.

Finalement, il ressort et un gros filet de bave relie sa queue à ma bouche. Darel ne se fait pas prier et il prend immédiatement la suite. J’ai vraiment du mal à prendre sa grosse queue entièrement mais après plusieurs tentatives, j’arrive à la supporter et le mec commence à se faire plaisir dans ma bouche. Tel un marteau-piqueur, le métis me défonce la gorge. Dès que sa queue ressort, une vague de bave sort de ma bouche.

Quand Darel en a fini avec moi, Ali me saisit par le bras et il me fait mettre à quatre pattes. Il caresse mes fesses en silence. Puis, il finit par dire :

- Bon, Arthur, tu veux pas qu’on passe à la vitesse supérieure ?
- Comment ça ?
- On va la défoncer, ta petite salope de frère.
- Hein ? Se branler sur mon frère et nous faire sucer, c’est une chose... mais là... ça devient carrément chelou !
- Allez, les gars, son cul me fait trop envie. Vous savez, comme avec Céline au voyage en classe de neige !.
- Oui... mais c’est quand même mon frère...
- Et donc ? Ça reste en famille, Arhtur ! Et dans la famille, vous semblez être tous des cochonnes en manque.

Je suis vraiment intrigué par tout ceci... Maurice regarde mon frère et il lui dit :

- Allez ! Arhtur ! J’en ai trop envie !
- Bon... allez ! D’accord ! On va baiser la petite pute !
- Bon... les mecs... je sais pas si... , commencé-je à dire.
- Ferme-la, Nico ! Tends bien ton cul et prends une bonne inspiration, ordonne mon frère.

Tout en disant ça, mon frère saisit mes hanches et il enfonce sa queue qui glisse dans mon trou déjà bien préparé. Je veux protester mais sa bite me fait gémir.

- Voilà, tu la sens bien ? Accepte ta place de pute, Nico !
- Oui, mon frère !

Je suis quelque peu excité par son ton dominant. Arthur entame directement une baise. Il se penche de tout son poids sur moi que je tombe sur le canapé. Il m’enlace dans ses bras et il reprend son pilonnage. Ses coups de bite sont rapides et profonds. Je gémis fort. Il me murmure au bout de quelques minutes à l’oreille :

- Tu m’excites tellement, petit frère, que je vais pas pouvoir résister longtemps.
- Vas-y, Arthur, marque ton territoire.

Comprenant ce qu’implique le sens ma phrase, je sens sa queue durcir et gicler 3 grosses giclées au fond de mes entrailles. Quand il ressort, Maurice lui demande :

- Je peux aussi ?
- Oui, vas-y, fais-toi plaisir !

Mon frère offre mon cul à son pote... ce qui m’excite encore plus. Maurice me fait mettre à quatre pattes et sa queue glisse dans le jus de mon frère. Il saisit mes hanches et il entame une cadence régulière et profonde. Il a besoin de 10 minutes pour me jouir dans les entrailles. Je sens un flot peu puissant mais abondant sortir de sa bite et aller s’ajouter au jus de mon grand frère. Sa queue expulse sa semence pendant une dizaine de secondes. Je me sens bien rempli quand il ressort de mon trou.

Ali se pose devant mon cul et il admire le jus liquide qui en coule lentement. Il saisit alors mon corps, il m’embrasse dans le cou telle une furie, il frotte son corps contre mon dos et sa queue contre ma raie. Il murmure à l’oreille :

- Putain ! Depuis le temps que j’ai envie de toi, petite salope !

Il enfonce sa bite en moi, elle coulisse sans problème dans mon anus. Il entoure mon torse de ses bras et il entame une baise sauvage et puissante. Je gémis sous ses coups de reins hyper forts. Ses boules fouettent mon cul. Il mordille mon cou et mes oreilles. Il semble vraiment avoir envie de moi ! Son pubis frappe fort contre mes fesses et rebondit dessus. C’est une baise bestiale. Il me pilonne le fond de l’anus jusqu’à ce qu’il y dépose sa semence. Je ressens 15 giclées qui me fouettent les entrailles. Son sperme est abondant et puissant, tout liquide et je sens qu’il envahit mon trou. Sa bite baigne dans sa semence.

Vient ensuite le tour de Darel qui me fait mettre sur le dos, le cul dans le vide et lui il se place entre mes jambes. Il enfonce sa bite en moi. Je serre les dents car elle est bien grosse. Je m’imagine comme les mecs dans les pornos que je mate qui se prennent une grosse queue de black. Ça y est ! Ça m’arrive enfin ! Je redresse ma tête et j’admire la teub entrer lentement en moi. Elle est si épaisse ! Elle écarte tellement bien mon petit anus. Elle expulse en même temps le jus des autres mecs. Il s’y reprend à plusieurs fois quand il voit que j’ai mal. Mais finalement, mon anus avale son anaconda en entier. Darel me laisse m’habituer à son monstre avant de faire de lents allers-retours. Quand il voit que je supporte bien son morceau, il augmente la cadence et je me sens vraiment écartelé, démonté. Ses lourdes couilles frappent bruyamment mes fesses.

Au bout de quelques minutes, Darel se met à faire des pompes dans mon cul, expulsant par la même occasion le sperme déposé par ses 3 potes. Il entame une baise régulière, faisant presque entièrement sortir sa bite avant de la renfoncer en moi. Puis, il met ses mains sur mes cuisses et il entame une baise plus rapide et très profonde. Je gémis fort, surtout à chaque fois que sa queue tape le fond de mon anus. Parfois, il ressort sa bite, il la branle et il la pose sur la mienne. Elle est vraiment belle... toute noire, énorme ! Puis, il la replonge en moi et il continue de se faire plaisir. Après une baise plutôt tranquille, il se redresse et il se met vraiment à me défoncer tel un marteau-piqueur. Je gueule fort de plaisir tout en branlant ma bite. À un moment, j’arrête de me masturber car je ne veux pas jouir mais sa bite masse tellement bien ma prostate que je sens le plaisir augmenter de plus en plus et finalement, je jouis sans me toucher 3 grosses giclées qui tapissent mon ventre et mon torse. Une atterrit même contre mon menton.

Darel me pilonne encore une ou deux minutes avant d’atteindre l’orgasme. Il jouit 11 énormes giclées puissantes qui me frappent le fond de mon cul. J’en ressens chaque jet. Une fois fini, son jus, mélangé à celui de mon frère et de ses autres potes, coulent hors de mon anus tel un torrent.

Les trois mecs se tiennent au-dessus de moi, victorieux, contents d’avoir fait de moi la pute dont ils vont bien s’occuper désormais... enfin, je l’espère. Oui, je veux qu’ils se servent de moi quand ils le veulent. Je veux être leur esclave sexuel et faire ce qu’ils ordonnent.

Je ne peux résister et je leur annonce ça. Alors, ils me regardent plein d’envie, contents d’avoir trouvé un vide-couilles. Mon frère bande directement après que je lui ai annoncé ça...

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Juil. | 157 pages

Les nouvelles | 20 Pages

En cours de sport Meetmemz
Soumis à Métis SalopeaMetisdu33
Au boulot Mouai
L'homme des bois Fabrice
Mon frère et son meilleur pote Meetmemz
Visite de mon cousin Meetmemz
Les mains magiques Creamk
Daddy or not Daddy Weell59
Jeunes footeux dominateurs Lope75
Baise non-stop sur l'A6 Ceven-X
Stéphane Gay30
Ethan et ses amis Esteban
À la Piscine LeBlond39000
Vide-couille d'un saisonnier Antho93
Week-end de pipes Halex27
Orgie au poste Meetmemz
David ... Tobias
Beau CRS Stephane
Souvenirs Wqt
Périgord chaud Coolsexe

Les séries : 137 pages

Cousins rebeu | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314 | 15
Artisan électricien | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Ascenseur | 7 | +1 Sotender
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Antoine et Patrice | 12 | +1 Sylvainerotic
1 | 23 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12
Les soirées de Mr le Comte | 6 | +2 Fabrice
Saison 4 : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
6
Mon pote Julien | 9 | +2 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9
L’amant de ma femme | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7
Un Cul jouissif | 27 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22 | 23 | 24 | 25
26 | 27
Rencontre Twitter | 4 | +2 Shernabog
1 | 2 | 3 | 4
Maître-boulanger | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre potes | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16
La horde sauvage | 9 | +2 Fabrice
Saison 2 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9
Panne de voiture | 4 | +1 Boydu69
1 | 2 | 3 | 4
En exterieur | 4 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3 | 4
Job à Dubaï | 13 | +9 Dvdstaudt
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 60 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Juin 2024 : Visiteurs : 144K

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : jeudi 23 mai 2024 à 06:40 .

Retourner en haut