NEWS :
23 Mai

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

90 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Orgie sur la plage

Je me réveille. Je me frotte les yeux car je ne sais plus où je suis. Mais très vite, tout me revient. Je suis sur la plage, près de Nice. J’ai profité du week-end prolongé du 14 juillet pour rendre visite à mon oncle dans sa maison de vacances dans le Sud et je suis sur la plage, en train de bronzer. Je regarde l’heure : il est 16h.

Je suis sur une plage naturiste, donc il n’y a pas trop de monde. Je me mets à lire. C’est un roman policier passionnant. Je suis tiré de ma lecture par un couple qui court dans le sable et qui, en passant près de moi, en met partout sur ma serviette et sur moi. Je passe ma main sur mon corps, assez agacé.

Moi, c’est Nico. J’ai 35 ans, je suis blond, j’ai les yeux bleus et les épaules assez carrées. Je suis un peu poilu, surtout au niveau du pubis. Je regarde ma bite. Elle est posée dans mon pubis, molle. Mes couilles poilues sont bien gonflées. Je soupire. Ça doit faire plus de 2 semaines qu’elles n’ont pas été vidées !

Je regarde la mer et je soupire de bonheur : le ciel est bleu, les nuages sont rares. Le soleil resplendit à l’horizon. Magnifique, tout simplement. Je regarde ensuite mes voisins. Il y a un couple homo qui se passe de la crème solaire dans le dos. Le premier a le crâne rasé, un corps assez musclé et des fesses rebondies. L’autre est costaud, avec des jambes massives et un corps volumineux. Il me regarde, il me sourit et il continue de passer la crème dans le dos de son copain.

Sur ma droite, un mec et une femme se roulent des pelles. Le mec est sexy, musclé sec, complètement imberbe... avec une petite bite entre les jambes. Je détourne le regard pour mater un gars qui passe devant moi... Il doit avoir la quarantaine et il a des cheveux châtains. Il est pas mal, mais sans plus. C’est sa bite qui attire mon regard : elle est longue et épaisse. Elle vacille, tel un pendule, de gauche à droite entre ses jambes. Elle doit bien faire 14 cm, rien qu’au repos. Pas mal ! Il passe à côté de moi et il va se poser plus loin derrière sur sa serviette.

Je reprends ma lecture et je me couche sur le ventre. Soudain, j’entends :

- Putain, il a un beau petit cul celui-là !
- C’est clair !

Je lève le regard et je vois deux mecs qui passent devant moi en me matant. Celui qui vient de dire ça doit avoir dans les 45 ans... et je dois avouer qu’il n’est pas mal ! Il est mince, avec une peau bien bronzée. Il a des cheveux courts, poivre et sel, une barbe de 3 jours et un corps bien musclé avec de beaux pectoraux et des abdos saillants. Son corps est recouvert d’un fin duvet qui recouvre son torse et son ventre. Son pubis est extrêmement velu, tout comme ses bras et ses jambes. Il a une grosse queue qui pend entre ses jambes. L’autre mec est un jeune de 25 ans, grand, baraqué, blond. Il me dit quelque chose... mais je n’arrive pas à mettre un nom sur son visage. Je le regarde attentivement : il a des cheveux très courts et des yeux bleus. Il a des poils discrets sur le pubis et une queue normale. Il a des couilles moyennes et marron. Il porte une barbe épaisse et des gros anneaux qui font un trou au milieu de l’oreille. Son cou est très épais, comme le cou d’un bœuf. Il a aussi de larges épaules. Il a un ventre prononcé, assez rond et bien dur. Il a aussi de beaux pectoraux, un mélange de muscle et de graisse. Il a plusieurs tatouages sur le corps et sur les bras. Son torse est assez poilu et les poils se retrouvent au milieu pour former une ligne qui descend jusqu’au nombril et au pubis.

Il me regarde en souriant, comme s’il me connaissait. Puis je les vois s’éloigner, se poser sur leur serviette et fouiller dans leurs affaires. Je reprends ma lecture. Mais quelques minutes plus tard, je vois les deux mecs s’assoir sur ma serviette.

- Ça va, petite salope ? Tu te rappelles pas de moi ?, demande le blond.
- Euh... non...
- Je vais te rafraichir la mémoire.

Il se lève et il souffle dans sa main, répandant une sorte de poudre tout autour de moi. Une odeur, qui me rappelle un truc, me pique les narines. Je distingue ce fin nuage de poudre à peine visible qui se répand un peu partout.

Soudain, la mémoire me revient... comme un tsunami. C’est le mec qui, il y a quelques mois, était dans mon bus et qui y a provoqué l’orgie extraordinaire (voir « Orgie dans le bus ») ainsi que dans le cinéma (voir « Orgie au ciné »). C’est lui... et il recommence, il vient de balancer sa poudre un peu partout. Tout à coup, je sens monter une chaleur en moi... Le blond se met à gueuler :

- Voilà une petite salope rien que pour nous !

Je mate alors son pote qui se met à se branler. Sa bite augmente de volume pour atteindre bien 20 cm. Elle est épaisse avec un magnifique gland. J’entends des gens murmurer autour de moi. Le blond se met aussi à bander et il a bien 18 cm entre les jambes !

Je sens ma bite prendre du volume. Je bande très vite très dur ! Je sais ce qui m’attend... de nouveau ! Malgré moi, je saisis ma queue et je la branle. Le quadragénaire s’avance vers moi et il s’assoit sur ma serviette, les jambes écartées. J’ai envie de lui demander d’arrêter... mais je sens mes bras et mes jambes me porter vers sa queue. Mes mains la saisissent tout en soupesant ses grosses couilles. Puis, j’approche ma bouche de sa teub ... et je l’y enfonce. Putain, elle est bien épaisse ! Elle manouvre la bouche au max ! Je léchouille son gland pendant qu’il me caresse la tête. Il me demande :

- Elle te plait ?
- Oui !, dis-je involontairement.
- Suce-la bien. Après, tu vas te la prendre dans ton cul !

Je me mets à la lécher du bout de ma langue avant de la reprendre en bouche. Je m’applique à bien le sucer pendant quelques minutes. Le mec m’encourage et il me dit qu’il apprécie. Il appuie parfois de façon pressante sur ma tête pour que je prenne sa bite plus profondément. Ensuite, il me fait mettre à quatre pattes sur ma serviette et il se met à malaxer mon cul :

- Putain ! Il est trop beau, ton petit cul ! Il me fait trop envie.

Il commence à le mordiller tout en l’écartant... puis il enfonce sa langue dans mon trou. Il me bouffe le cul avec passion pendant que le blond m’enfonce sa bite dans la bouche. C’est tellement bon ! Le mec me fait un anulingus de dingue. Je gémis fort. Sa barbe me chatouille la raie... J’adore.

Il se relève après 5 minutes et il me pénètre d’un coup, m’embrochant entièrement sur ses 20 cm. Je gueule fort... mais mes cris sont retenus par la grosse queue dans ma bouche. Le mec pose sa main sur mon ventre qu’il caresse et il se met à faire de lents allers-retours. Il me murmure à l’oreille :

- Tu as un trop beau cul ... et un corps splendide !

Je ne réponds rien, parce que le blond a entamé une baise en règle de ma bouche sur toute la longueur de sa queue. Mon enculeur accélère la cadence, ne cessant de répéter fort que j’ai un trop bon cul ... ce qui ne manque pas d’attirer d’autres personnes qui s’approchent.

Je me fais maintenant bien défoncer. Il faut entre 5 et 10 minutes au mec pour m’ensemencer. Il se bloque dans mon cul et il lâche 6 jets qui giclent hors de sa bite que je sens bien pomper le sperme dans mon anus. Il ressort et le blond prend immédiatement la suite. Il se penche devant mon cul qu’il écarte et il admire le jus qui en sort. Il plonge sa tête dans ma raie et il se met à se délecter du sperme de son pote. Sa langue ramasse tout, elle va même dans mon anus qu’elle broute pour récupérer le délicieux nectar.

Puis, le mec se redresse et il enfonce sa queue qui glisse dans mon anus. Il pose ses mains dans mon dos et il entame une baise régulière et plutôt lente. Mais très vite, il augmente la cadence. Sa queue me fait bien gueuler.

Très vite, je me retrouve à plat ventre sur ma serviette sous le poids du blond. Il se met à faire des va-et-vient puissants qui me font gueuler fort. Il se colle contre moi et il me murmure à l’oreille :

- Alors, ma petite pute, ça te plait toujours autant ?
- Oh oui !
- Je peux utiliser la poudre quand je veux avec toi, non ? Tu seras toujours partant, n’est-ce pas ?
- Oh oui !
- Très bien !

Mes réponses semblent bien le faire kiffer car ses coups de bite deviennent de plus en plus violents. Au bout de 10 minutes, je sens sa queue déverser une bonne dose de sperme dans mon anus. Le blond se relève, en sueur et il regarde un jeune qui se trouve à côté de lui :

- Il te fait envie, hein ?

Je me retourne et je vois que le jeune bande. Il ne peut pas le nier.

- Oui...
- Vas-y, fais-toi plaisir ! Le cul est à toi !

Le jeune semble baver devant mon cul qui dégouline de sperme. Il se met à genoux, il écarte mes fesses et il enfonce un doigt dans mon trou. Je l’observe en souriant : le jeune doit avoir 18 ans, il est blond, il a un corps mince et imberbe. Seul son pubis et ses grosses couilles sont revêtus de poils blonds. Sa bite doit faire 17 cm.

N’y tenant plus, il enfonce son membre dans mon anus qui se fait un plaisir de l’accueillir. Il se met à donner de petits coups de reins tel un lapin qui baise sa lapine. Ses mains me caressent le dos et le corps. Je vois le mec à la grosse queue de tout à l’heure s’approcher et nous mater en train de baiser. Il faut à peine 2 minutes aux jeunes pour lâcher sa purée dans mes entrailles. Il se retire et un jus épais coule lentement hors de mon trou.

Ça semble ne pas laisser le mec à la grosse queue indifférent. Il me regarde comme un morceau de viande. Il bande dur, ça se voit. Je dirais bien que sa queue fait dans les 23 cm, bien épaisse en plus.

Il me fait mettre sur le dos, les jambes plaquées contre son corps et il enfonce lentement sa queue en moi. Voyant que j’encaisse bien, il se met à me baiser en donnant des coups de reins rapides et profonds. Ses grosses couilles me frappent le cul bruyamment. Je vois que le couple homo à côté de moi finit par se lever et par mater le mec à la grosse bite. Mon baiseur me roule de grosses pelles tout en me pilonnant. Sa grosse queue me fait bien gémir. Au bout de 5 minutes, je sens son gland prendre du volume pour m’ensemencer tandis qu’il continue de me baiser. Quand il se retire, son jus dégouline lentement hors de mon anus.

Mes deux voisins homos se sont levés et ils sont derrière moi. Ils ont vraiment l’air de baver en matant mon trou dégoulinant.

Le premier a le crâne rasé, un corps assez musclé et des fesses rebondies. Il a un tatouage sur le bras gauche, un corps imberbe avec un pubis bien entretenu. Il a de petites couilles et une queue de 17 cm. L’autre a des cheveux bruns avec une barbe. Il est costaud, avec des jambes massives et un corps volumineux. Son corps est recouvert de poils épais et marron. Il a de grosses couilles de taureau et une bite de 18 cm, épaisse.

Et c’est ce dernier qui est le premier à entrer dans mon cul. Moi, je suis toujours placé sur le ventre. Le mec écarte mes fesses et il admire sa teub pénétrer mon petit trou. Il caresse mon corps pendant qu’il donne de petits coups de bite. Sa teub va profondément en moi. Ses 18 cm m’ouvrent bien le cul. Je devine bien que ça lui plait de baiser dans le jus d’un inconnu. Au bout de 2 minutes, il adopte une cadence plus rapide.

Ensuite, il laisse la place à son copain. Je vois que sa queue est toute blanche... Son copain aussi. Il enfonce sa bite en moi, il donne de gros coups de reins tout en branlant la teub de son copain. A un moment, il ressort et il se met à me faire un anulingus, s’abreuvant ainsi du sperme qui dégouline toujours de mon cul. Après avoir étanché sa soif, il replonge sa bite en moi et il se met à me pilonner. Il grimpe ensuite sur mon dos, et il continue de bien me défoncer. Puis, il descend et son gros copain reprend la suite. Les deux me baisent avec force pendant une dizaine de minutes. Le mec musclé me pilonne à fond, mon corps est secoué comme un prunier. Dans un cri bestial, il me jute 4 giclées puissantes et abondantes dans mon anus.

Son copain lèche le jus qui s’échappe de mon cul et il s’enfonce en moi en me défonçant à fond jusqu’à ce qu’il se bloque au fond de mes entrailles. Je ne sens pas ses jets juter mais je sens petit à petit mon anus se remplir de sperme. Il gicle pendant une dizaine de secondes une énorme quantité de semence dans laquelle sa queue baigne. Quand il ressort, c’est un torrent qui s’échappe de mon anus.

Pendant que les deux mecs m’ont baisé, j’ai vu du coin de l’œil que le couple hétéro se disputait un peu. Et quand mes deux voisins ont eu juté en moi, la femme s’est alors écrié :

- Allez ! Vas-y ! Baise-le !
- Non ! Je suis pas homo.

Pourtant, je vois que le mec bande bien ! Je sais qu’il ne va pas résister longtemps et que la poudre va avoir raison de lui. Je l’admire pendant ce temps. Le mec me plait vraiment : il est musclé sec, complètement imberbe. Tout à l’heure, j’avais remarqué sa petite bite entre les jambes... et là, je suis impressionné. Elle a pris énormément de volume ! Elle ressemble à la bite d’un cheval, elle est très épaisse, autant que mon poignet et elle est longue, elle fait bien 24 cm, recourbée vers le haut.

La femme saisit la bite de son mec, elle la branle tout en le tirant. Ils s’approchent de moi. Il ne semble pas opposer trop de résistance.

- Enfonce ta bite dans son cul !, ordonne la femme.

Le mec n’a pas l’air convaincu, il semble résister mais je vois qu’il bande dur. Je finis par lui dire :

- Ça ne sert à rien de résister ! Tu ne gagneras pas, cette poudre est plus forte que ta volonté. Donne-moi tout simplement ta queue.

Le mec se laisse alors faire et sa copine le pousse vers mon cul. Il semble l’observer... puis il saisit mes hanches et il tente de me pénétrer. Putain ! Je souffre ! Malgré le traitement des mecs d’avant, sa queue ne rentre pas, elle est trop épaisse. Elle ressemble vraiment à la bite d’un cheval ! Le mec se met à dilater mon trou avec ses doigts et finalement, son gland s’enfonce. Il force et le reste passe. Je crie de douleur mais j’ai envie de me prendre cet énorme gourdin en moi ! Il rentre assez rapidement et quand il est au fond de moi, je soupire de plaisir.

Mon trou se retrouve certes complétement écartelé mais j’adore la sensation de cette énorme bite. Il agrippe mes hanches et il se met à me baiser en donnant de bons coups de queue. La femme s’écrie :

- Putain ! Il encaisse bien !
- Mieux que toi, dit son mec.

Ça doit lui donner un coup de fouet car il entame une baise intense. Mon anus se retrouve maltraité, utilisé par cette massue. Il passe son bras autour de mon cou, il me colle à son corps parfait et il me pilonne comme un animal sauvage. Mon trou semble lui plaire. Au bout de 5 minutes, il s’enfonce au fond de mon trou et il gueule de plaisir. Je me retrouve mitrailler par 8 jets de sperme qui me remplissent. Lorsqu’il sort, mon trou béant laisse échapper sa semence. Je me retourne et je vois que sa bite est énorme, en demi-molle. Et je me rends compte qu’un attroupement s’est formé autour de moi.

Le premier des mecs qui me matent s’avance : il bande déjà. Il semble baver littéralement devant mon trou. Je lui tends bien mes fesses et il plaque ses mains sur mes hanches. Le mec a la quarantaine, il a des cheveux bruns, il a une barbe, il est grand (1,90 m). Il est bronzé, gros, il a un énorme ventre bien rond et rebondi, recouvert de poils. Il a aussi de petits seins velus. Il a de bonnes couilles poilues et une queue de 19 cm très épaisse. Je vois sa main la diriger vers mon cul et elle n’arrive pas à en faire le tour. Sa bite m’ouvre bien le trou quand elle s’enfonce en moi. Le mec se met à immédiatement donner de petits coups de reins. Seule la moitié de sa queue est en moi et elle fait de petits allers-retours. Je sens son gland me masser la prostate. Au bout de 2 minutes, il se bloque au fond de moi et je sens sa bite pulser le jus hors de ses boules. Quel effet incroyable ! Je sens en même temps mon trou se remplir. Le gros ressort sa bite hors de mon trou qui expulse le sperme par vagues. Il est visqueux et liquide, je le sens dégouliner le long de mon périnée puis de mes couilles avant d’atterrir dans le sable.

Ce spectacle attire immédiatement un autre mec qui se pose derrière mon cul et qui lape le jus qui s’en échappe. Puis, le gars se relève et il plante sa bite dans mon trou et il me défonce. Je le mate. Il est grand (il fait presque 2 m) et il est très maigre avec une peau très claire. Il a des cheveux roux et un grand nez. Son corps est imberbe, un fin duvet roux couvre son pubis. Ses jambes sont quant à elles bien poilues. Il a de grosses boules rondes et une queue de 21 cm, un peu foncée, recourbée vers le bas et un gland rouge.

Il me fait vite mettre sur le dos, les jambes bien écartées et il reprend sa baise en me pilonnant bien profondément. Je peux voir que l’attroupement autour de nous devient plus grand. Les bites sont bandées, visible dans les maillots... ou dans les simples tenues d’Adam. Le mec se fait plaisir dans mon trou. Il me défonce à fond. Il lui faut 5 minutes avant de juter dans mes entrailles. Je sens 4 jets me remplir. Il continue de me pilonner et il tasse son jus qui dégouline lentement hors de mon trou.

Le roux sort de mon anus et je vois alors un rebeu qui s’avance vers moi. Sa femme gueule et essaie de le retenir. Je les avais vus quelques minutes auparavant. Le rebeu matait la scène de loin puis il s’est approché sans se soucier des cris de sa femme.

Je le mate. Je sens qu’il ne peut pas résister à ses pulsions, désinhibées par la poudre. Il a 30 ans, il a le crâne rasé et une barbe épaisse, noire. Il a un magnifique corps mate, musclé sec : ses abdos et ses pecs sont saillants. Un duvet noir recouvre son torse, son ventre et ses bras ainsi que ses jambes. Son pubis est une vraie forêt vierge. Il a de grosses boules noires et poilues et une queue immense, presque noire aussi, circoncise. Elle doit faire 24 ou 25 cm.

Je vois que sa queue mouille bien... du precum en coule. Je suis toujours sur le dos, le cul offert et le rebeu s’enfonce dans mon trou. Elle est si longue. Elle me tape bien le fond des entrailles dès qu’il commence ses va-et-vient. Ses grosses couilles me fouettent le cul. Soudainement, sa femme change de discours :

- Vas-y, chéri, baise-le ! Défonce-le bien !

Sous ses encouragements, le rebeu augmente toujours plus la cadence. Je suis bien secoué par ses coups de bite. Le mec se fait du bien en baisant, sûrement pour la première fois, un autre mec. Sans prendre de gant, le rebeu me pilonne pendant une dizaine de minutes. Il se bloque finalement en moi et je sens alors un liquide visqueux envahir mon anus en grande quantité. Il reprend sa baise et il tasse son jus. Quand il ressort, sa teub est toute blanche. Sa femme se précipite dessus et la suce tandis que le mec suivant prend la suite.

C’est un black. Il me fait mettre à quatre pattes. Il a dans les 20 ans, il est grand, il a le crâne rasé, des lunettes de soleil. Il est mince et musclé sec. Il a une peau noire d’ébène. Il est complètement imberbe, de la tête jusqu’au pied. Il a de petites couilles et une teub épaisse avec un gland rosâtre. C’est un gros bâton de bien 25 cm. Il l’enfonce d’un trait dans mon trou béant et il entame une baise intense. Je gueule bien fort. Il pose ses mains sur mes hanches et je deviens immédiatement sa marionnette qui gesticule dans ses paluches. Il me fait faire de grands allers-retours sur sa queue ce qui me fait gueuler très fort.

Il lui faut 5 minutes avant de déverser sa semence en moi. Je compte 6 jets puissants qui envahissent le fond de mon cul. Il se retire et un torrent de sperme jaillit dans le sable. Le mec suivant est un latino. Il a dans les 30 ans, il a des cheveux courts, une petite barbiche, un corps svelte avec quelques poils au milieu du torse. Une vraie forêt vierge velue recouvre son pubis et ses couilles qu’il a d’énormes et de pendantes. Sa bite est marron foncée, épaisse, elle fait 20 cm. Il l’enfonce lentement en moi. Il commence à donner de petits coups de bite qui s’accélèrent très vite. Elle coulisse bien en moi, tassant le jus de ses prédécesseurs. Son pubis cogne contre mes fesses et ses couilles fouettent mon périnée ainsi que mes propres couilles. Il jute au bout d’à peine une minute ! Mais je sens une soudaine montée de la pression dans mon anus et sa bite n’est pas assez épaisse pour retenir sa semence qui déborde hors de mon cul. Le mec semblait avoir bien besoin de se vidanger les burnes ! Il tasse un peu son jus avant de se retirer, provoquant un tsunami hors de mes entrailles.

La bite du suivant se présente directement devant mon anus. Le jeune doit avoir 20 ans, il est mince avec une peau claire. Ses cheveux sont épais et bruns et il porte de grosses lunettes. Un vrai intello ! Son ventre ainsi que son pubis sont poilus, tout comme ses petites boules... Par contre, il a une vraie queue monstrueuse entre les jambes ! Elle est marron, épaisse et doit faire bien 23 cm. Il la plonge dans mon anus et il commence à se déchainer en moi.

Le mec cache bien son jeu ! C’est un amant hors pair ! il me fait gueuler bien comme il faut. Il est aussi super endurant. Sans marquer de pause, il me pilonne pendant 15 ou 20 minutes. Il finit par juter en moi. Son sperme me mitraille le cul en de nombreuses et abondantes giclées. Ce sont bien une dizaine de jets qui me remplissent. Mais il continue de me baiser et son jus sort hors de mon trou, recouvre ses couilles et dégouline dans le sable.

Je retombe sur ma serviette, complétement épuisé par cette chevauchée sauvage. Mon cul est recouvert de sperme... ce qui n’empêche pas le suivant de rentrer dans mon anus. C’est un quinquagénaire blanc, blond, avec des cheveux très courts. Il est mince et il a seulement un petit peu de ventre. Il est imberbe et il a une queue de 20 cm avec des boules grosses et rasées.

Il entame immédiatement une baise lente et profonde. Puis, il augmente au fur et à mesure la cadence. Il me secoue bien. Il se bloque au fond de moi au bout de 10 minutes et je sens 3 ou 4 jets me remplir. Il calme ses mouvements et il se retire.

Soudain, je vois le surveillant de baignade, dans sa combinaison rouge, s’avancer vers nous, mécontent. Il a dû voir le spectacle de loin. Il veut se mettre à dire quelques chose, les yeux froncés... puis il se ravise. Il regarde mon cul... puis il me regarde moi. Sa bite se dresse immédiatement dans son short de bain ... et je lui fais signe de venir vers moi. Ses vêtements disparaissent sur le champ.

Il doit avoir 25 ou 30 ans, il a le crâne rasé et une barbe touffue, noire. Il a un cou de taureau, de larges épaules. Il a des bras et un torse musclé, ainsi qu’un ventre un peu rebondi, un mélange de muscle et de graisse. Ses cuisses sont énormes et son corps entier est recouvert de poils noirs et fins. Seul son pubis est velu et noir. Il a de grosses couilles de taureau et une bite marron, épaisse de 19 cm.

Il me fait mettre sur le dos, il m’embroche sur sa queue et il entame des va-et-vient lents. Il plaque son corps puissant contre le mien et très vite, il augmente la cadence. Il donne des coups de bite très forts et très violents qui me font gueuler. Il met 7 minutes pour juter en moi. Je sens seulement sa queue pulser le sperme dans mon anus. Mais quand il en sort, c’est une fontaine de sa semence qui éclabousse tout autour d’elle.

Un blond musclé s’avance vers moi. Il est vraiment mignon. Il a 30 ans, il a des cheveux coiffés en épis, une fine barbe. Il a de beaux pectoraux ainsi que des abdos de malade. Il a quelques poils sur le ventre et le pubis. Il a 18 cm entre les jambes. Il se met sur le dos et je comprends que je dois le chevaucher. Je me donne à fond. Sa queue coulisse bien dans mon anus. Il dit qu’il va jouir au bout de 10 minutes, je continue ma chevauchée et il pousse un râle bestial. Je sens sa queue me remplir et quand je me relève, un ruisseau de sperme coule hors de ma queue, coule le long de sa bite et de ses couilles avant d’atterrir dans le sable.

4 autres mecs me remplissent. Puis l’attroupement autour de moi se disperse. Je comprends que l’effet de la poudre s’estompe. Je vois alors le blond qui a répandu la poudre un peu partout au début. Il a un verre dans la main. Il le met sus mon trou et il dit :

- Pousse !

Je pousse et je sens le sperme des mecs qui m’ont ensemencé sortir hors de mon trou. Le blond me présente le verre : il est à moitié plein. Une vingtaine de centilitres. Ce sont le jus de 20 mecs qui m’ont rempli ! Le blond porte le verre à mes lèvres et il m’en fait boire le contenu que j’avale avec plaisir.

Puis, il s’éloigne. Je sens alors le sommeil m’envahir... Je suis épuisé... et je sais qu’à mon réveil, la poudre aura perdu de son effet et que je ne me souviendrai de rien... J’aimerais tellement garder une trace de ce magnifique évènement !

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Mai | 70 pages

Les nouvelles | 17 Pages

Militaire Meetmemz
Mes aventures Devilinme
Mon Inconnu du lycée Guiome
Location estivale Plume-Gay
Service militaire Meetmemz
Chez le docteur Fesses-Rougies
Soumission, domination. Jackx
Soumission au sauna Sylou69
Initiation Yannick
Bois de Vincennes SalopeAJus
Pris en flag Meetmemz
Plage naturiste Colinot
Camping Paradis DelosFairy
Le club des 4 en colo DelosFairy
Chaleur nocturne DelosFairy
Artisan électricien Meetmemz
Pipe à l'aire de repos Halex27

Les séries : 53 pages

Cousins rebeu | 14 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314
En exterieur | 3 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3
Job à Dubaï | 2 | +2 Dvdstaudt
1 | 2
Abdoul | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Hugo & Ethan | 10 | +4 Hugo_ethan
1 | 2 | 3 | 4 | 5
678910
Sur une île déserte | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Femelle | 3 | +2 RyanSoumis
1 | 2 | 3
Baise dans sa cave | 2 | +1 Djack
1 | 2
Rencontre Twitter | 2 | +1 Shernabog
1 | 2
Chez moi | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Hésitation première | 2 | +1 MoietMoietMoi
1 | 2
Le petit pêcheur | 4 | +3 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 90 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Avril 2024 : 3 388 758 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mardi 13 février 2024 à 12:20 .

Retourner en haut