NEWS :
10+11 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

173 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Orgie au ciné

Aujourd’hui, après le boulot, un collègue, Manuel, et moi décidons d’aller au cinéma. Nous voulons aller voir le dernier Marvel. Quand on arrive dans la salle, il y a vraiment peu de monde. Pas étonnant... on est au milieu de la semaine à 17h. Et surtout, c’est la dernière semaine que le film est dans les cinés. Il est sorti il y a quelques semaines et je n’ai malheureusement pas trouvé le temps d’y aller. Avec les fêtes, ensuite de gros projets au boulot, etc.

On s’assoit au milieu et je regarde autour de moi. Il y vraiment peu de monde. Et la salle est vraiment petite. Dans un coin de la salle, je vois un mec, un jeune de 25 ans, grand, baraqué, blond. Il me dit quelque chose... mais je n’arrive pas à mettre un nom sur son visage. Les bandes-annonces commencent, je me concentre sur le grand écran. Puis viennent des pubs et mon attention se perd. Je regarde alors autour de moi.

Le blond baraqué accompagné d’un autre mec. Un couple ayant la cinquantaine est sur le côté gauche. Un autre couple, la trentaine, s’embrasse. Ils sont installés pas loin de l’autre couple. Um peu plus devant, il y a 2 jeunes lycéens. Sur ma gauche, au fond, se trouve n groupe, des amis sûrement, trois couples dont 2 blacks et un céfran. Non loin d’eux, un hindou est assis seul et il sirote son coca.

Je sens soudain une envie pressante. Je me dirige alors vers les toilettes. Je me mets à une pissotière et soudain le mec baraqué ouvre la porte et vient se placer à côté de moi. Il sort une bite assez normale surmontée d’un pubis extrêmement velu. Il se met à pisser. Soudain, il prend la parole :

- Ça t’avait plus la dernière fois dans le bus ?

Je le regarde, surpris :

- De quoi parlez-vous ?

- Je sais que tu ne peux pas te rappeler. Mais ton cul m’avait beaucoup plu.

J’essaie de me rappeler mais le mec ne me dit rien... Il ne peut pas être un de mes amants... Il est si beau... Je m’en souviendrais !

- Si tu veux, je remets ça.

- Je suis désolé... mais vous devez faire erreur. Je vais retourner devant le film.

Je vais me laver et après avoir jeté un coup d’œil au mec baraqué, je quitte la pièce. Il ne m’a pas échappé qu’il bandait... J’essaie de me creuser le cerveau... mais non, rien à faire. Même si le mec me dit quelque chose, je n’ai jamais baisé avec lui. Je n’aurais pas pu oublier un aussi beau mec.

Je retourne dans la salle et je m’assois à côté de mon pote. Du coin de l’œil, je vois le blond revenir à sa place. Je ne le connais définitivement pas ! Je ne l’ai jamais eu dans mon lit.

Le film commence et me tire de mes pensées. Et c’est parti pour 2h30 d’action.

Au bout d’un moment, je vois le blond se lever et faire le tour de la salle. Il semble lancer quelque chose et souffler dans sa main. Il passe à côté de moi et une odeur qui me rappelle un truc me pique les narines. Les uns après les autres, les spectateurs éternuent. Je distingue un fin nuage de poudre à peine visible que tout le monde est en train de respirer.

Soudain, la mémoire me revient... comme un tsunami. C’est le mec qui il y a quelques mois était dans mon bus et qui a provoqué l’orgie extraordinaire (voire « Orgie dans le bus »). C’est lui... et il recommence, il vient de balancer sa poudre un peu partout. Je regarde mon pote, inquiet. Mais je sens monter une chaleur en moi... et tout d’un coup, le blond se met devant l’écran et il gueule :

- Viens, ma petite salope ! Tu es à nous !

Me parle-t-il ? Je sens alors mes jambes, que je ne contrôle plus, se lever et se diriger vers le mec... qui se déshabille déjà. Des murmures parcourent la salle... Je m’approche du mec et je le regarde : il a 25 ans, il est blond, avec des cheveux très courts et des yeux bleus. Il a des poils discrets sur le pubis et une queue d’environ 18 cm. Il a des couilles moyennes et marron. Il porte une barbe épaisse et des gros anneaux qui font un trou au milieu de l’oreille. Il a plusieurs bagues aux doigts et une chaine en argent autour du cou. Son cou est très épais, comme le cou d’un bœuf. Il a aussi de larges épaules. Il a un ventre prononcé, assez rond et bien dur. Il a aussi de beaux pectoraux, un mélange de muscle et de graisse. Il a plusieurs tatouages sur le corps et sur les bras. Son torse est assez poilu et les poils se retrouvent au milieu pour former une ligne qui descend jusqu’au nombril et au pubis.

Comme pris par une force invisible, je m’agenouille devant sa bite dressée. Je me mets à le sucer. Il fait signe au mec qui était assis à côté de lui. Il vient vers nous. Je regarde alors les autres spectateurs. Ils continuent de regarder le film, sans s’offusquer... Bizarre. Mais je me laisse faire. Son pote se place derrière moi, il fait glisser d’un coup sec mon pantalon sur mes chevilles et il se met à me lécher mon cul. Il semble bien excité lui aussi, car il bande déjà. Je fais enlever le t-shirt du grand blond baraqué et je me mets à masser ses seins tandis que je lèche son gros ventre ainsi que ses poils. Puis, je renfonce ses 18 cm dans ma bouche et il se met à me baiser la gueule. Son pote derrière moi se redresse et il enfonce sa bite d’un coup sec dans mes entrailles. Je gémis de plaisir et je regarde le mec.

Il est blond, il a des yeux bleus. Il a des cheveux longs, il a le look d’un surfeur. Il est musclé sec... il est très séduisant. Il n’a pas un seul poil sur le corps. Il a de grosses couilles.

Il ressort sa bite, joue avec mon anus et il la renfonce. Elle doit bien faire 16 cm. Puis, le blond quitte ma bouche et il se met devant mon cul. Il le malaxe tandis que son pote me baise. Puis, il finit par lui laisser sa place. Le blond enfonce ses 18 cm dans mon anus, d’un coup, ce qui me fait hurler de plaisir...et de douleur. Le mec ne s’en occupe pas et il commence de puissants va-et-vient dons mon cul. Je suis penché à 90 degrés et le pote me plonge sa bite dans ma bouche et il se laisse sucer. Je crois que mon cul excite bien le blond car ce-dernier me le fesse avec vigueur pendant qu’il me pilonne à fond.

Puis, il me fait mettre à quatre pattes et il reprend sa baise. Il me défonce pendant 10 minutes et à un moment, il s’écrie :

- Je vais te féconder, ma petite pute !

Je sens son gland se gonfler de plaisir et sa queue se met à m’inséminer. Il me dose bien. Je compte une dizaine de jets. Il se retire et un filet de sperme coule de mon cul. Son pote plonge immédiatement sa bite dans le jus chaud du blond et il me défonce aussi. Il me jouit très vite dans le cul. Il ressort, à bout de souffle. Le blond me dit alors :

- Va maintenant soulager tous les mecs. Regarde comme ils te matent.

Je me dirige dans les rangs. Mes jambes ne m’obéissent toujours pas. Je vois que tous me regardent comme de la chair fraiche. Je vais directement vers le couple qui a la cinquantaine.

Le mec qui se trouve devant moi touche une belle bosse qui déforme son pantalon. Sa copine est à côté. Elle le regarde et ne dit rien. Je me place entre les jambes du mec en le regardant avec un regard de soumission. J’ouvre la braguette de son pantalon et j’en sors une belle teub de 18 cm, assez épaisse. Elle est veinée. Je la prends dans la main, je la décalotte puis je me mets à titiller son gland.

Le mec se lève... Il a de larges épaules... il se met alors complètement à poil. Le mec, appelons-le Daniel, a la cinquantaine. Il a un look très masculin. Il a le crâne rasée et une barbe noire et blanche à certains endroits. Il a un corps mince, recouvert de poils noirs et courts. Ses bras sont recouverts de tatouages. Son pubis est velu. Il a une queue de 18 cm, assez épaisse, circoncise et de petites couilles

Daniel se rassoit et je reprends sa bite en bouche. Elle se place directement au fond du gosier et je commence à bien le sucer. Parfois, je lèche ses couilles puis je remonte vers sa bite. Pendant ce temps, il se triture les tétons. Ensuite, il se lève et il me fait mettre en appui contre le siège. Il se met à me faire un anulingus, s’abreuvant au passage du jus de ses prédécesseurs. Puis, ses mains agrippent mon cul, l’écarte et il plonge sa queue dans mon trou bien lubrifié. Ses 18 cm m’écartent bien le cul. Ses couilles viennent claquer contre ma raie et il se met immédiatement à me baiser avec violence. Il fait des mouvements amples, il rentre à fond. Il me pète ainsi le cul pendant quelques minutes. Sa copine nous regarde en se doigtant.

Après quelques minutes, Daniel me fait m’assoir sur le siège, il grimpe sur les accoudoirs et il plonge sa bite enduite de sperme dans ma bouche. Il saisit ma tête et il se met à me baiser la gueule à fond. Il me laboure la gorge ! Ses lourdes couilles me frappent le menton. Et très vite, il gicle un jus chaud et bouillant dans ma gorge. Je sens plusieurs jets qui se déversent en moi. Je sors sa bite et je léchouille les traces de sperme avec une grande envie.

Je passe au mec d’à côté. Sa meuf me fait signe et je m’approche d’eux. Le mec fait mine de se défendre mais sa meuf l’encourage :

- Allez, laisse-toi faire, tu vas sûrement aimer.

Le mec, Guillaume, a dans les 30 ans. Il a une chevelure et une barbe épaisses, de couleur châtain. Il est mince... et quand sa copine ouvre sa chemise, je découvre un corps hyper poilu. C’est une forêt vierge ! Ses poils commencent dans son cou, descendent en cascade sur son torse et ils remplissent son ventre. Les poils sont longs, drus, épais. Son pubis est extrêmement velu. Ses bras, ses épaules et son dos en sont aussi recouverts.

La copine de Guillaume déballe alors sa teub. Elle fait 16 cm, elle est fine. Il a aussi de petites couilles. Je m’assois à côté de lui. Sa meuf et moi commençons à le branler. Le mec a un air de dégoût... mais il ne se débat plus. Sa meuf lâche sa bite et je continue de le branler. Soudain, le mec tend sa main et saisit ma teub qu’il met aussi à branler. Après quelques minutes, ses doigts descendent vers mes couilles... puis vers mon trou qu’il se met à doigter. A ma grande surprise, il les sort, ils dégoulinent de sperme... et il les lèche. N’y tenant plus, je passe au-dessus de lui et je m’empale sur sa queue.

Je descends tout doucement le long de sa bite. Je sens le jus des autres mecs faciliter la pénétration. Je commence des va-et-vient amples. Guillaume gémit. Je le chevauche pendant quelques minutes et dans un grand coup de reins, il enfonce sa bite dans mes entrailles et il me dose. Je sens sa bite tressauter et son jus gicler dans mon cul. Quand je me retire, il dit :

- Putain, c’était trop bon !

Je remarque alors que tous les mecs de la salle se mettent à se branler et les meufs à se toucher. Je vais vers le groupe suivant.

Ce sont 3 amis, Claudio, Pierre et Brice avec leurs copines respectives. Ils sont tous en train de s’embrasser et de se caresser. Je passe et je mets à genoux devant eux.

Les 3 mecs sortent leurs queues et je me mets devant celle de Claudio. Claudio est grand (2m), il est mince. Il a 35 ans, c’est un black. Il a le crâne rasé, pas de barbe. Il n’a que des poils au niveau de son pubis. Il a d’énormes couilles pendantes. Sa queue fait 19 cm, elle est épaisse, avec un beau prépuce. Sa peau est plutôt marron et quant à sa bite, elle est noire.

Je soupèse ses couilles, puis je le branle...et finalement j’avale sa queue. Je commence á faire des allers-retours avec ma bouche sur toute la longueur de son sexe magnifique. Puis, je passe à la bite de Pierre et à celle de Brice. J’alterne les queues tandis que leurs copines matent en les embrassant. La bite de Brice est incroyable ! Si énorme, si épaisse ! Je suce sa bite avec délectation. Elle me remplit toute la bouche, elle m’écarte bien les mâchoires.

Brice est un black à la peau café au lait. Il est grand aussi (1,90m), il est maigre. Il a des cheveux crépus et il porte le bouc. Il a dans les 30 ans. Il a de grosses couilles et une bite de 22 cm, super épaisse, avec un petit gland. Il a quelques poils sur le torse et le ventre et son pubis est velu.

Quant à Pierre, il a 45 ans, c’est un céfran, mince. Il est brun, il a des cheveux et une barbe courte. Il est mince. Il a un torse poilu, tout comme le milieu de son ventre. Il a une bite de 17 cm.

Claudio se lève à un moment. Il me plaque contre un siège et il enfonce sa bite directement au fond de mon trou. J’ai mal, je crie. Il me plaque une main sur la bouche et il se met à me défoncer en me traitant de salope. Très vite, il beugle et il gicle au fond de mes entrailles.

Puis c’est au tour de Brice de s’enfoncer en moi. Il y va doucement, centimètre par centimètre. Sa queue énorme me distend le fion. Mais je supporte et il arrive au fond de mes entrailles. Alors, il me baise à un rythme plus lent que son pote. Pierre est assis sur le siège à côté de nous, la queue tendue. Je ne peux m’en empêcher, je la prends en bouche et je la suce. Brice me baise lentement, sensuellement pendant une dizaine de minutes, jusqu’à ce qu’il me remplisse. Quand il sort, mon trou se contracte et laisse échapper de bonnes doses de jus.

Pierre s’enfonce ensuite en moi. Sa queue gonflée pénètre mon trou béant. Il s’y introduit d’un coup sec et il commence à me pilonner. Il me maintient fermement par les épaules. Il me donne de puissants coups de butoir. Il déverse vite son jus au fond de moi.

Un mec à l’autre bout de la salle me fait alors signe. Je vais dans sa direction. Je me place devant lui. Il enlève son t-shirt et je lèche ses gros tétons. C’est Muzafar, un indou de 40 ans. Il a une épaisse tignasse et une barbe noire bien taillée. Il est un peu enrobé et son corps est recouvert de poils. Son pubis est extrêmement velu et il a une bite de 15 cm, complètement noire. Ses couilles sont rasées, petites et noires.

Muzafar pose ensuite sa main sur ma tête et il me force à descendre vers sa queue. Ma langue passe sur son ventre et je gobe sa belle queue. Je lui fais des gorges profondes puis je passe à ses couilles que je lèche. Puis je branle ses 15 cm et je les enfourne de nouveau dans ma bouche. Sa bite est magnifique... lisse. Soudain, le mec pose ses deux mains derrière ma tête et il commence à m’utiliser pour monter et descendre sur sa queue. Il me traite comme son jouet sexuel. Parfois, il me fait faire des gorges profondes... ce qui le fait bien gémir. Il lui faut très peu de temps pour jouir. Je sens sa queue se gonfler et il pousse un râle. Je reçois alors une dizaine de jets crémeux de son jus directement au fond de la gorge. Je suis tout simplement forcé de tout avaler.

Je vois alors deux jeunes gens de 18 ans s’avancer vers moi : Lucas et Alexis. Ils sont déjà nus et ils s’embrassent. Je crois deviner que la poudre les à désinhiber et qu’ils ont découvert leur attirance l’un pour l’autre. Mais la poudre les oblige à me baiser.

Alexis est de petite taille. Il a des cheveux bruns et épais. Il a un corps mince voir maigre, et imberbe. Seul son pubis a quelques traces de poils. Il a une bite de 14 cm, circoncise avec des boules bien grosses.

Lucas est blond, avec des cheveux courts, il a une gueule d’ange. Il a un corps mince, musclé sec. Il a une bite de 17 cm, fine, avec un gland rose et de petites couilles. Son corps est complètement imberbe.

Les deux jeunes potes s’avancent alors vers moi et en même temps, ils me roulent une pelle, recueillant une partie du jus libérée par l’Indien. Puis, ils me font me relever et je me retrouve à me faire peloter, lécher, embrasser par ces deux mecs de 18 ans.

Alexis passe directement derrière moi, il me fait cambrer et il me baise directement tandis que Lucas se rassoit. Je me penche sur lui pour le sucer. Ensuite, les deux potes échangent de rôle et je me fais bien utiliser mes trous par ces deux étalons. Puis, Alexis se place derrière moi et il se met à aspirer le jus qui dégouline de mon cul.

Lucas en profite pour placer son cul devant ma bouche et ma langue sort automatiquement. Il ouvre bien son cul et je plonge ma langue dans ses fesses bien musclées et dans sa raie poilue... et finalement, dans son petit trou. Le mec se met à gémir... tout comme moi, sous l’effet de l’anulingus d’Alexis. Comme un malade, je bouffe le cul qui se présente devant moi. Je dévore ce petit trou.

Ensuite, Lucas se couche alors par terre, Alexis l’imite. Leurs bites sont collées les unes contre les autres. Je comprends le message et je m’empale directement sur les queues tendues. Ça rentre comme dans du beurre ! Je crie un peu de douleur mais une force invisible m’oblige à continuer. Je ne bouge plus, savourant ces deux queues plantées en moi. Et je me mets ensuite à aller et venir sur les deux bites. La sensation est extraordinaire ! Et je remarque que ça plait beaucoup à Lucas de sentir sa teub plaquée contre celle de son pote ! Il ne leur faut pas longtemps pour jouir. Je sens que la bite de Lucas se met à pomper le sperme hors de sa bite en de gros jets qui jaillissent dans mon fion et aussi contre la bite de son pote. Ce-dernier ne tient pas longtemps et il beugle. Il me remplit aussi le cul.

Après quelques secondes, je me relève et les deux queues quittent mon antre. Je ressens comme un vide dans mon fion. Et mes yeux tombent sur Manuel qui semble lutter contre la poudre... je vais vers lui et je me mets à caresser son paquet... qui a l’air conséquent ! Il n’oppose aucune résistance, alors j’ouvre son pantalon... d’où jaillit sa bite en érection. Elle est immense ! Elle fait bien 22 cm ... et elle est épaisse ! Quel morceau ! Je le prends délicatement entre mes lèvres et je le lèche. Puis, je l’enfonce directement en gorge profonde ce qui fait bien gémir Manuel. Je suce son gland, je fais de grands allers-retours sur sa teub. J’arrête et il me dit :

- Ne t’arrête pas, je vais jouir !

- Non, je veux ton jus dans mon cul !

Manuel se lève, se déshabille et sans hésiter, il entre lui aussi dans mon cul et il se met à me baiser. Il me pilonne à fond. Il est super endurant. Il me défonce pendant bine 20 minutes. Les autres forment un cercle autour de nous et ils matent le spectacle que nous leur offrons. Je remarque alors que le blond avec la poudre et son pote ont déguerpi. Le jus des autres mecs est tassé par la grosse que de Manuel et il sort par vagues hors de mon cul. Ses boules nagent dans ce jus et elles l’envoient valdinguer un peu partout.

Il finit par se déverser lui aussi en moi. De grands jets puissants me remplissent. J’en compte bien 10. Manuel ressort et tous les mecs ont toujours la gaule. Ils s’avancent vers moi tout en se branlant. Moi, j’ai le cul explosé et dégoulinant de sperme.

Ils se branlent tous au-dessus de moi et ils vont juter sur moi ! Claudio est le premier. 3 jets crémeux sortent de sa bite et viennent s’écraser sur mon ventre. Guillaume, Brice et Lucas branlent leurs queues devant mon visage. Brice est le premier à jouir des jets puissants qui giclent sur mon nez et dans mes cheveux. Il continue de se branler et une pluie de gouttes de sperme tombe sur ma langue. Lucas déverse 3 doses gluantes de jus directement dans ma bouche. Après 1 minute, Guillaume jouit 2 doses puissantes de sperme dans ma bouche et sur mon front. Pierre se branle et déverse 4 giclées sur ma queue.

Daniel, Manuel et Alexis se branlent devant mon visage et ils jouissent pratiquement au même moment, en tirs croisés qui giclent sur ma tête, dans ma bouche, sur mon corps et derrière moi. On entend le jus frapper lourdement le sol et les sièges.

Je me branle et très vite ma queue se retrouve secouée par des spasmes incontrôlés qui me font juter mon jus partout. Ils montent en jets et retombent dans la salle de cinéma, sur le sol, sur les mecs qui m’entourent, sur les sièges.

On se rhabille tous, comme si de rien n’était et on regarde le film. Nous sortons à la fin et personne ne dit rien. Mais bizarrement, Manuel me tient la main. Mes souvenirs commencent à s’estomper mais j’ai le cul ouvert et dégoulinant de sperme... Mon pantalon est trempé derrière moi ! Je ne sais pas pourquoi je souris bêtement...

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 5 Avril | 51 pages

Les nouvelles | 10 Pages

Ça avance Alexgreen
Crier de plaisir P'tit Biscuit
À mon taff Passif17
1 garçon de 20 ans Grossebite
Le gendarme et mon cul Lepassif
Une belle première fois Dave069
Gros cul pour rebeus Meetmemz
L’ensemenceur Meetmemz
Week-end surprise Franck
Mon meilleur souvenir Wqt

Les séries : 41 pages

Les soirées de Mr le Comte | 9 | +2 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
Bande de potes | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Entre frères rebeus | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Les jumeaux et leur père | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15

Cours de soutien | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 173 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mercredi 15 mars 2023 à 09:06 .

Retourner en haut