NEWS :
10+11 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

173 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Soirée d’anniversaire entre amis

Salut,
Moi, c’est Fabien. J’ai 28 ans, j’ai les yeux marron. Je fais 1m80 et j’ai quelques kilos en trop. Je suis fan de jeux PC, principalement des jeux de course et des SIMS 3. Je suis aussi passionné de lecture. Je fais mes études sur Lyon mais j’habite en périphérie à 45 minutes en train du centre.
Aujourd’hui, Quentin, un de mes potes, organise une petite soirée pour ses 30 ans. Je suis invité, ainsi que Kévin. Je me pointe vers 19h et je retrouve mes deux amis d’internat Quentin et Kévin. Je suis surpris de ne voir personne d’autre... mais pas mécontent.

Le gâteau d’anniversaire arrive, Quentin souffle ses bougies et on lui offre ses cadeaux. Je lui ai acheté le nouveau jeu de Star Wars « Jedi : Survivor », car je sais qu’il est fan. Il est en effet ravi. On trinque à sa santé et la fête reprend. La musique est géniale, l’ambiance est bonne et je me mets à discuter avec mes potes... et à bien boire.
Puis, on se met à jour à jouer à la Switch tous les trois. On commence par Mario Kart. Ensuite, on passe à Fifa.
A un moment où Quentin va aux toilettes, Kévin, déjà un peu éméché, s’approche de moi et me souffle à l’oreille :
- Quentin m’a raconté comment se sont passées vos parties de jambes en l’air à l’internat.

Il me regarde alors en me faisant un clin d’œil. En effet, j’ai déjà couché avec Quentin (voir l’histoire « Dépuceler à l’internat ») il y a quelques années de cela, quand on habitait tous les deux en collocation. Je n’avais pas été très loin dans les détails quand j’avais avoué à Kévin que j’avais déjà couché avec Quentin. Mais apparemment Quentin était fier de ça et il n’avait pas hésité à être plus généreux sur les détails, fidèle à lui-même.

Je me sens gêné sur le coup mais au final je me dis que Kévin a bien le droit de savoir ce qu’il s’est passé

- Oui. Bien... bon... c’est vrai.

- Et tu ne voulais pas en parler à ton meilleur pote ?

- Si mais pas en détail.

- Ah ok. Et vous avez fait quoi ?

- Tout, dis-je, gêné.

- Ah oui ? Tu l’as sucé ?

- Oui...

- Il t’a baisé ?

- Oui.

- Et toi ? Tu l’as enculé aussi ?

- Ça m’est arrivé.

- Putain ! Vous êtes chauds, les mecs ! Et c’était un bon coup !

- Oh oui ! Le meilleur que j’ai jamais eu !

- Ah oui, quand même ! Et en plus, il ne cesse de vanter ton petit cul. Moi aussi, je le trouve trop beau. Il disait qu’on se sentait bien dedans.
Je regarde Kévin, surpris :
- T’as déjà essayé avec un gars, toi ?

- Non... Mais en tout cas, j’en aurais eu l’occasion !

- Ah oui ?

- Je me suis déjà fait draguer par des mecs qui m’ont dit ensuite que j’avais un beau cul.

- Oui, c’est vrai qu’il est pas désagréable à regarder, dis-je en rigolant.
Cependant, je constate que le regard de Kévin change... J’ai l’impression de voir de l’envie dans son regard. Mais je me dis que je dois fantasmer. Un de mes meilleurs potes ne peut pas avoir envie de moi, on se connait depuis trop longtemps ! Une envie de l’embrasser me submerge... mais je résiste et Quentin revient à ce moment-là. Il demande :
- De quoi vous parliez ?
Kévin rigole et dit directement :
- On parlait du temps où vous baisiez ensemble !

- Ah oui ? Et alors, Fabien a dit que j’étais un bon coup ?

- Oui ! Tu crois pas si bien dire ! Le meilleur qu’il ait eu !
Les deux se regardent et ils se mettent à sourire. Je ne sais pas comment interpréter leur regard complice. Kévin demande alors à Quentin :
- Il te fait toujours bander ?

- Oui, bien sûr

- T’as envie ?

- Toujours !

- Envie de quoi, demandé-je ?
Kévin me dit alors :
- A genoux !
Je ne comprends pas où il veut en venir... mais je remarque que sa bite est en train de gonfler petit à petit sous son jean. Il prend ma main et il la pose sur sa bosse. Puis, il me regarde en ricanant :

- Tu en as envie, regarde, tu bandes à fond !
Je reste muet, ne sachant comment réagir. Mes deux potes, souriant toujours, se mettent à caresser leur bosse.
- Et vos meufs alors ??

- Tu sais qu’on en a envie, Fabien....

- Je crois que vous avez trop forcé sur l’alcool. Ça vous monte à la tête !

- C’est toi qui nous fais tourner la tête !
Je me rends alors compte qu’un de mes fantasmes (coucher avec mes deux meilleurs potes) que j’ai depuis très longtemps va se réaliser. Mes deux potes sont en train de se caresser leur queue encore emprisonnées dans leur pantalon... en me regardant et en souriant. Sans discuter, je me mets à genoux devant l’entre-jambe de Kévin et j’ouvre son jean qui libère un bon morceau ! Je le prends alors délicatement en bouche tandis que mes mains se glissent sous son t-shirt. Je caresse son ventre et son torse. Il enlève alors son t-shirt et je l’observe.
Kévin est brun, il a des cheveux mi-longs en bataille. Il porte des lunettes, une moustache et le bouc. Il est assez grand (1,80) et il est mince. Il a une petite ligne de poils qui descend de son nombril vers son pubis qui lui est assez velu. Il a une bite plutôt fine de 19 cm... avec des grosses balloches bien poilues.
Je continue de le sucer avidement. Je lui fais des gorges profondes qui le font gémir.
- Ça fait longtemps que j’attendais ça, je dois te l’avouer, me dit Kévin

- Je t’avais pas menti, il sait trop bien sucer, renchérit Quentin.
Enthousiaste, je fais bien entrer et sortir sa queue de ma bouche. Puis, je prends mon temps et je fais de lents va-et-vient sur sa bite. Au bout de quelques minutes, il m’arrête d’un geste, ne voulant pas jouir trop vite. Il se lève et j’en profite pour me foutre à poil et je passe à Quentin dont la bosse sous son jean est bien grosse.
Moi, je suis de taille moyenne et j’ai un peu de ventre. Je suis brun avec une barbe. Je suis poilu de partout, sur tout le corps. Ma teub fait 14 cm. Quant à Quentin, il a un corps svelte. Son pubis est à peine poilu et ses 16 cm sont bien tendus devant son ventre.
Je m’agenouille alors devant Quentin, je saisis sa bite et je l’enfonce dans ma bouche. Immédiatement, il se met à gémir.
- Enfin ! Ça m’avait trop manqué !
Je le suce tout en lui léchant les boules. Je fais des va-et-vient sur sa queue, parfois rapides, parfois plus lents mais plus profonds. Quentin donne de temps en temps de petits coups de reins qui font aller sa queue encore plus loin dans ma gorge.
- Tu suces vraiment mieux qu’une meuf, Fab ! Je me le suis toujours dit !
A un moment, Kévin passe derrière moi et il commence à me caresser le cul.
- J’ai souvent fantasmé sur ce cul de malade...

- C’est vrai ?

- Oh oui !

- Fais-toi plaisir alors !
Il ne lui en faut pas plus pour chopper un tube de gel et une capote. Il me doigte un peu puis il enfonce sa bite en moi. Il commence de lents allers-retours dans mon anus tandis que je suce mon autre pote.
- Ton trou est trop serré ! Il est vraiment trop bon !
Je regarde Quentin qui observe Kévin en train de me baiser. Les deux ont l’air bien complice. Je suis sûr qu’il préparait ceci depuis un moment. Kévin est un bon baiseur, il me fait bien l’amour comme il fait, sa queue tape contre le fond de mon cul et il me fait bien gémir... Je fais signe à Quentin de se rapprocher et je prends sa bite en bouche. Mes gémissements sont alors atténués par la bite de Quentin se trouvant au fond de ma gorge.
Après quelques minutes, Kévin sort de mon cul et moi je me relève. Sans attendre, Kévin se met du gel dans son trou... et il grimpe sur le canapé, il enjambe la queue de Quentin qui, surpris, le laisse faire. A sa demande, j’habille la queue de mon ancien colloc d’une capote et Kévin place le gland sur son trou.
- Je fais doucement ! C’est la première fois !

- T’inquiète. Prends ton temps !
Quentin s’enfonce alors lentement sur la bite... j’admire le spectacle des 16 cm de Quentin qui ouvrent le petit trou serré de notre pote. Il finit par se retrouver assis sur la bite, les couilles de Quentin plaquées contre sa raie, comme si les boules lui appartenaient.
- Putain ! Quelle sensation ! C’est trop bon d’avoir ta bite dans mon cul, mon pote !
Kévin se met à monter et descendre sur la bite de notre pote. Quel beau spectacle !
- Mon cul te plait, Quentin ?

- Oui, il est dément. Tellement serré ! Je dois vraiment faire gaffe de pas jouir trop vite !
Kévin continue de baiser son propre cul sur la bite de notre pote. A un moment, Quentin saisit ses fesses et il se met à bien lui pilonner le cul. J’en profite pour me pencher au-dessus de Kévin dont je prends la bite en bouche. Ce-dernier se met à bien gémir de plaisir. Les coups de reins de Quentin projettent les 19 cm de Kévin au fond de ma gorge... un vrai régal !
- Putain ! Les mecs ! Vous vous occupez trop bien de moi ! C’est trop bon !
Je décide à mon tour de profiter, je me relève et je place ma bite devant la bouche de Kévin qui n’hésite pas un instant. Cette baise improvisée dure bien 10 minutes.
Peu après, Kévin se relève et il nous dit de le suivre. On va dans la chambre. Kévin m’attire d’abord contre lui et il me roule une grosse pelle. Surpris, je me laisse faire. Puis, je réponds à ses coups de langue et on échange de beaux baisers. Quentin se joint à nous et nos langues se chevauchent, s’entremêlent. Quel pied ! Je n’aurais jamais cru ça possible !
Je finis par me poser sur le lit, Kévin se met en 69 au-dessus de moi et il prend ma bite en bouche. Pendant ce temps, Quentin décide enfin de s’occuper de mon cul. Cette sensation et sa bite m’avaient manquées depuis ces longues années écoulées. Il se met à me faire tendrement l’amour. Quelle belle équipe on fait ensemble ! On se donne du plaisir les autres aux autres, mutuellement.
- C’est trop bon les mecs, dis-je ! C’était un de mes fantasmes de coucher avec vous !

- Ton fantasme se réalise. Et je sais pas ce que vous en pensez, les mecs, mais on pourrait se faire souvent plaisir comme ça, mutuellement, dit Quentin

- Oui, s’exclame Kévin, sa bouche remplie par ma bite.
Puis, Quentin et moi décidons de changer de rôle. Quentin se pose sur le lit, il suce Kévin qui le suce aussi et moi, j’enfonce ma queue dans le cul de Kévin.
- Putain ! T’avais raison, Quentin ! Son cul est trop serré !
Je commence doucement à faire des allers-retours et je remarque que mon pote encaisse bien ! J’entoure son corps de mes bras, je lui dépose des baisers dans le dos, et seulement en bougeant mon bassin, je lui fais l’amour tendrement.
- Tu me fais trop du bien, Fabien ! Tu me fais superbement l’amour. J’ai jamais connu de telles sensations !

- C’est parce que je vous aime, les mecs ! Vous me faites perdre la tête !
Et finalement, j’enfonce ma bite dans le petit cul de Quentin.
- Putain ! Quel cul ! Ça faisait si longtemps que je voulais le rebaiser !

Quentin est sur le dos, Kévin lui donne sa queue à sucer. Puis, il lui suce la sienne. Je profite de cet instant pour me pencher sur le corps de Quentin et de lui rouler une grosse pelle. On est parfaitement en symbiose, on se donne à tous les trois du plaisir. C’est magnifique !
Au bout de 10 minutes, je ne peux plus me retenir, je sors du cul de mon pote et je crie, en enlevant la capote :

- Je vais cracher, les mecs !

- Oui, vas-y, donne mon ton jus, s’écrie Quentin !
Je me mets à me branler. Très vite, je jute une bonne quantité de sperme. Huit jets giclent et inondent le corps de Quentin. Un le touche même sous son menton. Les autres atterrissent sur sa poitrine et sur son ventre. Le dernier s’écrase dans ses poils pubiens.
- Putain, t’étais en manque, Fab !

- Tu peux pas t’imaginer !
Mes deux potes se regardent, complices, et ils se relèvent puis me font basculer sur le dos. Il se branle devant ma bouche que j’ouvre en grand pour recevoir leur offrande.
- On va te donner notre jus à boire !
Ils se branlent à fond et Quentin est le premier à gueuler :
- Putain ! C’est trop bon ! Je vais jouir !
Il éjacule. Quatre gros jets giclent sur mon visage et sur ma langue. Le dernier, le plus puissant, va se loger sur la queue de Kévin qui, à la fois surpris et excité, beugle :
- Les mecs, vous êtes géniaux ! C’est la meilleure baise de ma vie !
Et il se met aussi à jouir. 3 gros jets me recouvrent le visage et 4 moins puissants tombent directement sur ma langue. Kévin se penche sur moi et il me roule une grosse pelle, nos langues mélangeant le sperme de mes deux amis. Nous avalons le tout tandis que Quentin me lèche mon visage recouvert de jus. Ayant récupéré le sperme dans sa bouche, il m’embrasse à son tour et nous partageons leur jus.
On se pose tous les trois sur le lit, essoufflés, moi dégoulinant de sperme et on se retrouve dans les bras les uns des autres. Mais je commence à m’inquiéter. Je pense être allé trop loin, avoir profité de mes deux potes qui étaient sous l’emprise de l’alcool. Je ne dis rien, en proie à mes pensées. Cependant, Kévin brise le silence et il dit :
- Putain, c’était trop bon ! Vous êtes mes potes... mes frères ! Je vous aime, mes frères.
On se roule alors tous un gros patin. Quentin dit alors :
- Tout ce qui s’est passé, reste entre nous, pas vrai les mecs ?

- C’est sûr que je garderai ça pour moi sinon ma copine va me tuer. Et toi Fabien ?

- Bien sûr mais j’y mettrais bien une condition !
Quentin et Kévin sont tous les deux surpris par cette déclaration et Quentin prend la parole et me demande :
- C’est quoi ta condition ?

- On se repose, on décuve et on baise une fois de plus !
Kévin me répond :
- T’es pas un peu en train de nous faire du chantage ?

- À toi de voir ça comme tu veux. Je veux juste prendre à nouveau mon pied avec vous deux. Ça vous a pas plu ?

- Pour une première fois c’était sympa ...et toi Quentin ?

- Ça m’a bien plu, je dois l’avouer...

- Donc c’est OK ?
Quentin et Kévin me répondent ensemble :
- D’accord mais pas un mot à ma copine !

- Vous inquiétez pas, je serai muet comme une tombe !

Nous sommes tous rassurés par cet accord passé ensemble, et je me laisse emporté par le sommeil, dans les bras de mes deux meilleurs potes.
Merci à Fabien pour ses idées.
Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 5 Avril | 51 pages

Les nouvelles | 10 Pages

Ça avance Alexgreen
Crier de plaisir P'tit Biscuit
À mon taff Passif17
1 garçon de 20 ans Grossebite
Le gendarme et mon cul Lepassif
Une belle première fois Dave069
Gros cul pour rebeus Meetmemz
L’ensemenceur Meetmemz
Week-end surprise Franck
Mon meilleur souvenir Wqt

Les séries : 41 pages

Les soirées de Mr le Comte | 9 | +2 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
Bande de potes | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Entre frères rebeus | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Les jumeaux et leur père | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15

Cours de soutien | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 173 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mercredi 12 juillet 2023 à 08:41 .

Retourner en haut