NEWS :
16 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

195 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Location de vacances

Salut, moi c’est Nico, 30 ans, les yeux bleus, blond, corps svelte, monté 17cm.
Je me suis fait larguer il y a quelques semaines par mon copain. On s’aimait énormément mais j’ai fini par découvrir qu’il me trompait avec son meilleur ami. Déçu et attristé, je l’ai quitté. J’ai alors vécu une période très difficile, ponctuée par une grosse déprime. Je me suis mis en arrêt maladie et finalement, j’ai réussi à surmonter cette épreuve, surtout grâce à mes amis.
Après cette phase, je décide de partir en vacances pour me regénérer avant de reprendre le travail. Je trouve sur une Internet un petit appartement dans le sud de la France. Quelques jours plus tard, je me retrouve en train de respirer l’air de la garrigue quand j’arrive à la gare de Nîmes.
Je monte dans un bus et je trouve assez facilement l’adresse laissée par le proprio de l’appart, un dénommé Alexandre. Sur site de location, j’ai pu voir sa photo. Il est plutôt jeune (dans les 20 ans) et il a l’air assez bourru.
Je sonne donc et je m’attends à me trouver face à ce jeune mec. Mais quelle n’est pas ma surprise quand je vois un homme dans la force de l’âge, assez baraqué. Je dirais qu’il a bien 45 ans. Il demande sans détour :
- Oui, c’est pour quoi ?

- Je... euh... je crois que je me suis trompé.

- Ah ! Au revoir !
Et il claque la porte. Je tire mon portable de ma poche et je regarde de nouveau l’adresse. J’allume Google Maps et en effet, je suis au bon endroit. Je sonne à nouveau. Le mec rouvre la porte et me regarde d’un air interrogateur, en levant un sourcil. Il m’impressionne. Je murmure :
- Je suis bien chez Alexandre C. ?

- Oui. Je suis son père.

- Je suis le locataire de son logement.
Son visage s’éclaire :
- Ah ! Nico L. ? Enchanté ! Je suis le père d’Alexandre. Je vais chercher les clés et je vous montre l’appart !
Il ferme la porte, me laissant ébahi. Quand il ressort, il me fait signe de le suivre. On fait le tour de la maison et il ouvre un portail. Je le suis. Il ouvre ensuite une porte qui donne sur un petit appartement coquet.
- Voilà ! C’est ici !
Il commence à me faire une visite des lieux. Je suis impressionné par ce mec. Je ne parle pas beaucoup, je fais seulement des signes de la tête pour montrer que je comprends. En fait, je suis assez fasciné par cet homme. Je remarque que sa chemise est trop petite pour lui et qu’elle est prête à exploser sous la masse de muscles qui se cache dessous. Ses bras et ses pecs sont énormes, tout comme ses cuisses qui rendent son short ridicule. J’attrape chaud tout d’un coup. Putain, le mec est tout simplement canon ! Je ne l’écoute même plus parler... Je ne peux m’empêcher de le mater. Mais finalement, il me tire de mes rêveries quand il me dit :
- Si vous avez des questions, appelez mon fils.

- D’accord, merci.
Il me tend les clés, je les prends et ma main frôle la sienne. Une vague de chaleur me traverse. Mais il est déjà parti quand je reprends mes esprits. Je me mets sur le lit... et je commence à me branler pour faire redescendre la pression.
Dans la soirée, je veux sortir pour voir le centre-ville et je me fais une petite toilette au lavabo. Malheureusement, l’eau n’arrive pas à s’écouler. J’envoie alors un SMS à Alexandre. Pas de réponse. Je finis par sortir en vitesse car le bus ne va pas tarder. J’ouvre le portail ... et je me heurte de plein fouet à un homme grand... je me recule et je crois reconnaitre Alexandre. Mais il est bien plus beau que sur la photo du site. Il me dit :

- Ah ! Bonjour, j’ai lu votre SMS. Vous pouvez me montrer le problème, j’ai pas très bien compris.
Je regarde ma montre... mais je fiai demi-tour et je rouvre la porte du logement. Je scrute le mec et je dois avouer qu’il est vraiment canon.
Il est grand (Boën 2m), il a de larges épaules, un sourire craquant. Il est brun avec des cheveux épais, il a des lunettes et un visage lisse. Il porte un petit t-shirt qui laisse entrevoir un corps taillé en V, avec des pectoraux développés et des biceps impressionnants. Il porte aussi un short assez ample. Ses jambes sont longues et fines mais quand même assez musclées.
Je le fais entrer et je le conduis vers le lavabo. Je lui montre le problème, disant que le truc qui bouche le lavabo reste coincé. Il passe son bras au-dessus de mes épaules, m’effleurant. Ça m’électrise. Il allume l’eau et il voit bien qu’elle ne s’écoule pas. Il se met alors à rigoler.
- Voilà comment il faut faire. Attendez, c’est un peu étroit ici, désolé.
Il se colle contre moi. Je sens son ventre plaqué contre mon bras. Il passe l’autre bras autour de moi, je sens son souffle dans mon cou et il appuie sur le truc qui se lève et laisse écouler l’eau. Je me sens alors tout bête.
- Je ne connaissais pas ce mécanisme, dis-je, penaud.

- C’est pas grave.
Il me sourit et on sort. Il rentre ensuite chez lui. Moi, je vais à l’arrêt bus où j’attends le prochain.
Le soir, en rentrant, je veux me doucher car je transpire. Là, j’ai un problème de pression... puis je n’ai que de l’eau froide. Le lendemain matin, j’appelle Alexandre et je lui explique le problème. Je veux partir vers 10h pour aller à la plage mais je veux me doucher avant de quitter les lieux. Vers 11h, je n’ai toujours aucune réponse. Je vais alors prendre une douche. A peine ai-je sauté dans la cabine de douche, que j’entends un bruit. Soudain, la porte de la salle de bains s’ouvre et je vois Alexandre devant moi. Je suis nu, ce qui n’a pas l’air de le déranger.
- Désolé ! Je viens de lire votre message. Je peux passer à un autre moment.

- Non ! Venez, je vous montre.
Je mets une serviette autour de mes hanches et je lui explique le problème. Je me colle presque à lui et je sens son bras poilu sur ma peau nue. Je sens alors ma queue frémir. Je me recule un peu. Il fait ce qu’il a à faire mais la pièce est petite et Alexandre s’approche de moi plus d’une fois et il me frôle le corps ou les fesses. Moi, j’ai du mal à cacher mon érection. Finalement, il finit et il s’en va. Je prends ma douche avec de l’eau chaude. Je finis par aller à la plage.
Je rentre vers 16h et quand j’arrive, je vois la porte entrouverte. Je me faufile doucement dans la pièce ... et je vois Alexandre jeter quelque chose par terre. Je vois bien qu’il est surpris de me voir. Il me dit tout simplement :
- La clim était en panne depuis plusieurs jours, je viens de le réparer... comme ça votre séjour sera plus agréable.
Je vois qu’il fait furtivement un geste avec son pied. Je le remercie et il s’en va. Puis, il revient et dit :
- Mon père et moi vous invitons à manger chez nous ce soir.

- Ah, c’est gentil, dis-je, surpris.

- On se retrouve chez moi à 19h pour l’apéro.

- Ça marche. A tout.

-

Alexandre quitte le logement. Je regarde alors l’endroit où il était et en effet, je vois mon caleçon de la veille. Je suis sûr que je l’ai pris en flag en train de le renifler.
Le soir, je me rends à leur maison. Alexandre me demande ce que je veux boire. Je prends un martini. Ils se servent et on trinque. Ils me posent des questions sur moi, sur ma vie et sur mes vacances. Moi, je réponds mais je ne cesse de les dévisager. Ils me font vraiment de l’effet, ces deux mecs. Un truc me fait cependant me poser des questions. Ils se caressent parfois la main. Ou par exemple, le père va chercher des chips et quand il revient, il pose sa main sur l’épaule de son fils qui prend cette main dans la sienne et il la caresse.
A un moment, je me rends compte qu’Alexandre a sa braguette de short ouverte. Et je vois sa bite qui repose sur ses couilles. Alexandre me sert un deuxième verre puis il me demande si ça me dérange s’il se met torse nu car il a très chaud.
- Faites comme chez vous, lui dis-je en riolant.

-

Il enlève son t-shirt et il me dit :
- On peut se tutoyer, non ?

- D’accord.
Il me tend sa main :
- Alex.

- Et moi, c’est Patrick.

- Enchanté, moi, c’est Nico.
On se serre la main et j’en profite pour admirer le corps magnifique d’Alex.
Il est super mignon. Il a des cheveux bruns et rasés sur le côté et courts, coiffés en épis sur le dessus. Il a une barbe noire et bien taillée. Il est joufflu et il a un gros nez. Il est enrobé, il a de petits seins et un ventre assez prononcé. Il est légèrement poilu au milieu du torse et sur le ventre. Il a quelques tatouages sur le torse et sur les bras.
On continue de parler mais j’arrive à peine à quitter les yeux du corps d’Alex. A un moment, ils se regardent droit dans les yeux et Patrick nous laisse. Quelques minutes, plus tard, il nous appelle. Alex me fait signe de le suivre et on entre dans une pièce... ce que je comprends être une chambre. Patrick est complément nu, sur le lit.
Il a des cheveux noirs et courts. Il a une grosse tête avec une mâchoire proéminente. Il porte une barbe fournie. Il a des épaules très larges et des pectoraux rebondis, énormes. Ses bras sont aussi musclés et énormes, tels des troncs d’arbre. Je ne pourrais pas en faire le tour avec mes deux mains ! Il a de gros tétons roses. Il a de magnifiques abdos et des cuisses gonflées à bloc, magnifiques. Il a grosse queue de 20 cm, avec de grosses boules de taureau. Son ventre est rempli de poils et son pubis est velu, tout comme ses jambes et ses bras.

A ma grande surprise, Alex le rejoint. Il enlève son petit short et il se place entre les cuisses puissantes de son père. Il se met à lui lécher les tétons tandis que Patrick lui caresse le dos ainsi que la tête et qu’il lui dépose des baisers sur la joue. Puis, il se relève et il embrasse son père. Il lui roule une grosse pelle ! Je regarde ce spectacle, ébahi. Puis Alex reprend son travail et il tète les tétons paternels. Ensuite, il s’occupe de ses aisselles qu’il se met à brouter. Finalement, Alex relève la tête et il se met à sucer son père. Quel spectacle ahurissant ! Patrick dit alors :
- Si tu disais que tu n’as pas envie de nous rejoindre, je saurais que tu mens.
Je regarde alors mon short qui est déformé par ma queue en érection. Alex va alors se loger dans les bras de son père et il ferme les yeux, appréciant le corps musclé. Patrick se met à malaxer le cul de son fils et à en titiller le trou. Je reste toujours debout, ne sachant comment réagir. Alex finit par se relever et à placer sa bite devant la bouche de son père qui commence à le sucer.
Ne pouvant plus résister, je me déshabille et je me dirige vers la queue tendue de Patrick. Je me couche devant sa bite et je me mets à la sucer. Lui commence à me caresser tendrement la tête. Je déguste sa grosse queue. Elle est bien dure et je la suce tout en la branlant. Alex se pose à côté de nous et il se paluche. Moi, je regarde Patrick droit dans les yeux. Quel mâle ! Il finit par prendre ma tête dans ses grosses mains... et par me faire venir vers lui. Il me roule alors une grosse pelle. Je frotte mon corps contre ses muscles et contre sa bite.
Puis, comme hypnotisé par cette masse corporelle, je fais jouer mes mains et ma langue sur ses muscles. Tout simplement magnifique ! Puis je reprends ma suce. Il me reprend mon visage dans ses mains et il me caresse pendant que je lèche son sucre d’orge. Puis, il prend ma tête dans ses mains et il me fait sucer sa queue. Il m’impose un rythme rapide et assez profond. Je sens sa bite se crisper mais il me tire vers lui avant de jouir. Il me colle contre son corps et il me caresse tout en m’embrassant sur la tête. J’ai la tête plaquée contre ses pectoraux, je sens son odeur de mâle qui se dégage de ses aisselles. Je bande à fond. Mes lèvres embrassent ses biceps qui se trouvent devant ma bouche.
Puis, c’est Alex qui me prend dans ses bras puissants et qui me plaque contre son torse. Je sens sa bite dressée contre mon ventre. Quand il me lâche, je descends vers sa queue et je la mets dans ma bouche. Elle est moins grosse que celle de son père mais elle est très bonne. Son pubis est extrêmement poilu. Il a une queue de 18 cm, marron et circoncise. Il a de grosses boules poilues marron pendantes.
Patrick fait passer un bras autour du cou de son fils et il m’admire lui tailler une pipe. Je lève les yeux vers ces deux mâles et je les regarde tandis que je lèche la bite d’Alex. Je la reprends en bouche et je la suce délicatement, jouant bien avec ma langue sur son frein. Il m’attire ensuite vers lui et je l’embrasse. Puis, je descends vers la queue tendue de son père et je le suce avec passion. J’alterne les deux bites pendant un bon moment.
A un instant, Alex se lève et il passe derrière moi. Il se met à me faire un superbe anulingus. Il me bouffe le cul à merveille et je gémis, appréciant sa langue qui lèche et tournoie dans mon trou. Moi, pendant ce temps, je suce son père qui me caresse le dos ou la tête. Alex se met à me doigter.
Ensuite, il me retourne sur le dos et il enfonce mes 17 cm dans sa bouche. Il commence une pipe divine. Je me laisse faire, me concentrant pour ne pas jouir trop vite. Patrick se met à me lécher mes tétons, à se délecter de l’odeur de mes aisselles. Puis, sa langue descend le long de mon ventre. Deux langues se mettent maintenant à me sucer, à me lécher la bite, à me gober les couilles. Je suis aux anges. Puis, ils se mettent à se passer ma teub, la suçant délicatement et sensuellement. Ils me font des gorges profondes de temps en temps.
Au bout de bien 20 minutes, Patrick plaque son corps contre le mien, m’obligeant à relever mes jambes. Sa queue titille ma rosette. Puis, son gland se met à entrer dans mon anus. Je gémis de plaisir et lui continue sa progression. Je suis tellement excité que sa bite glisse dans mon trou tout humide. Arrivé au fond de mon cul, il se met à donner des coups de bite lents et profonds. Je lui caresse ses pectoraux énormes et ses magnifiques abdos. Il se met à accélérer le rythme et je me retrouve secoué comme un prunier. Ses coups de bite me font vraiment du bien. Je gueule fort de plaisir. Il me pilonne bien tandis qu’il branle ma queue.
Après 10 minutes, il cède la place à son fils. Alex enfonce son gland dans mon trou et il se met à donner de petits coups de reins, enfonçant sa bite toujours plus profondément. Et il se met à baiser à une cadence régulière. Puis, il me fait mettre debout et il replante sa queue en moi. Il prend mon corps de ses bras musclés et il entame une baise plus intense, plus rapide et plus profonde. Il sort après 5 minutes. Il se pose sur le lit et je me mets à le sucer tandis que Patrick enfonce sa bite dans mon anus. Il promène ses mains sur mon corps et il entame une baise lente et sensuelle. Il se penche sur moi, m’embrasse dans le dos, ses muscles collés contre moi. Puis, il me fait mettre sur le dos et il continue de me baiser. Alex pose son cul au-dessus de ma bouche et ma langue se met à lui lécher son anus poilu. Il gémit bien. Puis, il me fourre sa teub dans la bouche qu’il se met à baiser.
Ensuite, ils échangent leur rôle et mes deux trous se retrouvent de nouveau bien occupés. Alex me baise plus sauvagement. Pendant presqu’une heure, les deux mecs se succèdent dans mon cul. Puis, ils se mettent sur le bord du lit, assis et moi je m’agenouille devant eux pour les sucer. Et je remonte et je m’embroche sur leur bite où je fais de bons allers-retours.
Je me remets sur le dos et Patrick me baise d’une façon intense et rapide. J’admire son magnifique corps qui va et vient au-dessus de moi. Sa teub m’ouvre en grand et me pilonne profondément. Ses coups de reins sont amples. Soudain, je vois Alex se baisser, passer entre les jambes de son père et je sens sa langue me lécher mon trou et titiller les boules ainsi que la bite de son paternel. Quelle sensation extraordinaire ! Puis il se relève... et il embroche sa bite dans le cul de son père qui se met à me baiser tout en faisant coulisser la queue de son fils dans son anus.
Alex ressort, son père aussi et Alex se place devant mon cul pour me bouffer le trou. Pendant ce temps, Patrick rentre dans le cul de son fils et il commence à le baiser. Au bout de quelques minutes, il dit qu’il va jouir. Il sort alors très vite du cul de son fils, il replonge sa bite dans mon anus et je sens la force de ses jets de sperme qui me remplissent. Ce sont bien 10 bonnes giclées.
Il ressort et un torrent de sperme jaillit hors de mon trou. Alex se précipite dans mon cul et il se met à me baiser férocement. Sa bite glisse dans le jus de son père. Au bout de 2 minutes, il m’ensemence à son tour. Je me fais là aussi bien doser.
Il sort et un flot interrompu de jus coule le long de mon anus. Alex se penche au-dessus mon cul, il lèche le sperme qui en sort et il me rebouffe le cul. Je me branle et je jouis une bonne quantité sur mon ventre. Mon cul dégouline toujours de sperme.
Patrick me montre la salle de bains. Après une bonne douche, il me dit :
- Après le repas, tu peux rester si tu veux.
Et je passerai une semaine dans leur appart et j’en profiterai de baiser intensément avec ces deux mecs incroyables, le père et le fils. Je profiterai de leurs bonnes teubs et je rentrerai à Paris bien revigoré.
Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 5 Avril | 51 pages

Les nouvelles | 10 Pages

Ça avance Alexgreen
Crier de plaisir P'tit Biscuit
À mon taff Passif17
1 garçon de 20 ans Grossebite
Le gendarme et mon cul Lepassif
Une belle première fois Dave069
Gros cul pour rebeus Meetmemz
L’ensemenceur Meetmemz
Week-end surprise Franck
Mon meilleur souvenir Wqt

Les séries : 41 pages

Les soirées de Mr le Comte | 9 | +2 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
Bande de potes | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Entre frères rebeus | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Les jumeaux et leur père | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15

Cours de soutien | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 195 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mercredi 12 juillet 2023 à 08:41 .

Retourner en haut