NEWS :
23 Juillet

"Sodomie"
"Handgag"
"bbk"

60 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

OFFRE 50%

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode | Épisode précédent

Bilal, le mec de mes rêves

Chapitre-3

Salut,

Moi, c’est Nico. J’ai 20 ans, je fais 1,78m pour 65 kg. Je suis mince, blond aux yeux bleus. J’ai le visage lisse. J’adore faire du sport (foot, VTT, ...) ce qui m’a donné un corps musclé sec et surtout de belles jambes musclées. Je fais un BTS de gestion.

Comme je vous l’ai raconté dans le premier chapitre, je fantasme depuis très longtemps sur le meilleur ami de mon frère, Bilal. Un jour, on s’est fait coller tous les deux. Alors que j’étais en train de faire ma punition, j’ai surpris Bilal en train de mater un porno ... ce qui m’a déjà bien chauffé. On est rentrés ensemble chez moi car il venait voir mon frère. Bilal, prétextant vouloir recharger ses écouteurs sur mon ordi, a alors trouvé des photos de mecs nus. Le rebeu a alors compris que j’étais homo. Mais il a vu des photos de lui que j’avais prises en secret. Il a alors compris que je flashais sur lui. Apprenant que j’étais encore puceau, il m’a dit qu’il pouvait m’initier à un truc. Il m’a alors fait sucer sa grosse teub. Mais après avoir joui, il s’est précipité hors de la maison au même moment où mon frère est rentré. Ce-dernier a vite compris ce qui c’était passé et il m’a consolé. La semaine suivante, j’ai revu Bilal à la fac et il m’a poussé dans la chaufferie où il m’a baisé... On avait à peine fini qu’on a entendu un bruit. Je suis tombé par terre tandis que Bilal a pris la fuite. Je me suis retrouvé nez à nez avec Fabien, un de potes de Bilal, qui m’a vu le cul en l’air, nageant dans une flaque de sperme...

Les semaines suivantes n’ont pas été simples. Fabien me lançait des propos homophobes dès qu’il me voyait et ses copains ont vite compris... et mon coming-out a été fait à la fac. Mon frère en a eu vent et il a voulu défoncer le mec qui en était responsable. Mais il ne savait pas qui c’était. Par peur, je lui ai dit que je ne le savais pas non plus. Quant à Bilal, un jour, il m’a pris à part à la fac dans un coin et il s’est excusé de s’être enfui. Mais il a tout simplement eu peur pour « sa réputation ».

Un jour, alors que je passe avec Marco à côté de Bilal et de son groupe, Fabien me traite de « sale pédale ». Bilal dit alors, à ma plus grande surprise :

- Allez, c’est bon, arrête !
- C’est quoi ton problème à toi, tu en une aussi ?
- Non..., dit Bilal avec un regard chargé d’excuses, mais tu exagères.

On s’éloigne et Marco me demande alors :

- C’est quoi son problème à celui-ci ? Pourquoi il t’appelle comme ça depuis des semaines ?
- Je sais pas, dis-je, énervé, ... et je m’en fous. Il a dû trop tirer sur ses joints.

Après les cours, je me dépêche de sortir et je saute dans le bus car je n’ai de ne voir ni Fabien, ni Marco. Mais alors que je reste debout, je vois Fabien, assis sur un siège qui me fait face. On ne se parle pas. 10 minutes plus tard, il se lève et il demande l’arrêt. Au moment de sortir, il passe en me poussant d’un coup d’épaule et en disant :

- Fais gaffe, pétasse.

Puis, il se ravise et il ne descend pas. Il me demande :

- Tu vas où ?

Je ne réponds pas, j’essaie de l’ignorer.

- Tu vas de nouveau sucer des bites ?

Devant mon silence, il commence à s’énerver et à hausser le ton :

- Je te parle !

Je ne dis toujours rien et il me met alors une baffe :

- Allez, avoue, tu vas chez ton copain te faire baiser, hein ? Comme à la fac la dernière fois !

La colère commence à m’envahir. Mes poings se ferment de rage. J’essaie de me calmer et de respirer. Je constate avec soulagement que j’arrive enfin à mon arrêt. Je descends du bus et je marche vite vers chez moi. Malheureusement, Fabien me suit. Je suis prêt à faire volte-face et à lui foutre un coup de poing quand Bilal, qui était assis à l’arrêt bus, se lève et hurle :

- Fabien, fous-lui la paix !

On se retourne, surpris, tous les deux. Bilal se précipite sur Fabien et il l’attrape au col :

- T’as pas compris ce que je t’ai dit ce matin ! Laisse le tranquille ! Sinon, certains vont apprendre comment tu gagnes ton fric !
- Tu oses me menacer, Bilal ? Tu te fous de moi en plus ! Tu es un de mes meilleurs clients ! Si tu parles, tu seras aussi dans la merde !
- Je te mets une grosse branlée si tu continues à le faire chier !
- Et pourquoi tu prends la défense de cette pédale !?
- Parce que c’est le frère de mon meilleur pote ! Et que je le connais depuis plus longtemps que toi ! Maintenant, barre-toi !

Fabien est en colère mais il n’ose pas la confrontation. Il repart dans l’autre sens et il va à l’arrêt bus. Bilal, toujours serein, le regarde s’éloigner. Je murmure :

- Merci...
- De rien. Viens, on va chez toi, offre-moi une bière.

On arrive devant ma maison. J’ouvre la porte et j’ai à peine le temps de la refermer que Bilal pose une main sur ma nuque et il me pousse contre le mur. Il passe ses doigts dans mes cheveux... et il m’embrasse ! Je suis si surpris que je reste sans réagir pendant quelques secondes. Puis, je ferme les yeux et mes deux bras passent autour du cou de Bilal. Il me serre contre lui et je savoure ses baisers. Il se redresse au bout de quelques instants et il me demande :

- On est seuls ?
- Oui, mes parents travaillent et mon frère...
- ... est à son entraînement.
- Tu le savais ? Donc c’est moi que tu attendais à l’arrêt bus ?, demande-je, surpris.
- Oui. J’espère que ça te plaira plus qu’à la fac... me murmure Bilal à l’oreille.

Je comprends alors ce qu’il sous-entend. Et oui, je me sens prêt à lui offrir ma virginité... Depuis le temps que j’en rêve... Bilal me saisit les fesses et il me porte dans l’escalier. Il entre dans ma chambre et il me dépose doucement sur mon lit. Il me regarde en souriant et il fait remonter mon t-shirt, libérant mon ventre plat et mon torse. Il enlève le sien qu’il lance par terre. Il fait de même avec le sien et je peux enfin admirer son magnifique corps : il a une peau mate, des cheveux frisés et bruns, des yeux marrons, une barbe bien taillée. Il a un corps musculeux. Il a un ventre plat et de beaux pectoraux bien dessinés. Son corps est entièrement recouvert de poils épais, courts et noirs.

Mes yeux tombent sur son pantalon de jogging qui est déformé par sa queue bandée. Bilal le remarque et il demande en souriant :

- Tu veux voir ce qui s’y cache.
- Oui !
- Tu as envie de moi ?
- Oui...

Il retire alors son pantalon. J’admire ce bel étalon : Il a des jambes musclées de footballeur. Un duvet de poils noirs et épais les recouvre. Quant à sa teub, elle est circoncise, elle doit bien faire 22 cm et elle est très épaisse. Elle est traversée par une veine saillante. Elle est marron foncé. Le gland est rosâtre, gros. Il a aussi deux grosses couilles, lourdes, pendantes, poilues. Son pubis est recouvert de poils épais, noirs et frisés.

Mes mains passent sur son corps musclé et je lui demande :

- Toi aussi, tu me veux ?

Bilal fait oui de la tête. Je l’attire alors vers moi et on s’embrasse. Puis, je descends avec ma langue le long de son corps et j’arrive à sa bite. Je referme mes lèvres sur son gland et sans hésiter, j’avale ses 22 cm. Bilal se met à gémir doucement. Je me mets à le sucer tout en massant ses boules. A un moment, mon doigt dérape et il frôle son trou. J’entends alors un gémissement bien fort.

- Continue, dit-il alors.

Il écarte plus les jambes et tout en continuant de le sucer, je titille sa rosette avec mon doigt. Surpris, je constate que son trou s’ouvre. J’y fais alors glisser mon index et à ma plus grande surprise, le rebeu gémit bruyamment. J’enfonce doucement mon doigt entièrement.

- Nico... doigte-moi.

Je commence alors à faire des allers-retours dans son anus.

- Oui, c’est, ça, montre-moi ce que ma bite va bientôt faire dans ton trou.

Surpris par la demande de ce macho rebeu, je continue et j’y mets même un deuxième doigt. Le corps entier de Bilal frémit.

- Tu veux donc que je te baise doucement. Pas de soucis !, dit-il en passant ses doigts dans mes cheveux.

Quelques minutes plus tard, Bilal me fait remonter vers lui et on s’embrasse tendrement. Il me fait rouler et il se retrouve sur moi.

- J’ai du gel dans le tiroir, dis-je en montrant ma table de chevet.

Sans réfléchir, Bilal fouille dans le tiroir et il en retire le petit flacon.

- Prêt ?, demande-t-il.

Je fais oui de la tête et il met du gel sur son doigt. Il se met à masser ma rosette, puis son doigt entre en moi. J’essaie de me détendre. Pendant qu’il me doigte, il caresse une cuisse et dépose des baisers sur mon ventre. Ensuite, il place sa queue sur ma rosette et il l’enfonce en moi, tout en me caressant le corps. Et très vite, son gland se retrouve aspirer par mon anus.

- Putain, dit-il.

Il prend son temps et sa bite s’enfonce doucement dans mon trou. Je ressens une douleur assez intense mais je supporte car je veux sentir la queue du mec de mes rêves tout au fond de moi ! Et finalement, il se retrouve entièrement en moi. Je respire bruyamment.

- Ça va ?, demande-t-il, inquiet.
- Oui, continue !

Il agrippe mes chevilles et les pousse sur le côté. Il se penche sur moi et il m’embrasse. Il donne alors son premier coup de queue. Je gémis fort. Quelle délicieuse sensation ! J’en veux plus :

- Continue !

Il me serre dans ses bras et il entame un lent va-et-vient.

- Oui, Bilal, baise-moi !

Il prend un rythme régulier.

- Tu me rends complètement dingue !

Ses coups de queue deviennent alors plus amples et plus forts. Je sens alors ses grosses couilles frapper contre mon périnée tandis qu’il me serre fort dans ses bras. Je respire bruyamment et je gémis à chaque fois que son gland tape contre le fond de mon cul.

Au bout de quelques minutes, il passe ses bras autour de mes hanches et il m’attire vers lui. Il tombe à la renverse et je me retrouve assis sur lui, empalé sur sa queue. Je me penche sur lui et je l’embrasse tandis qu’il fait des va-et-vient dans mon trou. Quelle sensation extraordinaire ! Je sens encore mieux sa queue m’ouvrir profondément en moi.

Il me dit par la suite :

- Chevauche-moi !

Je me retrouve bien assis sur sa queue et tout en posant mes mains sur son torse, je me mets à monter et descendre sur sa teub. Je vois ma queue bandée dégouliner de precum sur son ventre. Bilal place ses mains sous mes fesses et il m’aide à accélérer la chevauchée.

Après quelques minutes, je tombe un peu, épuisé, sur son torse et je me mets à l’embrasser dans le cou et sur l’oreille.

- Défonce-moi, Bilal !

Mes mains s’accrochent à ses pecs tandis qu’il fait entrer et sortir sa bite rapidement et profondément.

- Oh oui, Bilal ! C’est trop bon ! Vas-y, plus fort.

Bilal ne se fait pas prier et il me pilonne à fond. Ses grosses boules fouettent mes fesses. Nos baisers deviennent toujours plus intenses. Son gland ne cesse de percuter ma prostate. Bilal finit par murmurer :

- Je vais pas tarder à jouir.
- Vas-y, donne-moi ton jus !

Je sens alors ses mouvements de bassin accélérer, sa queue se durcir et son gland prendre du volume. D’un coup puissant de rein, il enfonce sa bite entièrement dans mon anus. Je sens ses boules caresser mon cul tandis que mes couilles sont posées dans les poils de son pubis. Soudain, je sens ses jets gicler dans mon trou. Je saisis ma bite et je finis de me branler. Je jouis de grosses giclées sur son ventre. Mon sperme jaillit telle une fontaine. Une douzaine de jets se retrouvent sur son ventre qui baigne dans mon sperme.

Je me laisse alors rouler sur le dos et j’admire son corps qui dégouline de ma semence.

- Ça va ?

Je sens mon trou béant d’où sort une petite cascade de jus. Mon anus me fait un peu souffrir. Je réponds :

- Ma première fois était encore meilleure que tout ce que j’ai pu m’imaginer.

Bilal se faufile alors vers moi et il me prend dans ses bras. Il murmure alors, tout en nous recouvrant de ma couette :

- Aujourd’hui, il y a rien au monde qui me laisserait te planter comme les deux autres fois...

Il me murmure ça à l’oreille tout en me caressant les cheveux... jusqu’à ce que je m’endorme à ses côtés...

A suivre...

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Juil. | 157 pages

Les nouvelles | 20 Pages

En cours de sport Meetmemz
Soumis à Métis SalopeaMetisdu33
Au boulot Mouai
L'homme des bois Fabrice
Mon frère et son meilleur pote Meetmemz
Visite de mon cousin Meetmemz
Les mains magiques Creamk
Daddy or not Daddy Weell59
Jeunes footeux dominateurs Lope75
Baise non-stop sur l'A6 Ceven-X
Stéphane Gay30
Ethan et ses amis Esteban
À la Piscine LeBlond39000
Vide-couille d'un saisonnier Antho93
Week-end de pipes Halex27
Orgie au poste Meetmemz
David ... Tobias
Beau CRS Stephane
Souvenirs Wqt
Périgord chaud Coolsexe

Les séries : 137 pages

Cousins rebeu | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314 | 15
Artisan électricien | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Ascenseur | 7 | +1 Sotender
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Antoine et Patrice | 12 | +1 Sylvainerotic
1 | 23 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12
Les soirées de Mr le Comte | 6 | +2 Fabrice
Saison 4 : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
6
Mon pote Julien | 9 | +2 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9
L’amant de ma femme | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7
Un Cul jouissif | 27 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22 | 23 | 24 | 25
26 | 27
Rencontre Twitter | 4 | +2 Shernabog
1 | 2 | 3 | 4
Maître-boulanger | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre potes | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16
La horde sauvage | 9 | +2 Fabrice
Saison 2 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9
Panne de voiture | 4 | +1 Boydu69
1 | 2 | 3 | 4
En exterieur | 4 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3 | 4
Job à Dubaï | 13 | +9 Dvdstaudt
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 60 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Juin 2024 : Visiteurs : 144K

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mardi 28 mai 2024 à 09:17 .

Retourner en haut