NEWS :
10+11 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

173 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode

Ça reste entre pote

Chapitre 2

Salut à tous et merci pour vos nombreux retours sur le premier chapitre de cette histoire.

Comme je vous le racontais, Yohann, mon voisin et ami d’enfance, que je pensais 100% hétéro, m’a charmé et persuadé, sous l’effet de la beuh, de le branler. Après une branlette mutuelle, un facial de son coloc et une bonne séance de suce, je l’ai fait jouir comme jamais. C’était le début d’une amitié bien particulière.

Depuis cet épisode, Yohann et moi ne perdons pas une occasion pour nous branler mutuellement. Je le suce de temps en temps, mais je finis toujours par le branler et il se laisse faire jusqu’à ce qu’il éjacule des litres de sperme... au grand regret de ma bouche et de mon cul. Mais j’accepte ça. Il faut dire que je suis devenu accroc à ses 23 cm. Quand je le peux, je lèche tout le sperme qu’il éjacule, ce qui le fait sourire. Il a l’air d’apprécier le fait que je me délecte de son jus. Et il a souvent envie que je m’occupe de son anaconda.

Par exemple, un jour, il vient me chercher alors que je sors de la fac. Je monte dans sa voiture et il démarre. Tout de suite, il me prend ma main et la pose sur son paquet. Je remarque alors qu’il a déjà sorti son attirail et qu’il tout simplement caché sous son t-shirt. Je le soulève un peu. Ses grosses couilles apparaissent. Je les prends en main, je les caresse, je les soupèse. Puis je remonte son t-shirt sur son ventre et je découvre sa queue posée sur son pubis. Je caresse les poils de son pubis. Puis mes doigts descendent le long de sa queue. Je dégage son gland et je le caresse aussi. Ça lui fait de l’effet, sa queue se met à gonfler et son gland commence à mouiller. Puis j’empoigne sa bite et je la branle doucement puis plus énergiquement jusqu’à ce que ses 23 cm se déploient à fond. Je me penche dessus et j’enfonce sa queue dans ma bouche. Tout en le branlant, je le suce. Il lui faut à peine 5 minutes, pour me faire relever, je continue de le branler. Il gueule et un premier jet sort de sa queue. Il atterrit sur son menton. Je continue la branle et les autres jets suivent : un sperme blanc et épais jaillit de sa queue et atterrit sur son ventre. Du moins les 5 premiers jets. Le reste sort comme une pluie de sperme et vient asperger son t-shirt, le volant et l’habitacle. Sa jouissance dure bien une vingtaine de secondes. Le jus dégouline de partout. D’un geste, il me montre que je dois nettoyer sa voiture. Je me délecte de son jus et essaie de tout récupérer. Puis je me branle dans un mouchoir et j’éjacule une bonne dose.

Un autre jour, on est chez lui, assis sur le canapé, devant un film. Il se lève sans prévenir, il se déshabille et il se pose entre mes jambes sur le canapé. Il arrête notre film, il allume un porno et il se recule, collant son corps contre le mien. Le porno l’excite, il se met à bander. Je prends sa grosse queue en main et je la branle. Sur l’écran, un rebeu bien membré baise une nana aux gros seins. Le mec a de grosses couilles et une envie me prend... le mec et Yohann doivent jouir en même temps. Pour qu’il tienne aussi longtemps, je ralentis ma branle, j’arrête de temps en temps, je lui prends ses grosses couilles en main et je les masse. Il sent que je bande aussi, ma queue est plaquée contre son dos, mais ça ne semble pas le déranger. Quand l’arabe est sur le point de lâcher tout son jus sur la chatte de la meuf, j’accélère la branle et j’arrive à les « faire » jouir en même temps. Ce jour-là il ne jouit pas en grande quantité. Seulement quatre gros jets sortent de ses couilles. Mais ils restent très puissants, ils vont valdinguer dans les airs pour venir s’écraser sur le tapis et la table basse.

Parfois, quand il est chaud, il vient chez moi, il se déshabille dès que je lui ai ouvert la porte et il se dirige dans ma chambre. Il se met alors à poil et il attend sur le lit que je m’occupe de sa teub. Je sors alors mon gel et je lui astique sa queue. Il se laisse faire, posé sur le lit, les yeux fermés. Il éjacule entre 5 et 10 jets qui recouvrent son ventre et son torse et dont je me délecte après sa jouissance.

Mais il n’est pas égoïste. D’autres fois, il est à poil quand j’arrive chez lui, en train de se branler devant en porno. Il me demande de me déshabiller, je m’assois à côté de lui. Il me prend ma queue, la malaxe, la soupèse ... ce qui me frémir de plaisir et ce qui me fait bander très vite. Quand je bande, je prends sa bite en main et on se branle mutuellement. J’adore sentir sa main me procurer du plaisir et ses doigts descendre le long de ma verge du sommet à la base. Malgré mes 17 cm, ma queue a l’air bien petite comparée à ses 23 cm que j’ai en main. Les siens semblent encore plus durs que d’habitude quand il a la mienne en main. Il apprécie quand même le fait de toucher une autre bite que la sienne ! J’accélère le rythme tandis que lui me branle doucement. Il me fait signe de temps en temps de ralentir la cadence pour qu’il ne jouisse pas encore. Au bout de 10 minutes, il accélère sa branle et je commence alors à sentir le jus monter. Très vite, je gémis et mon sperme jaillit de ma queue bien tendue. Trois jets en sortent. Yohann continue de me branler avec énergie. Une fois que j’arrête de jouir, je lui demande d’arrêter car mon gland est très sensible après l’orgasme. Je continue de le branler et il éjacule aussi, des jets puissants sur son corps, certains atteignent même sa bouche qu’il lèche en me lançant un regard coquin.

Mais ça ne se limite pas à des branles dans la voiture ou chez nous. On va souvent à la piscine ensemble. La plupart du temps, je dois le branler après notre séance de natation car je pense que les meufs en bikini l’ont rendu bien chaud. Mais un jour, alors que la piscine est peu fréquentée, il arrête de nager et il va se mettre à un bord éloigné. Je le rejoins et je lui demande ce qui se passe. Il se saisit alors de ma main et la pose sur son slip de bain. Il faut dire que j’adore le voir en moule-bite ! Son gros paquet est vraiment super bien dessiné. Je comprends le message, je regarde si personne ne nous observe. Puis je me mets à masser sa bosse qui commence à grossir. Je plonge ma main dans son slip, j’en sors sa grosse queue et je le branle. La situation doit l’exciter car il ne met pas à longtemps à lâcher sa semence blanche qui, de mon point de vue, forme un gros nuage blanc sous-marin. Une fois fini, je reprends mes mouvements de brasse, satisfait. Lui reste planté dans cette position, n’en revenant pas de cette jouissance aussi rapide et inattendue.

Je dois avouer que j’adore sentir sa grosse queue entre mes doigts et la branler... mais je me sens souvent frustrer. Que j’aimerais prendre sa queue en bouche ou m’assoir dessus... Mais de peur de perdre ces instants intenses, je n’ose pas aller plus loin. Et cette situation dure pendant des mois.

Je crois que le jour où nos jeux ont commencé à être moins « hétéro » a débuté alors qu’on se branlait chez moi sur mon lit.

Il arrive comme d’habitude chez moi, il se fout à poil mais il me demande d’en faire de même. On se branle mutuellement sur mon lit. A un moment, il me dit :

- Vas-y lève-toi et mets-toi en face de moi.

Surpris, je m’exécute, je me place en face de lui, à genoux sur le lit. On se retrouve en train de se branler chacun pour soi, tout en se faisant face. Il met son caleçon sur le lit, entre nous.

- Branle-toi et jouis sur ma queue.

Je le regarde, agréablement surpris. Je m’active sur mon chibre et très vite, je jouis. Un lait blanc et crémeux sort de ma queue et recouvre sa bite bien tendue. Il utilise mon jus comme lubrifiant tandis que de grosses gouttes tombent sur le caleçon. Il se met debout sur le lit et il s’active sur sa queue. J’admire son anaconda devenir toute blanche. La bite est toute droite et toute dure au-dessus de moi. Il pousse un cri et je me rends compte qu’il va jouir sur moi. Quatre jets sortent en saccade et viennent s’écraser sur mon torse. Son jus est liquide et coule le long de mon corps. Il continue de se branler et après deux secondes de pause, sa queue expulse une pluie de sperme qui vient me recouvrir le torse puis quand il dirige sa bite plus haut, le jus atteint mon visage. Je deviens fou, je n’en peux plus ! Je me précipite sur sa queue que j’enfourne dans ma bouche. Elle continue de cracher et j’avale le jus avec délectation. Il me pose sa main sur la tête et d’un coup de rein, il enfonce sa bite dans ma gorge. Elle crache toujours du jus. Une fois la jouissance passée, il laisse sa queue dans ma bouche jusqu’à ce qu’elle reprenne une taille normale. Il ramasse alors son caleçon, plein de mon sperme et du sien qui dégouline le long de mon torse. Il me présente le résultat de notre branle sous le nez et je lèche nos jus. Je bande de nouveau, je me branle et jouis une deuxième fois.

Le lendemain, il me dit de venir chez lui :

- J’ai acheté un fleshlight et j’aimerais bien l’essayer avec moi.

Je le regarde puis je me déshabille, curieux mais ravi. Il me fait assoir sur le canapé, il prend un petit tube de gel que je n’avais pas vu, posé sur la table basse. Il en enduit ma queue puis il place l’entrée du masturbateur sur mon gland. Il l’enfonce lentement tout en me regardant droit dans les yeux. Je le laisse faire, ma queue est bien raide. Il commence à me branler. Je lâche :

- C’est trop bon !

Il fait aller et venir ma bite dans le fleshlight de plus en plus vite. Ne voulant pas jouir trop vite, je lui prends le jouet des mains et je le fais pencher en arrière. C’est à mon tour de le branler avec. J’y vais plus lentement, j’admire sa grosse queue pénétrer et déformer le jouet. J’adore voir son gland ouvrir le petit trou en plastique... Je m’imagine être à la place du masturbateur... Ma bite durcit encore plus. Je crois qu’il remarque mon excitation. Il me branle à nouveau... puis il place son gland sur ma queue... et il l’enfonce dans le fleshlight. Je sens alors sa grosse queue bien dure coulissée le long de la mienne. Quelle sensation incroyable ! Une fois bien enfoncé, il branle nos deux queues en même temps avec le jouet. Il me lance des regards lubriques. Je ne peux pas le supporter plus longtemps... sa queue qui coulisse contre la mienne, la compressant dans le masturbateur... Je jouis dans un grand gémissement, mon jus remplit le jouet, il sort par l’orifice du devant. La queue de Yohann se retrouve baignée dans mon sperme. Quand il ressort ma queue pour se branler à fond avec le jouet, sa queue devient toute blanche, elle dégouline de mon jus, elle le tasse aussi devant...

- Ton sperme est trop chaud ! C’est incroyable.

Au moment de jouir, il sort sa queue du masturbateur, elle est toute blanche de mon sperme et sans se toucher, il éjacule des litres de jus sur les lèvres du masturbateur, sur le sol... puis c’est comme un geyser et le jus m’atterrit dans les cheveux et le reste va se perdre sur le canapé. Nous dégoulinons de sperme !

Il rigole et me dit d’aller prendre une douche dans la salle de bain. Après ma douche, il me propose de se mater un film et après de manger ensemble. Je le trouve pendant l’après-midi et la soirée très tactile: il me pose la main sur l’épaule ou sur la jambe, il m’effleure la main...

Après le repas, il me dit d’aller dans sa chambre. J’y entre et sur le lit se trouve un faux-cul en plastique, avec deux orifices (un trou de cul et une chatte). Il a des traces de sperme sur la couverture mais aussi sur le faux cul. En m’approchant plus, je remarque que le trou du cul suinte ! Il y a encore du sperme frais à l’intérieur ! Ma queue ne fait qu’un bond dans mon pantalon ! Je réfléchis et je pense comprendre qu’il veut que j’en profite. Je me déshabille et j’enfonce immédiatement ma queue dans l’anus de cette « poupée ». Le sperme est froid, mais il y a en effet du sperme dedans ! Et sous les assauts de ma queue dressée au max, le jus dégouline sous ma queue et de l’orifice du devant. La sensation du sperme froid de Yohann fait durcir ma queue encore plus. Je deviens fou ! J’arrête puis je reprends ma baise, super excité par le cadeau de Yohann. Ce-dernier rentre dans la pièce et m’enlace par derrière. Il est nu et je sens sa queue dressée contre mon cul. Je me courbe en avant, comme pris d’une envie irrésistible de me faire baiser par ce gros morceau.

Mais Yohann, ne comprenant sûrement pas mon intention, passe devant moi, monte sur le lit et ... présente sa queue devant ma bouche ! Je crois rêver ! Depuis le temps que j’attends ça ! Ses 23cm sont devant moi, la bite semble lourde, courbée et très épaisse... je ne réfléchis même pas et j’engloutis sa queue ! Elle est toute dure. J’enfonce son gland dans ma bouche. De la main gauche, je m’empare de ses énormes couilles qui pendent sous mon menton alors que ma queue est toujours enfoncée dans l’anus synthétique. Il se laisse sucer, j’enfonce sa queue toujours plus loin dans ma bouche. Elle arrive à me caresser la glotte. Je fais de temps en temps des gorges profondes, ce qui le fait gémir.

Puis il descend et il prend ma place dans le faux-cul. Son gland s’enfonce lentement dans le jouet. Il enfonce petit à petit sa queue en entier. Moi, je passe derrière lui et j’admire son cul bouger en cadence dans le jouet sexuel. Ses coups deviennent toujours plus sauvages, toujours plus profonds... le cul synthétique prend cher ! Et je dois avouer que j’aurais bien aimé être à sa place. Je reviens à sa hauteur et admire sa grosse queue baiser le jouet. Sa bite coulisse dans un bruit « humide », tassant bien son propre jus dedans.

Il marque une pause et il me passe le jouet. J’y entre ma bite et je baise ce cul. Mais il reste à côté de moi, la bite bien dressée. Au bout de quelques minutes, je le laisse s’y introduire de nouveau. On alterne la baise du jouet.

- Mets-toi sur le lit.

Je me couche sur le lit et il enfonce ma bite dans la chatte du jouet. Lui place son gland à l’entrée de l’anus et il s’y enfonce. La sensation est dingue ! Je sens sa queue coulisser le long de la mienne. Seule une mince membrane de plastique sépare nos deux bites. J’en aurais presque joui rien que d’y penser. Il se met à donner des coups de reins et la sensation devient démente. Puis il ressort de l’anus et il présente sa queue dans la chatte. Il l’y enfonce et sa bite chaude et douce coulisse le long de la mienne. Il commence à donner des coups de reins violents. Une sensation nouvelle s’empare de moi. Je sens la teub de Yohann coulisser contre la mienne, la presser. Dans un cri, je sens sa bite se tendre. Son jus chaud envahit alors la fausse chatte et il se répand sur ma queue, puis tout autour. La pression est telle que du jus sort du petit trou devant le faux-cul. Yohann continue de donner des coups de teub. Grâce à sa queue se frottant contre la mienne mais surtout grâce à son jus bien chaud qui recouvre mon gland, il me fait jouir sans que je fasse le moindre mouvement. Ma queue, toute excitée, explose dans le cul synthétique qui se retrouve complètement inondé. Nos deux queues se ramollissent et sortent du jouet. Lorsque nous déculons, je sens couler nos spermes mélanger sur mon pubis et le long de mes couilles.

Il se pose à côté de moi et nous nous endormons dans nos jus mélangés.

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 5 Avril | 51 pages

Les nouvelles | 10 Pages

Ça avance Alexgreen
Crier de plaisir P'tit Biscuit
À mon taff Passif17
1 garçon de 20 ans Grossebite
Le gendarme et mon cul Lepassif
Une belle première fois Dave069
Gros cul pour rebeus Meetmemz
L’ensemenceur Meetmemz
Week-end surprise Franck
Mon meilleur souvenir Wqt

Les séries : 41 pages

Les soirées de Mr le Comte | 9 | +2 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
Bande de potes | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Entre frères rebeus | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Les jumeaux et leur père | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15

Cours de soutien | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 173 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : vendredi 11 mars 2022 à 18:30 .

Retourner en haut