NEWS :
16 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

195 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode | Épisode précédent

Ça reste entre pote

Chapitre 4

Salut à tous et merci pour vos nombreux retours sur les premiers chapitres de cette histoire.

Comme je vous le racontais, Yohann, mon voisin et ami d’enfance, que je pensais 100% hétéro, m’a charmé et persuadé, sous l’effet de la beuh, de le branler. Après cette branlette mutuelle, un facial de son coloc et une bonne séance de suce, je l’ai fait jouir comme jamais. Et depuis, Yohann et moi ne perdons pas une occasion pour nous branler mutuellement. Je le suce même de temps en temps. Je suis devenu accroc à ses 23 cm. Quand je le peux, je lèche tout le sperme qu’il éjacule, ce qui le fait sourire. Mais il y a peu, nos expériences sont allées plus loin : nous nous sommes branlés mutuellement dans un fleshlight, nous avons baisé un faux-cul ensemble, nos bites plaquées l’une contre l’autre (voir chapitre 2). Dans le chapitre 3, on a fait le concours du cookie et il a perdu : il a dû manger le cookie dégoulinant de sperme. Un autre jour, on est allé à la plage où on a vu deux mecs nudistes qui ont baisé sous nos yeux, ce qui a donné à Yohann envie que je le branle tandis qu’il était posé sur sa serviette. Voici la suite...

Yohann jute une bonne quantité de sperme, j’ai le visage peinturluré de son jus et je m’en délecte.

Je me pose sur ma serviette et je commence à me branler. Yohann sort un pétard, l’allume et commence à tirer dessus. Peu avant que je jouisse, il me sort alors :

- J’aimerais bien que tu ailles baiser avec les deux autres mecs...

Je le regarde, éberlué. Je remarque à son visage qu’il ne plaisante pas... Je ne sais plus quoi penser. C’est vrai que de se faire baiser par un mec aussi bien membré que le mec, qui se trouve maintenant sur sa serviette, me plairait... mais pas sur la plage, pas comme ça.

- Hm, je sais pas... Non pas trop.

- Allez, ça me ferait vraiment kiffer de voir comment t’es au lit.

Je le regarde droit dans les yeux. Se pourrait-il que... ? Non... Mais peut-être que si finalement. Tout à l’heure, il m’a doigté, peu avant d’éjaculer. Maintenant, il aimerait me voir me faire prendre par deux autres mecs... Même dans mes rêves mes plus fous, je n’osais pas imaginer que ça pourrait se produire... Mais je commence à croire que Yohann, mon pote hétéro qui adore que je le branle, aimerait me baiser ?

Rien qu’à cette idée, ma bite se met à gonfler. Yohann le remarque car je suis encore tout nu sur la plage.

- Je crois que ça te plairait, avoue !

Sans répondre, je me lève et je vais vers les deux types. Yohann et moi, on s’est mis au fond de la plage. Les deux mecs sont arrivés après nous et se sont placés devant, au bord de l’eau. Je m’approche et arrivé à leur niveau, je me mets à contempler le lac. Ils sont posés sur leur serviette, complètement nu. Je bande toujours et ça n’échappe pas au gros. Il donne un coup de coude à son mec qui regarde dans ma direction. Du coin de l’œil, je les vois sourire. Tout d’un coup, le gros murmure à voix basse, mais j’arrive à l’entendre :

- Regarde ! Je crois que le mec a le visage plein de sperme...

En effet, j’ai toujours le jus de Yohann sur la figure. Je tourne la tête vers les deux mecs en souriant et je vois que mon visage rempli de sperme ne laisse pas l’autre mec, musclé, indifférent. Sa queue se dresse un petit peu.

Le mec blanc est assez gros. Il a un dos large avec un gros tatouage et des fesses rondes et rebondies. Il a de beaux « seins » fermes et un ventre rond un peu prononcé, légèrement ventripotent, un corps assez poilu et un tatouage sur tout le torse. Il a un pubis à peine poilu. Sa bite est de taille moyenne, très brune, surmontée de grosses boules brunes et poilues.

L’autre est mince et assez musclé, grand. C’est un métis avec une peau couleur caramel. Il a des cheveux courts et frisés, de grosses lèvres, un corps complètement imberbe, sans un seul poil où que ce soit. Il a de grosses couilles et une queue bien large, le tout complètement noir.

Entreprenant, je vais me poser sans dire un mot entre les deux mecs. Je souris toujours et je me mets à caresser la bite du black. Quelle belle queue ! Elle se tend immédiatement. Elle fait bien 20 cm. Elle est complètement noire et elle est un peu de travers, il bande dur mais sa queue part un peu vers la droite. Le gland est énorme, lui aussi tout noir. Le mec me sourit ce qui m’encourage à aller plus loin. Je m’approche de sa queue et sans hésiter, je prends le gland dans ma bouche. Je le lèche puis ma bouche descend sur son membre. J’arrive à lui faire des gorges profondes et je ressors. Sa queue est vraiment dure, tendue à fond. Il pose sa main sur ma tête et il accompagne ma suce. Je me délecte de sa queue comme si c’était un sucre d’orge. Parfois, ma langue passe sur ses boules puis reprend la suce.

Puis je décide de passer à son mec. Le gros nous regarde en train de nous amuser et ça le fait bander. Il a une bonne queue de 16 cm que j’enfonce aussi dans ma bouche. Le métis en profite pour me caresser le cul. Je m’occupe de la queue du gros qui me fait me relever au bout de quelques minutes. Son copain métis plaque son corps contre le mien et me voilà pris entre les deux. Le gros prend ma tête dans ses mains et m’embrasse. Ses lèvres charnelles et pulpeuses me plaisent. Le mec musclé me lèche le cou tout en me pelotant toujours les fesses. Puis il me fait me retourner et me roule une grosse pelle tandis que son copain m’embrasse le dos. Je sens sa bite dans le creux de mon bassin. Mais elle n’y reste pas longtemps. Il la fait passer entre ma raie et elle trouve vite le chemin de mon trou. Le gland est devant ma rosette et il essaie de me pénétrer. Il y entre lentement puis en ressort... sans capote. Moi, je ne bronche pas, ça m’excite tellement !

- Oh, une bonne salope qui aime le nokapote !

- Oui, j’adore...

A ces mots, le métis m’embrasse encore plus passionnément. Puis il descend vers mon torse et me lèche les tétons. Le gros sort de mon cul et vient se mettre devant moi. Il prend ma tête et m’embrasse. Le métis s’approche aussi et nos 3 langues se rencontrent, virevoltent et s’entremêlent.

Puis je m’agenouille et j’ai les deux queues tendues devant ma bouche. Je suce le gros puis le métis. J’alterne les deux queues avec passion. Tandis que j’en suce une, je branle l’autre. Puis, le gros me fait me relever et c’est lui qui nous suce pendant que j’embrasse son copain. Tout ça dure bien 10 minutes.

Puis, le métis me fait poser sur sa serviette et il se met à me cracher sur mon trou. Il enfonce deux doigts dedans. Il me travaille bien puis il se couche sur moi. Il frotte sa bite contre ma raie tout en m’embrassant dans le cou. Le mec est doué. Sans utiliser ses mains, sa queue trouve le chemin de mon anus et s’y enfonce lentement. Il arrive au fond de mes entrailles et il se met à donner de petits coups de queue tandis que son mec se pose à côté de moi et m’embrasse. Le métis se relève et commence à faire des abdos en me baisant.

Je vois alors Yohann qui s’approche, la queue bien dure, et qui nous mate en train de baiser, tandis qu’il tire des lattes sur son joint. Ça ne dérange pas mon baiseur qui continue de donner des coups de bite lents et réguliers. Sa queue bien large m’ouvre à fond et elle va chercher très loin au fond de moi. Puis il accélère ses mouvements et il me défonce bien. Ses couilles rebondissent contre mes fesses. Un couple hétéro qui traverse la plage s’arrête devant nous et nous regarde... et finit pas partir.

Le TTBM ressort et laisse sa place à son copain qui plonge sa queue directement en moi et me baise à son tour. Son gros ventre me frappe en même temps que ses couilles lorsqu’il s’enfonce en moi. Il est comme une bête sauvage et il me baise violement. Yohann s’est placé derrière nous et il admire la bite du gros entrer et sortir de mon anus, sans capote. Tout d’un coup, le TTBM se place derrière nous et il plaque son copain sur mon dos. Il se couche sur lui et lui enfonce sa bite dans son trou. Il se met à le baiser. Puis il s’arrête et c’est le gros qui donne des coups de bassin et mène le rythme. On baise en sandwich : le gros me baise tandis qu’il fait des va-et-vient sur la queue de son copain. Je jette un coup d’œil derrière et je vois que Yohann se branle. Malgré sa jouissance de tout à l’heure, il est de nouveau bien excité et sa queue semble toute dure.

Puis, le métis recommence à donner des coups de bite. Je ressens ses mouvements puissants qui nous font bouger en cadence. Il finit par se relever et il me met en levrette. Je vois alors qu’un gros mec assez vieux nous regarde en train de baiser avec un regard bien lubrique.

Le métis s’enfonce en moi, il me prend par les hanches et il se met à me défoncer tandis que son mec l’embrasse. Il ressort au bout de 5 minutes et son copain prend sa place. Cette fois, il va moins vite, il fait bien entrer sa queue pour la faire sortir complétement. Puis son copain reprend sa place. Il me baise à fond pendant que son copain me donne sa queue à bouffer. Yohann s’est approché, il regarde le métis enfoncer sa grosse bite sans capote en moi et il se branle. Le métis se met à gémir et il jute en moi. Je n’ai jamais ressenti ça : un tsunami de sperme envahit mon colon et la pression est telle qu’un geyser de jus jaillit hors de mon trou. Yohann pousse un « Putain ! » très fort. Le métis continue de me baiser et son sperme jaillit partout. Un torrent coule le long de mon cul et de mes couilles tandis que sa queue expulse du jus avec force hors de mon anus. Je regarde ma queue, c’est comme si elle pissait une énorme quantité de liquide blanc. Une mare se forme sous moi. Il sort de moi et une explosion de sperme l’accompagne. Il se renfonce en moi et continue de tasser son jus. Puis il ressort et je dégouline toujours de son sperme.

Mon trou est bien ouvert et dégouline de foutre. Le gros y enfonce sa queue et il glisse en moi. Il me baise, faisant encore bien sortir le sperme de son copain qui coule, toujours très chaud, le long de mon cul. Ses mains sont posées sur mes fesses et il se déchaine en moi. Au bout de quelques minutes, il jouit aussi. Il pousse sa queue le plus profondément possible et il se vide dans mes entrailles, ajoutant son jus à celui de son copain. Il a pas mal joui, il me semble. Mais mon trou est comme paralysé, je ne ressens plus rien après ce traitement.

Quand il sort, Yohann se pose derrière moi et me dit :

- Pousse le jus !

J’obéis, je dilate mon anus et je pousse. Une grande partie du jus sort de mon cul. Je crois même qu’un peu l’a éclaboussé. Mon anus laisse échapper un flot de sperme qui va agrandir la mare entre mes jambes.

- Putain, trop bon !

Yohann s’approche alors de moi. Il se branle comme un malade. Peu avant de jouir, il cesse de branler sa queue sur tout le long pour seulement faire des mouvements rapides et courts sous son gland. Il gueule fort, comme s’il était seul et il tire à fond sur sa bite. De gros jets sortent alors de sa queue et atterrissent sur mon visage. J’ouvre alors bien la bouche pour tout recevoir mais une grande partie gicle au-dessus de ma tête, va se foutre dans mes cheveux ou va se perdre dans le sable. Je compte 9 jets qui sortent de sa queue comme une fontaine. Deux autres jets sont moins puissants et tombent sur ma langue. Je me délecte de ce nectar divin.

Yohann et moi plongeons dans le lac, nus, moi recouvert de sperme, laissant le voyeur en train de se branler. On se nettoie dans l’eau puis nous décidons de rentrer. Quand je reviens à ma serviette, je vois que le métis m’a laissé son numéro de téléphone sur un bout de papier.

Yohann me dit d’aller chez lui. On reprend sa voiture. Moi, j’ai le cul bien éclaté et rempli. Alors qu’on monte les escaliers jusqu’à chez lui, je sens le sperme de ces mecs coulé le long de mes cuisses. Je demande à Yohann si je peux aller prendre une douche vite fait. Pas de soucis, me dit-il.

Lorsque je reviens dans le salon, il se pose sur le canapé, il me fait signe de me poser à côté de lui. Je m’assois à côté de lui. Yohann allume alors la télé et il met un porno. Il m’attire alors vers lui, il me fait poser ma tête sur son torse. Il pose sa main sur ma tête qu’il commence à caresser. A travers son short, je vois alors sa bite se mettre à gonfler. Je me mets à lui caresser ses jambes poilues.

Au bout de quelques minutes, il bande complètement. Son short ressemble à un chapiteau de cirque. Ses 23 cm tendent son short au maximum ce qui le tire vers le bas, découvrant les poils de son pubis. Ne pouvant résister, je pose ma main sur son morceau. Il continue de ma caresser la tête. Je le regarde mais il semble absorber par le porno.

Je fais passer ma main dans son short. Il ne porte pas de caleçon. J’attrape sa queue et je commence à la branler un peu. Quel monstre ! Sa queue est bien lourde, courbée et très épaisse Puis je lui caresse les énormes couilles qui sont posées sur le canapé, bien pendantes. Il continue de regarder le porno. Puis finalement, il se lève et enlève son short et son t-shirt, il se retrouve nu. Il me fait signe de la main, je me déshabille aussi et on se retrouve allongé sur le canapé, à poil. Je m’installe, la tête sur son torse et je le branle. Quelle putain de queue ! Elle est grosse (23 cm), bien lourde, courbée et très épaisse. Je décalotte son prépuce et je le branle lentement. De la main gauche, je m’empare de ses énormes couilles qui sont posées sur le canapé, bien pendantes. Je me mets à les masser.

Il me passe son bras autour de mon cou, me fait remonter vers lui, je m’allonge de façon à ce qu’il arrive à me prendre la queue en main. Il commence alors à me branler. On se branle mutuellement. Dans le porno, on voit un troisième mec apparaitre et rejoindre l’autre mec déjà présent pour baiser la meuf à deux. A ce moment-là, Yohann me murmure à l’oreille :

- C’était trop bon sur la plage, j’ai adoré te voir te faire baiser par ces deux mecs. Tu as aimé ?

- Oui, j’ai adoré.

- Trop bon ! Et surtout te voir comme une chienne quémander la bite de ces deux mecs. C’était bandant. Et aussi te voir te faire posséder par cette grosse bite toute noire ! C’était magnifique de la voir entrer et sortir dans ton cul, sans capote ! Et surtout te faire engrosser par ces deux mecs. C’était extraordinaire de voir tout ce sperme gicler partout.

Je sens sa queue durcir tandis qu’il se repasse la scène dans sa tête. Il se branle pendant qu’il presse sa tête contre la mienne. J’ai même l’impression qu’il y dépose un baiser furtif. Très vite, il gémit et jouit, malheureusement pas autant que les trois fois de tout à l’heure. Un sperme blanc et épais sort de sa queue et atterrit sur sa cuisse. Je continue de le branler puis je m’arrête quand sa queue se ramollit. Lui continue de me masturber. Je mets bien 5 minutes supplémentaires avant de jouir sous le frottement de sa main. J’apprécie tellement cette branle mutuelle, il fait tellement ça bien que je jouie de gros jets qui viennent gicler sur mon ventre et sur mon torse. J’en compte 6. Il continue de me branler et je veux l’arrêter car mon gland est très sensible dès que j’ai joui. Mais le coquin continue et je me tors sous cette « torture ». Il finit par arrêter, rigolant. Il me dépose un baiser sur la joue et me dit :

- C’était trop bon ! J’arrête pas de penser à cette grosse bite qui t’a baisé. Les mecs avaient l’air de bien apprécier, tu as l’air d’avoir un bon trou...

Il se lève alors pour aller dans la douche. Quant à moi, je reste sur le canapé, ne sachant pas que penser de cet aveu. Est-ce que notre relation de potes de branle est en train d’évoluer ? Je sens ma queue frémir à cette idée...

A suivre...

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire réelle. N’hésitez à me contacter/m’envoyer des commentaires. (N’oubliez pas de préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 5 Avril | 51 pages

Les nouvelles | 10 Pages

Ça avance Alexgreen
Crier de plaisir P'tit Biscuit
À mon taff Passif17
1 garçon de 20 ans Grossebite
Le gendarme et mon cul Lepassif
Une belle première fois Dave069
Gros cul pour rebeus Meetmemz
L’ensemenceur Meetmemz
Week-end surprise Franck
Mon meilleur souvenir Wqt

Les séries : 41 pages

Les soirées de Mr le Comte | 9 | +2 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
Bande de potes | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Entre frères rebeus | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Les jumeaux et leur père | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15

Cours de soutien | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 195 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : vendredi 2 septembre 2022 à 08:59 .

Retourner en haut