NEWS :
24 Fév.

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

146 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode | Épisode précédent

Ça reste entre pote

Chapitre 13

Comme je vous le racontais, Yohann, mon voisin et ami d’enfance, que je pensais 100% hétéro, m’a charmé et persuadé, sous l’effet de la beuh, de le branler. Après cette branlette mutuelle, un facial de son coloc et une bonne séance de suce, je l’ai fait jouir comme jamais. Après cet épisode, nous ne perdions pas une occasion pour nous branler mutuellement. Quelques expériences sont venues pimenter tout ça (baise commune d’un faux-cul, concours du cookie, ...). Je me suis même fait baiser sous ses yeux. J’étais devenu accroc à ses 23 cm. Puis, alors qu’on était en train de baiser un faux-cul, je me suis empalé sur sa bite. Et depuis, mon pote hétéro adore me sauter. Un jour, alors que Yohann m’avait appelé et chauffé pour que je passe, il s’est mis à jouer à la console avec ses potes et il s’est endormi devant la télé. Jordan, un de ses copains, m’a baisé. Bien sûr, je n’ai rien dit à Yohann... qui, le lendemain, m’a proposé d’emménager avec lui... ce qui a bien sûr intrigué Jordan. Et un jour, alors que Yohann, Jordan et deux autres de ses potes, Fabien et Christophe, étaient en train de jouer à un jeu tout en fumant de la beuh, Jordan a sorti sa bite et il s’est mis à se branler. Et de fil en aiguille, je les ai sucés. Yohann et Jordan m’ont baisé au jus tandis que j’ai avalé la semence de ses 2 autres potes. Un autre jour, ils m’ont tous les quatre surpris pour me baiser au jus.

Aujourd’hui, je me lève. Il est 6h. je file sous la douche et je me prépare pour aller à la fac. Peu avant que je parte, après avoir pris mon café, Yohann se pointe, avec le barreau du matin. Il se colle contre moi et il me domine de sa hauteur. Il me regarde droit dans les yeux. Puis, il appuie sur mes épaules et je me retrouve avec sa queue devant la bouche. Je m’empare de sa bite. Elle est douce et toute dure, grosse, bien 23 cm, bien lourde, courbée et très épaisse. Je commence à le branler. Puis je me penche sur lui, je décalotte son prépuce et j’enfonce son gland dans ma bouche, lentement. De la main gauche, je m’empare de ses énormes couilles qui pendent dessous.

J’entame une suce rapide tout en le branlant de la main droite. Il a une paluche sur ma tête et il accompagne mes mouvements. Il ferme les yeux et il savoure mon traitement. Au bout de quelques minutes, il gémit fort, je sens sa queue gonfler, j’accélère ma suce. Et là, son sperme liquide et goûteux jaillit de sa queue comme l’éruption d’un volcan. Le premier jet sort de sa teub et il va directement au fond de ma gorge. Puis, six gros jets jaillissent en saccade sur ma langue et sur mon palais. Les cinq jets suivants sont propulsés pour se loger directement dans mon œsophage. Quand sa queue arrête de juter, ma langue descend le long de sa teub pour la lécher sur tout son long afin de ne rien laisser perdre.

Je me relève et Yohann saisit une tasse de café qu’il sirote tandis que je vais me rincer la bouche avant de partir en vitesse afin de ne pas louper mon bus. J’arrive avec 5 minutes de retard dans l’amphi. La journée se déroule tranquillement, sans accroche.

Je rentre à l’appart vers 16h. je me fais un café et je vois la porte de la chambre de Yohann ouverte. Il est sur son ordi, en plein boulot. Quelques minutes après, je sens un effluve d’un parfum bien connu qui envahit l’appartement : je comprends que Yohann vient de se rouler un joint.

Quelques minutes, il débarque dans ma chambre. Je n’ai pas le temps de réagir qu’il me prend par le bras et qu’il m’enlace. Il me pousse sur le lit et il se pose sur le dos tout en fumant son joint. Il ouvre son pantalon et il colle ma tête contre sa bite tendue. Je me mets à lécher son bel esquimau de 23 cm. J’enfonce le gland en bouche et je me mets à le sucer. Je lui fais des gorges profondes, il gémit de plaisir. J’y vais lentement, sensuellement. Je suce son monstre comme si c’était une sucette. Je m’en délecte.

Il profite de mon traitement, la tête en arrière, les yeux fermés. Il savoure, tout simplement. Puis, au bout de 15 minutes, il me fait remonter vers lui et il me roule une pelle tandis que ses mains descendent le long de mon corps. Il se met à caresser mon cul ainsi que mes cuisses. Ses lèvres passent dans mon cou. Il triture mon anus, il le mouille un peu. Puis, il me pousse contre sa teub et je comprends le message : je saisis son anaconda dont je place le gland sur mon trou. Je m’empale lentement dessus. Je sens sa bite m’ouvrir en grand et s’enfoncer et glisser dans mes entrailles. Je sens les poils de son pubis me chatouiller le cul quand il est complètement en moi. Je me mets à monter et descendre sur son monstre qui m’ouvre le cul en grand. Sa main gauche est posée sur ma hanche tandis que l’autre tient son joint. J’accélère le rythme et Yohann aussi quelques coups de reins. Je le chevauche pendant 30 minutes jusqu’à ce qu’il me balance sa sauce dans les entrailles. Une fois qu’il s’est déchargé dans mon cul, sa queue se ramollit et elle sort de mon anus, accompagnée d’un tsunami de sperme qui éclabousse son ventre, sa teub et ses boules. Il me saisit le cou et il me plaque contre son pubis. Ma langue se met à ramasser tout le sperme qui vient de s’échapper de mes entrailles. J’avale son jus de mâle avec délectation.

Puis, il sort et il retourne à son ordi. Moi, je fais pareil. Vers 18h, je l’entends se diriger vers la cuisine. Il y a un bruit de casseroles. Une demi-heure plus tard, il m’appelle pour passer à table. Il a fait des spaghettis à la carbonara. Je mange avec appétit. Je dois avouer que Yohann sait très bien cuisiner.

Après avoir débarrassé, on regarde une série sur Netflix. Très vite, il m’attire vers lui sans rien dire et il me prend dans ses bras. Je reste ainsi sur son épaule, appréciant sa chaleur corporelle. De temps en temps, je lui caresse son paquet. Je sens son gros mandrin qui frémit et qui prend de temps en temps du volume. A la fin de l’épisode, il me prend derrière le cou et il me fait pencher vers sa queue qui est encore enfermée dans son caleçon. Je la sors de son enveloppe et je la caresse. Elle ne met pas longtemps à bander. Je commence à le sucer... d’abord lentement avant de lui faire des gorges profondes.

A un moment, il met sa main derrière ma tête et il me force à prendre sa bite sur toute sa longueur. Très vite, il se sert de ma bouche comme d’un sex-toy. Sa queue s’enfonce au fin fond de mon gosier avant de ressortir puis de re-rentrer. Ensuite, il se lève, il se met debout sur le canapé et il se place devant moi. J’ai une belle vue sur sa queue et sur ses grosses couilles pendantes. Il s’enfonce en moi et il se met à me baiser la gueule. Il va super vite, il me pilonne comme il faut. Mon nez se retrouve dans ses poils pubiens et ses couilles me fouettent le menton. Après une dizaine de minutes, il bloque entièrement sa bite dans mon gosier et il se vide dans un grand cri guttural. Je sens des jets puissants de sperme fouetter le fond de ma gorge pour gicler directement dans mon estomac. Je n’ai pas d’autre choix que de tout avaler.

Il s’assoit à côté de moi, il me prend dans ses bras et on regarde un deuxième épisode. Puis un troisième. Vers minuit, on va se coucher. Yohann me prend dans ses bras et on se câline longuement. On s’embrasse, on se caresse. Ses mains passent sur ma tête, sur mon torse, dans mon dos. Je sens que ma bite commence même à gonfler. J’ai envie de lui... Ma main descend lentement vers son morceau. Je commence à caresser sa bite et ses couilles. Sa queue se met très vite au garde-à-vous, dressée au maximum. Je le branle tandis que je me branle de l’autre main. Au bout de quelques minutes, il me dit :

- Suce-moi...

Je me place alors entre ses jambes, je le regarde avec les yeux d’un soumis qui obéit à son maître et je prends sa queue en bouche. Ma langue tournoie autour de son gland, joue avec son frein tandis que ma main branle sa bonne bite. Je lui fais de temps en temps des gorges profondes. Ses 23 cm glissent dans ma gorge comme dans du beurre. De ma main restée libre, je lui caresse ses grosses couilles poilues que je lèche parfois tout en le branlant toujours, avant de renfoncer sa grosse teub dans ma bouche.

Je sens très vite ses mains qui descendent dans mon dos pour me masser les fesses. Je remonte vers lui et nous nous embrassons pendant de longues minutes. Puis ma langue descend le long de son corps et je lui suce les tétons. Je sens son index qui descend lentement vers mon trou et il se met à le titiller. Je me penche de nouveau pour le sucer, le cul bien tendu afin qu’il continue de jouer avec ma rosette. Il me masse le trou, quelques fois un doigt va se perdre dedans. Finalement, je me mets à quatre pattes et Yohann se place au-dessus de mes fesses qu’il écarte et... il enfonce sa langue dans ma raie. D’abord, il titille ma rosette puis il se met à faire tourner sa langue dans mon anus. Il fait ça si bien, si tendrement. Je me mets à gémir doucement. Pendant ce temps, ses mains caressent mes fesses tandis qu’il me bouffe le cul. Puis, sa langue descend le long de mon périnée. Il gobe mes couilles et il se met à me sucer.

Finalement, il se redresse et il positionne sa bite le long de ma raie. Son gland se retrouve contre ma rosette et il l’enfonce en moi, lentement. Je sens ses 23 cm s’enfoncer en moi, m’écartant les chairs, passant ma prostate pour plonger au fond de mon cul. Je gémis quand je sens ses couilles plaquées contre ma raie.

Il me prend le cul et il me défonce tendrement. Il coulisse bien en moi, je sens sa grosse queue me ramoner l’anus intensément. Il colle son corps contre mon dos et il m’embrasse dans le cou. Sa queue commence à faire des va-et-vient et il devient très vite plus sauvage. Ses coups de bite sont puissants et mon corps est secoué au gré de ses coups de butoirs. Moi, je saisis ma teub que je branle. Je sens sa grosse bitte en moi me défoncer et j’adore ça.

Puis il me positionne sur le dos et sans s’aider de ses mains, il m'enfonce sa bite profondément, il se cale au fond de moi. Il me regarde dans les yeux, il s'allonge sur moi, le contact de nos peaux m’électrise et il me roule une pelle. Puis il commence ses va-et-vient. Je sens la totalité de sa queue en moi et elle me défonce bien. Il me fixe droit dans les yeux et j’y lis une passion et une envie bestiale qui le dévorent. Il finit par se relever, il plaque mes jambes contre son torse et il se met à me limer profondément.

Je jette un coup d’œil sur la glace de l’armoire qui se trouve derrière nous et j’admire le beau cul faire des allers-retours pour bien me baiser. J’adore aussi voir son sexe en moi en train de me ramoner. Yohann saisit ma bite et il me branle tout en continuant de me baiser. Je gémis, ma queue redevient bien dure et je jouis : mon sperme chaud surgit à grands jets et explose sur mon torse et même sur mon visage.

Yohann pousse un gémissement et je sens mon cul se remplir. Il continue de donner quelques coups de bite alors qu’il éjacule toujours. Je sens que son sperme déborde de mon anus pour couler le long de mes fesses. Puis il décule et un torrent de jus coule hors de mon cul. Il se colle contre mon torse plein de sperme et il m’embrasse goulument. Nos deux corps se frottent, le sien devient aussi tout poisseux. Sa langue recueille aussi mon sperme qui a juté au coin de mes lèvres. Après une toilette rapide, Yohann m’attire vers lui et il m’entraine dans sa chambre.

Et comme chaque nuit, je reste dormir dans le lit de Yohann. On s’endort, lui collé contre moi. Au milieu de la nuit, je me réveille. Je me rends alors compte que Yohann, mon pote hétéro, m’a pris dans ses bras pendant son sommeil et que maintenant il m’enlace d’un bras autour de mon torse. Je sens son souffle régulier dans mon cou. Je referme les yeux, comblé.

Voici une journée typique dans la colloc avec mon pote « hétéro » Yohann.

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 22 Fév. | 74 pages

Les nouvelles | 19 Pages

Envoie ta première histoire !
Baise dans sa cave Djack
Arran Elio
Prof au sauna Meetmemz
Spartacus Spartacus
Militaires suisses gradés Maxance
Pacha rebeu Meetmemz
Le copain de ma nièce Bugs
Le plombier Geoffrey
Un été à la campagne Meetmemz
Mon voisin rebeu Tymeo
La femelle de Karim Jules
Confinement en famille Meetmemz
Passif Première Franck
Guillaume Amical72
Sodomie devant voyeur Djack
Marc L3vicura
Tel est pris Stephdub
Retour de match Bouleetbite
Sauna Octopus Marco13

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 146 pages en + ici

Les séries : 55 pages

Nuits aux campings | 4 | +1 Thomas
1234
Agriculteur S19 | 12 | +1 Amical72
12 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 89 | 10 | 11 | 12
Mon gros membre | 4 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34
Fuckboy Hétéro | 3 | +1 Julian
1 | 2 | 3
Agent 069 | 9 | +1 Ceven-X
1 | 2 | 34 | 5678 | 9
Bon garçon | 8 | +3 PupOrock
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
New York | 3 | +1 Passif17
1 | 2 | 3
St-Sylvestre | 8 | +1 Bouleetbite
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 678
Combat de lutte | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Abdoul | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Octobre 2023 : 3 489 971 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : lundi 22 janvier 2024 à 09:26 .

Retourner en haut