NEWS :
24 Fév.

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

146 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Un colosse à la salle de muscu

Salut à tous,
Comme 3 fois par semaine, je vais à la salle de sport pour éliminer les kilos que j’ai en trop. Je passe d’un appareil à un autre, du tapis de courses aux machines pour me muscler les pecs, les bras, etc. Les coachs sont sympas, ils passent d’un client à l’autre et ma musculation s’est développée pas mal au fil des mois. Le lieu est mixte, des meufs côtoient des mecs... donc j’essaie de passer inaperçu et de cacher ma préférence pour les hommes... ce qui n’est pas toujours facile, surtout sous les douches où je vois de très beaux mâles. Des mecs plutôt minces mais sexy et d’autres très robustes, très en chair ou très musclés. J’entends souvent les mecs parler entre eux ou aux coachs et je sais que beaucoup sont fiancés ou mariés avec des enfants. Malheureusement pour moi... car certains sont vraiment canon ! Mais ça ne m’empêche pas de mater les queues dans les douches … il y en a pour tous les goûts : des petites, des grosses, des longues, des moyennes, des poilues, des blanches, des noires, des caramels, … même s’il est parfois difficile de cacher une érection à la vue de ces beaux mâles et de leurs corps musclés.

Et voilà qu’aujourd’hui, je me retrouve directement devant un beau mec dès mon arrivée. J’entre dans les vestiaires et je pose mes affaires et je commence à me changer. Peu après, je vois un colosse qui entre et qui dépose ses affaires sur le banc en face de moi. Je viens à peine d’enlever ma cravate et ma chemise (je viens directement du boulot) que lui se retrouve déjà torse nu. Putain ! Quel beau mec !

Il doit avoir 35 ou 40 ans. Il est super grand. A première vue d’œil, je dirais qu’il fait 1,95m. Ses cheveux sont rasés et il a un collier blond en tant que barbe. Il est bien bâti : il a de larges épaules et un corps massif. Il a des bras gros et musclés. Son corps est volumineux, robuste, imberbe. Il a un torse puissant avec de petits seins et un ventre avec un peu d'embonpoint mais avec des abdos volumineux. A côté de lui, j’ai l’impression d’être une crevette... même si je fais 1,80m et que je suis devenu assez musclé.

Sans se soucier de moi, il continue de se changer sans pudeur devant mes yeux. Il enlève son pantalon de jogging et il se retrouve nu. Putain ! Il se retourne vite et j’ai à peine le temps de voir son entre-jambe... mais elle a l’air impressionnante ! Le mec me fait grave envie. Ses jambes et ses cuisses sont puissantes, massives aussi, énormes comparées aux miennes. Elles sont aussi bien poilues Ses fesses sont rebondies, un peu velues, bien musclées. Il respire le mâle.

Il cherche ses affaires de sport dans son sac. Il se penche en avant, j’ai une belle vue sur ses fesses. Il sort son portable de son sac. Il regarde, nu, sans pudeur, et moi je peux me rincer l’œil sur son cul et ses grosses boules que je vois et qui pendouillent légèrement de gauche à droite entre ses jambes... Puis, il se retourne lentement et il enfile un short. Trop belle vue sur ses fesses musclées ! Il enfile ensuite son t-shirt. Tout d’un coup, il me lance un regard et il me sourit ... puis, il va dans la salle de sport. Moi, je reste là, tout émoustillé... et je finis par me changer et par aller aussi dans la salle.

Je fais mes exercices. Mon entraineur me fait travailler les muscles de mes jambes ainsi que mes abdos. Durant la séance, je distingue parfois le colosse que j’ai aperçu dans les vestiaires. Il ne semble pas me calculer. Je soupire : c’est bien dommage. J’essaie de chasser les images de son magnifique corps nu... et de me concentrer sur mes exercices.

Après près de 2h d’effort intensif, je salue mon entraineur et vu que je me sens fatigué, je ne préfère pas continuer d’autres exercices. Je prends ma serviette ainsi que ma bouteille d’eau et je me dirige vers les vestiaires. Je me déshabille et je vais dans les douches communes. Je suis malheureusement seul. Je mets l’eau chaude à couler et je la laisse glisser sur mon corps. Je savoure cette sensation qui relaxe un peu mes muscles endoloris par l’entrainement. Un bruit me fait sursauter. Je vois alors « mon » colosse de tout à l’heure qui entre, complètement nu et qui se dirige vers une douche à l’opposé de moi. Il se met face au mur et il laisse couler l’eau... que j’admire descendre le long de son dos et de son fessier magnifiquement musclé. Puis, il se retourne et je détourne le regard. Je prends mon gel douche et je commence à me savonner.

Quand je risque à nouveau un regard vers lui, je vois qu’il est de biais. J’ai une belle une sur son magnifique torse bombé, ses épaules musclées... et mes yeux descendent vers son cul... mais c’est plutôt son entre-jambe qui me laisse sans voix ! Son pubis très velu ressemble à une touffe de coton noire... et sa queue se balance entre ses jambes. Elle semble être bien épaisse, avec un gland proéminent. Elle est marron et vraiment imposante. Elle pend le long de sa jambe, toute molle. Ça ne lui fait pas une troisième jambe... mais presque. Elle doit bien faire 12 cm de long, rien qu’au repos ! Il bouge un peu sa jambe et j’ai alors une belle vue sur son matos. Sa bite est en effet épaisse et elle repose sur de grosses boules marron foncées, presque aussi longues que sa queue.

J’admire discrètement le mec qui savonne ses bras musclés puis son torse. Il finit par se retourner et par me faire face. Il se concentre sur son lavage et je peux me rincer l’œil à fond. Il passe ses mains sous ses aisselles poilues puis sur ses abdos et dans son pubis. Je vois sa queue qui se balance d’avant en arrière. Il passe sa main sur sa bite puis il se savonne les cuisses. Il remonte vers ses fesses qu’il semble bien décrasser. Sa main repasse sur sa teub qu'il décalotte puis sous ses couilles pendantes. Il rallume ensuite l’eau et il se rince à l’aide ses mains son corps. C’est très vite fait. Ensuite, il passe ses mains sur son morceau. Il part de la base de sa queue jusqu’au gland et il répète cette opération plusieurs fois.

Je remarque alors qu’il me fixe. Je rougis et je détourne le regard. Mais quand je veux de nouveau le mater, je vois qu’il me regarde toujours, fixement, et qu’il promène toujours ses mains sur son sexe. Il les fait passer sous ses couilles, soulevant ainsi son matos. J’ai l’impression qu’il veut me le montrer. Je me retourne et je fais genre que je me rince. Mais quand je lui fais de nouveau face, il est toujours dans la même position, en train de se nettoyer la teub. Je commence à me demander si le mec n’est pas en train de me draguer !

Toujours en me regardant droit dans les yeux, il passe ses mains sur ses abdos et il les fait tourner lentement. Il repasse sa main sur sa teub avant de caresser de nouveau son ventre. Et ce qui devait arriver, arriva... je vois sa bite gonfler. Il se frotte toujours son corps, sensuellement, lentement, cette fois. Ses mains passent et repassent sur sa queue. Une minute plus tard, la bite du colosse se dresse à l’horizontale. Elle est massive, tout comme son corps avec un gros gland.

Il saisit alors son morceau et il se met à le branler... il s’approche lentement de moi. Je ne bouge pas, je l’admire avec sa barre bandée entre les jambes. Il est près de moi et il se met à murmurer :

- Je t’ai vu tout à l’heure sur Grindr.

Je comprends alors pourquoi il a souri après avoir regardé son portable quand on est arrivés. Il reprend :

- Je te trouve magnifique !

Il se retrouve à quelques centimètres de moi. Lentement, il approche sa main de mon corps et il saisit ma queue. Voyant que je ne résiste pas, il se penche sur moi et ses grosses lèvres me roulent une grosse pelle. Ses baisers sont sensuels à souhait. Je bande immédiatement ! Ses mains se mettent à se promener sur mon corps. Puis, une me saisit ma bite et se met à la branler doucement. Ses lèvres descendent le long de mon corps et il engouffre ma bite dans sa bouche.

Soudain, on entend un bruit dans les vestiaires suivi de voix. Il se relève, il se détourne et retourne à ses affaires (serviette, gel douche). On rigole doucement et j’essaie de calmer mon érection. Je saisis ensuite ma serviette et je cache ma demi-molle juste avant que les nouveaux arrivants rentrent. Je vais me changer et je jette des coups d’œil à mon colosse... qui lui ne me regarde pas du tout. Je suis déçu... Je crains que tout ceci n’ait pas de suite...

On sort des douches. Quand il s’est habillé, il s’approche discrètement de moi et il me demande :

- On va chez moi ? Je t’offre une bière.
- Avec plaisir, dis-je, sans hésiter.

Je monte dans ma voiture et je le suis. On traverse la ville et on arrive à un grand immeuble. Il se gare, moi aussi. On se retrouve. Il me fait entrer et une petite vieille attend l’ascenseur. Mon colosse la salue et le silence se fait. On sort après avoir souhaité une bonne journée à la vieille et il ouvre la porte de son appartement. Une fois la porte fermée, il se retourne et il me roule une grosse pelle. Ses mains me caressent. Puis, il se redresse et il me regarde :

- Ça te dérange si on saute l’étape de la bière et qu’on va directement dans ma chambre... j’ai trop envie de toi.
- Je te suis !

On se retrouve dans sa chambre et on reprend notre roulage de pelle. On se caresse, nos mains passent dans nos vêtements qui finissent par atterrir par terre. On se jette sur le lit et ses lèvres pressées contre les miennes, il saisit dans le même temps ma bite qu’il soupèse. Je me mets à bander et je fais pareil. Je le branle un peu et sa bite se dresse. Putain ! Quel morceau ! Il a bien 20 cm entre les jambes ! Elle est épaisse, longue, veinée. Son gland est énorme. Sa teub est un peu recourbée vers l’avant. Ses grosses couilles rasées pendouillent dessous.

Je ne peux m’empêcher et ma langue descend le long de ce corps massif, tout en muscles. Pendant ce temps, mes mains jouent avec les lobes de ses fesses musclées. Ma langue remonte vers ses seins puis vers ses biceps massifs qui sont légèrement contractés. Je les lèche et je les mordille. Ma bouche glisse ensuite vers ses aisselles. Elles sentent le mâle... et ma langue joue avec ses poils pour en récupérer le nectar qui s’en échappe.

Mais, très vite, il me fait remonter. Je remarque alors qu’il regarde ma bite avec envie... et il finit par se pencher sur moi et par prendre ma queue en bouche. Sa langue tournoie autour de mon gland. Il prend la moitié de ma teub et il branle l’autre moitié. Puis, il avale ma queue en gorge profonde et il entame une suce savoureuse pendant qu’il me masse les couilles. Je sens mes hormones se déchainer et je le fais venir vers moi. Je lui roule une grosse pelle baveuse puis je le ramène vers ma queue. Après l’avoir biflé, je lui remets ma bite en bouche et je l’oblige à me sucer sur tout le long de ma queue en lui faisant faire de bons va-et-vient. J’admire aussi mes couilles bien pleines qui pendent au menton.

Je commence alors lui baiser la bouche, mais sans être violent. Je donne de petits coups de queue qui s’enfonce au fond de sa gorge. Il s’accroche à mes fesses musclées et il supporte ma bite qui devient encore plus dure. Puis, je me pose sur le lit et je le laisse me sucer. J’admire pendant ce temps son beau cul bombé, les muscles de ses biceps et de son torse qui augmentent encore plus mon désir pour ce beau colosse. Il se met à me faire des gorges profondes qui me font bien gémir. Parfois, il ressort ma bite, il l’embrasse sur tout le long, il la lèche et il recommence les va-et-vient dans sa bouche tout en me malaxant mes couilles. Puis, il s’arrête et il me regarde. Je maintiens alors sa tête et je lui enfonce ma queue au fond de sa gorge. Je commence à donner de gros coups de reins. J’accélère petit à petit mes mouvements qui deviennent vite bien rythmés. Je sens mes couilles taper contre son menton. Il se met à bien baver et finalement, je le relâche pour qu’il reprenne son souffle.

Puis, il se redresse et il passe sur mon ventre. Il me roule une grosse pelle tout en frottant ma bite contre sa raie. A un moment, son gland se retrouve contre mon anus et d’un mouvement adroit, il se retrouve dans son trou. Il me regarde et voyant que je ne dis rien, il s’enfonce sur ma teub, sans capote. Il se cambre et il s’empale lentement sur ma bite jusqu’à se retrouver assis sur mes boules. Il se met alors à monter et descendre sur ma bite. J’observe son magnifique corps massif et musclé qui se meut devant mes yeux. Ses seins bougent un peu de haut en bas. Son ventre dur cogne contre mon ventre à chaque pénétration. Ses bras sont tellement gros, tellement puissants... Ce mec est magnifique. Son cul est serré. Il me chevauche tel un bon destrier. Il marque une pause, il se penche au-dessus de moi et il m’embrasse. Je sens son corps massif serré contre le mien. Ensuite, il se met accroupi et moi, je commence à donner des coups de bite dans son cul. Je saisis sa queue qui me fait envie et je la branle tout en le baisant doucement. J’admire ma teub monter et descendre dans son anus... sans capote. C’est vraiment trop bon, je pousse de forts gémissements. J’adore aussi voir son cul atterrir sr les poils de mon pubis. Je caresse aussi ses énormes cuisses. J’admire son corps massif devant mes yeux. Mes mains s’y promènent aussi. Ses couilles viennent claquer contre les miennes. J’admire mes mains qui semblent si frêles et qui soulèvent son cul ainsi que sa masse de chaire. Ça semble très improbable.

Je lui fais signe de se relever et je le mets à quatre pattes sur le lit. Il a le cul bien cambré dans lequel je m’enfonce et que je commence à baiser doucement. Puis je donne d’amples mouvements du bassin qui deviennent de plus en plus fort. Je me penche au-dessus de lui et j’embrasse sa douce peau. J’admire aussi son large dos qui me fait face. Je passe alors mes bras autour de son corps massif et je lui titille les tétons ce qui le fait bien gémir. Mes mains passent ensuite sur tout son corps magnifique. Puis, mon colosse écarte ses fesses et il me lance un regard de soumise. Je sens la testostérone m’envahir et je veux réaliser ses envies : je me mets alors à bien éclater son cul. Je donne des coups secs dans son anus et mon colosse pousse des cris aigus qui me montrent sa dévotion et son plaisir. Je lui démolis le trou. Je sens son petit anus serré que ma teub défonce. Mes couilles frappent contre son cul. Il s’écrie :

- Vas-y, baise-moi mec !

Alors, je le bourrine à fond. J’admire ce cul rebondi qui encaisse mes coups de butoirs qui sont si violents qu’il doit se tenir au drap pour ne pas tomber en avant. Mais il ne résiste plus. Il se retrouve sur le ventre et moi, je continue de le pilonner. Mon corps se retrouve pressé contre le sien et je sens sa colossale corpulence. Je continue mes coups de bites et le mec encaisse bien. Je donne tout ce que j’ai. Je passe mes bras autour du torse massif, puissant et viril de ce colosse. Je l’étreins et je sens ses muscles sous sa peau. J’adore sentir ce mâle entre mes bras. Nos deux corps sont en symbiose. Ma queue coulisse en lui à une vitesse folle et elle lui tape bien le fond de son cul. Mes couilles fouettent ses fesses.

- Oui, vas-y, continue, ne t’arrête pas !

Je deviens de plus en plus bourrin, je le défonce à mort. Je me déchaine dans son cul. Je lui dis :

- A ce rythme-là, je vais pas tenir bien longtemps...
- Oui, je veux ton sperme dans mon trou ! Ne t’arrête surtout pas !

Je continue mon pilonnage. Au bout de quelques minutes, ma respiration s’accélère, je gueule de plaisir et je me vide en lui. Ma queue lui envoie plusieurs jets qui tapissent son anus. J’éjacule bien 8 giclées. Je calme mes mouvements et je tasse un peu mon sperme. Puis, je ressors et mon sperme se met à couler rapidement le long de son cul explosé.

Je me retire et je donne une fessée amicale sur ses fesses. Je suis épuisé, en sueur... mais quand le mec se retourne et que je vois sa bite dressée... je me précipite dessus ! Ses 20 cm me font toujours envie ! J’enfonce sa grosse queue qui m’ouvre bien la mâchoire et je le suce. Je m’applique à lui donner du plaisir autant que lui m’en a donné. Je fais des gorges profondes tout en lui caressant ses grosses couilles, je titille son gland, je le suce en le branlant. Il pousse des râles de plaisir.

Il lui faut 5 minutes pour pousser un gémissement et je sens sa bite se tendre et de gros jets de sperme m'inondent le fond de la bouche. Ce sont bien 9 giclées liquides, chaudes et puissantes qui me l’envahissent. J’avale son nectar avec plaisir.

Je bande de nouveau... Mon amant me regarde d’un air interrogateur. Je lui dis :

- Suce-moi encore peu, je sens que j’ai encore des réserves.

Il me suce à fond et au bout de 10 minutes, j’éjacule une deuxième dose de sperme dans sa bouche. Il se prend 4 grosses giclées. Il les avale avec envie et il me nettoie ma queue qui devient toute propre.

On se retourne, j’aperçois son cul dégoulinant de mon jus. On se pose dans les bras l’un de l’autre en s’embrassant tendrement. Il me serre dans ses bras puissants et il me câline. Au bout d’une demi-heure, il me demande :

- Tu as toujours envie d’une bière ?
- Oui.

On va alors dans le salon et il me sert une bière qu’on sirote en parlant. Il se présente alors :

- Moi, c’est Marco.

Quel bon nom, pensé-je, espérant avoir Marco très souvent dans mon lit.

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 22 Fév. | 74 pages

Les nouvelles | 19 Pages

Envoie ta première histoire !
Baise dans sa cave Djack
Arran Elio
Prof au sauna Meetmemz
Spartacus Spartacus
Militaires suisses gradés Maxance
Pacha rebeu Meetmemz
Le copain de ma nièce Bugs
Le plombier Geoffrey
Un été à la campagne Meetmemz
Mon voisin rebeu Tymeo
La femelle de Karim Jules
Confinement en famille Meetmemz
Passif Première Franck
Guillaume Amical72
Sodomie devant voyeur Djack
Marc L3vicura
Tel est pris Stephdub
Retour de match Bouleetbite
Sauna Octopus Marco13

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 146 pages en + ici

Les séries : 55 pages

Nuits aux campings | 4 | +1 Thomas
1234
Agriculteur S19 | 12 | +1 Amical72
12 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 89 | 10 | 11 | 12
Mon gros membre | 4 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34
Fuckboy Hétéro | 3 | +1 Julian
1 | 2 | 3
Agent 069 | 9 | +1 Ceven-X
1 | 2 | 34 | 5678 | 9
Bon garçon | 8 | +3 PupOrock
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
New York | 3 | +1 Passif17
1 | 2 | 3
St-Sylvestre | 8 | +1 Bouleetbite
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 678
Combat de lutte | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Abdoul | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Octobre 2023 : 3 489 971 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : lundi 30 octobre 2023 à 18:44 .

Retourner en haut