NEWS :
23 Juillet

"Sodomie"
"Handgag"
"bbk"

60 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

OFFRE 50%

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisodeÉpisode précédent

Camping avec mon meilleur ami | 6

Comme je vous l’ai raconté dans les cinq premières parties, je suis parti faire du camping dans les Pyrénées avec mon meilleur ami, Paul. Il est marié mais nous sommes partis seuls en vacances pour profiter de la montagne, chose qui n’est pas du goût de sa femme. Nous avons démarré à Cauterets et avec pour but ultime le Pic du Midi. Grandes randonnées la journée, le soir dodo dans une tente commune, mais bien sûr chacun dans son duvet. Pendant ces vacances, tout comme les années d’avant, je n’ai eu aucune pensée cochonne pour lui. Mais un soir, tout a dérapé. Paul m’a avoué son amour pour moi, nous nous sommes embrassés, il m’a baisé tendrement et nous nous sommes endormis dans les bras l’un de l’autre. Et depuis, nous n’arrêtons pas de faire l’amour. Je l’ai même sodomisé ! Cependant, à un moment, tout est parti en vrille. Alors qu’il me baisait sauvagement en pleine nature, on s’est fait surprendre et Paul m’a offert en pâture à des mecs. Puis, pour nos derniers moments ensemble dans la montagne, il a été très câlin et nous avons savouré ces instants très intimes. Et malheureusement, sa femme nous a récupérés et lorsque Paul l’a embrassée, j’ai ressenti un sentiment intense de jalousie.

Le soir de la journée où Natalie nous a récupérés, j’arrive chez moi, seul, dans mon appart et je me jette sur mon lit. J’éclate en sanglot. Paul et moi avons passé de si bons moments ensemble, seuls, tranquilles, des instants câlins, très sexe... Paul m’a avoué son amour, je sais que je l’aime aussi, de tout mon cœur. Mais il a embrassé sa femme et ils sont rentrés ensemble, me laissant seul. Il est marié, il a deux enfants. Je suis leur témoin de mariage... ce n’est pas possible, il faut que je me fasse une raison : notre amour ne pourrait jamais s’épanouir.

Au bout de quelques semaines, ma tristesse s’est un peu effacée, je me donne à fond dans mon boulot. Je ne fais plus de plans Q, car je veux seulement Paul. Plus rien ni personne ne compte maintenant ! Il m’envoie quelques messages ... mais je n’y réponds pas. J’ai peur de la douleur et de laisser libre cours à mes sentiments pour lui.

Cependant, comme un coup du destin, un mois après la fin des vacances avec Paul, mon patron m’appelle dans son bureau et m’annonce qu’il m’envoie faire un stage de 2 semaines à Nantes sur les nouvelles techniques ...blabla... je n’écoute plus rien... je n’ai que Paul dans mes pensées. Lui et sa famille y habitent. Quand finalement, il se tait et qu’il me regarde d’un air interrogatif, je sors de mes pensées et je réponds tout simplement : « D’accord, j’y vais ! ».

Deux semaines plus tard, me voilà dans un petit appart ’hôtel que j’occuperai le temps de mon stage. Le soir, je vais me promener sur « L’Ile aux éléphants ». Je prends une photo et je la lui envoie. Il m’appelle sur le champ. Je décroche :

- Tu es à Nantes ?

- Oui... je fais un stage de 2 semaines ?

Et de loin, j’entends sa femme crier :

- Qui est à Nantes ?

- Nico !

- Ah c’est vrai ? Ben dis-lui de venir manger demain soir !

- Tu as entendu, Nico ?

- Oui...

- Tu viendras ?

- Je sais pas...

- Il faut qu’on parle. Tu n’as pas répondu à mes messages... ça m’a brisé le cœur !

- Toi, tu as le cœur brisé ? Je crois pas que tu saches ce que je vis en ce moment.

- Nico, s’il te plait !

- Je viendrai...

- Promis ?

- Oui.

- Je t’aime, murmure-t-il alors tout bas.

- A demain, Paul.

Et je raccroche sans lui dire que je l’aime... Je veux me protéger !

Le lendemain soir, je prends le tram et je vais chez eux. Je sonne à leur porte. Natalie m’ouvre, radieuse. Elle m’embrasse et me prend des mains le dessert que j’ai apporté. Elle repart immédiatement dans la cuisine. Les enfants me sautent dans les bras et je les embrasse. Paul arrive et il me sert dans ses bras. Je donne des cadeaux aux enfants qui se précipitent dessus. Paul me prend immédiatement à part. On entre dans leur chambre. Il ferme la porte et il m’embrasse fougueusement.

- Mon amour, tu m’as manqué !

- Arrête de dire ça !

- Mais qu’est-ce qu’il t’arrive ?

- Rien. Je veux me protéger. Nous deux, c’est pas possible, dis-je, les larmes aux bord des yeux.

- Mais si... laisse-moi le temps de régler tout ça ici !

- Non, je ne veux pas être responsable de l’éclatement de ta famille !

- Nico, je...

- Paaaul, mets la table, s’il-te-plait !, crie Natalie de la cuisine.

J’ouvre la porte et je sors. Les enfants se précipitent sur moi et m’embrassent, se réjouissant de leur cadeau. Je sèche mes larmes et nous passons à table. Après un bon repas rempli de rires (forcés pour ma part) et de bonnes discussions, Natalie va coucher les enfants. Paul et moi restons ensemble. Il fait alors tomber sa fourchette, poussant un gros « Oups ! » et il va le chercher sous la table. Immédiatement, je le sens à mes pieds et il ouvre mon jean. J’essaie de me débattre mais je sens ma queue immédiatement répondre à ses caresses. Elle se met au garde-à-vous. Je me laisse tomber en arrière dans la chaise et il ouvre ma braguette, libérant mes 17 cm. Paul prend ma queue en bouche et il me suce comme un dieu. Il me fait des gorges profondes, sa langue titillant en même temps mon frein tandis que son nez est enfoncé dans les poils de mon pubis. Je remarque alors que je ne me suis pas branlé depuis très longtemps ! Ma sauce monte très vite. Au bout de deux minutes, sa bouche monte et descend toujours sur ma queue quand je prends sa tête, j’enfonce ma bite entièrement dans sa bouche et je retiens un gémissement. Je sens monter une grosse giclée qui lui explose en pleine bouche. Ma bite marque une pause, se contracte et la giclée est suivie de 10 autres jets liquides qui vont tapisser le fond de sa gorge. L’orgasme est super intense. Il avale tout le jus et il me suce jusqu’à la dernière goutte. Il sort de dessous la table et se relève avec un regard pervers et il se lèche les babines, se débarrassant ainsi des traces de sperme qui sont autour de sa bouche.

Natalie revient 5 minutes plus tard et nous prenons le café. Vers 22h, je regarde les horaires de trams et je leur dis que je vais rentrer car je me lève tôt le lendemain. Natalie me dit alors :

- Dis pas de bêtise, Paul va te ramener !

- Non, ne vous dérangez pas, ce n’est pas vraiment loin !

- Natalie a raison, Nico, je vais te ramener.

Il dit cela avec un grand sourire. Je renonce et je dis que je suis d’accord. Dans la voiture, nous ne parlons pas beaucoup. Nous arrivons à mon appart, je lui souhaite bonne nuit. Il reste bouche bée. Je lui fais la bise et je claque la porte.

J’entre dans l’appart’ hôtel et je rentre dans mon appart. Je m’effondre sur le canapé. Au bout de 2 minutes, on frappe à la porte. Je vais ouvrir et je constate que c’est Paul avec le concierge, qui me demande si je le connais. Je dis que oui. Satisfait, l’employé nous quitte. Paul s’est garé, il a dit qu’il venait me voir. Suspicieux, le concierge l’a accompagné. Paul entre, il ferme la porte et il me saute dessus. Il m’embrasse sauvagement, il me pelote, il me caresse, il me contraint à me coucher sur le lit et il continue de me rouler des pelles. Puis il s’arrête, il me prend dans ses bras et il me sert contre lui, disant :

- Tu m’as manqué !

J’essaie de résister mais c’est difficile. Ma queue se tend, en plus ! Il se frotte contre moi, il me sert fort et je sens aussi qu’une bosse se forme et s’allonge dans son pantalon. Il se met alors à m’embrasser dans le cou et à me lécher les lobes d’oreilles ! C’est mon talon d’Achille, et ça, il le sait ! Je sens que je perds le contrôle et mes dernières défenses tombent. Je le sers aussi fort contre moi et je me mets à le lécher partout dans le cou. Je lui enlève ses vêtements et je l’admire, nu, devant moi.

Paul fait 1,80m, il a des cheveux bruns, crépus et très fournis, le teint mat, des épaules assez larges. Il porte une barbe de 3 jours. Il est baraqué, avec de beaux « seins » fermes et un ventre rond un peu prononcé. Ses poils sombres recouvrent entièrement son corps. A partir du pubis, ils remontent pour traverser le ventre et vont se perdre dans la masse de poils qui recouvrent son torse. Il est tout aussi poilu sur ses jambes massives. Ses bras puissants sont aussi recouverts de poils, des épaules jusqu’aux doigts. Sur le pubis et les couilles, il a des poils très sombres et très épais. Ses tétons sont énormes et roses. Sa bite est de taille moyenne, très brune, avec un gland rose, le tout surmontant ses grosses boules brunes et poilues. J’adore aussi son cul poilu, bien bombé, bien rond, bien ferme.

Je me précipite sur sa queue et je la suce lentement. Puis je remonte et je pose doucement mes lèvres sur les siennes. Il m’attire contre lui, pressant nos corps l’un contre l’autre. Nous nous embrassons avec passion. Je savoure sa chaleur, son contact et son corps. Au bout d’une minute, ses lèvres quittent ma bouche et il me dit, droit dans les yeux :

- Je t’aime mon amour, tu m’as trop manqué !

Je ne réponds pas, je me précipite sur ses lèvres. Je l’embrasse sauvagement. Ses mains descendent le long de mon dos et me caressent les fesses. Je sens son chibre blotti contre mon ventre. Mes lèvres descendent dans son cou puis le long de son corps, jouant avec ses poils. Je me délecte de sa peau douce et de sa pilosité épaisse et noire. Puis arrivé au niveau de sa queue, je la reprends en bouche. Je gobe lentement son gland puis je descends lentement avec mes lèvres le long de sa queue. Je suis satisfait quand mon nez se retrouve dans son pubis. Et je commence à le sucer sensuellement. Je m’occupe aussi de ses couilles poilues tandis qu’il me caresse les cheveux. Moi, je caresse ses épaules, ses bras, son dos et sa bite. Ensuite, j’empoigne ses seins à pleines mains et je les malaxe. Pendant 15 minutes, j’alterne entre gorges profondes et léchages sensuels de sa bite.

Puis, il me fait remonter vers lui et on s’embrasse avec fougue. D’un simple mouvement de hanche de sa part, je décolle de son ventre et je me retrouve sur le dos. Il est maintenant couché sur moi, je suis coincé contre son ventre. Il me caresse la bite. Son ventre velu se frotte contre le mien, ses poils me chatouillent.

Il me fait lever les jambes, il plonge sa langue dans mes fesses et il commence un irrésistible anulingus. Sa langue effleure tout d’abord ma rondelle, puis la pénètre légèrement. Je ressens comme une décharge électrique. J’ai la chair de poule sur tout le corps. Puis il plonge dans mon trou son index qui rentre facilement. Il me doigte un peu tout en me suçant. Je gémis fort.

Puis, il se relève et se colle contre moi tout en m’embrassant. Il frotte sa teub bien dure contre ma raie. Je sens alors son gland pénétrer mon trou. Il s’enfonce en moi. Il me regarde droit dans les yeux puis je sens qu’il a sa teub complètement dans mes entrailles quand je sens ses couilles contre mon cul. Alors, il donne des petits coups de reins pendant qu’il se penche sur moi et qu’il m’embrasse. Je sens les poils de son corps contre mon ventre et mon torse. Ils sont doux et chauds. Moi, je caresse son dos ou son corps. Il me baise avec douceur et sensualité. Ses coups de queue sont toujours aussi lents, amples et sensuels. Il se met à me mordiller le cou, les oreilles et les tétons tandis qu’il me défonce. J’adore sentir sa queue qui semble inépuisable et ses grosses couilles qui claquent contre mes fesses dans un sensuel bruit.

Il se met à me pilonner. Il accentue et ralentit ses mouvements. Ses grosses couilles frappent mes fesses encore plus fort. Son ventre ondule sous l’effet de ses coups de reins. Il est endurant. Il me baise comme ça pendant 20 minutes. Il accompagne ses coups de queue de baisers et caresses. Moi, je bande à m’en faire péter le rouleau. Son ventre vacille et vient se cogner contre mes couilles, les siennes se balancent et fouettent mon cul. Quand j’entends sa respiration accélérer, je sais que sa jouissance approche. Il me défonce bien, ses coups de bite sont profonds, puissants mais amples. Il pousse un fort gémissement, je sens son gland gonfler. Il me lâche sa purée dans les entrailles et je sens mon cul se remplir. Je me branle et des jets puissants de sperme viennent envahir mon ventre. Il lâche un jus épais et abondant, bien chaud, qui se répand dans mon trou. Il me prend dans ses bras et il m’embrasse. Sa queue devient molle et s’échappe de mon anus qui se met à dégouliner de sperme. Il me prend dans ses bras et il me plaque contre lui. Les sentiments que je ressentais lors de nos vacances remontent et je me sens bien tout simplement avec lui.

Il me dit alors :

- Je t’aime, Nico.

Je me surprends alors à répondre aussi :

- Je t’aime aussi, Paul.

Je sais que c’est vrai. Je l’aime infiniment, il est pour moi la chose la plus précieuse au monde. Mais j’appréhende le futur. Il reste quelques minutes ainsi puis il se rhabille, il m’embrasse tendrement et il me dit :

- A demain, mon amour.

Et il se sauve, pour aller retrouver sa femme. Je soupire de bonheur et je me dis de tout simplement savourer l’instant présent...

A suivre...

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire réelle. N’hésitez à me contacter/m’envoyer des commentaires. (N’oubliez pas de préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Juil. | 157 pages

Les nouvelles | 20 Pages

En cours de sport Meetmemz
Soumis à Métis SalopeaMetisdu33
Au boulot Mouai
L'homme des bois Fabrice
Mon frère et son meilleur pote Meetmemz
Visite de mon cousin Meetmemz
Les mains magiques Creamk
Daddy or not Daddy Weell59
Jeunes footeux dominateurs Lope75
Baise non-stop sur l'A6 Ceven-X
Stéphane Gay30
Ethan et ses amis Esteban
À la Piscine LeBlond39000
Vide-couille d'un saisonnier Antho93
Week-end de pipes Halex27
Orgie au poste Meetmemz
David ... Tobias
Beau CRS Stephane
Souvenirs Wqt
Périgord chaud Coolsexe

Les séries : 137 pages

Cousins rebeu | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314 | 15
Artisan électricien | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Ascenseur | 7 | +1 Sotender
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Antoine et Patrice | 12 | +1 Sylvainerotic
1 | 23 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12
Les soirées de Mr le Comte | 6 | +2 Fabrice
Saison 4 : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
6
Mon pote Julien | 9 | +2 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9
L’amant de ma femme | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7
Un Cul jouissif | 27 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22 | 23 | 24 | 25
26 | 27
Rencontre Twitter | 4 | +2 Shernabog
1 | 2 | 3 | 4
Maître-boulanger | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre potes | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16
La horde sauvage | 9 | +2 Fabrice
Saison 2 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9
Panne de voiture | 4 | +1 Boydu69
1 | 2 | 3 | 4
En exterieur | 4 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3 | 4
Job à Dubaï | 13 | +9 Dvdstaudt
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 60 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Juin 2024 : Visiteurs : 144K

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : dimanche 9 octobre 2022 à 11:10 .

Retourner en haut